Notre Blog Actualités



Posté le 27 mai 2016 - Rubrique Pèlerinage

Le 21 mai, veille du dimanche de la Sainte Trinité, une trentaine de paroissiens de la paroisse Saint-Pierre de Dijon ont participé à un voyage au  pays Beaunois.

Première étape : le Carmel de Beaune. Ils furent accueillis par les carmélites et le Père Yves Frot. La porte de la chapelle du Carmel a été admise comme Porte sainte : ce fut pour les dijonnais l’occasion de franchir cette porte et de se recueillir.
La dévotion au Saint Enfant Jésus, le « Roi de Grâce » fut commentée par des carmélites. La messe fut ensuite célébrée par le père Emmanuel Pic qui commenta  les textes de ce samedi : la lettre de Saint Jacques et l’évangile de Saint Marc.

Le partage d’un repas tiré du sac a eu pour cadre l’ancien jardin du Carmel malheureusement en friche. Ces touristes d’un jour sont ensuite allés au cœur de Beaune : la visite de la basilique fut pour beaucoup une découverte.

Myriam d’Ussel,  paroissienne de Saint Pierre est une érudite des chefs-d’œuvre de la Bourgogne : elle commenta avec éloquence cette basilique, particulièrement les tapisseries exposées dans le chœur.

La dernière étape fut les Hospices de Beaune, dont on ne cesse d’admirer la beauté. Fondés par Nicolas Rolin – chancelier du Duc de Bourgogne – au XVe siècle, pour venir en aide aux « pauvres malades »,  cet édifice a été parfaitement entretenu et a pu conserver sa beauté inégalée. La visite des Hospices a été commentée par Sœur Louise, l’une des religieuses qui résident encore dans cette merveille architecturale. Ce lieu accueille chaque année une foule de touristes qui veulent bénéficier  d’une découverte d’un édifice qui reste le témoignage d’un hommage religieux.

 

Cette journée  a été une réussite et a bénéficié d’un exceptionnel beau temps.

 

Jean CLERC

 

Crédit photos : Jean CLERC

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 mai 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

Afin de développer l’action catholique à travers  l’ACE (Action Catholique des Enfants) et le CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) sur la paroisse Alésia-Venarey-Les Laumes, le Père Lionel Canat a répondu favorablement à l’appel en proposant de démarrer un club ACE pendant les vacances de Pâques.

Pour ce premier club, animé par Pauline et Sylvie, 12 enfants, âgés de 7 à 13 ans, sont venus découvrir l’ACE. Yannick Dupin, qui a fait son service national au sein de l’ACE au niveau départemental et plus particulièrement sur le quartier des Grésilles, et le séminariste Augustin étaient également présents.

 

Au programme :

- Découverte des uns des autres.

Ce n’est déjà  pas facile de se rappeler des prénoms de tout le monde, mais en plus il fallait se rappeler une chose importante pour chacun.  Nous nous sommes rendu compte que les activités ont une place importante dans la vie des enfants !

- Découverte de l’ACE avec le jeu « dessiner c’est gagner » pour comprendre ce qu’il est possible de vivre à l’ACE.

- Réflexions sur notre façon d’occuper une journée et de prendre ou non le temps, en lien avec le thème d’année de l’ACE.

En effet, on ne se rend pas toujours compte de tout ce qu’on fait dans une journée. Les disputes et l’ennui ont aussi leur place dans la journée des enfants entre les devoirs, les repas, les activités, le jeu, l’école, les moments d’hygiène, les temps spirituels, les moments de détente (lecture, jeux vidéo …) et le plus long, le sommeil !

- Jouer. Mais avant de pouvoir jouer, il a fallu se mettre d’accord et prendre en compte tous les avis !

- Goûter : chacun a aidé pour distribuer ou ranger dans la bonne humeur. Quel plaisir !

- Et pour finir, un temps de relecture autour du texte de l’Ecclésiaste pour se rendre compte qu’il y a un temps pour tout dans la vie et que c’est important.

Parole d'enfants : «  On rit à une blague » et « on pleure quand on est triste, mais ça fait du bien de pleurer » ;  « On garde un souvenir » et  « On jette les choses dont on ne se sert plus, on trie » ; « Chez moi, on a détruit un mur pour avoir plus de place » et « On construit des objets mais aussi l’amitié » ; « C’est un peu la guerre quand on s’énerve, mais après on fait la paix en se réconciliant ».

Les enfants sont repartis enchantés de cet après-midi. Il a été décidé, en lien avec le Père Canat, que l’ACE pourrait être proposée sur des temps de vacances scolaires. Le prochain rendez-vous a donc été pris et aura lieu pendant les vacances de Toussaint (soit au début soit à la fin).

