Notre Blog Actualités



Posté le 19 aot 2016 - Rubrique Vie du diocèse

C’est la septième année que le père Paul Kitoko vient depuis la République Démocratique du Congo dans notre diocèse durant l’été.  Si les premières fois, il était au service des paroisses de Vitteaux, de Précy-sous-Thil ou de Sombernon, ce sont maintenant Bligny-sur-Ouche et Arnay-le-Duc qui l’accueillent encore cette année.

Ordonné prêtre du diocèse de Matadi (RDC) en 1995, il déjà reçu diverses affectations dans son diocèse : vicaire à Nsona-Bata, à Kolo-Funa et à Songololo puis curé de Bienga, de Mangenbo, il est désormais à  Nsona Mbata. Sa paroisse comporte 62 villages et il habite à 65 km du village le plus éloigné. Depuis une année, il avait seulement un prêtre coopérateur, mais c’est avec joie qu’il accueillera un vicaire en septembre prochain.

Durant son séjour, à Bligny et Arnay, le P. Kitoko a particulièrement apprécié l’accueil que lui ont réservé les paroissiens en organisant une réception à son arrivée. Il a également pu proposer une messe très suivie pour la paix dans le monde dans les jours qui ont suivi l’assassinat du P. Jacques Hamel à St-Etienne-du-Rouvray. Et il constate avec joie que les chrétiens sont prêts à lui rendre service et apprécient sa présence. Il est aussi très reconnaissant envers tous ceux qui l’aident quotidiennement dans son ministère ici en France et qui gardent le contact tout au long de l’année lorsqu’il repart dans son pays.

Merci au Père Paul Kitoko pour sa participation appréciée à la vie de notre diocèse.

Photos © DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 aot 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Depuis la réouverture du service dans les nouveaux locaux du 7 bd Voltaire à Dijon, le 29 février 2016, le récolement général des documents a été entrepris par M. Gérard Moyse, directeur des Archives départementales de la Côte-d’Or jusqu’au printemps 2013, qui a spontanément offert une aide particulièrement précieuse pour cette tâche indispensable avant la rédaction d’un répertoire… orthodoxe !

Parallèlement, les actes de catholicité sont inventoriés (dates extrêmes, lacunes), avec la participation de Laurent Chorier-Pichon, étudiant en histoire.

Une cinquantaine de rendez-vous ont été pris, au cours desquels 120 documents ont été consultés. A la faveur de cela, une soixantaine de dossiers « Paroisses » ont été traités (classement,  inventaire) avec la saisie des noms des prêtres en vue d’un index général de leurs correspondances.

Lors d’une de ces consultations, plus de cent plans signés de l’architecte Paul Selmersheim (1840-1916) pour la chapelle st Bernard – église votive  de Fontaine-lès-Dijon (1881-1897) ont été découverts, la plupart totalement inconnus jusqu’ici, qui seront étudiés, espérons ! dans les mois prochains.

Enfin, le P. Serge Athénor a déposé 3 mêtres de documents de la cure de Plombières, dont une trentaine de manuscrits écrits ou réunis par le chanoine Jean-Baptiste Lereuil (1814-1898)… Geste exemplaire qui assure leur meilleure conservation et leur identification…   

Rappelons que la salle de Lecture est ouverte du lundi au vendredi, de 13h30 à 17h30.

 

Docteur Martine Chauney-Bouillot
Archiviste diocésain

 

Photos : © Marie Grunenwald

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 aot 2016 - Rubrique Vie du diocèse

 

Parmi les prêtres qui viennent servir au cours de l’été, le diocèse a accueilli cette année le P. Vital MUDIMBE, prêtre du diocèse de Kabinda (RCD) comme un autre prêtre que nous connaissons bien, le P. Marcel Luedi NGOYI (curé de Marsannay et délégué à la pastorale des migrants).

Le P. Vital Mudimbe est né en 1982 et a été ordonné en 2012. Après avoir été chargé de l’année de propédeutique des futurs séminaristes, il est depuis octobre 2015 en études en sciences du mariage et de la famille à l’Institut Jean-Paul II de Cotonou (Bénin).

Le 28 juin dernier, il est arrivé dans notre diocèse pour se mettre durant un mois au service de la paroisse d’Arc-sur-Tille et de la Visitation. Accueilli chaleureusement par le P. André Jobard, il a eu beaucoup de plaisir à découvrir la pastorale de notre pays mais aussi l’accueil qui est vécu dans le cadre des repas organisés à la Visitation comme dans d’autres paroisses à l’intention des demandeurs d’asile.

S’il a noté que, contrairement à ce qu’il connait dans son pays, les chrétiens de Côte-d’or ne viennent pas aussi spontanément et quotidiennement au presbytère pour rencontrer le prêtre, il a apprécié de pouvoir aller au-devant d’eux pour les rencontrer. Durant ces semaines où il a été seul pour servir les deux paroisses d’Arc et de la Visitation, il a connu et aimé tout autant les petites assemblées de Remilly ou Couternon que l’assemblée plus nombreuse et plus jeune de l’église de la Visitation, sans oublier les célébrations dans les maisons de retraite.

