Notre Blog Actualités



Posté le 10 janvier 2012 - Rubrique Vie du diocèse

A l'occasion de la Journée du Migrant et du Réfugié et de la Messe des Peuples, que nous célébrerons toutes les deux ce dimanche 15 janvier, découvrons un des services du diocèse : la pastorale des migrants.



La pastorale des migrants est une mission déléguée par l'archevêque. Il s'agit de relayer sur le terrain le souci d'accueillir et d'accompagner les migrants et étrangers. Ce ministère s'illustre dans plusieurs temps forts : la messe des peuples (chaque année en janvier), au cours de laquelle tous les étrangers se retrouvent autour de l'archevêque, les rassemblements provinciaux (que nous évoquerons plus tard) et la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié.


Pour cette dernière, le Pape a choisi comme thème « les migrants et la nouvelle évangélisation ». Pour le Père Marcel Luedi, délégué épiscopal à la pastorale des migrants et curé de la paroisse de Seurre, nous avons d'un côté le migrant, « d'une grande diversité, qui est une personne porteuse de témoignage, d'espoir, de Foi. Mais il y a également une attente. Ces gens sont riches d'une histoire, de projets, d'autres traditions religieuses. L'Esprit Saint y est aussi à l'oeuvre ».
D'autre part, il y a la nouvelle évangélisation : « l'Eglise doit tenir compte sans cesse des situations historiques nouvelles afin de rendre cette rencontre toujours plus actuelle. La Parole de Dieu n'est pas intemporelle ».

Cette journée est donc une mise en route, une invitation de l'Eglise à aller à la rencontre de ce travail de l'Esprit qui est à l'oeuvre.

Le Père Luedi nous éclaire un peu plus sur la vocation originelle de la pastorale des migrants : « Ce que le pape demande, c'est que les diocèses intéressés puissent prévoir une animation et un accueil adaptés à tous les frères et soeurs qui viennent d'ailleurs. Pour qu'à leur tour, touchés par la Bonne Nouvelle, ils puissent devenir eux-mêmes porteurs et messagers de cette Parole ».
« Ce sont souvent des populations fragiles » nous confie le clerc. « Elles requièrent des services, l'aide des autres. Le service de la pastorale des migrants donne un visage à cette solidarité pour les frères dans le besoin ».

Un autre temps fort, que nous avons évoqué plus haut, est marqué par les rassemblements provinciaux. Un rassemblement a lieu tous les 2 ans en général, dans l'un des diocèses d'une même province. Ils permettent aux différentes communautés de migrants de la province de se réunir autour de leurs évêques de Bourgogne, avec leurs aumôniers et autres personnes impliquées dans ladite pastorale.
La dernière s'est déroulée à Nevers en 2009. La prochaine aura lieu cette année dans le diocèse d'Autun-Chalon-Macon.

Au Père Luedi d'ajouter : « Notre travail est de faire en sorte que les migrants s'intègrent dans les paroisses et qu'ils se retrouvent aussi en communauté. Si on manque cette intégration, on risque de plonger dans le communautarisme ».

Pour conclure, le curé de Seurre ajoute que l'un des points sur lesquels l'archevêque insiste est le travail avec les différents mouvements, dans le but de développer des partenariats (avec le catéchuménat, le Secours Catholique, le CCFD, SOS refoulement, la CIMADE...).
« Ces différents mouvements nous aident à trouver des solutions aux besoins que peuvent rencontrer les migrants » (logement, vêtements, démarches administratives, recherche d'emploi...), précise-t-il.

Que ce dimanche 15 janvier, Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, soit l'occasion pour nous de porter une attention particulière à ces hommes, femmes et enfants. Que nous soyons le « visage de cette solidarité dont nos frères ont besoin » !





Ci-dessous : le Père Marcel Luedi, délégué épiscopal à la pastorale des migrants

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 janvier 2012 - Rubrique Vie du diocèse

Depuis 2005, un lieu d’adoration perpétuelle à Dijon est à la disposition des chrétiens. Il s‘agit de la chapelle située 7 rue Dubois à Dijon. Le Saint Sacrement y est exposé 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Ce samedi et ce dimanche, dans certaines paroisses de Dijon, deux « Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie » viendront rappeler ce qu’est l’adoration perpétuelle et dans quel but l’Eglise nous invite à prier devant Jésus-Christ présent dans l’Eucharistie.

