Notre Blog Actualités



Posté le 07 juillet 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Pour cette année de la miséricorde annoncée par le Pape François, nous avions décidé de célébrer le passage de la Porte Sainte avec les enfants catéchisés des quatre paroisses du doyenné Côte de Beaune : Beaune ville et villages, Nolay, Meursault, Savigny-les-Beaune.

Les 5èmes ont pu vivre ce temps fort pendant leur retraite de Profession de Foi.
Le mercredi 22 juin, 80 enfants de 6ème et leurs accompagnants adultes se sont retrouvés au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune pour partager autour de la signification de la Miséricorde.
Et le mercredi 29 juin, ce sont 180 enfants catéchisés en primaire, et leurs catéchistes, qui s’y sont rassemblés.

 

Réfléchir et goûter à la miséricorde

Dans leurs équipes de catéchisme, les jeunes se sont préparés, au cours de l’année, à vivre ce temps, ensemble, au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus. Ils ont échangé et réfléchi à la symbolique des portes dans la vie quotidienne et découvert le sens de l'année de la Miséricorde annoncée par le Pape François.

Le rendez-vous était donné en début d'après-midi à la basilique Notre-Dame, à Beaune.
En petits groupes, nous avons parcouru l'église selon un petit circuit fait pour approfondir cette expérience de la miséricorde, vécue par la Vierge Marie et Marie-Madeleine, au pied de la croix et près du tombeau vide du Christ.

Cheminant ensuite dans les rues de Beaune, nous avons fait étape à la Chapelle de la Charité, près d'une Pieta, pour confier à Marie nos intentions de prière, et les personnes que nous portions dans nos cœurs.

 

Un passage vécu comme un commencement pour vivre au mieux la miséricorde

Au sanctuaire de l'Enfant Jésus, nous avons été accueillis par le père Yves Frot, curé de Beaune et par les sœurs Carmélites.  Enfants et adultes ont vécu dans le recueillement ce passage, conscients que « c'était un événement historique » comme disait le père Frot. Après avoir écouté la Parole de Jésus : « je suis la porte des brebis », proclamé le Symbole des apôtres, et prié aux intentions du Pape, chacun a choisi une œuvre de miséricorde à vivre.

Sœur Clémence nous a fait découvrir, avec des mots très simples, le tableau du Christ Miséricordieux de sainte Faustine : « on dirait que Jésus marche vers nous ! » s'est émerveillé un enfant.

 

Cet après-midi de marche vers la miséricorde de Dieu, dans la joie et l'amitié, nous a marqués, enfants et adultes…. une célébration parmi toutes celles qui sont vécues, cette année, auprès des 10 000 Portes saintes de l'Eglise universelle !

 

Christine Daret et Sœur Maryvonne Sampic

 

photos © Sr Maryvonne Sampic

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 avril 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Lundi 11 avril, 16 jeunes accompagnés par 14 adultes des Paroisses de Pontailler et Mirebeau, ont passé une journée inoubliable à Paris. Cette sortie organisée pour les confirmés et confirmands avait pour but de vivre un moment fort en Eglise avec les jeunes en leur faisant découvrir les haut-lieux de la foi et du Pouvoir à Paris.

Partis de Mirebeau à 4h00 en autocar, nous sommes arrivés Place St Sulpice, où nous avons été accueillis par Diane de Bellescize une paroissienne résident à Paris. Après un temps de prière dans la belle église de St-Sulpice, un laïc a pris le temps de nous donner quelques explications sur ce lieu.

A 10h, nous étions attendus au Sénat pour une visite guidée. Après un petit film explicatif, nous avons pu pénétrer dans ces entrailles du pouvoir pour connaître l’histoire de ce magnifique palais du Luxembourg. Cela nous a également permis de mieux comprendre le rôle des sénateurs, de voir leurs bureaux, et de nous asseoir un instant dans l’hémicycle avant de descendre tous ensemble -non sans émotion ! - le grand escalier d’honneur.

Après 1h30 de visite très intéressante, nous nous sommes rendus à la Ste-Chapelle, où nous avons pu admirer les superbes vitraux récemment rénovés. Un petit livret préparé à l’avance nous a permis de les lire et d’en comprendre le sens.

Après un pique-nique dans les jardins de Notre-Dame, nous avons eu droit à une visite guidée de la belle cathédrale – le siège épiscopale de l’évêque de Paris. Nous avons tous frémis devant les reliques de la Passion du Christ en l’occurrence la sainte couronne d’épines.

