Notre Blog Actualités



Posté le 12 juillet 2016 - Rubrique Evénements

Dans le diocèse de Dijon, le samedi 2 juillet, comme annoncé précédemment sur le site internet du diocèse, cinq églises ont ouvert leurs portes et préparé différentes sortes d’animation pour les paroissiens et tous les amis de la culture, de la musique, de l’histoire, du patrimoine, de l’art, etc. à l’occasion de cet événement national de « La nuit des églises ». Quelques églises confient leurs soirée et retours.

 

Un moment autour du travail de l’église d’Esbarres avec intermèdes

Un important projet de restauration de l’église Notre-Dame de la Nativité d’Esbarres est lancé et porté par la commune et l’association Notre-Dame d’Esbarres. La nuit des Eglises, organisée en partenariat avec l’association Saône Nature & Patrimoine, a permis de présenter cet édifice, sauvé par la restauration de l’architecte Alfred Chevrot (1854-1857).

Le retable du couronnement de la Vierge (début XVIème siècle) est un des joyaux de cette église. Ses volets peints sont exposés au musée d’Art Sacré de Dijon. Ils présentent des épisodes de la vie de la Vierge. Un montage photographique réalisé avec les clichés mis à disposition par le musée a permis de montrer le retable complet avec ses volets ouverts et fermés.

Après des intermèdes musicaux (cor, piano) et une explication du vocable « Notre Dame de la Nativité » par le Père Theuret, curé des paroisses de Brazey-en-Plaine/Saint-Jean-de-losne, Madame le maire a présenté le projet de restauration de l’église.

Cette soirée qui a attiré un public nombreux s’est terminée autour du verre de l’amitié offert par l’association Notre-Dame d’Esbarres.

Pour en savoir plus :

http://saint-jean-de-losnetourisme.blogspot.fr/2016/07/belle-nuit-des-eglises-2016-esbarres-ce.html

Une souscription est ouverte pour la restauration :

https://www.fondation-patrimoine.org/fr/bourgogne-5/tous-les-projets-292/detail-eglise-notre-dame-de-la-nativite-a-esbarres-42871

 

Pierre Marie Guéritey

Photos : © Pierre Marie Guéritey

 

Musique et sculpture à l’église Notre-Dame de Dijon

Une assistance de qualité, 150 personnes environ, s’est donné rendez-vous à l’église Notre-Dame de Dijon pour écouter les auditions d’orgue prévues à l’issue de la messesous le signe de la reine de Saba.  L’orgue était tenu par le P. Christian Baud qui a interprété le répertoire suivant : "Entrée de la reine de Saba", extrait de l'oratorio Salomon, de Georges Frédéric Haendel, Basse et dessus de trompette de Jean-François Dandrieu, Pare-toi, chère âme et O Jésus que ma joie demeure de Jean-Sébastien Bach, Allegro du concerto en si mineur de Johann Gottfried Walter, Pastorale en la majeur d'Alexandre Guilmant, Communion sur deux airs d'opéra de Bellini d'Alphonse de Vilback et Toccata en ré mineur d'Albert Renaud.

Puis Eric de Laclos, auteur de la sculpture de la Reine de Saba, en a fait sa présentation : elle a été inspirée duLivre des Rois. Cette œuvre acquise par la paroisse sera prochainement installée près de la porte méridionale.

 

Martine Chaunet-Bouillot

Photos : © Martine Chaunet-Bouillot

 

Visite de l’église du Sacré-Cœur de Dijon et rencontre amicale

La nuit des églises au Sacré Cœur a été suivie par plus de cent personnes bien qu'elles n'aient pas été présentes toutes en même temps. Une moitié a découvert la crypte de l'église et ses caractéristiques assez étonnantes, ses mosaïques, son déambulatoire, son plafond couvert de graffitis, ses perspectives horizontales destinées à faire entrer dans la méditation et ses couleurs chaudes en bas et froides en haut pour que le regard ne puisse se disperser.

Cette visite fut suivie de la découverte de l'orgue monumental, démesuré dirons certains, en tout cas remarquable parce qu'on peut tout jouer dessus autant la musique baroque que les symphonies de la fin du XIX° siècle. Mais, comme beaucoup, il mérite des restaurations car certains jeux ne sont plus utilisables.

Ensuite, quelques-uns des mêmes, mais aussi d'autres, se réunirent pour un barbecue. Des enfants, des jeunes, des familles et quelques anciens à la cuisson.

Beaucoup de nos visiteurs nous étaient inconnus jusqu'alors, ce sont devenus des amis.

 

P.Jean Lamblot

Photos : © P. Jean Lamblot

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 juillet 2016 - Rubrique Jeunes

Le diocèse de Dijon met ses médias à disposition pour vous permettre de suivre les 170 jeunes qui partent avec le diocèse en Pologne pour vivre les Journées Mondiales de la Jeunesse du 17 juillet au 1er août 2016.

