Notre Blog Actualités



Posté le 27 mars 2014 - Rubrique Chrétiens dans la société

L'Association des Amis de Saint Jean et Saint Augustin (ASJSA), association qui œuvre pour les personnes trisomiques en partenariat avec l'association Simon de Cyrène projet Dijon et Foi et Lumière Dijon organise une journée, le dimanche 6 avril 2014, à Dijon, sur le thème  : "Cultivons la différence".

 

Le but de cette journée est de permettre aux personnes concernées par le handicap, quel qu'il soit, de se rencontrer, de partager mais c'est avant tout la possibilité de sensibiliser les gens en bonne santé sur l'autre différent et vice versa !

 


La journée se déroulera en deux grandes parties: une matinée avec découverte mutuelle puis Eucharistie proposée.

Le midi et l'après midi: avec un repas partagé et des jeux pour les plus jeunes, la conférence de Mgr Albert Rouet "Cultivons la différence", des ateliers sur différents sujets concernant la différence puis une clôture en musique avec le Père Raoul Mutin.

 

PROGRAMME :
 
9h30 : Jeux-découverte sur la différence
11h : Eucharistie proposée
Midi : Repas partagé et jeux
14 h : Conférence de Mgr Albert Rouet
15h : Ateliers et partage autour et avec des personnes handicapées
De 16h à 17h : Clôture en musique avec le Père Raoul Mutin
 
 
Date : Dimanche 6 avril 2014

Lieu : Paroisse Elisabeth de la Trinité (1, rue de Bourges à Dijon)

Renseignements : 03 80 47 86 91 - contact@asjsa.eu

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 fvrier 2014 - Rubrique Chrétiens dans la société

Le docteur Xavier Mirabel, cancérologue et Président d’Alliance VITA, est intervenu le mardi 11 février au Centre Catholique Universitaire de Bourgogne (CUCDB) devant une importante assemblée.

Face à la détresse liée à la souffrance et la maladie, l’euthanasie s’avance, généreuse. En réalité, ses motivations sont une prise de pouvoir sur la vie. Transgressant la loi fondamentale du vivre-ensemble «  tu ne tueras pas », elle se définit par l’intention de donner la mort.

Relativiser la dignité intrinsèque de l’homme  à sa fragilité (quelle capacité ai-je à dénier la dignité de l’autre ?) s’oppose à la solidarité. C’est en réalité sur la liberté et non la dignité, que se pose la revendication  des militants de l’euthanasie.

Côté « aidants », quelques repères : protéger toute vie humaine, prendre soin du plus fragile (soulager la douleur), soigner en évaluant les risques (le malade peut refuser tout traitement - loi Léonetti) et de façon proportionnée (pas d’acharnement thérapeutique), comprendre que le corps médical n’a pas vocation à accompagner les pulsions suicidaires… Et surtout beaucoup de délicatesse - tant la compassion peut devenir oppressante -et le souci  que le don fait à l’autre ne l’humilie pas (Benoît XVI).

Xavier Mirabel a, par ailleurs, évoqué Platon pour l’objection de conscience : il est légitime de refuser une loi injuste (qui ne peut construire une société qui fonctionne). En conclusion, il a invité les politiques à maintenir la loi Léonetti, qui offre un cadre équilibré aux soignants et aux malades.


       
                                                                       Christine de Torcy


Photos : © AFC 21

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 dcembre 2013 - Rubrique Chrétiens dans la société

L'amphi d'AGROSUP de Dijon était bien rempli (300 personnes) pour écouter Louis Gallois lors de sa conférence organisée par l'association des Amis de l'hebdo La Vie en partenariat avec la FNARS Bourgogne, ce vendredi 29 novembre.

« Au service de la réinsertion sociale, les deux objectifs de solidarité et de compétitivité sont bien complémentaires. Sur un plan économique, la compétitivité inclut la question de la formation professionnelle pour que ceux qui en ont besoin soient en mesure d'accéder à une citoyenneté. C'est un problème à régler entre  partenaires sociaux avec des atouts et des contraintes. Sur un plan politique, le constat est clair : cette société est jugée inégalitaire,  moins en théorie qu'en ressenti dans le vécu. Il faut, par la solidarité, résoudre les tensions internes et obtenir le consensus à l'intérieur du corps social » a-t-il affirmé.

« Un peuple rassemblé est un peuple solidaire et le filet de sécurité correspond au travail accompli par les associations, avec confiance et optimisme. Les bénévoles dans ces associations sont indispensables parce qu'ils sont le relai de la société civile et les empêchent de s'enfermer dans la problématique sociale »

Après la conférence , de nombreuses questions fusèrent notamment sur la fiscalité des entreprises, sur les missions de l'économie sociale et solidaire , sur le chômage résultant de toutes les difficultés actuelles et sur les trop hauts salaires des dirigeants qu'il est impossible actuellement de réduire en France mais que des impôts redistributifs peuvent rendre plus justes.

Louis Gallois nous a permis de voir un autre regard sur la question de la réinsertion sociale, parce que c'est le mauvais regard qui rend le monde mauvais.

 

                                                          Maurice Fournet
                                         Responsable des Amis de la Vie
                                                           en Côte d’Or



Photos : © DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 novembre 2013 - Rubrique Chrétiens dans la société

Comment unifier sa vie dans le monde actuel ?

En quoi la doctrine sociale de l’Eglise répond-elle à notre temps et à notre actualité ?

Dans un monde tantôt hostile, tantôt indifférent à la foi chrétienne, le parcours Zachée s’adresse à tous ceux qui veulent s’appuyer sur la merveilleuse sagesse en humanité de l’Eglise.

Il propose une combinaison d’enseignements et d’exercices qui permettent de devenir un modeste praticien de la doctrine sociale de l’Eglise là où chacun est appelé à vivre.

Les parcours Zachée ont été fondés par la Communauté de l’Emmanuel en 2005. Il existe déjà plus de 50 parcours dans le monde.

 

 La paroisse Saint-Michel de Dijon accueille pour les deux prochaines années le parcours Zachée, qui débutera le samedi 16 novembre 2013. Un parcours spécial étudiant, qui commence ce mardi 5 novembre au CCU avec le Père Raphaël Clément, est également mis en place.

 

Le parcours Zachée est un parcours de formation spirituelle et pratique pour mettre en oeuvre la doctrine sociale de l’Église Catholique au quotidien. Il permet d’unifier foi et action, de réaliser un art de vivre chrétien.

Au programme (5 matinées par an pendant deux ans) :

- des enseignements pour comprendre la doctrine sociale de l’Eglise

- des exercices personnels pour la mettre en pratique dans notre quotidien

- des moments de partage pour nous encourager à progresser ensemble

- des temps de prière pour laisser le Christ agir en nous et nous éclairer

- des temps conviviaux pour vivre une expérience fraternelle

 

 

 5 samedis de 9h30 à 12h15, à l’accueil Saint Michel, 2 rue Buffon à Dijon :

- 16 novembre 2013 : Acteurs de la Création

- 7 décembre 2013 : le Bien Commun

- 18 janvier 2014 : l’usage juste de la propriété

- 22 mars 2014 : l’option préférentielle pour les pauvres

- 7 juin 2014 : synthèse et bilan

 


Inscriptions et renseignements : parcourszacheedijon@gmail.com.

Plus d’informations : http://parcourszachee.com

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...