Notre Blog Actualités



Posté le 04 aot 2017 - Rubrique Vie des Paroisses

Au cœur de l’été, les paroisses du diocèse continuent à vivre. Et même quand nos curés prennent quelques jours de congés, nous avons pris l’habitude que d’autres confrères viennent assurer la permanence au presbytère et les célébrations dans les diverses églises.

13 paroisses du diocèse accueillent des prêtres remplaçants

Cette année, neuf prêtres ont proposé leur aide dans notre diocèse. Ils viennent du Bénin, de République Démocratique du Congo et du Burkina-Faso. Ils servent les paroisses Dijon-Saint-Pierre, Longvic, Fénay, Meursault, Nolay, Nuits-Saint-Georges, Gevrey-Chambertin, Précy-sous-Thil, Vitteaux, Saint-Julien, Saulieu, Liernais et Marsannay-la-Côte.

Il leur a été proposé ce jeudi 3 août de se rencontrer et de partager entre eux leur expérience de prêtres remplaçants, leurs surprises, leurs questions aussi. Pour ce temps fraternel avec le vicaire général, ils ont eu le joie d’accueillir également le P. Jean-Marie JEHL, prêtre d’origine dijonnaise mais qui exerce son ministère en Algérie et est actuellement administrateur du diocèse de Constantine-Hippone ainsi que M. Jean-François Minonzio, délégué épiscopal à la Coopération missionnaire.

Découverte de la pastorale en France

Chacun a ainsi pu dire sa joie de se sentir bien accueilli dans chacune des paroisses : les chrétiens sont attentifs à ce qu’ils puissent exercer leur ministère dans de bonnes conditions et à les aider autant qu’il est possible. Ils sont heureux de découvrir la vie des paroisses ; ils s’interrogent sur la meilleure manière d’accueillir toutes les demandes de sacrements et de célébrations ; ils sont aussi questionnés parfois par ce concept qu'ils trouvent très français de « croyants non pratiquants » que des personnes revendiquent alors que cela ne pourrait exister dans leurs pays.

Ce temps d’échanges fut donc très riche. Nous aurons encore l’occasion de présenter chacun de ces prêtres sur ce site avant leur départ. Mais nous pouvons déjà leur adresser nos remerciements pour tout ce qu’ils nous apportent.

Que chacun d’entre nous n’hésite pas à les accueillir à sa table pour leur dire aussi notre reconnaissance.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 juillet 2017 - Rubrique Vie des Paroisses

Si vous l’avez croisé, vous l’avez forcément remarqué ! Sa haute taille et son sourire tout aussi large ne peuvent pas passer inaperçus.

Année diaconale à Dijon

Arrivé en septembre 2016 pour vivre une année « diaconale » au sein de la communauté Saint-Martin de Dijon, Don Phil Schulze Dieckhoff s’apprête à quitter la Bourgogne pour rejoindre le sud de la France.

Membre de la communauté Saint-Martin, Don Phil y a été ordonné prêtre le samedi 24 juin à Evron (53) par Mgr Thierry Scherrer, évêque de Laval. Après quelques jours avec ses frères de la communauté pour célébrer des premières messes en différents lieux chers à sa famille et à la communauté (dont l’église Saint-Bernard de Dijon ainsi qu’à Fontaine-les-Dijon) et après avoir assuré le service en paroisse ce mois de juillet, il s’apprête à quitter le diocèse de Dijon pour une nouvelle mission dans le  diocèse de Fréjus-Toulon au sein de la communauté de Fayence (83).

De Dijon, il gardera un excellent souvenir du lien entre la paroisse Dijon-Saint-Bernard et la vie des établissements scolaires catholiques dont la communauté a également la charge pastorale (Collège Saint-François, lycées Notre-Dame et Saint-Bénigne de Dijon). Il a également été touché par le bon accueil des chrétiens et des prêtres du diocèse.