Les JMJ, qu’est-ce que c’est ?

De jeunes pèlerins catholiques du monde entier vont se retrouver à Krakow (Cracovie) en Pologne du 26 au 31 juillet 2016. Ils ont entre 17 et 35 ans, et ont décidé de participer aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), qui ont lieu tous les 2, 3 ou 4 ans, pour prendre le temps d’aller à la rencontre d’autres croyants, recevoir des enseignements forts, et rencontrer le Pape François.

Ils sont 170 jeunes à partir avec le diocèse de Dijon du 17 juillet au 1er. En effet, un temps de retraite leur est déjà proposé sur les pas de Saint Jean-Paul II, puis ils vivront dans des familles polonaises quelques jours dans le diocèse de Tarnow et se rendront à Krakow (Cracovie) pour vivre ces JMJ.

 

Suivre le périple des jeunes du diocèse de Dijon et leur chemin de foi

 

Vous connaissez des jeunes qui participent aux Journées Mondiales de la Jeunesse ?

Vous avez, vous-même, participé à des Journées Mondiales de la Jeunesse par le passé ?

Vous avez aidé les jeunes du diocèse à participer aux Journées Mondiales de la Jeunesse ?

Vous vous intéressez à ce pèlerinage international ?

Vous priez pour les jeunes de votre diocèse ?

Vous n’en avez jamais entendu parler, mais c’est l’occasion ?

 

Que de bonnes raisons pour suivre leur actualité jour après jour !

Voici ce que met donc en place le diocèse de Dijon pour vous permettre de suivre le pèlerinage de ses 170 jeunes en Pologne :

 

  • Pour les internautes :

Le site internet du diocèse dans l’onglet « JMJ 2016 Cracovie » (cliquez sur l’image en haut à droite de la page d’accueil) qui vous envoie sur « Vivez les JMJ avec les 170 jeunes du diocèse de Dijon »

Vous y retrouverez des témoignages, des photos et quelques vidéos.
Un espace presse est aussi disponible pour les journalistes qui souhaitent en savoir plus sur l’événement.

DECOUVREZ LA VIDEO VOUS EXPLIQUANT COMMENT UTILISER CET ESPACE EN CLIQUANT ICI !

 

Une page Facebook : « Dijon – JMJ 2016 Krakov »

Pour toujours plus de direct, vous trouverez sur cette page des informations, des photos, des clips, etc qui sont déjà publiés régulièrement.

 

Le compte Twitter, Instagram et la page Facebook du diocèse pourront aussi occasionnellement relayer certaines informations.

 

  • Pour les auditeurs :

L'émission de radio "La minute JMJ" sur RCF en Bourgogne

La radio RCF en Bourgogne vous propose « La minute JMJ »  pour vous donner un retour sur l’actualité vécue par les jeunes du diocèse en Pologne.
Rendez-vous sur les ondes à 8h et à 11h57 tous les jours de la semaine sauf le weekend (pas de rendez-vous les lundis à 8h).
A partir du 18 juillet jusqu'au 28 juillet 2016.

Fréquences RCF en Bourgogne :
Arnay-le-Duc 98.5 FM, Beaune 102 FM, Chalon-sur-Soane 88.3 FM, Chatillon-sur-Seine 106.6 FM, Dijon 88.3 FM, Macon 95.1 FM, Montbard 104.3 FM

 

  • Pour les lecteurs :

Un article dans Eglise en Côte-d’Or

Le mensuel diocésain Eglise en Côte-d’Or partagera quelques photos dans son numéro de Septembre.

 

Les jeunes du diocèse de Dijon et leurs accompagnateurs vous donnent rendez-vous sur tous ces médias

et vous demandent de les confier dans votre prière.

A bientôt !

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 juillet 2016 - Rubrique Culture et patrimoine

Prendre ce temps de pèlerinage

Les pèlerins avaient rendez-vous le dimanche 3 juillet dernier, au matin, pour cheminer vers la montagne d’Etang, puis participer à l’Eucharistie et vénérer Notre Dame d’Etang.

Cette date avait été choisie puisque, la veille, avait été célébré le 581ème anniversaire de la découverte de la statuette miraculeuse au sommet de la montagne d'Etang.

Les dons sont toujours les bienvenus

L’après-midi, tous, avaient rendez-vous à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon, ainsi que tous ceux qui le souhaitaient pour écouter un concert, organisé par l’association des amis de Notre-Dame d’Etang, au profit de la poursuite de la restauration du monument de Velars-sur-Ouche, et des œuvres humanitaires de l’ordre du Saint-Sépulcre. Les bénéfices de ce spectacle serviront notamment à la poursuite d’importants travaux de restauration de cette Vierge qui veille sur la vallée de l’Ouche.

