Notre Blog Actualités



Posté le 07 octobre 2015 - Rubrique Pèlerinage

Suite du pèlerinage du diocèse de Dijon en Terre Sainte ! Nous avions laissé nos 30 Côte-d'Oriens à Nazareth, après deux jours dans le sud du pays.

Mardi, le groupe a débuté la journée par une messe célébrée dans la basilique de l'Annonciation, juste au-dessus de la maison de Marie, où elle reçut la visite de l'ange Gabriel. Les pèlerins ont également visité le site de la source de Nazareth, "la source de Marie", où la Vierge comme les autres femmes de la ville allait chercher de l'eau.

En fin de matinée, les Bourguignons ont visité le tombeau du Juste (tombeau attribué comme celui de saint Joseph), juste sous l'emplacement des locaux des sœurs de Nazareth, où ils venaient de passer la nuit.

L'après-midi, changement de décor avec la visite de Césarée (ruines de la capitale du roi Hérode) et son majestueux théâtre. La fin de la journée a été consacrée à la visite du Mont Carmel, surplombant la ville D'Haïfa. Retour ensuite à Nazareth pour une deuxième et dernière nuit chez les sœurs.

Mercredi 7 octobre

Ce mercredi, l’atmosphère est fraîche car il a plu pendant la nuit. C’est ici une bénédiction dans une région qui a connu une longue période de sécheresse.

Direction le lac de Tibériade ! Aux abords de Nazareth, les pèlerins s’arrêtent à Cana, lieu du premier miracle de Jésus. Ils ont pu observer les imposantes jarres qui ont été remplies de vin lors des noces les plus célèbres de l’Histoire.

Arrivés au Mont des Béatitudes, ils ont pu prendre un temps de réflexion tandis que les nuages s’estompaient pour laisser un beau soleil dorer le lac.

Avant un passage à l’église de la Primauté de Pierre, le groupe a vécu un moment fort, qui restera certainement gravé dans la mémoire des pèlerins à leur retour : la célébration de la messe à Tabgha, lieu de la multiplication des pains, au bord du lac de Tibériade.

Enfin, pour conclure cette matinée chargée, les 30 Côte-d’Oriens ont visité les ruines de Capharnaüm où se trouve notamment la maison de saint Pierre.

Après un bon pique-nique au bord du lac, non loin de la frontière syrienne, un autre moment fort : la traversée du lac de Tibériade en bateau. L’occasion de se remémorer plusieurs passages de la Bible qui se sont déroulés dans ce lieu si symbolique pour notre foi.

L’après-midi, les pèlerins ont repris le car pour une descente du pays jusqu’à Bethléem, où ils passent la nuit ce soir. Au programme demain : une messe à la grotte des Bergers, la visite de la basilique de la Nativité et la découverte de Jérusalem où ils passeront leurs trois dernières nuits.

 

Retour sur les deux premiers jours de pèlerinage ici.

Pour suivre au jour le jour le pèlerinage du diocèse de Dijon en Terre Sainte : Facebook et Twitter.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 octobre 2015 - Rubrique Pèlerinage

30 Côte-d’Oriens vivent actuellement un pèlerinage en Terre Sainte. Le père Eric Millot, vicaire général du diocèse de Dijon, accompagne ce groupe composé de personnes venant de différents coins de notre département.

Partis de Dijon dans la nuit de samedi à dimanche, ils sont arrivés à l’aéroport de Tel Aviv dimanche en début d’après-midi.

Les pèlerins ont célébré une messe dans le désert du Neguev avant de rejoindre Arad où ils ont passé la nuit.

Ce lundi, le groupe a repris le car pour aller célébrer la messe dans le désert de Judée. Les pèlerins ont ensuite visité le site d’Ein Geidi, oasis où se cacha le roi David lorsqu'il était poursuivi par Saül.

Ils ont ensuite pu profiter d’une baignade dans la Mer Morte, au point le plus bas de la planète, une expérience toujours marquante.

Après un déjeuner bien mérité, le groupe est allé sur les lieux du baptême du Christ dans le Jourdain. Il a rejoint ensuite la Cisjordanie pour traverser Jéricho et admirer le sycomore de Zachée.

Les 30 Côte-d’Oriens ont enfin rejoint Nazareth où ils passeront les deux prochaines nuits.

Ce lundi soir, une habitante de la ville, Violette, est venue leur parler de son pays et de sa situation complexe. Arabe, chrétienne et de citoyenneté israélienne, Violette agit au cœur d’une association qui œuvre pour le vivre-ensemble entre les personnes de différentes origines et religions.

Enrichis par de nombreuses riches expériences, les pèlerins se couchent fatigués mais heureux dans les murs des sœurs de Nazareth.

 

 

Pour suivre au jour le jour le pèlerinage du diocèse de Dijon en Terre Sainte : Facebook et Twitter.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 septembre 2015 - Rubrique Pèlerinage

Prévue initialement en juillet, la cérémonie de remise en place de Notre-Dame d’Etang au dessus de Velars-Sur-Ouche avait du être abrégée en raison de la canicule; on s’était limitée à une célébration de la messe au plateau Saint-Joseph.

