Notre Blog Actualités



Posté le 13 mai 2014 - Rubrique Vocation

Jeudi 8 mai, une trentaine de membres du “Monastère Invisible” se sont retrouvés au Carmel de Flavignerot. Le “Monastère Invisible” existe dans le diocèse depuis 1997 et permet à ceux qui le désirent de prier quotidiennement pour les vocations, en se servant des mêmes textes de prières chaque mois, ce qui crée une réelle communion entre les participants ; c’est pour cela qu’ils apprécient de se rencontrer de manière “visible” cette fois, tous les deux ou trois ans.

 


Après un moment de retrouvailles, et de découverte des souvenirs d’Elisabeth de la Trinité pour ceux qui n’étaient encore jamais allés au Carmel, la messe a été célébrée avec la communauté des Carmélites. Les textes du jour orientaient la prière vers le baptême et l’eucharistie, base de toute vocation.

Le temps du repas fut un moment de partage convivial de ce que chacun avait apporté, et en particulier de dégustation des productions de talents méconnus !

Après cela, l’après-midi fut consacré à diverses présentations : tout d’abord le Père François Béal donna des nouvelles de la pastorale des jeunes et des vocations dans le diocèse, insistant sur l’espérance au-delà des pauvretés bien réelles. Puis une Carmélite nous livra une lecture spirituelle personnelle et profonde de la prière d’Elisabeth de la Trinité, montrant combien ce texte pouvait toucher les coeurs. Toujours à propos d’Elisabeth, le Père Yves Frot relata les différentes phases du procès de canonisation, actuellement en cours ; tous souhaitent le voir aboutir si Dieu le veut ! Enfin, Don Etienne Guillot nous présenta la Communauté Saint-Martin à laquelle il appartient ; c’est en effet devenu une habitude dans ces rencontres de découvrir les communautés récemment arrivées dans le diocèse. Don Etienne insista d’ailleurs sur la grande qualité de l’accueil qu’il avait reçu et pour lequel il exprima sa gratitude ainsi que celle des séminaristes qui partagent avec lui la vie communautaire.

 Après avoir découvert ainsi bien des raisons supplémentaires de progresser dans la prière fidèle et fervente pour les vocations, à la veille de la Journée Mondiale consacrée à cette intention dimanche 11 mai, la rencontre s’est terminée par une mise en pratique : un temps d’oraison dirigée, à la chapelle, rejoignant ensuite l’oraison communautaire des Carmélites à laquelle certains sont restés pour poursuivre leur prière.

 

                                                        Le Service Diocésain des Vocations


Photos : © DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 avril 2012 - Rubrique Vocation

Ce dimanche 29 avril 2012 sera la 49ème journée mondiale de prière pour les vocations. 

Chaque année, l'Eglise célèbre la Journée Mondiale de prière pour les Vocations le 4ème dimanche de Pâques, dit "dimanche du Bon Pasteur". C'est l'occasion de sensibiliser davantage les communautés chrétiennes à l'importance de la prière à cette intention, qui ne doit bien entendu pas se limiter à une journée. Tous les ans, le pape propose un thème et publie un message où il développe l'orientation de ce thème (découvrez le message du pape ci-dessous en PDF).

Voici quelques éléments de réflexion sur la vocation de chacun.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site du service national des vocations : http://vocations.cef.fr/

 

 

Etre appelés à être frères et soeurs en humanité ou la vocation humaine. Chaque être humain aurait-il une vocation ?

Et oui ! mais on l’oublie souvent ! Chacun a été appelé à la vie. Il n’a pas choisi de naître.
  • Il est invité à construire sa vie, à lui donner un sens, une direction.
  •  Il est invité à se mettre librement au service des autres, d’une cause plus importante que ses simples préférences personnelles, en vue d’apporter une aide à d’autres et de leur permettre de vivre de manière plus humaine.


On dit souvent "avoir" une vocation. "Avoir" ? Pas au sens de "posséder", comme on "a" une voiture, un logement.
Mais plutôt au sens "d’être en relation", comme "j’ai" des amis, des parents … un "avoir" qui désigne une proximité de relation avec des personnes. Pensons à "avoir" une vocation de soignant, d’enseignant, de travailleur social.

 

Avoir une "vocation", (du latin "vocare" qui signifie "appeler"), c’est être appelé à être, c’est à dire à conduire sa vie d’une certaine façon, et cela suppose de faire des choix.

 

Source : site national du service des vocations

 

 

A lire

Comme chaque année, le dossier d'animation du service national des vocations propose des fiches de réflexion, de liturgie et d’animation pour divers groupes et tranches d’âges. Il conjugue le thème de la JMV 2012, "Les vocations dons de l’amour du Christ" à la promotion de la vie consacrée. 