Pris par le temps, notre dernière étape était le Sacré-Cœur où nous avons pu célébrer la messe dans la crypte en clôture de la belle aventure ensemble.

Le soleil n’était pas au rendez-vous mais la pluie ne nous a pas empêchés de passer une bonne journée que jeunes et moins jeunes ne sont pas près d’oublier.

Voici ce qu’ils en ont retenu :

Aude : « J’ai passé une super journée à Paris. Cela nous a permis d’apprendre et de voir de nouvelles choses. Les visites étaient intéressantes et les monuments magnifiques. Grâce aux personnes qui nous ont accompagnés, nous avons pu passer une belle journée malgré la fatigue et la pluie. »

Myriam : « Malgré quelques averses de pluie et quelques bouchons, la journée a été très agréable! Une visite du Sénat très intéressante et super bien expliquée. La Sainte Chapelle, Notre-Dame et le Sacré-Cœur sont des monuments impressionnants et beaux architecturalement. La messe au Sacré-Cœur était très bien. J’ai passé une très bonne journée et merci à tous les guides et organisateurs. »

Mélody : « Cette journée a été très intéressante malgré la pluie. Nous avons appris beaucoup et cela nous a également beaucoup apporté. Merci encore pour cette très belle journée ! »

Nathanaël, Jean-Baptiste, Nolwenn, Emma : « Le Sénat nous a appris plein de choses. Nous avons pu découvrir de belles églises comme Notre-Dame… En fin de journée, nous avons célébré la messe dans une chapelle du Sacré-Cœur. Cette journée s’est finie avec un beau soleil. C’était une journée vraiment super et enrichissante. »

Bastien et Constance : « Merci à tous pour ce beau voyage. Plein de souvenirs de cette belle journée partagée ensemble malgré la pluie. »

Quelques adultes qui accompagnaient ont également donné leurs impressions :

Martine et Maria : « Super voyage avec la découverte de beaux monuments. Agréable ambiance avec les jeunes. Merci au Père Joseph de nous faire connaître ces belles choses. Merci aussi pour cette jolie messe dans une chapelle du Sacré-Cœur. Une jolie fin de journée »

Guy : « Il m’a fallu attendre plus de 60 ans pour aller au Sénat. Merci Père Joseph pour cette belle journée ! »

Martine : Grande amplitude horaire et temps maussade pour cette journée parisienne, mais tout celà fut très vite oublié par ce que nous avons vécu : La richesse de notre patrimoine très bien expliquée par nos différents guides : St Sulpice, le Sénat, la Ste Chapelle, la Cathédrale Notre-Dame sans oublier la messe célébrée  à la Basilique du Sacré Cœur avec un esprit fraternel.. Quel temps fort quand nous étions tous autour de l’autel pour chanter " Notre Père ". Merci au Père Joseph et aux organisateurs.

Jacques et Martine : Ce voyage nous a beaucoup plus, nous avons apprécié la visite du sénat, car il faut reconnaître que peu de personnes ont la chance de faire ce genre de visite, en plus c'est vraiment superbe à l'intérieur et pour ne rien gâcher, le guide était vraiment super. En ce qui concerne le passage pour le temps de prière à l'église St-Sulpice, j'ai été surpris d'apprendre qu'elle était plus grande que Notre-Dame. Pour la Sainte-Chapelle, vu le temps très limité que nous avions, ça donne envie d'y retourner par temps ensoleillé, car les vitraux doivent ressortir d'une façon fabuleuse. La cathédrale Notre-Dame est toujours aussi majestueuse sur son île et comme il y a longtemps que je ne l'avais pas visitée, j'ai beaucoup apprécié, dommage qu'il n'était pas possible d'entendre tout le temps notre brave et dévouée guide qui connaissait très bien le sujet. La célébration au Sacré-Cœur a vraiment terminé cette visite de façon magistrale, dans une petite chapelle bien au calme, en famille, surtout au moment du Notre-Père et de la communion alors que des centaines de personnes étaient au-dessus de nos têtes pour la visite de la très belle Basilique.

 

Dans tous les cas, nous gardons tous un excellent souvenir de cette journée et nous sommes tous repartis avec de belles images plein la tête, heureux d’avoir passé un bon moment en Eglise.

