Notre Blog Actualités



Posté le 04 juillet 2013 - Rubrique Culture et patrimoine

La troisième édition de la "Nuit des églises" se tiendra ce samedi 6 juillet un peu partout en France, pour mieux faire connaître l'alliance entre culte et culture.

La revue et le site Narthex accompagnent ce projet.

La nuit des églises invite les chrétiens et tous les habitants des villes et des villages, à redécouvrir les richesses du patrimoine religieux.

Les églises, maison des hommes et maison de Dieu, sont riches de l’Histoire et des histoires de communautés humaines (mariage, baptême, deuil, fêtes….). Les hommes par leur savoir faire les ont construites et les ont au fil du temps embellies d’œuvres d’art  à la gloire des Saints et de Dieu.

Dans ces églises ouvertes le samedi 6 juillet, en soirée, des hommes et des femmes vous accueilleront pour vous faire redécouvrir des aspects méconnus ou même inconnus  de ce bâtiment.

 

Dans notre diocèse, huit églises, à notre connaissance, vous accueilleront : l’église d’ Ahuy, Notre-Dame et Saint-Michel de Dijon, les collégiales de Rouvre-en-Plaine, de Grancey-le-Château-Nevelle et de Semur, la Basilique Saint-Andoche de Saulieu et l’église de Saint-Philibert (village près de Gevrey-Chambertin).

 

 

La musique, des peintures et/ou des sculptures, des tapisseries,  l’architecture et des objets liturgiques, des textes seront mis à l’honneur dans les différents lieux. Ils permettront de redécouvrir des pièces de grandes beautés que l’habitude a effacées de notre conscience, de nos yeux, de nos oreilles. 

 

Les programmes :

 

Basilique Saint-Andoche de Saulieu, de 21h30 à 23h

Hymne à la création Balade musicale parmi la flore et la faune des chapiteaux.

 

Collégiale Notre-Dame de Semur-en-Auxois, de 20h à 23h

Présentation architecturale et picturale, concert d'orgues,…

 

Collégiale Saint-Jean de Grancey-le-Château-Nevelle, de 18h à 23h

« Chevaliers, moines et pèlerins » 
Musiques vocales du Moyen-âge et de la Renaissance.
Concert gratuit offert par ODICET, avec l’aide du Conseil Général de Côte d’Or à l’occasion de l’exposition « Grancey, des Seigneurs et des Templiers ».

 

Collégiale Saint-Jean-Baptiste de Rouvres-en-Plaine, de 19h à 22h

Éclairage de l'intérieur de l’édifice à la bougie .Lecture en boucle d'un DVD exposant les richesses de ce monument classé: architecture, statuaire, orfèvrerie.

Présence d'une personne apte à répondre à la curiosité des visiteurs.

Vers 21 heures, moment musical: chant et orgue.

 

Eglise Notre-Dame de Dijon, de 20h à 23h

Visite de l’église, chants…

 

Eglise Saint-Michel de Dijon, de 20h30 à 23h30

Concert d'orgue (Jean-Bernard Guiboux et Nathalie Deroche).
Chant choral (chorale Saint-Michel) .
Histoire de l'église Saint-Michel (conférence). Présentation des peintures murales (conférence).
Textes de la Bienheureuse Elisabeth de la Trinité (qui a fait sa 1ère communion dans cette église), etc.

 

Eglise Saint-Agnan d’Ahuy, de 21h à 23h

Venez découvrir les trésors de l'église d'Ahuy, son origine, son histoire, ses œuvres d'art des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles. 
Pot de l'amitié et convivialité.

 

Eglise Saint-Aignan de Gevrey-Chambertin, de 21h à 23h

Thème : Vitraux et baies de lumière 
21h00 : "Parcours de lumière" en cinq étapes Morceaux musicaux et surprise 
23h00 : office des complies

 


Photos ci-dessous : église Saint-Michel de Dijon, basilique Saint-Andoche de Saulieu, collégiale Saint Jean-Baptiste de Rouvres-en-Plaine, collégiale Saint-Jean de Grancey, église Saint-Aignan de Gevrey-Chambertin, église Notre-Dame de Dijon, église Saint-Agnan d'Ahuy, collégiale Notre-Dame de Semur-en-Auxois

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 01 juillet 2013 - Rubrique Culture et patrimoine

En France, 80 % des personnes touristes poussent la porte d’une église…

Les églises de Côte d’Or sont le patrimoine et les témoins de l’histoire vivante des villages et des villes de notre département.

           

 

 

 

 

 

Du passé,

                 - Elles nous montrent le savoir-faire des architectes et artisans qui nous ont légué des « éclats » de beauté.

                 - Elles nous font toucher du doigt la vie de foi et l’engagement des communautés chrétiennes qui les ont bâties et animées.

 

Aujourd’hui,

                - Elles sont encore des lieux de vie. Les chrétiens viennent y rencontrer le Christ, cœur de leur foi. Ils viennent y célébrer dans la joie, la peine et l’espérance, des moments forts de leur vie : baptêmes, mariages, eucharisties, célébrations des funérailles.

                - Elles sont aussi et toujours des lieux de silence et de paix qu’affectionnent les hommes et les femmes de ce temps.

 

Pour permettre aux nombreux touristes qui vont vivre cet été dans nos villes et villages, nous leur donnons un signal fort en les invitants à « Poussez la porte » des églises de notre diocèse.

 

Dans tous les offices du tourisme du département,

                Dans un certain nombre de mairies,

                               Dans les églises de notre diocèse,

Chacun pourra trouver affiches, tracts de cette campagne d’information «Eglises de Côte d’Or,  Poussez la porte ».

