Notre Blog Actualités



Posté le 30 avril 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

Le 11 avril dernier a eu lieu à Beaune, dans le cadre de l’ensemble scolaire du Saint-Cœur, une journée de réflexion et d’échanges sur le thème « Oser entreprendre en chrétien. »  Cette rencontre était organisée par le Mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC) qui compte en France 2700 membres qui se rassemblent habituellement en équipes locales. Cette rencontre a été l’occasion pour les deux équipes de Beaune d’accueillir environ une centaine de participants de toute la région qui sont pour la plupart des chefs d’entreprise.

Quatre grands témoins ont pris la parole au cours de cette journée : Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, mais aussi Gérard Morice, chef d’entreprise (il dirige l’Hôtel Kyriad de Beaune) et diacre, François d’Allaines, chef d’entreprise et président de l’Association du petit Roi de Grâce et Gilles Hériard-Dubreuil, chef d’entreprise et initiateur du courant pour une écologie humaine.

Dans ces interventions, dans les échanges informels mais aussi dans les ateliers, chacun a pu se poser des questions essentielles liées à ses fonctions dans les entreprises. Les questions abordées par les différents ateliers étaient particulièrement concrètes et rejoignaient la vie de ces dirigeants qui ont osé en débattre ensemble : Quel est notre rapport à l’échec, pour nous et nos collaborateurs ? Quand et comment embaucher ? Mon action d’entrepreneur est-elle indissociable de ma Foi ? Comment oser sortir de notre milieu, de notre confort ? Se ressourcer quand on est entrepreneur ?

C’est la messe célébrée par le Père Paul Royet, curé de Talant et aumônier régional des EDC et le Père Yves Frot, curé de Beaune, entourés des diacres présents, qui a conclu cette journée de réflexion dans le cadre du sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 mars 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

"L'Eglise n'a pas dit son dernier mot" : tel est le titre du livre et de la conférence donnée à Beaune par le Père Matthieu Rougé, curé de Saint-Ferdinand des Ternes, ancien aumônier des parlementaires. Face au défaitisme ambiant, il faut repérer les signes d’espérance et en entendre les appels.

Ainsi, dans le monde de la culture, pour qui veut y être attentif, nombreuses sont les attentes auxquelles une annonce enthousiaste de l’Evangile peut ouvrir des perspectives. Déjà, des hommes jeunes qui découvrent la foi s’y engagent avec détermination.

L’Eglise est trop décalée… Le « décalage » fait partie de l’identité chrétienne, suivant la parole de Jésus : être dans le monde sans être du monde. Un chemin de conversion que le conférencier applique à l’actualité.

Notre époque est frappée de « véri-phobie » : peur de la vérité. Celle-ci n’est pas une possession, elle est toujours plus grande que ce que nous connaissons: « Je suis la Vérité ».

Sur le rapport homme-femme, à la fois unité et distinction, la lumière de la Bible est un grand trésor à partager.

Au sujet du service des plus pauvres, l’engagement des chrétiens, les innovations en bien des domaines changent le regard de la société et suscitent le respect de tout l’être humain.

Il fut question aussi de la vie spirituelle face à tous les développements recherchés dans l’exotisme.

Nous avons vécu cette rencontre comme un appel à mener une vie de foi lucide, solide et rayonnante dans la Lumière et l’Espérance de Pâques selon le sous-titre du livre : petite traité d’antidéfaitisme catholique !

 

                                               Jean-Paul Clerc
                                     Curé de Savigny-lès-Beaune



Photos© Gilles Brébant

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 fvrier 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

Le titre choisi par Guy Aurenche pour sa conférence du 4 février au Conseil Général de Côte-d'Or, « Solidarité et égalité au cœur de ce monde », caractérise sa vie : homme d'engagement, il a toujours lutté, dans sa profession d'avocat comme dans les associations qu'il a présidées, notamment l'ACAT et le CCFD actuellement, contre les injustices et les inégalités, convaincu qu'un monde du « vivre ensemble » est possible.

