Notre Blog Actualités



Posté le 24 aot 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Ces prochains jours, et comme chaque année à la même époque, sainte Reine sera célébrée à Alise-Sainte-Reine, dans la paroisse de Venarey-Lès Laumes.

En effet, les samedi 29 et dimanche 30 août seront l'occasion de fêter le Mystère de sainte Reine et le lundi 7 septembre aura lieu le pèlerinage de sainte Reine.

 

La passion de sainte Reine

Reine est née à Alise dans la première moitié du IIIe siècle en 236. Fille d’un païen nommé Clément et orpheline de mère depuis sa naissance, elle fut confiée à une nourrice qui lui inculqua la foi chrétienne. Elle fut baptisée au cours de son adolescence.

C’est alors que se déchaine, sur la Gaule, la 7e persécution romaine.

Olibrius, gouverneur des Gaules, se rend de Marseille en Belgique et rencontre la jeune fille qui garde ses moutons près des trois ormeaux.

Le proconsul la fait appréhender et s’efforce de la séduire par des promesses amoureuses puis par des menaces. Espérant vaincre ses résistances, Olibrius la fait emprisonner en attendant son retour de Belgique. 

La martyre

Revenu de Belgique, Olibrius la cite à son tribunal. Rien ne l’ébranle, ni les menaces, ni la souffrance. Reine préfère la mort au reniement de sa foi.

Elle est condamnée à être décapitée hors de la ville à l’endroit même où se trouve la source miraculeuse.

Le culte de sainte Reine

Au début du Ve siècle, son corps fut exhumé et transporté à Alésia où l’on construit en son honneur une basilique. Plus tard, fut édifiée une abbaye de moines bénédictins bientôt annexe à celle de Flavigny toute proche. En 864, les moines transférèrent les reliques de sainte Reine à l’abbaye de Flavigny afin de les soustraire de l’invasion des Normands.

Dès 866, une procession fut instaurée entre Flavigny et Alise. La célébration du culte de sainte Reine était née. Depuis 1971, les habitants acheminent les reliques à Alise-sainte-Reine, le jour où les Alisiens ont à cœur de perpétuer une tradition séculaire avec le cortège historiques, la tragédie et les célébrations religieuses.

 

Programme du Mystère de sainte Reine (29 et 30 août) :


Samedi 29 août

17h15   FLAVIGNY-SUR-OZERAIN : Prise en charge des Reliques

18h00   GRIGNON (église) : Messe

20h00   ALISE-SAINTE-REINE - Chapelle Sainte-Reine : retraite aux flambeaux et Temps de Prière

21h00   Représentation au Théâtre des Roches


Dimanche 30 août

9h45      Cortège historique

11h00    Messe

15h00    Représentation au Théâtre des Roches

 

SourcesBlog du Mystère de sainte Reine (texte) et Droits Réservés (photos)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 aot 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Ce vendredi 7 août, c’est un groupe d’une vingtaine de personnes qui a répondu présent à l’appel de l’ensemble paroissial de Liernais, pour s’élancer sur les chemins de la campagne de Liernais, et rejoindre ainsi la chapelle Sainte-Sabine à Jonchery, sur la commune de Diancey.

Le parcours à travers les bois où l’ombre était la bienvenue avec cette chaleur caniculaire de ce beau mois d’août a permis de longer la rivière de Liernais, et de rejoindre Marcheseuil où une dizaine de personnes est venue renforcer l’équipe.

Nous nous sommes retrouvés une cinquantaine à la chapelle de Sainte-Sabine pour partager un repas sous une grande tente, qui a permis de nous abriter pendant que l’orage donnait un peu de fraicheur à la nature et aux convives.

Sainte-Sabine, petite chapelle au hameau de Jonchery,  a cette particularité d’être entourée d’eau, l’accès se faisant par un petit pont en bois.

Un groupe de marcheurs de la Confraternité des Pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle en Bourgogne s’était joint à nous, a fait part de son expérience du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle et a entonné joyeusement le chant des pèlerins «  Ultreia» (Aller plus loin, plus haut ) qui invite au dépassement physique et spirituel.

Vers 21h, l’heure du retour avait sonné, et une dizaine de personnes se mettait en route pour rejoindre Liernais.