 

Ces affiches et ces tracts, inviteront les touristes à consulter le site du diocèse ( http://diocese-dijon.com ), où ils pourront trouver les églises et leurs heures d’ouverture ou les N° de téléphone des personnes qui peuvent les ouvrir.

Vous pourrez également suivre les liens entre les offices du tourisme et le site du diocèse.

Apposées sur les portes des églises ils pourront aussi dans certains cas trouver le N° de téléphone de ces mêmes personnes, ou les horaires d’ouverture.

 

Alors accueillons ces personnes touristes. Et merci à tous ceux qui y contribuent !

 


Informations sur la campagne "Poussez la porte" à venir prochainement sur ce site internet.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 juin 2013 - Rubrique Culture et patrimoine

La chapelle de la Providence de Dijon a accueilli samedi 15 juin Mgr Minnerath et la Maîtrise de la cathédrale pour une conférence-concert sur l’Art et le Christianisme avec une mise en scène bien orchestrée par l’ASSPro (Association de Sauvegarde du Site de La Providence).

Notre Archevêque a présenté et commenté les œuvres les plus marquantes de l’art pictural sacré projetées sur écran géant. Les 65 chanteurs de la Maîtrise étaient dirigés par Etienne Meyer, avec Mathieu Leguay à l’orgue.

L’entrée solennelle sur Salve nos, stella maris chantée de la Maîtrise a tout de suite plongé l’assistance dans la contemplation artistique en tant que souffle de l’Esprit Saint. Les paroles de l'archevêque répondaient au chant choral : l’art est chemin vers Dieu, et singulièrement avec l’image de la Mère de Dieu (Annonciation-Théotokos-Assomption) interprétée dans les trois grandes époques (byzantine, moyen-âge, moderne).

Les spectateurs ont été emmenés sur ce chemin en trois séquences de chant choral ajusté à l’exposé de Mgr Minnerath, avec Byrd, Palestrina, Elgar, Lukaszewski, Bardos, etc.

Ce soir là nous avons expérimenté ce que dit le bienheureux Jean-Paul II : "l'alliance établie depuis toujours entre l'Évangile et l'art implique l'invitation à pénétrer dans le mystère du Dieu incarné, et en même temps dans le mystère de l'homme" (Lettre aux artistes, 1999).

Ainsi que Mgr Minnerath l’explique dans son rapport à la Conférence des Evêques de France sur les églises en déshérence, ce type de rencontre (il y avait 250 personnes) donne aussi tout son sens aux efforts de revitalisation des églises pas ou peu utilisées pour le culte mais restant consacrées.

 

                                                  Jean-Louis Guérin
                                              Secrétaire de l'ASSPro

 


Crédits photos : Christophe Blanc et Odile Branchet
 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 juin 2013 - Rubrique Culture et patrimoine

Ce jeudi 6 juin 2013, une cinquantaine de paroissiens de Saint-Michel de Dijon ont eu la chance de suivre une visite « privée » du musée d’Art Sacré de Dijon, par Madeleine Blondel, conservateur en chef du Patrimoine.

Le musée d’Art Sacré de Dijon, un des huit musées de ce type en France, accueille depuis le 20 mars et jusqu’au 30 décembre prochain une exposition exceptionnelle réunissant dix-huit artistes qui explorent, avec leur identité féminine, la notion de spiritualité.

Madame Blondel - dont on connaît la passion et la connaissance de l’art sacré - est, avec Dominique Dendraël (conservatrice du musée du Hiéron à Paray-le-Monial) à l’origine de la conception de ce projet intitulé « Une spiritualité au féminin ».

Plus de 60 œuvres sont exposées dans cette double exposition (à Dijon et à Paray-le-Monial), dont certaines sont inédites.

A Dijon, avec une coupole logée à plus de 30 mètres de hauteur, les oeuvres viennent s’inscrire dans un monument chargé d’histoire religieuse : les formes minimales aux surfaces réfléchissantes d'Aliska Lahusen invitent à la méditation, les plis des feuilles de carbone de Cécile Marie suggèrent l’idée de flux et d’espace-temps, la couronne en ceps de vigne d'Hélène Mugot évoque la souffrance par les extrémités blessées de ceps noueux pansées par de la cire rouge, l'échelle en tesselles de verre de Valérie Colombel s’élance entre terre et ciel…

Dans leur monumentale fragilité, ces oeuvres ouvrent de nouvelles perspectives de lieux, de temps, convoquant intériorité et silence.

C’est donc avec grand intérêt que la cinquantaine de paroissiens de Saint-Michel a pu écouter et échanger avec Madeleine Blondel, qui en plus de la responsabilité du musée d’Art Sacré est également directrice du musée de la Vie Bourguigonne.

Un moment convivial dans le cloître du musée a suivi la visite, qui aura émerveillé le groupe. L’occasion pour le Père Eric Millot, vicaire général et administrateur de la paroisse, de remercier au nom de tous Madame Blondel, pour la conception et la visite de cette exposition.

 



Infos pratiques :

« Une spiritualité au féminin »

Musée d’art sacré de Dijon. Jusqu’au 30 décembre 2013. 15, rue Sainte-Anne, 21 000 Dijon.
Tous les jours sauf les jours fériés, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.
Tél. : 03 80 48 80 90 - www.dijon.fr 
 

Musée du Hiéron. Jusqu’au 30 décembre 2013. 13, rue de la Paix, 71 600 Paray-le-Monial.
Tous les jours sauf lundi, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.
Tél. : 03 85 81 79 72 - www.musee-hieron.fr

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...