Notre Blog Actualités



Posté le 24 juin 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Annoncée par le Pape, l’année du Jubilé de la Miséricorde a été marquée par un nouveau temps fort, à Dijon, lors d’une soirée en l’Eglise Sainte-Bernadette.  Le spectacle « Une onction de miséricorde » a été donné par des jeunes, à l’initiative du Père Patrick-Marie Févotte, curé de la paroisse qui s’apprête à prendre ses nouvelles fonctions dans la paroisse de Dijon-Saint-Pierre.

Un spectacle, un temps de prière

Avec la participation active et recueillie d’une quinzaine de jeunes, le mystère de la Miséricorde a été évoqué en présence d’une belle assistance. Pour bien prouver que ce spectacle était, avant tout, une occasion de prière, la soirée s’est terminée par la récitation d’un Pater Noster et de deux Ave Maria.

Les scènes étaient accompagnées de commentaires tirées des livres saints, récités par les participants et illustrés par la projection des textes sur grand écran. Nous en avons retenu quelques-uns qui mettent tout en valeur l’année du Jubilé de la Miséricorde. A de nombreux moments, les textes de sainte Faustine ont aussi été révélés.

« Depuis la création du Monde jusqu'au crucifiement : fais que je te connaisse et que je glorifie ta miséricorde sans fin »

«  Que la lumière de ton amour  illumine les ténèbres de mon âme »

« Dis aux âmes qu’elles doivent chercher consolation dans le sacrement de la réconciliation.» Ce sacrement fut  d’ailleurs présenté par deux jeunes.

 

L’année de la Miséricorde et sa Porte Sainte

La simulation du franchissement de la « Porte Sainte » au terme de cette cérémonie a été marquée par un cœur stylisé permettant à tous les participants de franchir cette ultime porte.

Enfin, à l’initiative du pape François, c’est Marie qui a été invoquée avec confiance : « Que votre pensée se tourne vers la Mère de la Miséricorde, que la douceur de son regard nous accompagne en cette Année Sainte. »

Les artistes

Comme il n’était pas prévu ni souhaité de faire de ce spectacle un vedettariat, nous nous contenterons de ne citer que quelques noms : Nathalie Scherer à l’orgue,  Stéphanie Doubez et sa très belle voix pour le chant, et Odile Branchet, à la technique, du service audiovisuel du diocèse.

On ne  saurait terminer l’évocation de cette cérémonie sans mentionner la brillante participation en matière de danse par deux jeunes filles, Mathilde et Philippine, faisant preuve d’un grand talent, saluées par de chaleureux applaudissements.

 

Jean Clerc

 

Photos : © Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 23 juin 2016 - Rubrique Jeunes

Samedi 11 juin, les enfants des clubs ACE de Côte d’Or, leurs parents et leurs copains se sont retrouvés pour une belle journée pluvieuse à la maison diocésaine ! L’occasion de fêter la fin de l’année en ACE en attendant les départs en camps le 7 juillet.

A la recherche du trésor des pirates, nous avons joué, discuté, rencontré de nouvelles personnes, découvert comment les clubs ont réalisé leurs différents projets et échangé avec les représentants des autres mouvements d’action catholique. Nous avons ensuite partagé un barbecue tous ensemble.

Pour conclure cette journée, nous avons ouvert le trésor plein de bonbons mais aussi de béatitudes. Suite à la lecture des Béatitudes selon Saint Matthieu (5, 1-12), nous avons partagé nos difficultés dépassées et les joies que nous avons vécues cette année !

Chacun est reparti, prêt à vivre de nouvelles aventures en famille, en club ou en camp d’été ! Le camp proposé par l'ACE aura lieu du 7 au 20 juillet cette année. On vous y attend avec impatience !

 

Pauline Petit

© Photos : ACE

 

Contact :

Action Catholique des Enfants de Côte d’Or,
9bis Boulevard Voltaire à Dijon.
Tél. 03.80.63.14.47.
E-mail : fedeace21@wanadoo.fr

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 juin 2016 - Rubrique Pèlerinage

Du 17 au 27 mai 2016, la Confraternité des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle en Bourgogne, en association avec le Service des pèlerinages du diocèse de Dijon, avait organisé un pèlerinage « Pieds-Bus » de Dijon à Santiago. Ils étaient 39 participants à parcourir le chemin jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle, accompagnés par Christiane, Christian, Dominique et Marie-Alberte, et le Père Amédée Nkama Nkanu.

