Notre Blog Actualités



Posté le 17 fvrier 2016 - Rubrique Culture et patrimoine

Du 27 janvier au 10 février, la huitième semaine culturelle a réuni plus de 1500 personnes.  Tous ceux qui ont pu s’y retrouver ont été témoins d’une vie intense  traversée d’échanges, d’interrogations, d’émotions, de rencontres… Le partage avec les artistes nous a enrichi et ouvert des perspectives nouvelles pour faire vivre aujourd’hui la fraternité. 

Quel souvenir que ce dialogue sur la vie commune de l’évêque, Pierre Claverie et son chauffeur, Mohamed Bouchiki ! La force des textes, le jeu exceptionnel de l’acteur et l’inspiration du musicien sur le Hang (instrument de musique récemment créé) nous ont transportés aux portes de nos cœurs. L’amour de l’étranger quand il porte un nom, ce n’est pas du « bla-bla » !

Quel souvenir que le concert  autour du père Raoul Mutin et de ses musiciens ! Les chants inspirés, les textes proclamés, la projection des photos de toutes beautés. L’accueil, la présence, le souvenir des personnes demandant la fraternité, tout était magique et rencontre. A l’église de la Visitation, la fraternité était à l’œuvre.

L’exposition des 6 et 7 février, en l’église Saint-Michel de Dijon, a mis en valeur l’engagement d’artistes pour la fraternité. Cet instant de vie aura permis de riches échanges. Par leur peinture, grâce à leurs animateurs, les dames de la prison ont pu nous faire entrevoir  la fraternité. Des portraits du monde entier, grâce à la beauté et à l’engagement de la photographe en ont émus plus d’un. Les sculptures, les œuvres de la chapelle du Plateau d’Assy,  ont ouvert leur secret. L’art peut être chemin non seulement de beauté, mais aussi de fraternité.

Enfin la semaine dans un bouquet d’espérance s’est achevée à la messe des Cendres, messe des artistes, de la solidarité. Mgr Minnerath nous a ouvert les portes du carême fraternel.


                                         Jean-Michel Pelotte
                              Délégué Episcopal à la Culture


Photos
© DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 16 fvrier 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Dans le cadre du carême et de l'Année de la miséricorde, une trentaine de paroissiens de la paroisse de Venarey-Les Laumes se sont retrouvés autour du père Jacques Descreux qui a proposé un parcours biblique de la parabole du père et de ses fils, chez Luc (15, 11-32).

Après avoir notamment étudié les différents lieux et les différents personnages, le père Descreux a conclu en disant que la parabole restait sur une question ouverte, qui laisse le soin à chacun de poursuivre l'histoire. En effet, Luc ne précise pas si le fils aîné a accepté que son père le regarde comme un fils.

Dans son mot d'accueil, le père Lionel Canat, curé de la paroisse, a rappelé que la soirée était également organisée dans le cadre des partages d'Evangile organisés tous les 2ème vendredi de chaque mois.

De même, lors de deux messes dominicales à Darcey et à Sainte-Chantal de Venarey-Les Laumes, des paroissiens ont reçu des mains du père Canat le sacrement de l'onction des malades.

Ce dimanche, la paroisse laumoise organise un pélerinage à Beaune avec au programme la messe à Saint-Nicolas, la connaissance de l'histoire de la dévotion au Saint Enfant-Jésus (Roi de Grâce) et le passage de la Porte sainte.


                                              Yannick Dupin


Photos© Yannick Dupin

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 16 fvrier 2016 - Rubrique Vie du diocèse

M. Jean RIEGEL ayant annoncé son intention de quitter le service du diocèse dans quelques semaines, l’Association Diocésaine de Dijon recherche un nouveau « responsable de la Communication ».

Elle a chargé la société « Ecclesia RH » de procéder à ce recrutement.

Veuillez trouver ci-dessous en PDF la description du poste ainsi que sur le site de « Ecclesia RH ».

Toutes les demandes de renseignements et les candidatures doivent être adressées exclusivement à « Ecclesia RH » comme cela est indiqué sur l’annonce.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 15 fvrier 2016 - Rubrique lire, écouter, regarder

Le carême s'est ouvert mercredi dernier pour les catholiques du monde entier. Comme chaque année depuis plus de 35 ans, des carnets de "carême à domicile" vous sont proposés.

Ce petit livret, qui existe également en version pour les jeunes, est composé de quarante textes à méditer pendant le carême, un pour chaque jour. Jacqueline Moindrot, qui fait partie de l'équipe de rédaction, nous expliquait l'an dernier l'histoire et le but de ces carnets.

 


"Dans les années 70, le carême passe quasiment sous silence. En 1977, le père Augustin Gagey et le père Paul Chadeuf, tous deux à la cathédrale, réagissent en imaginant un petit livret comprenant quarante textes à méditer pendant le carême, une page par jour ! Carême à domicile est né !

Son auteur, le père Gagey, qui sillonne toute la France pour expliquer Vatican II, rédige des textes dans l’esprit de l’enseignement conciliaire. Après son départ vers le Père, que devient Carême à domicile ?

Les quelques personnes qui travaillaient avec lui, relèvent le défi. Ce sont des laïcs qui écrivent, et ce n’est pas simple ! Les textes sont lus et relus pour en vérifier l’orthodoxie et le style. Un petit comité de lecture les étudie une dernière fois, les améliore au besoin et sélectionne les meilleures pages. Cette sélection est transmise à l’évêché. Les remarques du censeur étant prises en compte, le carnet obtient l’Imprimatur du vicaire général, le père Eric Millot.

Partir de la vie quotidienne

Carême à domicile s’adresse à tous ; les textes partent de la vie quotidienne pour transmettre le message de Jésus.

Son petit frère En route vers Pâques, né en 2003, prend son essor. Dans un style joyeusement dynamique, il s’adresse aux jeunes de 11 à 15 ans.  De nombreux adultes le lisent aussi.

Les expéditions terminent l’aventure de ces 170 000 petits livrets. Une équipe de bénévoles s’y attèlent tous les jours durant deux mois.

Merci à tous et bon carême !"

 

                                                                Jacqueline Moindrot

 

 

Informations pratiques :

En petit ou grand format, vous trouverez ce livret dans les librairies catholiques, sur les présentoirs de nombreuses églises, ou en écrivant directement à :

Carême Chrétien
12, bd Alexandre Ier de Yougoslavie
Boîte postale 70 762
21 007 DIJON Cedex

Tél : 03 80 45 14 58

 

Ce carnet est également disponible sur le site internet : www.careme-chretien.fr sous une forme illustrée.

 

Chaque année, vous êtes plus de 110 000 à le lire. Merci à tous ceux qui contribuent à la réalisation et à la diffusion de ce petit livret.

 

 

Photo : Plusieurs bénévoles de l'association "carême chrétien" s'occupent de la diffusion de ce livret (ici dans les locaux de la paroisse Saint-Bernard de Dijon en 2013).

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...