Notre Blog Actualités



Posté le 03 mars 2015 - Rubrique Evénements

Une trentaine de prêtres du diocèse ont participé à la retraite diocésaine sacerdotale présidée par notre archevêque et prêchée par le père Damase Zuazua, ocd, à Avila.

Avila, ville de naissance de sainte Thérèse de Jésus dite d’Avila. Arrivés en Castille, sous un climat d’abord froid et venteux, les prêtres termineront leur retraite sous le soleil : changement de climat mais aussi changement intérieur de notre cœur sacerdotal comme le veut une retraite spirituelle.

Présentant la retraite, le père Zuazua nous dit qu’il hésitait d’abord à faire le lien entre la bienheureuse Elisabeth de la Trinité et la "grande Thérèse", mais ensuite il préféra nous faire plonger dans la mystique et la vie de la sainte. A nous ensuite plus tard de redécouvrir notre bienheureuse Elisabeth par ses racines du carmel réformé.

Deux prédications par jour, une visite dans un lieu de vie de Thérèse rythmée par la messe et la liturgie des heures. D’abord la maison natale de Thérèse : ici nous comprenons l’enfance et l’adolescence de Thérèse avec ses frères et sœurs, ses parents, le climat de la grande Espagne du XVIème siècle, royauté de Philippe II, conquête du nouveau monde, place importante et dangereuse de l’Inquisition Espagnole. Thérèse choisit d’abord de vivre 20 ans au monastère de l’Incarnation, carmel où le cloître n’est pas de rigueur et où les filles sortent bien souvent du monastère. Thérèse y est heureuse, mais convertie par le Christ en croix, elle aspire au retour de la règle primitive du carmel. Elle entame la réforme du carmel dit « déchaussé » face à ceux qui vivent encore la règle mitigée plus confortable apparemment.

Sous le patronage de saint Joseph, elle fonde à Avila une première communauté, débuts de multiples fondations en Espagne. Elle rencontre le jeune Jean de la Croix qui entreprendra avec elle la réforme des carmes déchaux. Femme dans l’Eglise, souvent malade mais tant aimée, elle écrit ses livres spirituels, résultat de son expérience et de sa réforme entreprise en même temps que celle du Concile de Trente.

Le rayonnement de Thérèse viendra vite jusqu’en France dès 1601 par la fondation de carmels.

La retraite trouve son point d’orgue par les prédications de Thérèse et la vie des prêtres. Elle veut orienter le carmel pour soutenir les prêtres dans leurs tâches difficiles, faire d’eux dans leur « être sacerdotal » des hommes de Dieu « forts intérieurement ».

Notre retraite s’est vécue dans un bon climat fraternel où notre prière commune a donné envie à chacun, comme le dit la bienheureuse Elisabeth, à ce que notre vie devienne toujours plus « une offrande à la louange de la gloire de Dieu ».

 

                                                   Père Jérôme Richon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 25 fvrier 2015 - Rubrique Evénements

C’est le 28 mars 1515 à Avila qu’est née la grande réformatrice du carmel, sainte Thérèse d’Avila. Quelques jours avant ce 500ème anniversaire, les prêtres du diocèse de Dijon ont choisi d’aller vivre six jours de retraite dans cette ville d’Espagne afin de mieux connaître sainte Thérèse, ses écrits et surtout relire leur ministère dans le silence, aidés par les conseils que la sainte donnait elle-même à ses sœurs et à tous ses correspondants.

Trente prêtres du diocèse sont donc réunis dans la « maison diocésaine des exercices » avec Mgr Minnerath pour ces journées au cours desquelles le père Damase Zuazua, carme espagnol, les aide à se mettre à l’école de Thérèse.

En se plongeant dans ses écrits, en allant voir aussi sur place les lieux qu’elle a fréquentés, où elle est née, elle a vécu et prié, chacun se met ainsi à l’écoute de cette sainte qui a tant marqué son temps et l’ordre du carmel. Chaque jour, conférences, offices communs, prière personnelle et célébration de la messe sont des occasions pour chaque prêtre de reprendre conscience de la conviction avec laquelle sainte Thérèse a conduit sa vie de religieuse.

Ayant connu des souffrances et des difficultés dans sa vie de foi, la manière dont elle fut bouleversée lorsqu’elle redécouvrit la passion du Christ  reste pour chacun une invitation à réfléchir à la vraie place du Christ dans sa vie chrétienne. Alors qu’elle aspirait à une perfection toujours plus grande, elle entraîne encore chacun de ceux qui méditent ses textes à vivre toujours plus près de Dieu.

Ainsi jusqu’à la fin de la semaine, ces prêtres prennent le temps du silence et de la prière avec sainte Thérèse. Nul doute qu’ils portent aussi dans leur prière leurs paroissiens.

De retour samedi soir, ils seront heureux de partager leurs découvertes dès dimanche prochain.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 janvier 2015 - Rubrique Evénements

Nouveau nom, nouvelle grille, nouvelles émissions, nouveau logo, nouveau slogan,… : c’est une grande rénovation du réseau RCF qui a officiellement vu le jour ce mercredi 7 janvier 2015.

Notre radio diocésaine, qui couvre les départements de Côte-d’Or et une partie de Saône-et-Loire, porte désormais le nom de RCF en Bourgogne (à la place de RCF Parabole).

 

 

Les 63 radios associatives du réseau se sont préparées pendant plusieurs mois pour un changement qui laisse une plus grande place à « la joie », le nouveau maître-mot au coeur de tous les programmes.

Un événement était organisé ce mardi 6 janvier dans les locaux du 7 bd Voltaire à Dijon. Après la conférence de presse animée par le président, Jacques Blanchot, en présence de l'équipe de direction et des salariés de la radio, une présentation du nouveau RCF était proposée à une centaine de personnes présentes.

C’est Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, qui a dévoilé solennellement la nouvelle façade de la radio, désormais teintée de rouge, comme la voiture officielle de la radio, habillée du tout nouveau logo.

RCF en Bourgogne, animé par un esprit de service aux auditeurs, a pour ambition de répondre par l’Évangile à la quête de sens des hommes d’aujourd’hui, d’être une radio généraliste de proximité, ouverte à tous, de donner envie de comprendre le monde et de partager la joie de vivre et de croire.

Parmi les changements opérés, on notera notamment une tonalité et une animation plus joyeuse, plus rythmée, davantage de directs et de rediffusions, plus de reportages, ou encore un site web généraliste, chrétien et de proximité.


RCF en Bourgogne :

- sur Facebook
- sur Twitter
- sur internet (site en cours de modification)
- sur les ondes

  • 88.3 Dijon
  • 98.5 Arnay-le-Duc
  • 102.0 Beaune
  • 104.3 Montbard
  • 106.6 Châtillon-sur-Seine
  • 88.3 Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire)
  • 95.1 Mâcon (Saône-et-Loire)

 

Dans le fichier PDF ci-dessous, la nouvelle grille des programmes.

 

Photos : © Arthur Deballon et Jean Riegel

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 dcembre 2014 - Rubrique Evénements

Retrouvez tous les horaires des offices religieux de Noël 2014 dans toutes les paroisses du diocèse de Dijon !

Il suffit de consulter le PDF ci-dessous.

A noter : La messe pontificale présidée par l'archevêque de Dijon le jeudi 25 décembre à 10h à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon ainsi que les vêpres pontificales à 17h. (Offices chantés par la Maitrise de la cathédrale)

Belle fête de Noël à tous.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...