Notre Blog Actualités



Posté le 18 mai 2017 - Rubrique Solidarité

Alors que nous fêtions le centième anniversaire de la première apparition de Notre-Dame à Fatima, les yeux tournés vers la canonisation de deux des bergers par le Pape François, notre paroisse a été invitée, lors de ses trois messes dominicales à tourner aussi notre regard vers l’Orient.

Le Père Jean Samer NASSIF est prêtre libanais, catholique de rite maronite, de culture araméenne, la langue que parlait Jésus. Il est au service, en France, de l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) fondée pour le soutien aux chrétiens persécutés dans le monde dans près de 100 pays.

Chrétiens d’Orient persécutés

Le Père Samer nous a parlé plus spécialement des chrétiens d’Orient qui sont persécutés et privés de l’exercice de leur religion du Maroc à l’Inde et à la Chine. Il n’y a que les chrétiens du Liban et de l’Arménie qui bénéficient d’un autre traitement. Ainsi, le Père nous parle d’une famille saoudienne, empêchée de pratiquer sa religion dans son pays au risque de prison ou pire, qui prend l’avion régulièrement pour venir en famille assister à la messe le matin, suit une catéchèse l’après-midi avant de repartir dans son pays !

Le Liban porte une espérance de Paix portée notamment par les chrétiens. C’est le seul pays oriental dont le Président est chrétien, catholique ! Saint Jean-Paul II a porté au Liban un message de Paix, de liberté, de démocratie, de vie conviviale. Cette entente entre les communautés religieuses diverses est le fruit de la demande de Pardon faite par les chrétiens puis par les autres communautés. C’est grâce au Pardon, continuellement demandé et accordé, que subsiste l’entente entre les religions. Le Pape François a continué dans ce sens, ces dernières semaines en Egypte, en déclarant que nous sommes l’Eglise du Pardon, de l’Amour.

Le Liban compte sur les chrétiens de France

Nous rappelant que la France est le soutien essentiel du Liban, le Père Samer nous a fait deux demandes : une de générosité, une autre de prières.

Les messes de ce dimanche ont vu aussi notre paroisse être consacrée au Cœur Immaculé de Marie, en union avec les célébrations du centenaire de la première apparition à Fatima. Toutes les assemblées, à Avot, à Pichanges et à Is-sur-Tille, ont pu entonner l’Ave Maria de Fatima après avoir prononcé une prière de consécration à la Sainte Vierge.

André Liotard

Photos : © André Liotard et Maguy Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...