Notre Blog Actualités



Posté le 24 novembre 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Ambiance animée et joyeuse ce dimanche matin au Sacré-Cœur de Dijon : à l’invitation de la paroisse, plus de vingt familles ont rendu grâce et fêté le sacrement de baptême reçu par leurs enfants lors des douze derniers mois, dont la petite Giulia baptisée ce dimanche !

Après avoir été appelés à reconnaître les dons de Dieu, dont ceux de la vie et de la foi, les enfants aidés de leurs parents ont accroché une photo de leur baptême dans un arbre, arbre qui trône à l’entrée du baptistère du Sacré-Coeur !

Les tout petits ont également pu proclamer à leur façon le Notre Père, gestué par les enfants plus grands de l’éveil à la foi.

La messe s’est terminée par une bénédiction de ces familles envoyées sur le chemin d’une foi à faire découvrir à leurs enfants. Un verre de l’amitié a rassemblé jeunes et plus vieux paroissiens.


                                   Virginie Lacomme

 

Photos© Bruno Perrin

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 28 octobre 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Pour la deuxième année consécutive,  la paroisse Saint-Bernard de Dijon lance une série de conférences autour de la doctrine sociale de l’Eglise. De nombreux thèmes variés y sont abordés : éducation, politique, bioéthique...

Cette année, le cycle de conférences commence dès ce lundi 3 novembre avec le père Matthieu Rougé, ancien aumônier des parlementaires.

 

 


 


Dates et Thèmes :


- 3 novembre : « L’engagement des chrétiens dans la vie de la cité »

Par le père Matthieu Rougé, ancien aumônier des parlementaires.


24 novembre « La bioéthique : ses fondements, ses grands principes »

Par Don Didier-Marie de Lovinfosse, prêtre de la communauté Saint-Martin en mission au Puy-en-Velay.


- 15 décembre : « A-t-on encore le droit de transmettre ? »

Par Monsieur François-Xavier Bellamy, philosophe et adjoint au maire de Versailles


- 12 janvier : "PMA, GPA, Gender... : quels dangers pour la famille et la société d'aujourd'hui ?"

Par Monsieur Jérôme Brunet, Président d l’Association des Professionnels de l'Enfance, Porte-parole de « La Manif pour Tous ».


- 26 janvier : « Euthanasie - Acharnement thérapeutique - Mourir dans la dignité - Soins palliatifs : quelles différences? Quels repères?»

Par le Docteur Xavier Mirabel, Cancérologue et ancien président d'Alliance VITA


- 2 février : "Pourquoi l’Eglise s’intéresse-t-elle à la bioéthique? Le regard du scientifique"

Par le Professeur Emmanuel Sapin, Chirurgien pédiatre et membre associé de l’Académie Pontificale pour la Vie


- 16 février : « L'engagement des chrétiens en politique »

Par Monseigneur Roland Minnerath, archevêque de Dijon


- 16 mars : "Adolescents : comment les aider à entrer dans la vie adulte ?"

Par Don Louis-Hervé Guiny, Responsable de la Maison de Formation de la Communauté Saint-Martin


- 13 avril « J’ai la Foi…Quelles conséquences dans ma vie ? Même dans les épreuves… »

Témoignage de Thierry et Clotilde des Pallières

 


Programme des soirées :

20h30-21h30 : conférences

21h30-22h00 : questions

 

Lieu : Paroisse Saint-Bernard de Dijon (salle Polycarpe), 12 bd Alexandre Ier de Yougoslavie

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 octobre 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Ce sont environ 50 paroissiens des secteurs de Brazey-en-Plaine et de Saint-Jean-de-Losne  qui, en ce dimanche 28 septembre, avaient répondu présent à l’invitation du père Theuret à découvrir l’engagement et les lieux de vie du père Antoine Chevrier, fondateur du Prado.

Cette visite se fit en trois temps : la visite du Prado, Saint-Fons (maison de ressourcement) et Limonest.