Nommé à la communauté de Fayence

A Faïence, au sein de cette nouvelle communauté qu’il va rejoindre en septembre, ils seront trois prêtres et un séminariste pour servir une paroisse plus rurale au sein de laquelle Don Phil aura également une responsabilité auprès des jeunes et dans la catéchèse des adultes.

Que Don Phil soit assuré de notre prière pour son ministère et de toute la reconnaissance du diocèse pour sa présence tout au long de cette année.

Photos : © Communauté Saint-Martin et DR.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 04 juillet 2017 - Rubrique Vie des Paroisses

Un groupe d'une quarantaine de personnes accompagnées des deux prêtres de la paroisse, les pères François et Etienne, sont allés ce dimanche en pèlerinage sur « les pas de Sainte Colette' » afin de mieux connaître cette Sainte qui a fondé le couvent d'Auxonne, après celui de Besançon et avant celui de Poligny. Sainte Colette en réforma ou fit construire 17.

Au couvent de Poligny

Leur destination les emmena donc jusqu'à Poligny dans le Jura où Sainte Colette y fit construire un couvent, le seul qui reste malgré les nombreuses destructions et reconstructions. Ainsi, les paroissiens ont pu découvrir  la vie de Sainte Colette qui avait elle-même suivi les pas de Saint François et Sainte Claire d’Assise. Les paroissiens auxonnais ont écouté avec attention et recueillement les explications de Sœur Anne-Lise sur la vie de Sainte Colette et sur les fresques peintes dans le chœur en 2014. Ils ont également pu voir la châsse où reposent les reliques de Sainte Colette.

Outre le cheminement de Sainte Colette, les Auxonnais ont découvert la collégiale dédiée à Saint Hippolyte et construite à la même date que le monastère en 1415, ainsi que ses richesses, notamment une importante statuaire.

Mise en valeur de Sainte Colette en l'église d'Auxonne

Pour information, un des prochains projets de la paroisse sera la mise en valeur de Sainte Colette en l'église Notre-Dame d'Auxonne puisque la sainte a fondé le couvent d'Auxonne.

Cécile Robert

Photos : © paroisse d’Auxonne et Cécile Robert 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 27 juin 2017 - Rubrique Vie des Paroisses

Le 17 juin, la paroisse Dijon-Sacré-Cœur/Saint-Jean Bosco a fêté l'Espérance, celle qui se reçoit de ses frères. 

Tout a commencé à ‘église du Sacré-Cœur par une scénette écrite par père Jean Lamblot, le curé de la paroisse, témoignant d'une rencontre peu banale avec une personne sans-abri.

Des rencontres qui changent le regard

On a beau dire, mais  une rencontre peut nous interroger tous et modifier notre regard pour longtemps, voir pour toujours. L'échange en petits groupes a bien reflété cela et plusieurs témoignages ont suivi, quelquefois surprenants, mais jamais à mille lieues du quotidien, comme par exemple la rencontre d'une dame faite à la sortie d'un supermarché avec un chômeur  ou des parcours aventureux des personnes venant d'Afrique et leur fin heureuse.

Le témoignage d'une jeune irakienne lu par une jeune femme albanaise à la voix tremblante a ému et rappelé en même temps notre foi commune.

Les chants sur l'Espérance animés par un chef de chœur dijonnais et la chorale  de très jeunes enfants de la paroisse au répertoire ambitieux ont glorifié la paix et la beauté du monde. 

L'espérance qui suscite le désir de la rencontre

La fête de l'Espérance n'a laissé personne indifférent, a suscité chez l'autre l'ouverture, le dynamisme et le désir tout simplement de vivre avec un regard positif sur le monde. 

« L'espérance est bien plus que l'optimisme, une tension dynamique, une ardente et féconde attente, un enfantement. »  dit le pape François  

A l'année prochaine avec un regard renouvelé !

Angéla Raytcheva Lejeune (pole Annonce et Dialogue de la paroisse)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...