Notre Blog Actualités



Posté le 14 aot 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

A la demande de notre archevêque, les paroisses du diocèse de Dijon sont invitées à manifester leur solidarité avec les chrétiens d’Orient à l’occasion de la solennité de l’Assomption.

En les invitant à prier pour nos frères d’Orient à la messe de l’Assomption, par exemple au moment de la prière universelle ou en faisant sonner les cloches de leurs églises le samedi 15 août à 12h00, chaque communauté paroissiale est ainsi appelée à ne pas oublier ces baptisés qui souffrent à cause de leur foi.

Cet appel a lieu un an après le départ massif des chrétiens d’Irak : de Mossoul à Qaraqosh, depuis une année, les cloches se sont tues et les lieux de culte ont été abandonnés. On sait la détresse de ces frères chrétiens mais aussi leur détermination à ne pas abandonner leur foi.

Il ne fait donc pas de doute que tous nos gestes de solidarité sont importants pour eux. Et tous ceux qui ont participé à « la Nuit des Témoins » le 10 mars dernier à la cathédrale Saint-Bénigne gardent sans doute un souvenir ému de tous les témoignages entendus ce soir-là.

Lorsque nous sommes confrontés à d’importantes difficultés, nous sommes nombreux en Occident comme en Orient à nous tourner vers Marie. Faisons-le aussi pour tous nos frères d’Orient. Le 15 août, alors que nous nous rassemblerons dans nos paroisses ou dans nos différents lieux de pèlerinage pour honorer notre mère du ciel et lui demander son intercession, nous prierons pour les chrétiens d’Orient, pour tous ceux qui souffrent de la violence des hommes, et pour la paix dans tous les pays du monde. 

Bookmark and Share
Commentaires (1)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Marie-José Reintz
Le 09 aot 2015 à 11H38
Merci pour cette décision et surtout cette prise de position. Que ce chant d'Amour pour nos frères, arrive jusqu'à eux et les réconforte. La fille aînée de l'Eglise se relève... Gloire à Dieu!


Posté le 11 juin 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

La soirée organisée par les Amis de l'hebdo La Vie, en partenariat avec l'Arche à Dijon, a rassemblé quelques 170 personnes dans l'amphi du CCUDB le lundi 1er juin.

Patrick Viveret, philosophe essayiste, fondateur entre autre de  "Dialogues en Humanité", a parlé sur le thème d'un de ses derniers livres "Vivre à la bonne heure…avec ses fragilités", menant son intervention avec une force de conviction remarquable.

Une heure d'écoute qui redonne envie de cultiver cette joie de vivre, que nous propose le Créateur, avec nos fragilités vaincues grâce à la solidarité.

Avec un discours simple et cohérent, Patrick Viveret nous a rappelés que le bonheur fait contagion : "Quand on est heureux, on a envie que les autres soient aussi heureux".

Le principe du bonheur est une force essentielle pour vaincre les coups gigantesques du mal être et de diverses maltraitances reçues par l'humanité contemporaine. En rentrant en "résistance créatrice", il se pourrait que notre triple exigence d'Amour évangélique, de bonheur et de recherche de sens soit enfin honorée.

Une rencontre qui redonne le moral "A la bonne heure".

 

                               Maurice Fournet


Photos : © Amis de la Vie 21

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 mai 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

Lundi 1er juin, une rencontre-débat sera organisée à Dijon par les Amis de l'hebdo La Vie en partenariat avec l'assocation L'Arche de Dijon.

C'est Patrick Viveret, intellectuel imprégné des valeurs du christianisme social, ancien conseiller à la cour des comptes, philosophe-chercheur sur les notions de sobriété heureuse, qui interviendra sur le thème :"Vivre à la bonne heure avec nos fragilités".

Cette conférence, dont l'entrée est libre, se déroulera à 20h dans les locaux du Centre Universitaire Catholique de Bourgogne (CUCDB), au 69 avenue Aristide Briand à Dijon.

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 15 mai 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

En décembre 2012, dans le cadre de la démarche Diaconia, des repas en direction des demandeurs d’asile ont été proposés dans les paroisses de La Visitation et Saint-Pierre de Dijon. D’autres lieux se sont ouverts au fil des mois à Dijon : Notre-Dame, Sainte-Bernadette et Sainte-Chantal. L’opération avait été reconduite l’an passé.

Et cette année encore, l'opération a été relancée. La paroisse Saint-Joseph s’est aussi organisée pour accueillir le samedi et Saint-Paul/Sainte-Jeanne d’Arc le jeudi. Des partenaires institutionnels ont pris en compte la démarche et complètent l’offre des paroisses en proposant des repas les jours qui ne sont pas couverts.

De nombreux partenariats ont vu le jour suite à cette initiative : le Secours Catholique et la Société Saint-Vincent-de-Paul sont informés, les boulangers sont sollicités pour donner du pain de la veille…

Du côté des personnes accueillies, principalement des demandeurs d’asile, les repas sont très appréciés. Certains mettent la main à la pâte pour l’organisation matérielle. Du côté des accueillants, on note la joie de faire ensemble, la découverte des paroissiens entre eux , le bonheur de servir…

Comme chaque année, le nombre d'"invités" est variable. Au début, il y a peu de monde, le temps que les partenaires et que les personnes que l'on souhaite voir venir soient informées. Mais rapidement, l'affluence monte. Cette année, des pics de participation ont été décomptés en janvier et février. Et il a fallu s'organiser pour servir le mieux possible.

On note aussi que des demandes autres que le service d’un repas émergent. Les questions du logement, du transport, de l’habillement sont fortes. Et il est souvent nécessaire de renvoyer sur tel ou tel organisme qui peut répondre à ces demandes.

 Le bilan final est toutefois positif tant au niveau des accueillants que des accueillis.


                                    Emmanuel Clémence


Photos© DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...