 

La visite du Prado

Nous avons été recus par le père Jacques Jouham, administrateur et économe du Prado, qui nous retraça les origines modestes du père Chevrier et son désir contrarié d’être missionnaire. Sa collaboration avec Camille Rambaud lui fait voir les dures réalités du monde ouvrier, la misère, la pauvreté, le travail des enfants. Suite à cela, il achètera le Prado et comptera sur la providence pour la financer. Il y accueille des adolescents orphelins errants et analphabètes.

« Je tâche de les chausser, de les nourrir pour commencer puis d’en faire des hommes et des chrétiens et lorsqu’ils ont le sentiment de leur grandeur, quand je vois qu’ils peuvent faire leur chemin dans le monde je les rends à la société tout en les suivant encore, les encourageant, les fortifiant après leur départ de la maison ».

Devant l’ afflux de ces jeunes, cinq prêtres vont l’aider dans sa tâche ainsi que des jeunes ouvrières qui s’occuperont des filles et qui deviendront les sœurs du Prado et la nécessité d’un séminaire se fera sentir pour former les prêtres « apôtres pauvres au milieu des pauvres »
 

Saint-Fons

Devant la tâche immense et les problèmes qui y sont liés, le père Chevrier éprouve le besoin de prendre du recul. C’est ainsi qu’il trouve refuge dans une grotte. Emu par sa situation précaire, un fermier lui offre une grange qui deviendra la maison actuelle. C’est là que nous retrouverons inscrits sur les murs la spiritualité du père Chevrier : Pauvreté - Charité  - Mort à soi-même
 

Limonest

C’est en 1872 que le père Chevrier acheta une maison bourgeoise avec l’aide financière de généreux donateurs qu’il regroupa en société immobilière pour créer un séminaire et former ainsi de nouveaux prêtres. C’est là que malade il vécut ses derniers jours avant d’être transporté au Prado suivant ses dernières volontés où il repose dans la chapelle.

Le Prado rayonne dans le monde entier puisque l’on compte environ 1200 prêtres et plusieurs établissements scindés en fonction de leurs spécificités. Mais ce n’est pas seulement une association de religieux et de religieuses mais aussi une famille qui regroupe hommes et femmes laïcs désirant s’approprier le charisme du père Chevrier ; c’est ainsi  que les pradosiens invitent, à leur fête du dimanche 7 décembre  à Venarey-lès-Laumes chez le père Lionel Canat, tous ceux qui se sentent appelés à connaître, aimer, suivre Jésus-Christ dans son Evangile au plus près des petits

A notre tour, le père Chevrier nous pose cette question : « Que voyons-nous de l’Humanité ? ». La réponse nous fut donnée par l’ évangile du jour : « Va travailler à ma vigne ». Alors n’ayons pas peur de changer de rive pour être au cœur des réalités.

 

                                              Edith Morais



Photos© Paroisses de Brazey/St-Jean

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 septembre 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Le dimanche 21 septembre, les paroisses de Pouilly-en-Auxois et de Sombernon organisaient une sortie paroissiale dans le Châtillonnais.

Après la visite du musée du pays châtillonnais, célèbre pour le vase de Vix, le groupe a participé à une messe à l’église Saint-Nicolas de Châtillon-sur-Seine, présidée par le père Paul Houdart, curé de Pouilly pendant 12 ans jusqu’à son arrivée l’an dernier dans le nord de la Côte d’Or.

Après le repas convivial, une visite guidée de l’église Saint-Vorles (la plus ancienne des églises de Châtillon et qui fut église paroissiale jusqu’au début du XIXème siècle) était proposée.

La journée avant le retour vers l’Auxois s’est terminée par une dégustation de crémant chez l’un des paroissiens de Châtillon.

Malgré un temps maussade, la joie était sur les visages des paroissiens de Pouilly et de Sombernon, heureux de cette sortie dans le nord du département qui a permis à certains de revoir leur ancien curé.

 


Photos : © Marie-Thérèse Reveillon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...