Notre Blog Actualités



Posté le 30 mars 2016 - Rubrique Oecuménisme

Le Vendredi Saint est une occasion particulièrement bien choisie pour que les chrétiens de différentes confessions se rencontrent et prient ensemble.

La veille de la Passion, le Christ a prié ainsi : « Que tous soient un, comme toi Père tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. ». La cinquième intention de la grande prière universelle de la liturgie de l’Eglise catholique, est consacrée à l’unité des chrétiens pour demander d’unir « dans la totalité de la foi et le lien de la charité tous les hommes qu’un seul baptême a consacrés. »

Cette année, c’est le père Emmanuel Pic, curé de la paroisse Saint-Pierre de Dijon, qui accueillait dans son église comble des chrétiens venus de tous les quartiers de notre ville pour écouter la passion selon saint Jean en présence de la croix de Taizé.

Après le chant du père Raoul Mutin« Voici l’homme », chaque prédicateur a commenté le texte, coupé en trois séquences ponctuées par l’orgue. Le Pasteur  Merabti, de l’Eglise protestante Dijon Toison d’Or, évoqua Gethsémani, jardin où le salut commence, de même que la chute  avait eu lieu dans celui d’Eden; le pasteur Boulet insista sur l’acharnement des autorités pour demander la mort de Jésus, l’événement qui va tout changer : enfin, Mgr Minnerath affirma que nous sommes tous des acteurs de la mort de Jésus, qui est la Vérité de l’homme et la Vérité de Dieu ; sa croix authentifie notre foi.

La prière d’intercession a été préparée par la CIMADE, service œcuménique d’entraide très impliqué dans l’accueil des réfugiés et des migrants, au profit duquel a été effectuée la collecte.

Les fidèles ont quitté l’église en silence, après que la croix a été couchée à terre, selon le rite de Taizé.


                                       Jean-François Minonzio

 

Photos ci-dessous : Retour en images sur la Semaine Sainte à la cathédrale Saint-Bénigne (Jeudi Saint, Vendredi Saint, Vigile Pascale, Vêpres de Pâques © Marie-Aleth Trapet) et veillée oecuménique en l'église Saint-Pierre de Dijon (© Véronique Schweisguth).

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 mars 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Pari tenu pour le le Service diocésain de la vie spirituelle : le nombre d' inscriptions à la retraite organisée les 5 et 6 mars derniers, à l'abbaye de Cîteaux, a dépassé les possibilités d'accueil !

Ce fut l'occasion de revenir, dans le silence et dans la paix, en suivant docilement les repères proposés par la méthode de saint Ignace, aux sources vives de la foi. A lire et relire la Parole biblique, on découvre à chaque fois combien elle touche le cœur. A lire et relire sa vie , on découvre à quel point la présence de Dieu en éclaire le sens. Voilà les deux piliers par lesquels les exercices spirituels ouvrent la porte de la prière. On découvre à les vivre, peu à peu, qu'une rencontre personnelle avec le Seigneur est possible, et l'on repart apaisé, unifié, et plein d'énergie.

Le plus difficile, c'est de trouver du temps à consacrer à Dieu . On croit toujours qu'il y a mieux à faire : à écouter les retraitants évoquer - au moment de l'évaluation - les fruits recueillis, on devine qu'ils ont trouvé l'essentiel !

 

                                                                  Maguy Minonzio



Photo ci-dessous : " Faire un temps de retraite, c'est venir boire à la source de la vie." (© Bruno Perrin)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 mars 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

La quatrième semaine de mars, les catholiques vivront la Semaine Sainte.

Tout au long de cette semaine, les liturgies permettent d'accompagner le Christ :

 

 

 

- Le dimanche des Rameaux et de la Passion, nous suivons le Christ dans son entrée à Jérusalem et dans sa Passion

- le Jeudi Saint, le Christ s'offre par le lavement des pieds et le don de son corps et de son sang

- le Vendredi Saint, le Christ est mis en croix

- Dès le samedi soir, nous entrons dans la grande solennité de Pâques par la vigile pascaleet la messe du jour de Pâques.

