Notre Blog Actualités



Posté le 11 avril 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

Activité inhabituelle à l’abbaye de Cîteaux en ce samedi 9 avril : le Père Abbé, Dom Olivier Quenardel, allait recevoir les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur. Les moines étaient alors entourés à cette occasion de Mgr Minnerath, de nombreux prêtres du diocèse, du Père abbé de l’abbaye d’Acey, des élus groupés autour du sénateur François Patriat, avec également Madame Florence Vilmus, la sous-préfète de Beaune.

C’est le préfet de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, M. Pascal Mailhos qui était attendu en sa qualité de parrain du nouveau légionnaire. Mais empêché par les devoirs de sa charge, il avait demandé  à Monsieur Hubert Aynard, de lire le discours qu’il avait préparé.  Dom Olivier Quenardel et M. Aynard s’étaient particulièrement appréciés lors des festivités du neuvième centenaire de l’Abbaye de Cîteaux  en 1998. Monsieur Mailhos, dans son discours, a évoqué les nombreuses qualités du Père Abbé, en le désignant comme « le chercheur de Dieu » auprès duquel il trouva  « aide et réconfort »  lors de son trop court séjour en Bourgogne.

Après avoir reçu les insignes de la Légion d’honneur, Dom Olivier Quenardel prononça une allocution émouvante de remerciements à Monsieur Aynard et aux nombreuses personnalités réunies dans le cloitre. Il exprima son souci de transmettre aux côtés du chef de l’Ordre l’idéal cistercien pour les siècles à venir.

Dom Olivier s’est dit honoré par cette distinction républicaine mais aussi par l’amour de Cîteaux qui s’est manifesté à l’occasion de la publication de la promotion de la légion d’honneur du 1er janvier.

Il rappela l’aide considérable apportée par Pascal Mailhos lorsqu’il était préfet de Côte d’Or, particulièrement  pour les travaux  ayant conduit à la remise en eau dans des conditions optimum  de la « Sans Fond ».

Au terme de cette belle cérémonie, c’est en direction de l’église de l’abbaye que père Abbé, moins et invités se sont dirigés pour la célébration des Vêpres.

Jean Clerc.

Photos : Marie-Dominique Trapet.

Bookmark and Share
Commentaires (1)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
jeannin maurice
Le 13 avril 2016 à 00H59
Tout mes voeux d'union de prière avec l'abbaye de cîteaux,
pour la remise de l'insigne de chevalier de chevalier de la légion d'honneur à mon frère spirituel depuis 48 ans


Posté le 17 mars 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

Entre novembre 2015 et février 2016, la Base de Plein Air d’Auxonne a accueilli, pendant la saison d’arrêt de ses activités, 29 migrants amenés en bus depuis Calais : des jeunes hommes originaires du Soudan et d’Erythrée. La Ligue de l’Enseignement qui gère les locaux s’occupait de la vie quotidienne et de cours de français. Une employée de Coallia était chargée des demandes administratives et de la réorientation.

Les bénévoles du Secours Catholique d’Auxonne, sollicités au départ pour des vêtements, se sont demandés comment accueillir ces personnes arrivées à Auxonne contre leur gré. Après une prise de contact de quelques bénévoles à la Base de Plein Air, les migrants ont été invités à passer ensemble un après-midi convivial en présence du curé, le père Béal. Les jeunes gens sont arrivés avec le sourire, ils ont apprécié les gâteaux des bénévoles et participé avec bonne humeur aux jeux proposés !

Même si la barrière de la langue a limité les échanges, un peu d’anglais de chaque côté, quelques mots de français ont permis de se comprendre un minimum. Cette expérience a été bénéfique : nous parlions de migrants, maintenant nous pensons à des personnes ! Tous ont quitté Auxonne pour une destination qu’ils n’ont pas choisie, et nous pensons à Mohamed, David, Abdallah, Djibril… en espérant pour chacun d’eux la meilleure vie possible.


                             Le Secours Catholique d’Auxonne


Photos : © Secours Catholique d’Auxonne

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 dcembre 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

Vendredi 20 novembre, une soirée d'information Solidarité, consacrée à l'accueil des réfugiés, a été organisée à  la Maison Ozanamsuite au conseil pastoral de la paroisse Sainte-Jeanne d'Arc. Trois intervenants, engagés dans ce service, ont fait un tour d'horizon des besoins, et des actions entreprises par les services administratifs et  les associations de bénévoles.