Un grand merci au Père Vital Mudimbe pour sa participation souriante à la pastorale de notre diocèse.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 aot 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Le Saint Père François a annoncé la canonisation de la Bienheureuse Élisabeth de la Trinité, le 16 octobre 2016 à Rome. Six autres bienheureux seront aussi canonisés ce même jour : le martyr français Salomon Leclercq, l'évêque espagnol Manuel González García le jeune mexicain José Sánchez del Río le prêtre argenn Jose Gabriel del Rosario Brochero et les prêtres italiens Lodovico Pavoni et Alfonso Maria Fusco.

Qui était Elisabeth de la Trinité ?

Elisabeth Catez, née en 1880, fille d’officier, tempérament fougueux, nature généreuse et droite saura vaincre son « terrible caractère » par amour pour Jésus. Amie chaleureuse et pianiste accomplie, elle quitte tout pour entrer au Carmel de Dijon à 21 ans. Son nouveau nom l’enchante : Elisabeth de la Trinité se livre sans réserve au Christ qu’elle rencontre au plus profond de son cœur. Elle partage à ses amis et à ses sœurs la merveilleuse découverte : tous appelés, tous aimés, tous habités par la Présence du Dieu tout amour.  Consumée par la maladie d’Addison, elle en accueille sereinement les terribles souffrances comme une identification au Christ crucifié et meurt à 26 ans le  9 novembre 1906 : « Je vais à la Lumière, à l’Amour, à la Vie ».  Elle a été béatifiée par saint Jean-Paul II le 25 novembre 1984 et sera canonisée le 16 octobre 2016 à Rome par le Pape François.

Le site internet dédié à Elisabeth de la Trinité : www.elisabeth-dijon.org

 

Logo canonisation Rome

Le service diocésain des pèlerinages propose trois possibilités de vivre la canonisation d’Elisabeth de la Trinité Place Saint-Pierre, à Rome. Vous trouverez les détails et le bulletin d’inscription dans le fichier PDF téléchargeable ci-dessous.

·        Avion et séjour à Rome

·        Séjour à Rome uniquement

·        Célébration uniquement

La célébration de canonisation sera précédée d’une veillée de prière le samedi 15 octobre à l’église Sainte-Thérèse d’Avila de Rome (près de la maison généralice des carmes). Cette veillée sera pour une grande part animée par le P. Raoul Mutin qui a composé des nouveaux chants reprenant les plus beaux textes d’Elisabeth de la Trinité.

Et le lendemain de la célébration de la canonisation, le lundi 17 octobre, c’est en la basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs de Rome que sera célébrée la première messe de « Sainte Elisabeth-de-la-Trinité » en action de grâce pour le don que Dieu fait à son Eglise de cette nouvelle sainte.

 

Logo canonisation Dijon

 

Relire l’article sur la préparation de la canonisation d’Elisabeth de la Trinité en cliquant ici

Le programme des célébrations et festivités organisées pour vivre la canonisation d’Elisabeth de la Trinité dans le diocèse de Dijon où elle a vécu, en union de prières avec ceux qui vont vivre la célébration de la canonisation à Rome :

Dimanche 16 octobre :

10h00 : Retransmission en direct depuis Rome sur grand écran de la messe de canonisation, à l’église Saint-Michel.

17h30 : Messe d’action de grâce pour la canonisation de sainte Elisabeth de la Trinité au Carmel de Dijon à Flavignerot.

Dimanche 23 octobre :

10h00 : 1ère messe solennelle de sainte Elisabeth de la Trinité à la Cathédrale Saint-Bénigne, présidée par Mgr Minnerath (déposition solennelle du reliquaire dans la châsse).

Samedi 29 octobre :

20h30 : Spectacle de danse sur Élisabeth par la compagnie EPHATA, au Carmel de Dijon, à Flavignerot : « D’une note à l’Autre ».

Dimanche 30 octobre :

11h00 : Messe solennelle en présence de la châsse d’Élisabeth en l’église Sainte-Elisabeth-de-la-Trinité, à la Fontaine-d’Ouche.

Vendredi 4 novembre :

20h30 : Spectacle de théâtre sur Élisabeth par la compagnie ARGILE THEATRE, au Carmel de Dijon, à Flavignerot : « Il était une Foi : Élisabeth Catez ».

Samedi 5 novembre :

14h00 à 16h00 : Circuit commenté sur les pas d’Élisabeth dans les rues de Dijon (Véronique Menvielle et père Patrick-Marie Févotte).

20h30 : Veillée de prière animée par le Père Raoul Mutin au Carmel de Dijon, à Flavignerot, en présence de la châsse de sainte Élisabeth. Témoignage de Marie-Paul Stevens (personne guérie par l’Intercession d’Élisabeth de la Trinité).

Dimanche 6 novembre :

16h45 : Fête de sainte Élisabeth de la Trinité au Carmel de Dijon, à Flavignerot. Vêpres suivies de l’Eucharistie, présidée par le père Daniel Chowning, Définiteur général, ocd.

Mardi 8 novembre :

19h00 : Messe solennelle à l’église Saint-Michel, après installation solennelle de la châsse dans la chapelle « Élisabeth de la Trinité », auprès de la statue réalisée par Fleur Nabert. Bénédiction de la statue de la Canonisation.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...