Un gros orage est venu ponctuer le trajet ainsi qu’une biche croisée au hasard d’un carrefour : c’est vers 23h30 que le groupe pénétrait dans l’église de Liernais pour un bref moment de recueillement.

Finalement, c’est une boucle de 32 km qui a été parcourue par les participants. Tout le monde s’est promis de se retrouver l’an prochain pour renouveler l’événement qui prendra certainement une autre forme, sur un autre parcours.

Pourquoi pas un départ de Saulieu pour gagner l’Abbaye de la Pierre-qui-Vire pour une soirée autour d’un texte sacré, et retour sur Saulieu par un détour autour du Lac de Saint-Agnan ?

Mais c’est une autre aventure qu’il faudra réinventer…


                                        Claude Correia
                                       EAP de Liernais

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 10 aot 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Le dimanche 28 juin, nous avons vu l'aboutissement de dix-sept années d'existence de l'association Saint-Pierre et Saint-Paul créée en février 1998, avec l'inauguration des vitraux et du cadran solaire.

C’est au cours de la messe de 11h00 que nous avons fêté les saints de l’église de Corcelles-lès-Arts : Pierre et Paul. Nous avons tous constaté que quatre vitraux existants sont restaurés et trois vitraux sont entièrement refaits. Le vitrail du choeur a la particularité d'être refait avec la technique employée au XIIe siècle. Désormais notre église est achevée intérieurement.

Un cadran solaire est installé à la place de l'ancien, que peu de personnes avaient remarqué car il n'existait plus que par une flèche rouillée. Il est situé sur la façade ouest de l'église, donc du côté de la place des marronniers, près du porche d'entrée. Pour lire l'heure, n'oublions pas que l'été nous avons deux heures de décalage par rapport au soleil, et une heure l'hiver, avec en plus 20 minutes dûes à notre position.

L'association continuera d'exister pour entretenir ce patrimoine afin de ne pas le laisser se dégrader (déjà des peintures sont à refaire dans la sacristie).

Le coût de tout ce qui a été réalisé durant ces années a été financé par l'association et des subventions.

Notre plus grande satisfaction est de voir cette église vivre par les offices qui y sont célébrés et les nombreux fidèles présents.

L'association adresse un très grand merci à la municipalité qui a toujours rendu possible cette restauration, et à toutes celles et ceux qui y ont participés par leur travail ou par leur soutien financier.

 

                                           Un paroissien du secteur
                                               de Bligny-lès-Beaune


Photos© Droits Réservés

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 aot 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Le pape François a proclamé l’année 2015 comme Année de la Vie consacrée. Elle a officiellement commencé le 30 novembre 2014, premier dimanche de l’Avent et prendra fin le 2 février 2016.

La paroisse de Nolay  a choisi de marquer cet événement en organisant une rencontre avec les sœurs carmélites de Mazille (71) juste avant l'été.

Nous étions 24 paroissiens à prendre le départ de Nolay pour  rejoindre le carmel. En arrivant, nous découvrons le long de la colline un bâtiment à la fois austère et propice au recueillement offrant une très belle vue sur les monts du Mâconnais. L’église dessinée par José-Luis Sert, grand architecte catalan, nous ouvre ses portes pour l’office de 11h, présidé par notre curé, le père Constantin Yatala Nsomwe. Le programme se poursuit par un repas en silence et se prolonge par une rencontre avec deux sœurs du carmel.

Sœur Marie-Agnès, native de Saint-Aubin, très heureuse de retrouver des amis d’enfance et sœur Julie, toute jeune carmélite, nous ont fait partager leur rayonnement et leur foi et nous ont fait découvrir « leur famille paysanne » : chacune des religieuses se voit confier, selon leur compétence, une responsabilité : l'une conduit un tracteur, l'autre cultive la vigne, d’autres s’occupent du bétail.

Le débat s’est ensuite prolongé autour des actions de dialogue œcuménique et interreligieux avec des communautés juives, orthodoxes, protestantes et musulmanes, témoignages qui réchauffent le cœur, en contrepoint de l’actualité.

Un très beau moment de prière,  de recueillement, de paix, de retour aux vraies valeurs spirituelles et aussi temporelles.


                                   Noël Belin


Photo : © Paroisse de Nolay

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...