Notre Blog Actualités



Posté le 30 juin 2017 - Rubrique Vocation

Célébration pleine d'espérance en ce 29 juin en l'église d'Is-sur-Tille. Les séminaristes du diocèse qui sont formés en différents lieux (Lyon, Bruxelles, Strasbourg et en stage à Dijon) ont eu la joie de se réunir pour un temps de partage à Is-Sur-Tille. Puis ont été célébrées des étapes de leur formation pour trois d'entre eux au cours de la messe présidée par l'archevêque :

- Joseph Mangaly a été admis comme candidat au ministère presbytéral. Né en Inde, il se forme au séminaire "Redemptoris Mater" (Chemin Néocatéchuménal) de Strasbourg et c'est le P.  Thomas Conié, recteur du séminaire qui a présenté Joseph au cours de la célébration ;

- Mickaël Garreau a été institué acolyte ; il est en stage paroissial à Dijon, et c'est le P. Bernard Card, curé de la paroisse Dijon-Saint-Michel , qui l'a présenté ;

- Etienne Clément a été institué lecteur et acolyte ; il est à la Maison Sainte-Thérèse à Bruxelles où il suit les cours de l'Institut d'Etudes Théologiques ; il a été présenté par le P. Paul Houdart, délégué épiscopal à la formation des séminaristes.

Mgr Minnerath, au cours de son homélie a fait le lien entre la solennité de Saint Pierre et Saint Paul et le sacerdoce auquel se préparent les séminaristes.

A la suite de cette célébration à laquelle ont participé de nombreux prêtres, paroissiens et amis des séminarsites, cette belle fête s'est poursuivie par un temps de convialité où la joie et l'espérance se lisaient sur tous les visages. 

Photos : © Jean-Philippe Nollé

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 28 juin 2017 - Rubrique Vocation

C’est un bel événement que l’Eglise diocésaine s’apprête à vivre ce jeudi 29 juin en la solennité de Saint Pierre et Saint Paul. Trois des séminaristes du diocèse vont vivre une étape vers le sacerdoce.

L’Admission

Joseph Mangaly, séminariste du chemin Néocatéchuménal, va être admis comme candidat au ministère presbytéral. L' « admission » est la première étape importante dans le parcours vers la prêtrise. « L'Eglise invite les séminaristes à poursuivre leur formation pour acquérir la compétence nécessaire au ministère de prêtre » et à « développer une ferme disposition à servir le Christ Seigneur et son corps, qui est l'Eglise ». Par ce rite, le séminaristes manifeste publiquement sa volonté de s'offrir à Dieu et à l'Eglise. Celle-ci les accueille et les appelle à se préparer au ministère de prêtre.

Ministère du « lectorat » et de l’ « acolytat »

Mickaël Garreau, séminariste en stage pré-diaconal à Dijon va être institué acolyte tandis qu’Etienne Clément, séminariste en formation à Bruxelles, va recevoir les institutions de lecteur et d’acolyte.

Les ministères institués font partie des étapes sur le chemin qui conduit vers l’ordination d’un diacre ou d’un prêtre.

Les plus anciens parmi nous se rappellent peut-être qu’avant le concile Vatican II, pour ceux qui se préparaient à devenir prêtres, on parlait d’ « ordres mineurs » (portier, exorciste...). Le pape Paul VI a préféré conserver que deux de ces étapes mais en les détachant complètement du sacrement de l'ordre. Lectorat et acolytat sont désormais des ministères « institués ». Si en théorie, ils pourraient être conférés à des laïcs, on constate que jusqu’à présent, ils ne sont guère conférés qu'à des hommes se préparant au sacrement de l'ordre.

Le lectorat : le service de la Parole de Dieu.

Ce service peut se vivre sous de multiples formes : la méditation et l’étude de la Bible, la proclamation au cours des célébrations, dans le cadre de la catéchèse ou de l'initiation aux sacrements, l’évangélisation sous toutes ses formes.

Mais, pour pouvoir être un témoin fidèle de la Parole de Dieu autour de lui, le lecteur doit avant tout lire, connaître la Parole de Dieu et s'en nourrir quotidiennement. C’est ce que signifie le rite de l’institution lorsque l'évêque remet le livre de la Sainte Écriture en disant au candidat :

« Recevez le livre de la Sainte Écriture et transmettez fidèlement la Parole de Dieu: qu'elle s'enracine et fructifie dans le coeur des hommes.»

L’acolytat :  le service de la prière communautaire et de l’Eucharistie.

La célébration de cette institution rappelle que ceux qui celui qui est institué acolyte est au service du corps du Christ à la fois dans l’Eglise et dans l’Eucharistie.

Avant de passer de ce monde à son Père, le Seigneur Jésus a confié le sacrement de son corps et de son sang à l'Église, comme source de sa construction et de son développement, et coeur de sa vie.

