Notre Blog Actualités



Posté le 30 novembre 2011 - Rubrique Evénements

La Bibliothèque diocésaine organise sa brade-livres de Noël ces vendredi et samedi 2 et 3 décembre !


Vendredi de 14h à 18h

Samedi de 9h30 à 18h


Maison diocésaine, 9 bd Voltaire    21 000 DIJON






Grand choix de livres profanes et religieux, avec des prix attractifs !


Dans ce cadre, une exposition sur la BD "l'abbé" d'Edmond Baudoin, ayant pour thème l'abbé Pierre, sera présentée (voir PDF ci-joint).

Prix unique de la BD : 13€.



Venez nombreux !



Bibliothèque diocésaine
Tél: 03 80 63 14 78
E-mail : bib.diocese21@wanadoo.fr

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 16 novembre 2011 - Rubrique Evénements

Le Diocèse était en fête dimanche 13 novembre, pour la journée dédiée à son saint-patron.


Dès l'ouverture de la Messe Pontificale à la cathédrale, Mgr Minnerath a tenu à rappeler que nous fêtions les 1500 ans du culte de saint Bénigne. Voilà pourquoi toute l'année lui est consacrée à partir de ce deuxième week-end de novembre.

Au début de son sermon, l'Archevêque a souligné l'importance des saints martyrs. « Grâce au personnage de saint Bénigne, nous pouvons retracer l'origine apostolique de notre région. Nous avons le rare privilège de pouvoir rattacher notre région à un apôtre. Ces premiers chrétiens, avec une force intérieure incroyable, ont résisté à une pression extrêmement forte. Ils répondaient simplement aux autorités : je suis chrétien ».

Mgr Minnerath a également rappelé l'importance de la Foi dans la vie de l'Homme : « S'il n'y a plus de Dieu au sommet de la hiérarchie, on y met une idole. L'Homme n'a alors plus de repères ».

Puis, l'Archevêque a expliqué le rôle social et le soucis de cohésion du christianisme : « Si Dieu existe, alors nous sommes tous frères. Nous savons que nous avons besoin de nous pardonner mutuellement et nous avons cette source, capable de nous redonner de l'énergie pour repartir vers nos directions humaines. Les grands critères du vivre-ensemble, nous devons les découvrir, pas les inventer. Ils sont dans le christianisme.[...] C'est dans le Christ que nous accomplissons notre vocation humaine ».

Et le célébrant de conclure : « Souhaitons une chose : nous sommes le maillon d'une chaîne ininterrompue. Le fond de l'Homme n'a pas changé, il cherche le pourquoi de la vie, à accrocher ses espérances à un rocher solide, le Christ. Transmettons-le. Nous resterons ferme dans la Foi, nous n'essaierons pas de nous adapter à n'importe quelle convenance. Nous vivrons notre Foi et nous donnerons aux autres l'envie de découvrir ce à quoi nous sommes attachés, qui nous donne le bonheur d'exister ».


Que ce premier week-end de festivités autour de notre saint-patron nous emmène sur les pas de saint Bénigne, qui sera à l'honneur tout au long de cette année (plus d'informations à propos de l'année saint Bénigne sur notre site).

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 novembre 2011 - Rubrique Evénements

Samedi soir, l'église Sainte-Bernadette était en fête pour célébrer la bienheureuse Élisabeth de la Trinité.


Une foule nombreuse s'était déplacée pour assister à un spectacle d'une heure et demi retraçant la vie d'Élisabeth.

Sous la direction du Père Patrick-Marie Fevotte, la soirée était composée d'une bande sonore, d'un défilé de photos de la carmélite, de lectures de ses lettres ou prières, de chants (composés et animés par le Père Raoul Mutin), et de scénettes de théâtre jouant le parcours d'Élisabeth Catez, de son enfance à sa mort, en passant par son entrée au Carmel de Dijon.

Les spectateurs ont ainsi pu découvrir ou redécouvrir la vie exemplaire d'Élisabeth de Dijon, débordante d'amour, jusque dans la souffrance et la maladie.

Le spectacle s'est achevé par le chant « Je veux vivre en épouse » (interprété par deux des actrices et composé par le Père Raoul Mutin), reprenant les mots de la bienheureuse Élisabeth.


Élisabeth de la Trinité (1880-1906), originaire du Berry, a été béatifiée en 1984 par le Pape Jean-Paul II.  

Elle demeure une figure emblématique de la vie de notre Diocèse et des Côte-d'Oriens.


Pour en savoir plus : http://elisabeth-dijon.org/
 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 30 octobre 2011 - Rubrique Evénements

 

Non seulement, ils remplissent chaque ligne de nos calendriers, mais en Côte d’Or, nous avons la chance de les croiser en sillonnant les routes de nos villes et de nos campagnes : St Bénigne qui a offert sa vie pour annoncer l’Evangile dans notre région, St Robert de Molesmes et St Bernard de Fontaine qui ont donné tant de vitalité à la vie monastique, Ste Catherine Labouré de Fain les Moutiers, Bienheureuse Anne-Marie Javouhey de Chamblanc et St Just de Bretenières qui ont eu le souci de la mission universelle, Bienheureuse Elisabeth de la Trinité si présente dans le cœur des Dijonnais… La traversée des communes où ils ont vécu, les églises qui portent leur nom, les abbayes et monastères où ils sont vénérés : tant de lieux nous rappellent tout ce que le diocèse leur doit.

Et tous ceux qui ne seront jamais dans le calendrier !

Ceux qui nous ont évangélisés par leurs paroles et leur exemple, ceux qui nous ont catéchisés, ceux qui ont tant aidé les plus pauvres, ceux qui ont servi leurs paroisses dans la discrétion et l’humilité, ceux qui ont soutenu l’Eglise par leur prière et leur collaboration. Ils sont nombreux les saints de Côte d’Or. Ils ont vécu au milieu de nous et on leur doit beaucoup. Et tant d’autres sont encore présents parmi nous. Nous en connaissons tous : ils servent humblement l’Eglise et chacun, selon son charisme, annonce l’Evangile.

Rendons grâce à Dieu parce qu’aujourd’hui, par leur vie et leur prière, ils proclament pour nous les béatitudes.

         

 

« Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux.
Heureux les doux : ils auront la terre en partage.

Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux : il leur sera fait miséricorde.
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu.
Heureux ceux qui font œuvre de paix: ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux.
Heureux êtes-vous lorsque l'on vous insulte, que l'on vous persécute et que l'on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi.
Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux; c'est ainsi en effet qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. »

(Mt 5, 3-12)

 

 

Cathédrale St Bénigne

10 h : Messe Pontificale

 

Eglise St Michel :

17 h : Vêpres Pontificales



Plus d'informations sur cette fête de la Toussaint
http://www.eglise.catholique.fr/foi-et-vie-chretienne/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/toussaint/toussaint2.html

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...