Loin de chausser les lunettes roses de l'optimiste naïf, il a choisi de voir les mains qui implorent secours, et de tendre la sienne, au côté de tous ceux qui, comme lui, n'acceptent pas l'inacceptable. Il voit clairement les grands défis de notre temps : interdépendance des pays du monde, toute puissance de la science et des médias, finitude des ressources terrestres, idolâtrie de l'argent, perte des repères, accroissement de la misère. Contre la tentation mortifère du repli sur soi, il en appelle à un sursaut de la conscience.

Les chemins de la solidarité sont les seuls porteurs d'espérance. S'appuyant sur la Déclaration Universelle des droits de l'Homme de 1948 (qui proclame  l'égalité des droits de tous à la nourriture, au logement, à la santé, à l'éducation), ils commencent par un changement d'attitude personnel - refus de toute discrimination -, et par des gestes concrets : liens qui brisent la solitude des victimes pour lutter contre l'injustice, partenariats qui mettent en route des projets de développement pour lutter contre la misère. Ils vont jusqu'à l'action politique, pour alerter les pouvoirs publics et dénoncer les facteurs d'inégalité.

C'est un appel à une véritable révolte spirituelle que le président du CCFD-Terre Solidaire a lancé à son public, venu nombreux malgré le froid hivernal : 250  personnes ont applaudi à cet exposé nourri de chiffres et d'exemples, et aussi témoignage personnel.

 

                                                                    Maguy Minonzio



Photos : © CCFD-Terre Solidaire et Maguy Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 fvrier 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

Le Dr Xavier Mirabel, cancérologue, ancien président d’Alliance VITA, est intervenu dans le cadre des conférences « J’ai la foi...quelles conséquences dans ma vie ? » proposées par la paroisse Saint-Bernard de Dijon.

Il est intervenu sur le thème de l’euthanasie : « Acharnement thérapeutique – Mourir dans la dignité – soins palliatifs : quelles différences ? Quels repères ? »

 

 

Devant une salle pleine, le Dr Mirabel a d’abord caractérisé ces notions. S’il dénonce les excès de l’acharnement thérapeutique, il condamne aussi l’euthanasie qui se réduit à supprimer la vie, tout comme la sédation et le droit de mourir dans la dignité. Toutes ces pratiques faussent à ses yeux leur but traditionnel qui est le respect de la vie et l’accompagnement médical attentif au malade ou au mourant ; ainsi font les soins palliatifs qui ont pour but de soigner toutes souffrances physiques et morales et de l’entourer chaleureusement.

Le Dr Mirabel explique l’acharnement thérapeutique et la volonté de choisir sa mort par la volonté de toute-puissance, qu’elle vienne du refus de la science à reconnaître sa défaite, de celui de l’individu aveuglé par la perte de sa dignité sociale ou encore de la prétention de la société à régenter la vie et la mort de chacun selon ses vues, son évolution, des visées individualistes ou économiques.

La question essentielle pour le soignant est de déterminer ce qui est bon pour la santé d’une personne : cela suppose l’exercice de sa mission selon sa conscience et les moyens de formation et d’action nécessaires à une relation de confiance avec le patient et son entourage. L’attention au malade, le respect de sa personne même abîmée, la volonté de soulager et de réconforter balisent cette mission, que la société doit servir et non décourager.

Enfin, le Dr Mirabel a invité l’auditoire à combattre la modification de la loi Léonetti sans baisser les bras, en manifestant, en s’informant (SOS fin de vie), en adhérant aux associations (Alliance Vita) et en écrivant aux autorités.

Qu’il soit remercié.


                                    Un paroissien

 

Le programme des prochaines soirées proposées par la paroisse Saint-Bernard de Dijon est à retrouver ici

 

Photos© Paroisse Dijon-Saint-Bernard

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...