Notre Blog Actualités



Posté le 09 avril 2015 - Rubrique Vie du diocèse

Comme vous avez pu le lire dans le dernier numéro d'Eglise en Côte-d'Or, la chapelle de l'adoration perpétuelle de Dijon, située rue Dubois (près de l'église Saint-Michel), fête ses 10 ans d'existence.

Ce lieu, ouvert à tous, vit au rythme des adorateurs qui se relaient 24h/24 pour prier le Christ présent au Saint-Sacrement.

Du 11 au 13 avril, plusieurs propositions vous seront faites pour mieux connaître cette chapelle. En effet, le père Denis Metrz, missionnaire de la Très Sainte Eucharistie, sera présent à Dijon pendant ces trois jours et donnera homélies et conférences en différents lieux. Mgr Minnerath assurera également une conférence ce dimanche.

 

 

Programme :

Samedi 11 avril : Le père Metrz donnera l'homélie à la cathédrale Saint-Bénigne à 16h30 et à Saint-Joseph à 18h, ainsi qu'une conférence sur "La beauté de l'adoration" au foyer Saint-François à 20h30.

Dimanche 12 avril : Le père Metrz, donnera l'homélie à l'église Saint-Michel à 8h et 9h30, à Sainte-Bernadette à 11h et à Notre-Dame à 18h30. Mgr Minnerath donnera une conférence à 15h à l'église Saint-Michel.

Lundi 13 avril : Le père Metrz donnera une conférence sur "La beauté de l'adoration" dans la chapelle Saint-André (église Saint-Michel) à 14h.

 

A noter que des temps d'information sur la chapelle de l'adoration perpétuelle vous seront proposés à l'occasion des conférences.

 

Renseignements :

Chapelle de l'adoration perpétuelle
7, rue Dubois - 21 000 DIJON
03 80 65 78 99

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 avril 2015 - Rubrique Vie du diocèse

De très nombreux offices ont été célébrés en Côte-d'Or à l'occasion du Triduum pascal (du Jeudi Saint à Pâques).

Nous sommes revenus hier sur quelques moments forts vécus à Dijon le Jeudi Saint et le Vendredi Saint.

Retour en images sur la fin de cette Semaine Sainte 2015, avec la Vigile pascale (le samedi) et la messe et les vêpres pontificales de Pâques (le dimanche) à la cathédrale Saint-Bénigne.

 

 

Photos ci-dessous : Vigile pascale, messe pontificale de Pâques, vêpres pontificales de Pâques (© Marie-Aleth Trapet)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 avril 2015 - Rubrique Vie du diocèse

De très nombreux offices ont été célébrés en Côte-d'Or à l'occasion du Triduum pascal (du Jeudi Saint à Pâques). Retour sur quelques moments forts de ces trois jours à Dijon.

Jeudi soir, le symbolique "lavement des pieds" était proposé lors de la célébration de la Sainte Cène.

Le lendemain, Vendredi Saint, l'Enseignement Catholique proposait son traditionnel chemin de croix à Notre-Dame d'Etang.

Un chemin de croix était également proposé l'après-midi à la cathédrale Saint-Bénigne, avec les chevaliers du Saint-Sépulcre, avant la célébration de l'office de la croix, présidé par Mgr Minnerath.

Vendredi soir avait également lieu la veillée oecuménique du Vendredi Saint, au Centre Chrétien Dijon Toison d'Or, dont voici un résumé plus détaillé.

 

Le Centre Chrétien de la Toison d'or, nouveau lieu de culte de l'Eglise protestante évangélique animée par le pasteur Merabti,  a ouvert largement ses portes aux autres confessions chrétiennes pour la célébration proposée comme chaque année par le Groupe oecuménique de Dijon le Vendredi Saint.