Bien sûr, l'acolyte n’est vraiment serviteur du Corps du Christ que s'il en vit lui-même. Il est donc appelé à grandir jour après jour dans la foi et la charité, à animer la prière de l’assemblée, y compris en distribuant l’eucharistie, à vivre au service de toute l’Eglise, peuple de Dieu, avec une attention toute particulière envers les pauvres et les malades.

L'acolytat est signifié par la remise au nouveau ministre d'une patène et d'un calice:

« Recevez ce pain et cette coupe de vin pour la célébration de l'eucharistie, et montrez-vous digne de servir la table du Seigneur et de l'Église.»

 

Cette célébration présidée par l’archevêque aura lieu ce jeudi 29 juin à 18h en l’église d’Is sur Tille.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 12 juin 2017 - Rubrique Vocation

Pour les paroisses du Chatillonnais, la journée mondiale de prière pour les vocations, le dimanche 14 mai 2017, a été animée par deux séminaristes de notre diocèse,  Augustin et Pierre-Jean, et « s'étala » cette année sur… 3 jours, du 12 au 14 mai !

Tous deux au Séminaire Provincial St-Irénée de Lyon, Augustin, d'Is s/Tille, est en 2ème année et Pierre-Jean, de Flavignerot,  en fin de 1ère année.

Le vendredi soir, Pierre-Jean et Augustin donnèrent leur témoignage aux jeunes de l'aumônerie des 4è-3èmes. Eut lieu ensuite un temps de jeu avec des questions sur ce que sont la vocation des prêtres et la vocation religieuse.

Le samedi matin, 22 personnes sont venues pour un temps d'adoration avec eux à l'oratoire de la Maison paroissiale. Le Père Béal qui les accompagnait fit état des vocations dans notre diocèse : 7 séminaristes + 1 en année de fondation spirituelle qui termine une retraite de 30 jours après laquelle il prendra sa décision ainsi que quelques filles en recherche. Il indiqua qu'en juin auraient lieu ceux week-ends pour celles et ceux qui s’interrogent sur le sens à donner à leur vie.

Le samedi après-midi, Pierre-Jean et Augustin rencontrèrent les jeunes de l'aumônerie de 6è-5ème pour un temps de partage sur leurs vocations mais aussi de  détente avec un jeu connecté : « l'activote ». Les jeunes devaient choisir une seule réponse parmi plusieurs proposées sur leur boîtiers, sur le thème des vocations religieuses.

Le dimanche, à chaque messecélébrée dans les quatre paroisses du Châtillonnais, nos prêtres, Paul Houdart et Marc Gérault étaient accompagnés, chacun par un séminariste qui lors de l’homélie a rendu témoignage de sa vocation.

À midi, certains ont partagé un repas tiré du sac pour entourer les séminaristes. Comme souvent le repas sous forme de buffet fut rempli de convivialité, de bonne humeur et de curiosité culinaire devant des mets syriens offerts par Rula, une maman réfugiée syrienne.

L’après-midi, beaucoup sont venus à la salle paroissiale de Châtillon pour écouter les témoignages d'Augustin et Pierre-Jean qui intervinrent à tour de rôle pendant deux heures pour témoigner de leur vie et parler de leur formation étalée sur plusieurs années : à Paray-le Monial pour l'année de discernement, au séminaire provincial Saint-Irénée à Lyon pour les années de formation spirituelle, humaine, intellectuelle. La formation pastorale se passe à Lyon la 1ère année et en paroisse pour la 2ème année.

L’après-midi s’est terminée par le classique moment des questions-réponses et l’assemblée a profondément ressenti que Pierre-Jean et Augustin rayonnaient de joie et d’envie d’être des « Pasteurs » tournés fraternellement vers les autres.

Une prière commune a clos cette rencontre très enrichissante.

Ph. Fonquernie, C. Pothion et M. C. Moissenet    

Photos : © M.C. Moissenet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 mai 2017 - Rubrique Vocation

Quelques participants, priant chaque jour pour les vocations du monde, sont venus renouveler leur prière auprès du Petit Roi de Grâce en méditant le chapelet de la Petite Couronne qui nous plonge dans les douze mystères de l’Enfance du Christ.

Nous avons pris aussi le temps de mieux connaître le Sanctuaire par une visite des lieux et du petit musée porteurs du message de la Vénérable Marguerite du St Sacrement. Faire connaissance avec les Sœurs Carmélites de l’Enfant Jésus qui animent le Sanctuaire depuis septembre 2015 a été aussi une maille de cette rencontre.

Une courte visite de la boutique nous a permis de découvrir quelques brochures, images et médailles, en lien avec la Vénérable Marguerite du St Sacrement et l’Enfant Jésus.

Notre journée s’est terminée par la prière des vêpres avec les Sœurs.

Sr Bernadette

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...