Claude Avisse, coordinateur de l’EAP, a présenté la situation. La population française compte globalement  un peu moins de 9% d'immigrés, beaucoup d'autres pays accueillent davantage, mais il y a eu en 2011-2012 un flux migratoire important venu des pays de la corne de l'Afrique. L'an passé, beaucoup de Kosovars sont arrivés, et récemment il a été demandé  aux paroisses de réfléchir en vue de l'accueil de réfugiés syriens, au sein d'un plan d'action préfectoral.

Que se passe-t-il quand un étranger, pour des raisons multiples, demande l'asile en France?

 Il s'adresse à la plate-forme d'accueil COALLIA qui l'envoie à la Préfecture préparer un dossier pour obtenir le droit d'asile auprès de l’Office Français de Protection des  Réfugiés etApatrides (OFPRA). En attendant la décision de cette instance, l'Office Français d'Immigrationet de l’Intégration (OFII) mis en place par le Dispositif National d'Accueil (DNA) prévoit le logement, l'assistance médicale, la prise en charge scolaire des enfants, et la distribution d'une allocation. Dispositions longues et compliquées, avec un assez faible espoir d'intégration finale (28% environ des demandes acceptées. A titre de comparaison : 42% en Allemagne et 67% en Finlande).

                Les difficultés quotidiennes  sont évoquées par Monique Aletti, du service de la Pastorale des Migrants. Les familles sont logées en priorité, mais parfois sans la possibilité de se laver ou de faire à manger. Les jeunes célibataires, pour lesquels on manque de lieux d'accueil,  doivent se débrouiller jusqu'à leur logement en CADA, ce qui explique les squats successifs à Dijon, toujours précaires et toujours renouvelés.

                On comprend l'aide indispensable apportée par les associations caritatives et les initiatives paroissiales et individuelles : repas de midi, lavage du linge, aide pour les dossiers, cours de français...

Michelle Thollet a présenté le Réseau « Welcome Jesuit », constitué à Dijon depuis 2013, formé de personnes qui acceptent de recevoir pour une semaine une famille, dont le cas est urgent. Accueils généreux qui ont permis de vivre des moments émouvants, comme des naissances.

                Trois points de vue complémentaires, qui invitent à regarder les besoins de ceux qui vivent dans notre quartier, à commencer par les plus proches voisins, comme en témoigne le père Dufour, curé de la paroisse. Un sujet de réflexion pour le prochain conseil pastoral, et un soutien  aux actions déjà mises en place, comme le repas du jeudi à Saint-Paul.

 

                                                                                              Maguy Minonzio

Photos : © Maguy Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 octobre 2015 - Rubrique Chrétiens dans la société

Le stade Ferdinand-Brenot de Venarey-Les Laumes a accueilli la première rencontre de territoire organisée par le Secours Catholique Auxois-Morvan-Châtillonnais.

Ce dernier regroupe 13 équipes locales, 116 bénévoles et 2096 personnes ont été accueillies en 2014. Parmi les activités proposées, il y a notamment l'accueil en permanence, à domicile ou aux vestiaires, et de l'accompagnement scolaire.

 

"Cette manifestation de territoire a pour objectifs non seulement de permettre aux bénévoles et aux personnes accueillies de vivre un moment convivial ensemble mais aussi de l'ouvrir au grand public afin de mieux connaître le Secours Catholique" a précisé Laure Gourbeyre, animatrice du territoire qui a organisé cette journée avec toute une équipe de bénévoles. "Le Secours Catholique, c'est toute une chaîne humaine, des bénévoles aux personnes accueillies" ajoute-t-elle.

La manifestation a reçu le soutien de Thierry Feferberg, président départemental et vice-président régional, de Mauricette Latteux, adjointe au maire en charge des affaires sociales, et des pères Amédée Nkama, Eric Ardiet et Lionel Canat, prêtres des paroisses de Semur-en-Auxois, Montbard et Venarey-Les Laumes.

La prochaine grande manifestation sur le territoire sera l'organisation en 2016 du soixante-dixième anniversaire du Secours Catholique.


                                                       Yannick Dupin


Photos : © Yannick Dupin

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...