La rencontre avec les parents a permis d’envisager la prochaine rencontre avec leur concours.

 

Pauline Petit et Yannick Dupin

 

Crédit photo : ACE/CMR 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 25 mai 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Une veillée de chants et prières en dévotion à la Vierge Marie a pris place ce vendredi 20 mai, en l’église de Ladoix-Serrigny, rassemblant une quarantaine de personnes.

Le père Michel Pailley, curé de la paroisse de Savigny-les-Beaune, a accueilli le prêtre chanteur Raoul Mutin et l’Equipe Missionnaire Mobile, ainsi que le guitariste Bruno Piffaut, pour un spectacle priant très varié : chants, lectures de passages de la Bible, prières, diaporama, témoignages… Tout invitait au recueillement, à l’action de grâce et à la louange.

Cette soirée a aussi été marquée par la présentation, par cinq paroissiens, de quelques-uns des sanctuaires dédiés à la Vierge Marie dans notre diocèse.

L’assemblée a pu découvrir ou redécouvrir l’histoire de Notre-Dame d’Arçon (Arçon), Notre-Dame de Toutes Grâces (Varanges), Notre-Dame d’Etang (Velars), Notre-Dame du Chemin (Ladoix-Serrigny) : lieux magnifiques, régulièrement ouverts au public. Ces sanctuaires ont pu revivre en images tandis que le public se rendait compte des grâces qui y ont été ou y sont toujours reçues lors de pèlerinages. 

Entrainant le public à chanter, le père Raoul Mutin a débuté cette veillée par le chant « La première en chemin, Marie tu nous entraines à risquer notre Oui aux imprévus de Dieu »,  et a terminé avec l’envoi « Comme Marie, ne tardez pas ». Le travail de l’équipe missionnaire est aussi à remarquer : diaporama, jeux de lumières et lecture de passages de la Bible sur la vie de Marie ont été de beaux supports de prière.

 

Bonne découverte de ces lieux où des équipes sont prêtes à accueillir les pèlerins !

 

 

Notre-Dame du Chemin

Chemin de joyeuse espérance à la Visitation

Chemin d’inquiétude lors de la fuite en Egypte

Chemin douloureux du calvaire

 

Veillez sur le chemin que nous avons à parcourir

Soutenez notre marche de pèlerin sur cette terre

Guidez notre monde vers votre fils Jésus

Il est le Chemin, la Vérité, la Vie

Amen

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 mai 2016 - Rubrique Culture et patrimoine

Samedi 21 mai, dans toute l’Europe, de nombreuses cathédrales ont participé à l’événement « La nuit des cathédrales ». Pour la cinquième année consécutive, la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon a proposé, à la faveur de cet événement, des animations et la découverte de son patrimoine religieux. Elle a même invité chacun de ceux qui passait par là, fût-ce en se rendant au musée archéologique voisin en cette nuit qui était aussi celle des musées, à s'enchanter d'un office grégorien, sinon à partager la prière de Complies ...

Après un concert de carillon, une audition des élèves de la classe d’orgue de Sylvain Pluyaut au conservatoire de Dijon, c’est le chœur de la cathédrale de Fribourg (Allemagne), sous la direction de Boris Böhmann, qui a poursuivi en musique en proposant un programme en lien avec la fête de la sainte Trinité.

Plus tard dans la soirée, Hannelore Pepke, historienne, déléguée régionale adjointe de Patrimoine-Environnement, a donné une conférence sur « Saint-Bénigne, abbaye viticole au Moyen-Age », évoquant la constitution d’un patrimoine viticole par l’abbaye, les moines ayant acquis des parcelles pour enrichir les premières donations royales de 587 et 644.

Les participants ont pu ensuite découvrir une partie du « trésor » de la cathédrale, présenté par Sébastien Carcel, sacristain de la cathédrale, qui nous en a révélé l'histoire, tandis que le chanoine Dominique Garnier, archiprêtre de la cathédrale, a mis ces pièces d'exception - présentées dans leur écrin - en scène liturgique : insignes épiscopaux, ornements sacerdotaux, ostensoirs, encensoirs, calices, ciboires, désignant chacun des objets par son nom, enrichissant ainsi le vocabulaire des fidèles ! Le chapier, avec ses tiroirs demi-circulaires, a impressionné et les chapes ainsi exposées ont fait l’admiration de tous, y compris des habitués des vêpres pontificales !

L’office des complies a été animé par Les Ambrosiniens, chœur grégorien de Dijon, achevant cette belle nuit des cathédrales et permettant à chacun de repartir dans la paix du soir, tandis que brillait dans le ciel « l'astre pour éclairer la nuit » …

 

Marie-Aleth Trapet

 

Photographies : Marie-Aleth Trapet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...