Notre Blog Actualités



Posté le 12 fvrier 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Cette année encore, la neuvaine, qui se déroule traditionnellement du 25 janvier au 2 février, a été bien suivie. Et pour le dimanche de la Présentation du Seigneur, jour de la clôture, la chapelle du Petit Roi de Grâce était remplie de paroissiens et amis venus recevoir la bénédiction des familles.

Les thèmes de la prédication étaient tirés des lettres de Marguerite du Saint Sacrement qui ne manquent pas, dans ses correspondances, d’enseigner l’abandon confiant entre les mains du Petit Roi de Grâce, ainsi que la recherche des vertus qui ont orné sa sainte enfance : l’humilité, la simplicité, la confiance l’obéissance. « Laissez-vous à l’enfant Jésus » (lettre 37), « Vous devez désormais tirer votre conduite de son enfance, de son innocence divine, de sa divine pureté et simplicité. » (Lettre 64)

A l’écoute de la Vénérable Marguerite

Chaque jour les participants pouvaient méditer sur quelques phrases-clés de l’enseignement de la Vénérable Marguerite qu’ils emportaient chez eux.

Un temps fort fut encore la nuit d’adoration au cœur de la neuvaine, avec la possibilité d’y recevoir le sacrement du pardon. Quelques jeunes de la troupe des Scouts Unitaires sont venus nous prêter main forte et  veiller avec nous.

De nombreuses intentions de prières ont été confiées à l'Enfant Jésus tout au long de cette neuvaine. Nous avons aussi entendu le témoignage émouvant de deux personnes amies de l'Enfant Jésus qui ont partagées les grâces reçues dans l'épreuve de leur maladie.

« Le Saint Enfant Jésus vous remplisse de sa sainte paix, de sa joie et de grâce sainte et divine. Il fera tout avec vous » (lettre 23).

 


                                                     Père Bernard Card



Photos : © Gilles Brebant

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 janvier 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

L’Equipe Missionnaire Mobile, invitée par la paroisse de Gevrey-Chambertin, propose une soirée à l’église de Gevrey, le dimanche 2 février 2014, de 17 h à 18 h 30.

Cette soirée sera l’occasion d’évoquer les racines historiques de la ville de Gevrey et de la Côte viticole. Des vignerons viendront parler du patient et beau travail de la vigne qu’ils effectuent au long des quatre saisons. C’est ce que suggère le titre de cette soirée : « Des Racines et la Vigne ». La figure de saint Vincent, patron des vignerons, ne sera pas oubliée, ni les témoignages de leur entraide et de leur solidarité.

Le sous-titre « Goûtez et Voyez » annonce l’apport qui sera fait par l’Equipe Missionnaire Mobile du diocèse, qui, à l’aide de textes de la Bible, de chants, d’images, mettra en résonnance l’amour des vignerons pour leurs vignes. 

 

 
" Le rôle de cette équipe est de réveiller la foi, de toucher ceux qui sont loin : loin de l’Eglise, loin de l’évangile… Pour cela, nous proposons des soirées : des temps de réflexion, des veillées de partage, avec témoignages, chants, images, proclamation de la Parole de Dieu.
 
Il y a ceux qui n’ont pas beaucoup entendu parler de Jésus, mais aussi des chrétiens qui ne trouvent plus trop le temps de se poser des questions, et dont il faut réveiller la foi.
 
Notre équipe veut être réactive et guette l’actualité. Quand Soeur Emmanuelle nous avait quittés, nous avions bâti en deux jours une soirée. Nous nous tenons également à la disposition des paroisses du diocèse."
 
Père Raoul Mutin, à propos de l'Equipe Missionnaire Mobile dont il est responsable.

Extrait de l'émission "Visages de Prêtres" diffusée sur RCF Parabole (novembre 2013) et reprise en partie chaque mois dans Eglise en Côte d'Or (n°710 - décembre 2013).
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 janvier 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

« Dieu origine et fin de toute chose : la lumière qui donne son sens à la vie économique » : tel était le titre de l’intervention de Don Paul Préaux, modérateur général de la Communauté Saint-Martin, le lundi 16 décembre 2013 dans le cadre des cycles de conférences sur la Doctrine sociale de l’Eglise de la paroisse Saint-Bernard de Dijon. Compte-rendu de cette soirée qui a réuni de nombreux paroissiens.

Chacun doit se poser la question du but de sa propre vie : S’il n’y a rien après la mort, alors ma vie perd de sa finalité, de son sens et de son goût. Savoir que notre vie est éternelle donne tout son sens à la vie, et en particulier à la vie économique. 

Espérance pour l’avenir, la vie éternelle est aussi une exigence pour le présent : seule la charité et ses oeuvres demeureront dans l’éternité. La charité devient donc le critère d’une vie économique féconde : Efficacité, progrès et croissance doivent lui être ordonnés.

Une dynamique de don nécessaire

 Il convient alors d’introduire une dynamique de don dans les relations économiques, seule capable de responsabiliser l’homme dans l’exercice de la liberté et de la solidarité. Se contenter de la justice et de l’honnêteté c’est enfermer le progrès humain dans la seule croissance de l’avoir. Les activités économiques, sans nier le profit, doivent aller au-delà de la logique de l’échange des équivalents et du profit comme but en soi.

 À un journaliste qui lui demandait « Que faut-il changer dans notre monde ? », la bienheureuse Mère Teresa répondit « d'abord, moi, et puis vous ». Il ne faut pas attendre que le « système » soit changé par le haut. C’est en pratiquant le don à notre humble niveau, dans nos échanges marchands, notre emploi, nos investissements (…) que nous changerons la vie économique en l’ordonnant à la vie éternelle.

 

                                                    Cyrille Chavane
                            Séminariste à la paroisse Saint-Bernard


Photo : © Droits Réservés


 


Vous pouvez retrouver ici toutes les dates et tous les thèmes des conférences organisées par la paroisse Saint-Bernard de Dijon sur la Doctrine Sociale de l'Eglise. La prochaine conférence aura lieu ce lundi 27 janvier.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 janvier 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Comme chaque année, depuis l’an 2000, la paroisse de Selongey a fêté saint Remi. La tradition a été respectée ce dimanche 12 janvier.

Tout d’abord, une procession de la maison paroissiale à l’église fut accompagnée par les sonneurs de la Combe aux Biches.

Une messe solennelle fut ensuite célébrée par le Père Bernard Lachaise, curé du village, et le Père Denis Marion, ancien curé.

A l’issue de la messe, la statue a été confiée à une nouvelle famille pour l’année 2014 (voir photo ci-contre), suivie d’un verre de l’amitié sous l’écho du carillon de 48 cloches joué par Chantal Begeot, venue de Dijon pour nous faire partager son savoir de carillonneuse.

Tout cela fut suivi d’un repas fraternel au foyer communal « Frédéric Lescure » où de nombreuses personnes ont participé, jeunes et moins jeunes. L’occasion pour certains de se retrouver en famille.

 

                             Père Bernard Lachaise

 

Photos : © Droits Réservés

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...