Notre Blog Actualités



Posté le 13 octobre 2014 - Rubrique Vie du diocèse

Le samedi 4 octobre, les diacres de Côte d'Or et leurs épouses se sont réunis pour la fête du diaconat. Cette fête se déroule traditionnellement le premier samedi d'octobre, proche de la Saint François d'Assise. En effet le "pauvre d'Assise" était diacre.

Cette année le rassemblement a eu lieu à Champdôtre, près d’Auxonne. Après les laudes, les diacres ont accompli entre eux et avec les autres personnes présentes un geste qui, sans leur être spécifique, dit quelque chose de leur ministère : le lavement des pieds. 

Ensuite un dialogue riche s'est noué avec notre invité, Pascal Mullard, spécialiste de l'accompagnement, sur les thèmes de la restauration de l'estime de soi et de la résolution de conflits. Ces thèmes renvoient à des situations auxquelles les diacres, "en pleine vie" selon la formule consacrée, sont souvent confrontés, entre autre dans leur mission particulière auprès des pauvres.

Dans l'après-midi Mgr Minnerath est venu évoquer avec nous la spiritualité diaconale, spiritualité particulière pour un ministère particulier.

Enfin la journée s'est achevée avec la messe, où les diacres se sont joints à la communauté paroissiale, autour de notre archevêque, du père Christian Baud, délégué épiscopal pour le diaconat permanent, et du père Michel de Gigord, curé de la paroisse d'Auxonne. Au cours de cette eucharistie, les diacres, en compagnie de leurs épouses, ont renouvelé les promesses de leur ordination.

Les diacres permanents sont aujourd'hui au nombre de trente-huit dans le diocèse, répartis sur tout le territoire de la Côte d'Or.

 

                                                         Marc Rey

                                                   Délégué adjoint
                                            au diaconat permanent

 

Photos : © DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 octobre 2014 - Rubrique Vie du diocèse

C'est ce vendredi 10 octobre qu'auront lieu à Dijon les Assises diocésaines de l’Enseignement Catholique.

Cette journée qui aura pour thème « l’Enseignement catholique : ouvert à tous, attentif à chacun, porteur d’une bonne nouvelle », regroupera tous les membres de l’Enseignement Catholique de Côte d’Or (personnel, enseignants, directeurs d’établissement…).

 

 

 

 


Des Assises, pour quoi faire ?


L’enseignement catholique en Côte d’Or : une grande diversité
 
- 13 000 élèves, de la maternelle au supérieur
- 1 200 enseignants et personnels
- 35 établissements
- La plus petite école : Sainte-Louise d’Epoisses (57 élèves)
- Le plus gros groupe : Saint-Joseph (près de 3 000 élèves)
 
L’ouverture à tous
 
Etre baptisé n’a jamais été une exigence pour être admis dans une école catholique. Les établissements sont ouverts à tous, sans distinction de religion ou d’origine, tant pour les élèves qu’en ce qui concerne les enseignants et personnels. C’est cet accueil de tous qui permet d’être en association avec l’Etat dans la mission de service public.
 
L’attention à chacun
 
Dans un établissement catholique, on s’efforce d’être attentif à chaque situation, en premier lieu aux personnes qui connaissent une fragilité personnelle, familiale ou sociale.
Cette attention se vit tout particulièrement dans l’accueil d’élèves en difficulté, et dans des sections d’enseignement spécialisé. Elle se vit bien sûr auprès de tous les élèves sans exception
 
L’annonce d’une bonne nouvelle
 
Dans une telle diversité de personnes et d’établissements, ce qui fait le lien est le souci de vivre et d’annoncer l’Evangile. C’est la foi chrétienne qui inspire la vie des écoles, et c’est elle qui invite à porter sur les élèves un regard positif et constructif.
 
Comment articuler ouverture à tous et proposition de la foi, dans le respect des convictions de chacun ?
Les Assises de l’Enseignement catholique seront l’occasion de réfléchir ensemble à cette question, et d’y apporter des éléments de réponse.

 

Qui interviendra ?

- Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon
- M. Pierre Marsollier, secrétaire général adjoint de l'Enseignement Catholique
- Père Jean-Marie Petitclerc, prêtre et éducateur spécialisé
- M. François Moog, doyen de la faculté d'éducation (Institut Catholique de Paris)
- M. Xavier Dufour, enseignant de mathématiques, philosophie et culture religieuse
- Père André Guimet, prêtre et professeur de théologie morale (Université Catholique de Lyon)
- M. Philippe Richard, directeur général du CUCDB
- Avec la participation de Steeve Gernez, animateur

 

Programme :

- A partir de 8h15 : accueil (église Sainte-Bernadette de Dijon)

- 9h : lancement de la journée par Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon, et M. Pierre Marsollier, secrétaire général adjoint de l’Enseignement catholique

- 11h conférences-débats thématiques (Lycées Notre-Dame et Saint-Bénigne)

- 12h30 repas sur place

- 13h30 reprise des thématiques

- 14h30 Retour vers Sainte-Bernadette

- 15h30 Reprise des différents temps de la journée et eucharistie de clôture 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 01 octobre 2014 - Rubrique Vie du diocèse

Parmi les nombreux projets élaborés par le pape François, l’organisation d’un synode pour la famille a été lancée il y a quelques mois.

Le pape, conscient de l’ampleur de cette question, a souhaité que les évêques et le plus grand nombre de prêtres et de chrétiens y travaillent à sa préparation. Un questionnaire a été largement diffusé par l’intermédiaire des paroisses, des questions et des remarques très pertinentes ont été réunies.

 

Dans le diocèse de Dijon, un colloque a été organisé ce samedi 27 septembre dans le cadre des Universités de la Famille. 

Trois intervenants étaient inscrits au programme de cette matinée : le père Denis Erazmus, membre de l’équipe de formation permanente, le père Louis de Raynal, prêtre accompagnateur des Centres de Préparation au Mariage (CPM) et un diacre permanent, Victor Larger, délégué épiscopal pour la pastorale de la famille.

Au micro pendant presque trois heures, ces délégués du diocèse ont évoqué ce qui a été élaboré dans l’Eglise sous Paul VI et Jean XXIII. Il fut beaucoup question des difficultés parfois rencontrés par les couples : la régulation des naissances par exemple ou encore la dignité de la famille.

Fut évoqué la famille comme vocation (une communauté de vie et d’amour), la famille comme grâce (une communauté  « sauvée ») ou encore la famille comme mission (une communauté « qui sauve »).

Un livre a été particulièrement recommandé face aux questionnements de l’Eglise : « Répondre à l’inquiétude de la famille humaine » de Philippe Bordeyne.

Parmi les idées évoquées au cours de cette matinée, on notera également des remarques lancées par les papes successifs comme par exemple  « La famille se fonde sur le mariage » sans oublier ces termes du pape Francois concernant le respect d’autrui : «  Si on suit le Christ, piétiner la personne est un péché grave ».

Une bonne matinée d’introduction au synode qui se tiendra du 5 au 19 octobre à Rome.

 

                                             Jean Clerc



Ci-dessous, les trois intervenants. De gauche à droite : le père Denis Erazmus, le père Louis de Raynal, Victor Larger

© Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 septembre 2014 - Rubrique Vie du diocèse

C'est ce samedi 27 septembre qu'auront lieu les Universités de la Famille du diocèse de Dijon.

A l'approche du Synode pour la famille, organisé par le Pape François, qui se déroulera à Rome du 5 au 19 octobre, une matinée de présentation pastorale est prévue à la maison diocésaine de Dijon. Le thème de cette matinée sera : "Les Papes, Vatican II et la famille".

 

 

 

 

 

Programme :


9h : Accueil 

- HumanæVitae (Père Denis Erazmus)

- Vatican II et la famille (Père Denis Erazmus)

pause 

- la famille selon Jean-Paul II (Père Louis de Raynal)

- François et la famille (Victor Larger)

- discussion avec les trois orateurs 

12h30 : fin



Lieu : DIJON, Maison diocésaine (9 bis, bd Voltaire) - salle Samson

 

Contexte : Le Synode des évêques sur "les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l'évangélisation" a été annoncé par le pape François en octobre 2013. Du 5 au 19 octobre 2014, à Rome, des cardinaux et des évêques du monde entier, mais aussi des représentants des autres religions et des auditeurs laïcs, en discuteront en présence du pape.

Le père Gérard Berliet, prêtre du diocèse de Dijon, prêtre coopérateur de la paroisse Dijon Sacré-Coeur/St-Jean Bosco, professeur au séminaire provincial Saint-Irénée de Lyon et responsable de la pastorale des fidèles divorcés-remariés du diocèse de Dijon fera partie des 253 participants à ce Synode. Nous reviendrons d'ici quelques jours sur ce site internet ainsi que dans le numéro d'Eglise en Côte d'Or qui paraitra le 1er octobre sur le rôle d'expert attribué au père Berliet lors de cette assemblée.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...