Notre Blog Actualités



Posté le 20 aot 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

La fête patronale de Couchey mettra en valeur saint Germain l’Auxerrois. La paroisse le fêtera le samedi 30 Août 2014 à l’heure de la messe de 18h00 célébrée par le curé de la paroisse, le père Michel Pailley.

 
 


A cette occasion l’Association Paroissiale de Couchey met en valeur les œuvres d’art de Madame Linet Andrea de Perrigny-sur-Armançon (89), qui a notamment réalisé le nouveau chemin de croix de l'église de Beaulieu dont nous avons parlé à plusieurs reprises ces deux dernières années.
 
 
Au programme :
 
- Projection : le samedi 30 août de 16h à 17h dans la Salle de Dessin (Place de Gaulle). 
- Exposition : les toiles de Linet Andrea seront exposées le samedi 30 août de 17h à 18h et le dimanche 31 août de 10h à 12h puis de 14h à 18h à l’église de Couchey. Thème : les anges.
 
Le verre de l’amitié offert par l’Association Paroissiale sera servi à l’issue de la messe de 18h.
 
 
L’Association Paroissiale de Couchey organise cette exposition d’art sacré contemporain (peinture ou sculpture) depuis août 2008, au moment où tout le village célèbre la fête patronale. Des dizaines d’artistes et d’artisans d’art exposent dans les rues du village.
 
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 aot 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Le père Jean-Claude Nsingi n’est pas un inconnu pour les paroissiens de Saint-Pierre à Dijon. C’est en effet la deuxième fois qu’il vient dans cette paroisse au cœur de la ville pour épauler ou remplacer le curé du lieu : le père Emmanuel Pic.

Le père Jean-Claude nous vient de la République Démocratique du Congo. Il restera 45 jours à Dijon où il apprécie le calme et le charme de la ville avec un jet d’eau de toute beauté qu’il peut admirer depuis le presbytère de Saint-Pierre où naturellement il est logé.  

Prêtre depuis trois ans - il a été ordonné très précisément le 31 juillet 2011 au diocèse congolais de Kisantu - il a été élève du père Pic lorsqu’il était au séminaire et que le prêtre dijonnais venait pendant quelques semaine au Congo enseigner la théologie.

Jean-Claude est très heureux d’être à Dijon, et lorsqu’il retournera chez lui, il fera bénéficier les 50 élèves du collège où il a été affecté par son évêque. 

Le père Jean-Claude célèbre la messe chaque jour à Saint-Pierre, sauf le lundi. Il connaît maintenant les paroissiens dijonnais mais ceux-ci sont moins nombreux que dans son pays où la fréquentation des églises représente 77 % de la population.

Le père Jean-Claude Nsingi terminera son séjour en France  à partir  du 20 aout où il partira à Lourdes.

                                                        

                                    Propos recueillis par Jean Clerc

 

Photos© Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 aot 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

C’est la cinquième fois que le Père Paul Kitoko vient de la République Démocratique du Congo dans notre diocèse à l’occasion de la période des congés. Après s’être mis au service des paroisses de Vitteaux, de Précy-sous-Thil et de Sombernon les autres années, c’est à Bligny-sur-Ouche qu’il loge cette année pour desservir les paroisses de Bligny et Arnay-le-Duc jusqu’au début du mois de septembre.

Le P. Paul Kitoko a été ordonné prêtre du diocèse de Matadi (RDC) en 1995 ? Après avoir été vicaire à Nsona-Bata puis à Kolo-Funa, il a été pendant plusieurs années responsable des élevages diocésains avant d’être vicaire à Songololo puis curé de Bienga et enfin de Mangenbo depuis 2013.

Avec l’accord de son évêque, il prend ainsi le temps de rendre service à notre diocèse où à chaque fois il apprécie de retrouver des paroisses bien structurées où le prêtre, dit-il, « est vraiment là pour son ministère, entouré de laïcs engagés. » Il est particulièrement sensible au fait que, dans chacune des paroisses, il est très bien accepté et accueilli.

Dans les premiers jours de septembre, il repartira vers son pays pour rejoindre sa paroisse sans oublier d’aller faire un compte-rendu de son séjour en France  à son évêque.

Merci au Père Paul Kitoko.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 30 juillet 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Parmi les prêtres qui viennent servir l’une ou l’autre des paroisses du diocèse durant les mois d’été, le P. Patrice MEGNINOU, prêtre du diocèse de Natitengo au Bénin, tient une place particulière car cela fait un grand nombre d’années qu’il vient régulièrement à la paroisse St Bernard de Dijon.

Aujourd’hui il se rend compte de toutes ces années puisqu’il retrouve ses jeunes enfants de chœur de la première année devenus des jeunes hommes prêts à s’engager dans la vie.

Le P. Patrice est prêtre depuis 15 ans. Curé de paroisse dans son diocèse depuis 13 ans, c’est actuellement à TOUCOUNTOUNA qu’il exerce cette charge. Mais au 1er septembre, il vivra un grand changement puisqu’il est nommé aumônier du grand hôpital St-Jean-de-Dieu de Tangieta. Plusieurs communautés religieuses dirigent et animent cet hôpital : il y sera donc également l’aumônier de ces diverses communautés religieuses.

Mais actuellement, à la paroisse St Bernard de Dijon, il assure la permanence durant les congés de Don Etienne Guillot : célébrations des messes, des funérailles, baptêmes, mariages et permanences au secrétariat.

Le P. Patrice ne cache pas que parfois il s’interroge sur les motivations profondes de ceux qui viennent demander des sacrements, notant toutefois que la foi s’extériorise bien plus dans sa culture que dans la nôtre, mais il se réjouit aujourd’hui de  baptiser les 3ème ou 4ème enfants des couples dont il a célébré le mariage au cours de ses premiers séjours à la paroisse St Bernard.

C’est le 10 Août qu’il repartira en direction du bénin pour préparer son déménagement.

Merci au Père Patrice.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...