Notre Blog Actualités



Posté le 19 fvrier 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Inviter à franchir la Porte sainte du sanctuaire pour participer à la neuvaine à l’Enfant-Jésus sur le thème de la miséricorde : telle fut la démarche de nombreux paroissiens de Beaune, des villages et des clochers alentours.

Chaque jour, dans la chapelle comble et magnifiquement fleurie, les voix plurielles s’unissaient pour chanter les vêpres suivies de la messe au cours de laquelle la prédication était particulièrement attendue. Mettant l’accent sur la miséricorde dans l’appel de Dieu, les sacrements, Marie, la croix de Jésus, l’enfance de Jésus, avec Marguerite du Saint-Sacrement, pour finir avec la présentation au temple, les différents prêtres ont su captiver l’attention et ouvrir le cœur de chacun à l’amour infini du Père.

A la fin de la messe, de nombreuses intentions furent confiées au Petit Roi de Grâce pendant la prière de la petite couronne qui venait clore chaque soirée.

 On pourra retenir, entre autre, cet extrait de lettre de Marguerite du Saint-Sacrement : « Croyez assurément qu’Il vous aime et que sa miséricorde sera toujours sur vous. Le soin qu’il a de vous, vous doit faire entrer en confiance et vous donnez la force pour vous séparer de tout ce que vous pouvez ressentir en vous de contraire à cette vertu. » (L.69)

 Au soir du 2 février, après la photo des participants, heureux et souriants, les sœurs carmélites ont accueilli tous ceux qui souhaitaient partager les traditionnelles galettes.


                                           Marie-France Roux


Photos : © Gilles Brébant

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 16 fvrier 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Dans le cadre du carême et de l'Année de la miséricorde, une trentaine de paroissiens de la paroisse de Venarey-Les Laumes se sont retrouvés autour du père Jacques Descreux qui a proposé un parcours biblique de la parabole du père et de ses fils, chez Luc (15, 11-32).

Après avoir notamment étudié les différents lieux et les différents personnages, le père Descreux a conclu en disant que la parabole restait sur une question ouverte, qui laisse le soin à chacun de poursuivre l'histoire. En effet, Luc ne précise pas si le fils aîné a accepté que son père le regarde comme un fils.

Dans son mot d'accueil, le père Lionel Canat, curé de la paroisse, a rappelé que la soirée était également organisée dans le cadre des partages d'Evangile organisés tous les 2ème vendredi de chaque mois.

De même, lors de deux messes dominicales à Darcey et à Sainte-Chantal de Venarey-Les Laumes, des paroissiens ont reçu des mains du père Canat le sacrement de l'onction des malades.

Ce dimanche, la paroisse laumoise organise un pélerinage à Beaune avec au programme la messe à Saint-Nicolas, la connaissance de l'histoire de la dévotion au Saint Enfant-Jésus (Roi de Grâce) et le passage de la Porte sainte.


                                              Yannick Dupin


Photos© Yannick Dupin

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 fvrier 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

La confrérie Saint-Sébastien de Bligny-sur-Ouche a une double origine : une compagnie d’archers, avec un rôle défensif, qui remonte au Moyen-Âge, et une société de secours mutuel datant du XIXème siècle. Mais elle a un seul idéal de solidarité et de fraternité, en application des principes de l’Evangile, et de la devise « faire fidèle devoir ».

Cette entraide, toujours vécue de manière très active dans la haute vallée de l’Ouche, s’ouvre aux dimensions de l’Eglise universelle : la confrérie contribue à offrir un véhicule 4x4 à un prêtre de la République Démocratique du Congo, le père Paul Kitoko, qui vient rendre des services dans la paroisse pendant les mois d’été.

La journée du 16 janvier s’est déroulée selon le rituel traditionnel. D’abord, le 328ème chapitre solennel, dans la vaste salle de la mairie, avec la récitation du symbole des apôtres par la nombreuse assemblée, l’allocution du supérieur Pascal Gérard, et l’hommage rendu aux morts.

Le directeur, le père Yves Grosjean, curé de la paroisse, a présenté le sens des symboles de la confrérie : la croix, le vin, le sel et l’eau. Une quinzaine de nouveaux confrères ont été reçus. Jean-Christophe Garandeau, chargé de mission à l’archevêché, a été porte-parole des impétrants, en prononçant une allocution sur le thème de la miséricorde, très adapté à la vocation de la confrérie (voir fichier PDF ci-dessous). Il a annoncé un pèlerinage à Rome du 9 au 13 mai qu’il co-animera avec le père Raymond Baud, sur les traces de saint Sébastien, mort à Rome en martyr, et co-patron de la ville éternelle.  

La matinée s’est poursuivie par le cortège vers l’église Saint-Germain, où a eu lieu la messe d’une grande ferveur grâce à l’homélie du père Denis Marion, à la chorale et à l’organiste, Peter Hammer.

Après le banquet convivial, l’assemblée est revenue à l’église pour les vêpres.

 

                                               Jean-François Minonzio

 

Photos : © Maguy Minonzio


 

Ci-dessous en PDF, l'allocution de Jean-Christophe Garandeau, "porte-parole des impétrants"

 

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 janvier 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Pour la troisième année consécutive,  la paroisse Saint-Bernard de Dijon propose une série de conférences autour de la doctrine sociale de l’Eglise. De nombreux thèmes variés y sont abordés : éducation, politique, bioéthique, finance, écologie...

Cette année, Fabrice Hadjadj, Mgr Roland Minnerath, Don Pascal-André Dumont et Jean-Frédéric Poisson sont déjà intervenus. Il reste encore trois conférence prévues ces prochaines semaines. N'hésitez pas à y participer !

 


Dates et Thèmes :


- lundi 1er février : « Christianisme et islam : quel Dieu pour quel Homme ? »

Par Mme Annie Laurent

Docteur en sciences politiques, Spécialiste du Proche-Orient et de l'islam, Expert au Synode spécial des évêques pour le Moyen-Orient

 

- lundi 29 février : « Ecologie humaine : peut-on sauver la nature sans l'Homme ? »

Par M. Tugdual Derville

Délégué général d'Alliance VITA, Co-initiateur du Courant pour une écologie humaine, Fondateur de "A bras ouverts"

 

- lundi 14 mars : « La maturité affective des grands jeunes : étapes et finalité ? »

Par Don Louis-Hervé Guiny

Professeur de théologie morale, Supérieur de la Maison de Formation de la Communauté Saint-Martin

 



Programme des soirées :

20h30-21h30 : conférences

21h30-22h00 : questions

 

 

Lieu : Paroisse Saint-Bernard de Dijon (salle Saint-Augustin), 12 bd Alexandre Ier de Yougoslavie

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...