Les "Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie", association cléricale publique (diocèse de Toulon), ont pour charisme la promotion de l'adoration eucharistique perpétuelle dans les paroisses et les diocèses. Deux d’entre eux, père Elisée NOELT et le diacre David NUGENT, seront à Dijon le 7-8-9 janvier pour prendre la parole à certaines messes et assurer un temps de conférence le lundi 9.

Ils seront dans les églises et chapelles suivantes :

cathédrale Saint Bénigne (Samedi à 16 h 30, dimanche à 10 h, 11h 30 et 20 h), église Notre-Dame (samedi à 17 h 30 et dimanche à 18 h 30), église Elisabeth de la Trinité (Samedi à 18 h), église St Bernard (samedi à 18 h 30), chapelle St Jacques (dimanche à 9 h), chapelle St Joseph Cottolengo (dimanche à 9 h 45), chapelle St François d’Assise (dimanche à 11 h 30).

Ils donneront deux conférences sur l’ADORATION :

Lundi 9 Janvier à 15 h et à 18 h

Au Foyer St François (26 rue Saumaise à Dijon)

 

Liens : http://catholique-dijon.cef.fr/index.php?page=vieSpi

site sur l’adoration perpétuelle : www.adoperp.com

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 dcembre 2011 - Rubrique Vie du diocèse

Ce sont près de 1000 chrétiens qui, tout au long de la journée, sont venus ce mercredi 21 décembre dans l’église Notre-Dame de Dijon pour recevoir le sacrement de pénitence et de réconciliation. Depuis quelques années, en effet, avant chaque fête, le doyenné Dijon-Centre organise cette journée du pardon afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir rencontrer un prêtre pour vivre ce temps de confession.

Tôt le matin jusqu’à tard le soir, une douzaine de prêtres sont présents auprès d’une petite table, prêts à accueillir ceux qui souhaitent relire leur vie à la lumière de la Parole de Dieu et y découvrir un chemin de conversion. Un feuillet mis à la disposition de toutes les personnes qui entrent dans l’église permet de se préparer à cette rencontre avec le prêtre en relisant des textes bibliques et leurs commentaires.

Pour ceux qui ne souhaitent pas vivre la démarche du sacrement, des personnes – laïques, diacres ou religieuses – sont  également disponibles pour un temps d’écoute et de dialogue.

Les chrétiens ayant participé à cette journée du pardon  disent combien ils apprécient à la fois la disponibilité d’un grand nombre de prêtres et aussi de pouvoir choisir l’horaire qui leur convient le mieux.

D’autres temps de confessions sont également proposés avant Noël dans toutes les paroisses de Dijon et du diocèse pour ceux qui n’ont pas pu participer à cette journée du Pardon.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 dcembre 2011 - Rubrique Vie du diocèse

En ce mois de décembre, tous les catholiques sont invités à vérifier qu’ils ont bien apporté leur aide au denier de l’Eglise cette année.

Faut-il le rappeler ?

L’Eglise ne vit que de la générosité de ses membres. Elle ne perçoit aucune subvention de l’Etat ou des collectivités locales et elle a en charge les salaires des prêtres et de quelques membres du personnel dont elle a besoin.

Pour continuer à servir le diocèse et les paroisses, elle a besoin que chaque baptisé participe au Denier de l’Eglise.

 

 

Vous pouvez adresser votre don

- ou par chèque à l’ordre de « Association Diocésaine » et adressé à

ASSOCIATION DIOCESAINE

20 rue du Petit Potet

BP 57989

21079 DIJON CEDEX

 

- ou en ligne en vous dirigeant sur cette page :

http://catholique-dijon.cef.fr/index.php?page=dons

 

Un reçu fiscal sera adressé à chaque donateur (sauf indication contraire de votre part) : veillez donc à bien indiquer vos coordonnées précises.

 

Vous souhaitez d’autres informations ? www.denier.catholique.fr/

 

 

Et pour toute question : 03 80 63 16 71

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...