Notre Blog Actualités



Posté le 12 mai 2017 - Rubrique Evénements

Après avoir célébré dans la joie et l’action de grâce la canonisation de Sainte Elisabeth de la Trinité, les carmélites de Flavignerot vous proposent un week-end pour entrer toujours plus profondément dans le message de lumière, d’amour et de vie de notre nouvelle sainte : Crois toujours à l’amour…Diaporama, conférences, concert spirituel, pèlerinage, partage, Eucharistie et temps de prière…

Venez nombreux le samedi 27 et le dimanche 28 mai 2017 pour vivre ce temps fort autour d’Elisabeth.

Les carmélites

Samedi 27 mai 2017

14 h 30 : Accueil 14 h 45 : La rétrospective de la Canonisation (diaporama réalisé par les carmélites)

15 h 30 – Conférence “O mon Christ aimé, crucifié par amour.” Christologie et mystère de la Croix chez Sainte Elisabeth. Père Guillaume Dehorter, o.c.d.

16 h 30 à la chapelle : Concert Spirituel avec la chorale de la paroisse SaintMichel.

17 h 45 – Conférence “Rien ne dit plus l’amour qui est au cœur de Dieu que l’Eucharistie.” Une vie eucharistique à l’école de Sainte Elisabeth. Père Didier-Marie Golay, o.c.d.

19 h 00 Vêpres de Sainte Elisabeth de la Trinité.

21 h 00 Veillée de prière.

 

Dimanche 28 mai 2017

10 h 15 : Dans les rues de Dijon, pèlerinage sur les pas d’Elisabeth accompagné par Véronique Menvielle. (Rendez-vous au kiosque de la Place Wilson.)

14 h 30 au carmel : Sainte Elisabeth de la Trinité (diaporama réalisé par les carmélites).

15 h 00 – Conférence Une écologie du silence avec Sainte Elisabeth de la Trinité. Père Patrick-Marie Févotte.

16 h 00 : Temps de partage autour d’une lettre d’Elisabeth…

16 h 55 Vêpres de Sainte Elisabeth de la Trinité.

17 h 30 Eucharistie (suivie de la vénération du Crucifix d’Elisabeth).

Programme complet dans le document pdf ci-dessous.

(Photos : M.A. Trapet; M.D. Trapet; diocèse de Dijon; DR.)

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 mai 2017 - Rubrique Evénements

La bienheureuse Anne-Marie Javouhey (1779-2851) est née à Jallange (21), a vécu à Chamblanc (21) avant de fonder la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny. Le « sentier Anne-Marie Javouhey » fait mémoire de son action pour la libération des esclaves de Guyane.

Le soleil brille dans le ciel, dans la luminosité des champs de colza… dans le cœur des pèlerins !!

Le vent souffle fort !  Presque un mistral !  Est-ce à l’image de l’Esprit Saint porteur de joie ?

Soixante-cinq pèlerins participaient au pèlerinage : pèlerins venus de Cluny, de la plaine de Saône, de Beaune, de Dijon… et deux Sœurs Malgaches en mission à Cluny. A pieds, en bicyclette ou en voitures, ils ont vécu ce temps fort : passage dans les trois forêts de la mémoire (Chamblanc, Jallanges, Seurre)… près de la Maison natale d’Anne-Marie à Jallanges, dans l’église de son baptême à Seurre. A chaque étape, des paroles d’Anne-Marie et un chant : « tu as tant de choses à nous dire ».

Arrivés à Chamblanc, fatigués, mais heureux, les pèlerins participent à la célébration Eucharistique, puis à la dégustation du gâteau des 10 ans !… les bougies sont soufflées !

Déjà se profile le sentier 2018 !...

Merci à tous les artisans de la réussite de ce temps fort.

La communauté des Soeurs de St-Joseph de Cluny

Photos : ©Sr Elisabeth Robial SJC, Sr Nicole Froment SJB, Communauté des Sœurs de St joseph de Cluny.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 12 avril 2017 - Rubrique Evénements

Cela devient une tradition particulièrement appréciée des prêtres du diocèse de Dijon : les heures qui précèdent la messe chrismale est un temps fraternel de rassemblement et de partage.