Protestants de l’Église unie, adventistes, catholiques venus de nombreuses paroisses, ont été accueillis par Jean-Claude Petit , membre de l’Église de la Toison d'or, et vice-président du Groupe oecuménique. Un orchestre de jeunes musiciens, au violon, à la batterie, à la guitare et au synthétiseur, ainsi que la belle voix d'une chanteuse, ont soutenu l'assemblée dans des chants de méditation et de louange pour Jésus sauveur.

 La cérémonie, simple et forte, s'articulait autour de la lecture de la passion selon saint Matthieu, rythmée par trois méditations présentées tour à tour par le pasteur Merabti, le pasteur Boulet, puis Mgr Minnerath. Le premier évoqua la souffrance de Jésus à Gethsémani, son combat ultime contre la mort et le péché, contre lesquels il a lutté toute sa vie. La seconde fit remarquer son silence : au milieu des justifications  multiples et  des mensonges, la Parole de Dieu, désormais, se tait. Enfin le troisième insista sur l'opposition radicale entre les béatitudes et les valeurs du monde, manifestée par la condamnation et la dérision qui frappent Jésus, et le choix qu'elle implique, aujourd'hui encore, pour les  disciples du Christ.

Après la prière d'intercession à plusieurs voix et ses intentions pour les Eglises chrétiennes de Dijon, les chrétiens persécutés, et la paix dans le monde, tous les ministres présents, pasteurs et prêtres, bénirent l'assemblée, tandis qu'éclatait « Happy day », chant rythmé et festif annonçant la lumière toute proche de la résurrection.

 

                                                                                  Maguy Minonzio

 

Photos ci-dessous : Lavement des pieds lors du Jeudi Saint (© M-A Trapet), chemin de croix de l'Enseignement catholique (© Père E. Pic), chemin de croix à Saint-Bénigne, office de la croix à Saint-Bénigne (© M-A Trapet), veillée oecuménique (© M. Minonzio)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 23 mars 2015 - Rubrique Vie du diocèse

Les laïcs et religieuses en mission ecclésiale se retrouvent deux fois par an, dans la joie, pour un temps convivial de rencontre, de formation, de prière et d’échanges ; ils assument  des fonctions pastorales, notamment de catéchèse et d’aumônerie dans les paroisses ou les hôpitaux, mais également des tâches d’animations diocésaines.

Le 16 mars dernier, c’était au carmel de Flavignerot que le rendez vous avait été donné par le groupe de pilotage.

C’est d’abord la Prieure, sœur Claire-Marie, qui nous présenta la vie et la spiritualité d’Elisabeth de la Trinité : son enfance, marquée par  l’étude du piano, avec un caractère colérique, mais la certitude que Dieu habite en elle ; sa présence au carmel du boulevard Carnot de 1901, dans la paix et la joie, jusqu’à sa mort prématurée le 9 novembre 1906. Ses derniers mots furent « Je vais à la lumière, à l’amour, à la vie » ; dans les difficultés, Elisabeth nous demande d’aller à l’essentiel, sans nous laisser encombrer. Enrichis de ce message, nous avons participé à la messe avec les carmélites, animée par Antoine Bergère.

Puis, le père Denis Marion nous a invité à approfondir la sens de notre mission dans l’Eglise diocésaine, à partir d’une réflexion sur le texte de visite de Jésus chez Marthe et Marie dans le chapitre 10 de l’Evangile de Luc, de son commentaire par plusieurs Pères de l’Eglise, comme saint Ambroise et saint Bernard, et en s’appuyant également sur le discours du pape François (décembre 2014) sur la quatrième des quinze maladies de la curie, le « marthalisme » , l’activité excessive. Nous devons être toujours être un peu plus le Christ, « Marthe dans Marie », éviter l’encombrement, l’éparpillement et l’énervement ; et ainsi, nous permettrons à l’autre de devenir un peu plus lui-même.

Très enrichis et très heureux de cette journée de récollection au carmel de Flavignerot, les laïcs en mission ecclésiale participeront à la messe chrismale.

 

                                                           Jean-François Minonzio
                                            Délégué épiscopal à la coopération missionnaire

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...