Notre Blog Actualités



Posté le 15 septembre 2017 - Rubrique Chrétiens dans la société

En ce 11 septembre, en l’église Notre-Dame de Dijon, à l’issue de la neuvaine à Notre-Dame de Bon Espoir en présence des autorités civiles et militaires, et de nombreux porte-drapeaux dont il a salué d’entrée la vaillance, Mgr Roland Minnerath a présidé, près de Notre-Dame de Bon Espoir, une messe d’action de grâce pour la libération de Dijon, le 11 septembre 1944.

Cette Vierge que l’on croyait noire – mais qui s’est révélée polychrome -, les Dijonnais l’ont invoquée, toujours favorablement, en 1513, lors du siège de la ville par les Suisses, puis en 1531, lors de la peste, et encore en 1870 et en 1944.

A la faveur de son homélie, notre archevêque a évoqué la quête de libération des hommes qui cherchent la vérité « qui rend libre » (Jean 8,32).

‘La Parole du christ est une parole qui nous remet debout, qui est toujours miséricordieuse pour la faiblesse humaine mais qui en même temps est toujours une source intarissable de renouveau… »

Mgr Minnerath forme le vœu « que le Seigneur nous inspire toujours des pensées de paix, de justice, de libération par rapport à tout ce qui peut encore nous opprimer ».

Le Père Emmanuel Pic, curé de la paroisse Dijon-Notre-Dame, et le chanoine Bernard Card, curé de la paroisse Dijon-Saint-Michel, entouraient Mgr Minnerath.

Marie-Aleth Trapet

Veuillez retrouver le texte de l'homélie de Mgr Minnerath dans le pdf ci-dessous.

© Marie-Aleth Trapet

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 10 mai 2017 - Rubrique Chrétiens dans la société

Depuis 2006, le 10 mai est la "journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition".

Les chrétiens de notre diocèse, avec la communauté des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny à Chamblanc sont particulièrement heureux de cette commémoration, puisque, en souvenir de la bienheureuse Anne-Marie Javouhey et de son action pour l’abolition de l’esclavage, les Maires des communes de JALLANGES, SEURRE, CHAMBLANC, le Président de la Communauté de communes  RIVES DE SAONE, les membres de l'Association « Sur la route des libertés de CHAMBLANC à MANA » nous invitent à la cérémonie commémorative ce 10  Mai 2017 à :

9h30  à JALLANGES sur le lieu de la forêt mémorielle en présence des élèves des établissements scolaires de Seurre et Chamblanc

11h : apéritif  à la mairie de Jallanges offert par la municipalité

19h30 : Salle des fêtes de Seurre - Projection du film-documentaire « Anne Marie JAVOUHEY, de Cluny à Mana » en présence du producteur M. Philippe DJIVAS.

20h30 Apéritif offert par l’association « sur la route des libertés de Chamblanc à Mana » suivi pour ceux qui le souhaitent d’un repas pique-nique et boisson tiré du sac

(Entrée libre)

Pour mieux connaîutre l'action d'Anne-Marie Javouhey dans sa lutte contre l'esclavage :

http://www.abolitions.org/index.php?IdPage=1246026190

http://sj-cluny.org/Histoire-d-Anne-Marie-Javouhey

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 01 mai 2017 - Rubrique Chrétiens dans la société

Certains catholiques s’interrogent sur le deuxième tour et parfois s’étonnent de ce qu'ils pensent être une discrétion des évêques de France concernant ce scrutin si important pour notre pays.

Nous publions ci-dessous le communiqué de presse de la conférence des Evêques de France qui a été diffusé le soir-même du premier tour des élections présidentielles, le 23 avril 2017.

D’autre part, les évêques de France ont publié, bien avant le début officiel de la campagne électorale, une invitation à éclairer son choix avec le document toujours disponible (en cliquant sur ce lien) : « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique » et qui a donné lieu à un certain nombre de rencontres dans les paroisses et mouvements de notre diocèse.

Avec l’aide de ces éléments, chacun des catholiques est appelé à déterminer son choix.

Nous, catholiques, savons également que, comme nous y invite la liturgie de ce temps de Pâques, il nous est nécessaire de demander au Seigneur l’Esprit-Saint qui vient éclairer nos choix et qu’il nous est indispensable de prier pour notre pays et ses dirigeants comme nous y invite l’apôtre Saint Paul (1 Tim 2,1-2).

 

Ci-dessous en pdf : communiqué des Evêques de France au soir du 1er tour des élections présidentielles.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 10 avril 2017 - Rubrique Chrétiens dans la société

Le mercredi 5 avril dernier, l’aumônerie catholique de la Maison d’Arrêt de Dijon proposait, comme chaque année, une messe « pour le monde pénitentiaire ». C’était l’occasion de prier pour les personnes détenues, et en communion avec elles. Cette messe avait lieu à l’église Saint-Paul, à Dijon, car la maison d’arrêt de Dijon se trouve sur le territoire de cette paroisse.

Des personnes détenues nous disent d’ailleurs se mettre en communion avec les priants du « dehors » quand ils entendent sonner les cloches de l’église Saint-Paul.

À cette messe, participaient des membres de nombreux groupes ou associations qui œuvrent au service des personnes détenues ou sont en lien avec elles pour des activités pratiquées à la prison (Secours Catholique, accueil des familles, relais parents-enfants, groupe Dismas qui prie pour les détenus, équipes du Rosaire, visiteurs de prison, activités manuelles, et bien d’autres).

L’administration pénitentiaire était bien sûr représentée non seulement par quelques surveillants, mais par la présence très appréciée de Monsieur Joseph COLY, Directeur de la Maison d’Arrêt, qui, à l’issue de la célébration, a remercié tous ceux qui prennent du temps au service des personnes détenues.

À la fin de la messe, chaque groupe a pu se présenter et évoquer le type d’activité qu’il exerce pour aider la personne détenue à se remettre debout.

Cette messe annuelle est devenue une habitude qui est maintenant attendue. Elle permet, non seulement de prier pour ceux qui sont en prison mais aussi de rendre grâce pour tous ceux qui sont à leur service.

Elle est en lien indispensable avec les paroisses qui ne doivent jamais oublier le souci du frère qui est en prison.

Un grand merci à la Paroisse Saint-Paul très bien représentée par des membres de sa communauté.

P. Raoul Mutin, aumônier à la maison d’arrêt de Dijon.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...