Par Elisabeth BEJAUD, animatrice des confirmés

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 avril 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Depuis longtemps, le curé de Montbard (et, autrefois, ses vicaires également !) occupaient un presbytère, propriété de la commune. Ce bâtiment avait désormais besoin de beaucoup de travaux pour améliorer son isolation d’une part et pour le rendre fonctionnel et accessible à toutes les personnes d’autre part. Ces travaux ne pouvaient être engagés par la municipalité sans une revalorisation importante du loyer qui devenait trop lourd pour la paroisse.

C’est alors qu’il a été envisagé par la paroisse et l’association diocésaine de chercher à acquérir un autre bâtiment dans la ville afin d’en faire un presbytère. Il fallait pour cela trouver une maison qui puisse permettre d’avoir un lieu d’accueil, de secrétariat, des salles de réunion et un logement pour le prêtre.

C’est au centre-ville, près de l’Hôtel de Ville, qu’un ancien cabinet de Kinésithérapie, a pu être acheté par l’association diocésaine et mis à la disposition de la paroisse.

Ce vendredi 22 avril, Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, accompagné par M. Jean-Christophe Garandeau du service immobilier, est venu à Montbard visiter ce nouveau presbytère à la suite de son aménagement.

Accueilli par le P. Eric Ardiet, curé de Montbard, le conseil économique de la paroisse et tous ceux qui ont travaillé au déménagement, l’archevêque a pu ainsi visiter cette grande maison, très fonctionnelle et admirer combien tout le matériel paroissial a déjà trouvé sa place.

Au cours d’un temps d’échange, l’archevêque a pu remercier tous ceux qui ont travaillé pour que ce changement de presbytère se passe dans d’excellentes conditions. Chacun des paroissiens qui étaient présents à cette rencontre a pu dire aussi sa joie de participer à la vie paroissiale : jeunes et plus anciens, chacun était d’accord pour souligner le dynamisme de cette paroisse et souhaiter que ce nouveau presbytère soit aussi une chance pour rendre la paroisse plus visible et toujours plus vivante.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 15 avril 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Pendant le mois de mars, des enfants de l’école Saint-Ursule ou de la paroisse Saint-Bénigne ont préparé leur première communion, et d’autres, depuis plus longtemps, se préparaient tout d’abord à devenir enfants de Dieu par le Baptême.

Après plusieurs rencontres de catéchèse, ils ont vécu tous ensemble une journée de récollection au carmel de Flavignerot. Là-bas, plusieurs activités : approfondissement du sens de l’eucharistie, ateliers, office avec les carmélites, sacrement de réconciliation, messe, rencontre avec une jeune carmélite à qui ils ont pu poser leurs questions, et visite de la cellule d’Elisabeth de la Trinité. Elisabeth, ont-ils découvert, même depuis le Ciel, est l’amie d’un certain nombre gens, hier comme aujourd’hui. Comme tous les enfants, Elisabeth avait son caractère. Elle piquait d’ailleurs des colères épouvantables, avant de s’assagir après sa 1ère communion. Puis, aimant le Christ plus que tout, elle est entrée au Carmel à 21 ans, quittant sa famille, ses amis, ses voyages et son piano, quand sa maman a accepté la séparation. Au Carmel était son Ciel sur terre, avant le vrai Ciel, dans lequel elle est entrée bien jeune.

Puis, après cette étape au Carmel, vint le jour tant attendu ! Comme le groupe était grand, il a été divisé et la fête a eu lieu 2 dimanches de suite, les 3 et 10 avril. Une répétition avait eu lieu pour chaque groupe à la veille du grand jour, afin de bien préparer le déroulement de la célébration et répéter quelques chants.

Ainsi, Eléa, Charlotte, Mathilde, Justine, Adrien, Marie, Gabrielle et Violette, puis Rosette, Yanis, Christopher, Hugo, Soline et Léopold, ont reçu le baptême, puis (pour les plus grands d’entre eux), avec le reste du groupe ils ont communié pour la 1ère fois. A la fin de la messe, pendant le chant d’envoi, tous sont allés dans le chœur pour recevoir un chapelet en bois d’olivier fabriqué en Terre Sainte, en souvenir de cette étape de leur chemin.

Ecoutons les impressions d’un petit communiant, parmi les plus jeunes : « J’ai eu froid, mais c’était pas grave. J’étais plein d’amour… »

Laurence VIEL.

 

Photos : Marie-Aleth Trapet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...