Le dimanche 13 septembre, Mgr Minnerath a présidé une cérémonie qui devait comporter la bénédiction de la statue remise en place après avoir été rénovée et dorée.

De nombreuses personnes se sont retrouvées en ce dimanche par un beau temps mais qui hélas n’a pas duré. Du plateau Saint-Joseph au sommet de la colline, on récita le chapelet. Arrivés au pied de la statue, Mgr Minnerath, entouré de cinq prêtres dont le pére Serge Athénor, curé du lieu, célébra  l’Eucharistie.

Son homélie porta sur l’évangile de ce  24e dimanche du temps ordiaire : «  Pour vous, qui suis-je ? »

Des scouts et guides présents en grand nombre prirent part à la liturgie par le chant et la musique instrumentale.

Malheureusement, il a fallu réduire la cérémonie en raison d’un violent orage qui déversa une pluie abondante.

Finalement, malgré la pluie, Mgr Minnerath a béni la statue de la vierge. On se souviendra de cette remise en place de Notre-Dame d’Etang. Il reste encore des travaux à réaliser, en particulier les vitraux de la chapelle et les maçonneries des parties basses. 


                                             Jean Clerc


Photos : © Jean Clerc   

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 aot 2015 - Rubrique Pèlerinage

Sur le thème « La Joie de la mission », le diocèse de Dijon a consacré cinq longues journées au pèlerinage annuel à Lourdes. A bord d’un train spécial, ce sont 522 Bourguignons qui sont allés dans la cité mariale. Parmi ces pèlerins, 90 malades ont été pris en charge par quelques 210 hospitaliers tous volontaires et dévoués «  désireux d’implorer et de servir  la Vierge Marie. »

Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon, présidait ce pèlerinage et n’a pas quitté les Côtes-d’Oriens  durant toute la semaine.

 

Premiers jours

Le premier rendez-vous était le mardi 18 août pour la messe à la grotte, en compagnie des diocèses de Tours, Digne et Nevers. Le plus jeune des quatre évêques, Mgr Nault, présidait cette concélébration qui réunissait de nombreux prêtres. C’est l’archevêque de Dijon qui prononça l’homélie.

Dès le premier après-midi, le chemin de croix a réuni les hospitaliers après que Mgr Minnerath eut rendu visite aux malades à l’accueil Notre-Dame.

Le père Jean-Paul Devedeux, prédicateur du pèlerinage, prononça une conférence en l’église Sainte-Bernadette dans laquelle il mit l’accent sur la dévotion à Marie, citant le cardinal Duval et Dom Robert. Il présenta une reproduction de la tapisserie de Notre-Dame de Bon Espoir à Dijon, insistant sur « la joie de la Mission ». L’assemblée, sous la direction de Lise Ladret, mit le point final à cette conférence en interprétant « Nous te saluons ô Toi notre Dame ».

La deuxième journée se termina par la procession mariale au cours de laquelle retentirent comme chaque soir les « ave maria ».

Messe à la basilique Saint-Pie X

Plusieurs milliers de fidèles se regroupèrent le lendemain dans la basilique souterraine Saint-Pie X. Les statistiques officielles faisaient état de 5203 pélerins, mais ils furent beaucoup plus nombreux autour de 95 prêtres et 10 évêques. Cette cérémonie est toujours émouvante avec des interventions en plusieurs langues et des images agrandies sur plusieurs écrans.

La journée de jeudi était réservée aux excursions avec toutefois, pour ceux qui restaient au sanctuaire, un chemin de croix dans la prairie et une messe en l’église Sainte-Bernadette.

A la Cité Saint-Pierre

C’est à la Cité Saint-Pierre au-dessus du sanctuaire que rendez-vous fut donné par Mgr Minnerath. C’est chaque année à ce moment du pèlerinage que l’archevêque de Dijon  dresse  le  bilan et ébauche les projets de la vie du diocèse. Au bois Saint-François fut annoncée la venue en septembre de quatre nouveaux prêtres, et deux séminaristes. Une réorganisation de l’ancien carmel de Beaune fut aussi évoqué tandis que l’archevêque poursuivra les visites pastorales insistant sur la mission de l’Eglise dans laquelle plus que jamais il ne faut pas perdre de vue les trois thèmes essentiels : célébrer, enseigner et servir.

On poursuivra les éditions du « Catéchisme pour tous les âges » avec l’impression de fascicules thématiques. Il fut aussi question au cours de cette conférence de l’âge de la confirmation.

L’année de la miséricorde voulue par le Saint Père commencera le 13 décembre par l’ouverture de la porte Sainte à la cathédrale Saint-Bénigne.

De nouveaux hospitaliers

Au cours de la messe de départ de l’hospitalité, quatorze nouveaux hospitaliers furent officiellement investis, déclarants face à l’assemblée : « Nous sommes envoyés par l’Eglise : il est important de prendre appui sur la communauté dans nos initiatives d’évangélisation ».

                                               

                                                  Jean Clerc


Photos : © Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...