Chaque paroisse du diocèse célébrera l'ensemble de ces liturgies.

 

Vous pouvez trouver dans le PDF ci-dessous tous les horaires et lieux de célébration dans le diocèse de Dijon

 
Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 mars 2016 - Rubrique Pèlerinage

Dimanche 13 mars 2016 dès l’aube, 150 pèlerins se mettent en route des quatre coins de notre doyenné « Saône-Vingeanne-Tille » (comprenez Is-sur-Tille/Grancey, Selongey, Fontaine-Française, Mirebeau et Pontailler-sur-Saône) en car ou en voiture, direction Beaune où nous attendent les Sœurs Carmélites de l’Enfant Jésus et le Petit Roi de Grâce.

Petit aperçu de la journée en quelques mots-source :

- Jubilation. Oui, car notre démarche s’inscrit dans le grand mouvement du Jubilé de la Miséricorde … et vraiment, l’heure était à la joie, des visages et des cœurs !

- « Bulle » (précisons avec le Père Sauer « pas bulle de savon, hein ! »). Multiples occasions de ré-entendre, pour mieux se les approprier, quelques passages forts de la bulle d’indiction du Jubilé Misericordiae Vultus.

- Sœurs. Quatre religieuses pour nous accueillir, prier avec et pour nous, courir partout : micro, boutique, salles, conférence, rien ne les effraie, elles sont partout, à la fois rayonnantes et intérieures. Pendant que les 3 autres œuvraient discrètement Dieu-sait-où, Sœur Juliusza nous a introduits à l’histoire de ce Carmel aux grâces particulières. Connaissez-vous au moins la Vénérable Marguerite du Saint-Sacrement et l'abbé Victor Chocarne ?

- Faustine. Un superbe enseignement basé sur la vie et les écrits de sainte Faustine nous a aidés à oser le Sacrement de Réconciliation. Nous avons été très nombreux à le recevoir. 

- Porte sainte. Juste avant de célébrer l’Eucharistie avec nos cœurs renouvelés, au chant de la litanie des saints, nous avons franchi la Porte sainte et obtenu ainsi l’indulgence accordée par l’Eglise.

- Petite couronne. Joie et surprise de découvrir cette simple dévotion au Petit Roi de Grâce : il s’agit d’égrainer un « douzainier » en méditant les douze Mystères de la Sainte Enfance et en priant le Saint Enfant et sa Mère. 

- Attends-moi. Ce sont les mots que l’une ses Sœurs a piochés dans la petite corbeille aux pieds du Petit Roi de Grâce la toute première fois qu’elle est venue à Beaune. Et chacun de nous pouvait recevoir ainsi un message tout simple. Je ne peux pas dévoiler le mien, il était trop beau, taillé sur mesure, grand secret de Lui à moi. Vous aussi allez découvrir ce que le Divin Enfant a à vous dire !

- « Faire doyenné ». Tel était l’un des principaux objectifs de cette journée. Il nous fallait apprendre à former un seul doyenné, à nous connaître. D’où l’incitation à nous mêler les uns aux autres autour de nos sandwichs et de nos chips !

- Œuvres de Miséricorde. Pour ne pas nous arrêter dans notre si bel élan, nous avons été invités à choisir chacun une ou deux œuvres de Miséricorde à vivre au long des jours suivants. 

- Réinitialisation. Selon l’expression imagée de sœur Juliusza, cette journée nous a permis de « réinitialiser » notre ordinateur. Désormais, ni virus ni lenteurs n’arrêtent plus notre charité ni notre élan d’apôtres de la Miséricorde !

Bref, ce lieu mérite d’être mieux connu et plus fréquenté ! Il est source de grâces et de paix.


                               Sophie Balland


Photos© Doyenné Saône-Vingeanne-Tille

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...