Une version « Pied-Bus » du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle : un vécu fort et différent

Ce concept de pèlerinage « pieds-bus » a été proposéen 2000 (lors de la création de la Confraternité), et est, chaque année, très demandé ; il s’agit, en effet, d’une nouvelle approche de ces chemins. Ce type de cheminement permet, sur deux semaines, de traverser la France jusqu’en Espagne, accompagné par un prêtre, ici le père Amédée Nkama Nkanu, au sein d’un groupe : on ne chemine pas seul. Dans ces pèlerins, on peut compter un bon tiers de participants réguliers, et toujours plus de nouveaux. « Nous garderons en nous ces moments magiques de vie en commun et de prière ».

Deux groupes de marche, de 10 à 20 km, sont proposés chaque jour. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse très chaud, ce qu’il est important de vivre c’est cette expérience d’abandon, de simplicité et d’effort sur le chemin. Cette année l’itinéraire choisi était celui de la Via Lemovicensis et du Camino del Norte. « Les paysages étaient superbes, nous avons longtemps longé l’océan. ». « Toujours, nous finissons les derniers kilomètres à pied pour arriver à la cathédrale de Santiago pour midi, où a lieu, chaque jour, une messe pour les pèlerins qui sont chaque année plus nombreux ».

Les pèlerins témoignent

« Quand mes amis me demandent si mon pèlerinage était « bien », je réponds : je ne peux pas le dire, il faut le « vivre ». Nous avons vécu quelque chose de très fort et tous mes compagnons de route étaient « grands » par leur âme. ». O.

« Merci à vous de m’avoir aidée dans ce pèlerinage qui a toujours été dans mes rêves mais que ma santé ne me permettait pas de faire. Grâce à vous ce n’est plus un rêve, merci de m’avoir soutenue dans mes moments de difficultés lors des marches… »    D.

« Ce Chemin qui m’a tant apporté, marqué, qui m’a transformé. Je suis devenu un autre homme… ». Y.

« Merci tout particulièrement à notre aumônier : grâce  à son enseignement j’ai retrouvé la foi… ». V.

« Je bénis le Seigneur de vous avoir mis sur ma route. Sans cette rencontre je ne serais pas partie, ce pèlerinage a été formidable. ».  M.C.

« La vie a repris son cours. Mais au fond de soi de merveilleux souvenirs, des émotions, de nouvelles amitiés, et plus encore. » D.

 

 « Vous avez pris le goût du pèlerinage au long cours : le Chemin de St-Jacques est une école de vie sans pareille. Merci et à bientôt sur le Chemin avec un grand « C » comme cœur et courage. »

 

 

Marie-Alberte Cautain-Chevrot

 

Crédit photos : M-A.Cautain-Chevrot

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 juin 2016 - Rubrique Culture et patrimoine

Dimanche dernier, la maitrise de Dijon a animé sa dernière messe de l’année à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon. Grandes étaient les émotions entre le départ des élèves de troisième et le déménagement de l’école vers de nouveaux locaux.

« Merci aux troisièmes pour l’engagement, la persévérance et le service rendu »

La messe du 19 juin clôturait donc l’année scolaire pour les maitrisiens de Dijon. Le programme avait été choisi par les troisièmes qui chantaient en qualité de Maitrisiens pour la dernière fois... A remarquer la superbe interprétation de l'Agnus de la Missa Choralis de Franz Liszt et l'Alleluia du Messie de Haendel. Très applaudi, ce chœur, dirigé par Etienne Meyer, est ensuite passé sous les flashs des appareils photos pour les dernières prises de vue commémoratives qui seront données aux élèves en fin d'année.

Après la magnifique célébration, tous les maitrisiens se sont donné rendez-vous à l’école, où leurs proches les attendaient, « pour une sorte de cérémonie d’adieu ou de nouveau départ ». Ils ont pu entendre les remerciements et encouragements chaleureux de leur chef de chœur, puis ceux de la responsable des parents d’élèves et enfin ceux de la directrice Madame Anne Guillaud. Ils ont dès lors entonné un dernier hymne a capella et … en plein air dans la cour de récréation (une première !).

« Maitrisien un jour, Maitrisien toujours ! »

Il s’agissait d’une véritable cérémonie d’adieu puisque l’école déménage, en septembre, rue du Pommard à Dijon, dans de nouveaux locaux construits spécialement pour elle. Ils emporteront avec eux la statue de la Vierge, la cloche et les plaques commémoratives.

« Entre émotion de partir et impatience d’emménager, la Maitrise poursuit sa route fidèle à ses missions. »

 

Crédit photos : Marie Grunenwald

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...