En prélude au concert, M. Michel Berthenet, le préposé aux travaux donna quelques explications en présence du maire de Velars sur Ouche, M. Jacky Dupaquier et d’environ deux cents spectateurs : la statue de la vierge restaurée a été remise en place sur un socle rénové, mais il faut encore restaurer les parties basses du monument pour en assurer une solidité définitive.

Un concert avec un chœur local et un ensemble international

Deux ensembles musicaux avaient été conviés pour ce concert. Le premier « Allegria » est composé d’une trentaine d’hommes et de femmes habitants les communes de Fixin et Brochon, c'est-à-dire non loin de la montagne d’Etang. Dirigé par M. Brice Martin, ces chanteurs ont donné à écouter un répertoire du monde polyphonique. Les auditeurs ont pu découvrir un brillant échantillon de musique du monde : des chants venus d’Algérie, de Belgique ou encore de Floride, et pour la plupart des pièces à quatre voix. La musique liturgique n’a pas été oubliée, puisque le chœur a interprété Pater Noster de Stravinsky et a terminé par un morceau de la liturgie orthodoxe.

La deuxième partie de ce concert était assurée par un ensemble mixte de Californie «  Long Beach High School » dirigé par le chef de chœur Mr Brian Dokko. Les chanteurs, d’un talent remarquable, étaient accompagnés par un ensemble de cordes de six musiciens (plusieurs violons et violoncelles).

La qualité de ces deux ensembles a été récompensée par la chaleur des applaudissements qui ponctuèrent chacun des vingt-trois morceaux de ce programme de concert d’été sous les voutes cisterciennes de Saint-bénigne.

 

Jean CLERC

 

Photos © Jean Clerc

 

Contacts :

Association des Amis de Notre-Dame d'Etang : 03 80 33 63 05

amis.notredamedetang@yahoo.fr

site internet : http://www.notre-dame-detang.fr/

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 juillet 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Pour cette année de la miséricorde annoncée par le Pape François, nous avions décidé de célébrer le passage de la Porte Sainte avec les enfants catéchisés des quatre paroisses du doyenné Côte de Beaune : Beaune ville et villages, Nolay, Meursault, Savigny-les-Beaune.

Les 5èmes ont pu vivre ce temps fort pendant leur retraite de Profession de Foi.
Le mercredi 22 juin, 80 enfants de 6ème et leurs accompagnants adultes se sont retrouvés au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune pour partager autour de la signification de la Miséricorde.
Et le mercredi 29 juin, ce sont 180 enfants catéchisés en primaire, et leurs catéchistes, qui s’y sont rassemblés.

 

Réfléchir et goûter à la miséricorde

Dans leurs équipes de catéchisme, les jeunes se sont préparés, au cours de l’année, à vivre ce temps, ensemble, au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus. Ils ont échangé et réfléchi à la symbolique des portes dans la vie quotidienne et découvert le sens de l'année de la Miséricorde annoncée par le Pape François.

Le rendez-vous était donné en début d'après-midi à la basilique Notre-Dame, à Beaune.
En petits groupes, nous avons parcouru l'église selon un petit circuit fait pour approfondir cette expérience de la miséricorde, vécue par la Vierge Marie et Marie-Madeleine, au pied de la croix et près du tombeau vide du Christ.

Cheminant ensuite dans les rues de Beaune, nous avons fait étape à la Chapelle de la Charité, près d'une Pieta, pour confier à Marie nos intentions de prière, et les personnes que nous portions dans nos cœurs.

 

Un passage vécu comme un commencement pour vivre au mieux la miséricorde

Au sanctuaire de l'Enfant Jésus, nous avons été accueillis par le père Yves Frot, curé de Beaune et par les sœurs Carmélites.  Enfants et adultes ont vécu dans le recueillement ce passage, conscients que « c'était un événement historique » comme disait le père Frot. Après avoir écouté la Parole de Jésus : « je suis la porte des brebis », proclamé le Symbole des apôtres, et prié aux intentions du Pape, chacun a choisi une œuvre de miséricorde à vivre.

Sœur Clémence nous a fait découvrir, avec des mots très simples, le tableau du Christ Miséricordieux de sainte Faustine : « on dirait que Jésus marche vers nous ! » s'est émerveillé un enfant.

 

Cet après-midi de marche vers la miséricorde de Dieu, dans la joie et l'amitié, nous a marqués, enfants et adultes…. une célébration parmi toutes celles qui sont vécues, cette année, auprès des 10 000 Portes saintes de l'Eglise universelle !

 

Christine Daret et Sœur Maryvonne Sampic

 

photos © Sr Maryvonne Sampic

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...