Vous pouvez retrouver toutes ces fiches en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://vocations.cef.fr/spip.php?article1008

 

A regarder :

Coproduit par le SNEJV (Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations) et la CORREF (Conférence des religieux(ses) de France), ce clip-vidéo s’inscrit dans la dynamique « 2012 promotion de la vie consacrée ». A l’occasion de la Journée mondiale de prière pour les vocations le dimanche 29 avril, il vise à interpeller sur l’aventure de la vie religieuse, une aventure humaine et spirituelle dans laquelle des jeunes continuent de s’engager avec bonheur.

http://www.dailymotion.com/video/xq5thy_brother-sister-act-2_webcam#from=embediframe

 

 

Enfin, nous vous proposons de lire le message du pape Benoît XVI pour la 49ème journée mondiale de prière pour les vocations (en PDF).

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 09 dcembre 2011 - Rubrique Vocation

C’est en l’église Saint-Aignan d’Orléans qu’a eu lieu ce mercredi 7 décembre la célébration d’ « admission comme candidats au ministère presbytéral » de deux séminaristes que nous connaissons bien, Deo THOMAS et Jeyanthan ANTONY.


S’ils appartiennent au diocèse de Tuticorin (Inde), ils suivent leur formation avec les séminaristes du diocèse de Dijon et serviront notre diocèse pendant un certain nombre d’années.

En la fête de Saint Ambroise, ils ont vécu avec six autres séminaristes du séminaire d’Orléans ce premier engagement vers la prêtrise.

La célébration était présidée par Mgr Brac de La Perrière, évêque de Nevers, et concélébrée par les évêques fondateurs du séminaire d’Orléans. Outre le Père Paul Houdart, délégué épiscopal à la formation des séminaristes, les Pères Serge Athénor et Lionel Canat représentaient le diocèse de Dijon.

Jeyanthan et Deo se sont publiquement engagés à poursuivre leur formation pour acquérir la compétence nécessaire au ministère de prêtre et développer en eux une ferme volonté de servir le Christ et l’Eglise.

Jeyanthan et Deo participent déjà à la vie de notre diocèse par leur présence dans leurs paroisses d’insertion : Jeyanthan à Chatillon-Sur-Seine et Deo à Pouilly-en-Auxois.

Ils peuvent compter sur la prière de tout le diocèse pour poursuivre ainsi leur formation.


Père Eric Millot






Crédits photographiques : séminaire interdiocésain d'Orléans

Bookmark and Share
Commentaires (1)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Le 09 dcembre 2011 à 18H44
Merci beaucoup pour vos prières!!!


Posté le 23 octobre 2011 - Rubrique Vocation

Une foule nombreuse s'était déplacée samedi soir en l'église de Nuits-Saint-Georges, pour entourer deux nouveaux candidats au ministère presbytéral.


Antoine Amigo et Oscar Ruiz, en lien avec le Diocèse depuis deux ans, sont devenus officiellement séminaristes pour le Diocèse de Dijon lors d'une messe présidée par Monseigneur Minnerath.

L'admission est la première étape importante dans le parcours vers la prêtrise. Pour la première fois, "l'Eglise invite les séminaristes à poursuivre leur formation pour acquérir la compétence nécessaire au ministère de prêtre" et à "développer une ferme disposition à servir le Christ Seigneur et son corps, qui est l'Eglise". Par ce rite, les séminaristes manifestent publiquement leur volonté de s'offrir à Dieu et à l'Eglise. Celle-ci les accueille et les appelle à se préparer au ministère de prêtre. 

Lors d'une cérémonie festive malgré la température hivernale, notre Archevêque Monseigneur Minnerath s'est exprimé sur le sens de l'amour et du service dans la vie de chrétien, et a fortiori dans la vie de prêtre. "Aimer Dieu et aimer son prochain comme soi même : une des nouveautés du Nouveau Testament est de devoir respecter ces deux commandements en même temps. Aimer Dieu sans aimer son prochain, c'est un mensonge. Aimer son prochain, c'est déjà aimer Dieu."

Enfin, l'Archevêque a rappelé à nos deux séminaristes que "le sacrement de l'Ordre, c'est le Christ qui continue aujourd'hui au service de son peuple. [...] C'est le tout de votre vie."

Après l'homélie, Antoine et Oscar ont répondu à l'appel du père Paul Houdart et se sont présentés devant Monseigneur Minnerath. Après avoir émis le souhait de "développer en eux une ferme disposition à servir le Christ Seigneur et son corps, qui est l'Eglise", les deux nouveaux séminaristes ont reçu la bénédiction de l'Archevêque : "Ce que Dieu a commencé en vous, qu'il le mène à son terme".


Antoine est en paroisse d'insertion à Nuits Saint-Georges. Oscar, de nationalité colombienne, est quant à lui à Beaune.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...