En effet, avant les journées particulièrement chargées du triduum pascal, les prêtres apprécient de se retrouver autour de leur archevêque pour se rencontrer, échanger sur ce qui fait leur vie de prêtres et la vie de leur paroisse. Cette rencontre relativement courte puisqu’elle ne commence que par le déjeuner (afin de permettre à chacun ou de faire le déplacement ou de fixer l’une ou l’autre célébration dans les paroisses) n’en est pas moins intense.

Ce mardi 11 avril, à la maison diocésaine de Dijon, au cours du repas, les uns et les autres se donnent des nouvelles et surtout reçoivent des nouvelles de leurs confrères absents parce qu’ils sont en mission dans d’autres diocèses ou souffrants, en mentionnant particulièrement ceux qui sont hospitalisés.

La rencontre se poursuit par un temps d’échange préparé par le conseil presbytéral. Cette année, c’est un temps d’information et de partage d’expériences autour de la pastorale des jeunes qui a été vécu : le P. Etienne Guillot a évoqué sa mission dans des établissements de l’enseignement catholique (Dijon) et les prêtres de Beaune (Yves Frot, Oscar Ruiz et Deo Thomas) ont présenté leurs diverses activités en direction des jeunes (établissements scolaires catholiques et publics, groupe de servants de messe, groupes scouts, aumôneries de jeunes, etc.)

Ce fut ensuite, Mgr Minnerath qui prit la parole pour partager quelques aspects de la récente rencontre des évêques de France à Lourdes puis pour donner quelques nouvelles du diocèse sans oublier de mentionner quelques projets.

Avant de rejoindre la chapelle de la maison diocésaine, les prêtres apprécient d’accueillir alors  les séminaristes ainsi que les diacres et leurs épouses pour l’office des vêpres. Ce temps de prière peut alors se prolonger par un temps d’échanges fraternels avant de rejoindre la cathédrale pour le sommet de cette belle journée : la célébration de la messe chrismale.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 mars 2017 - Rubrique Evénements

Samedi 18 mars a eu lieu à Beaune, au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus, la première édition de ce qui sera certainement appelé à devenir un nouveau temps fort dans l’animation du Sanctuaire : une journée de retraite consacrée aux papas. Naturellement placée sous le patronage de saint Joseph, cette journée a été l’occasion de nombreux partages, de témoignages et aussi de questions, d'interrogations profondes sur nos vies, nos missions et nos vocations de pères de famille et d’époux.

Pourquoi une telle journée est-elle importante à vivre ?

Dans un monde qui va toujours plus vite, nous pouvons parfois nous sentir dépassés par l’ampleur des tâches à accomplir, l’insécurité de l’environnement dans lequel nous vivons, et la fragilité apparente de la vie. C’est dans ces moments de questionnement, d’incertitude ou de lassitude que nous avons besoin de retrouver des points de repère pour continuer nos missions et durer.

Quel était le programme de cette journée de retraite ?

Les partages de cette journée, basés sur la lettre apostolique de saint Jean-Paul II « Redemptoris Custos » (« Appelé à veiller », 1989), ont permis à chacun de retrouver en saint Joseph la grande figure tutélaire dont les époux et les pères ont besoin aujourd’hui dans notre monde. Riche en enseignements et en temps de prière, cette journée a aussi été sympathique et conviviale, grâce à la présence et à l’animation généreuse et bienveillante des Soeurs Carmélites de l’Enfant-Jésus.

Nous souhaitons tous que cette journée soit appelée à se renouveler et nous serons heureux qu’un nouveau programme de rencontres et de partages se développe à Beaune, au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus, sur les thèmes de la Famille, de l’Enfance et de la Vie.

Denis

 

Une semaine avant avait eu lieu une Retraite d’une journée pour les Mamans au Sanctuaire diocésain de l'Enfant-Jésus de Beaune.

En savoir plus sur le Sanctuaire diocésain de l’Enfant-Jésus de Beaune, en cliquant ici.

 

Photos D.R

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...