Notre Blog Actualités



Posté le 12 septembre 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

Quelques impressions de personnes qui ont participé aux haltes spirituelles organisées à Fain-les-Moutiers cet été pour la deuxième année consécutive. Un article y est consacré dans le numéro de septembre d’Eglise en Côte-d’Or.

Pour un chrétien "une pause s'impose" pour faire régulièrement le point, recharger les batteries, ressaisir sa vie, revenir se désaltérer à la source, et en cette année jubilaire, réentendre que la miséricorde est la source d'un cœur renouvelé, qu'avec Marie, reflet du cœur de Dieu, on peut découvrir la tendresse du Père.

"Donne-moi à boire"

Enseignements, grandes plages de silence, eucharistie quotidienne, sacrement du pardon, découverte de Saint Vincent de Paul et de Sainte Catherine Labouré avec le message de Marie lors des apparitions rue du Bac à Paris, de beaux temps de prière et d'adoration dans la maison natale, à l'église du village où Catherine allait prier tous les jours, marche-prière-réflexion jusqu'à l'église de Moutiers où Catherine se rendait à la messe chaque dimanche… et de beaux partages entre nous tous.

Merci au Père Guy Vincent (prédicateur en juillet) et au Père Bruno Boucly (prédicateur en août).

 

Sr Marie-Françoise

Retours sur ce qui a été vécu

« Cette halte spirituelle porte si bien son nom :
Halte pour un temps de repos, de ressourcement
Spirituelle pour se régénérer, se vivifier l'esprit, pour être à l'écoute de Dieu, accueillir sa parole et redécouvrir, apprécier son infinie tendresse, son indéfectible pardon, sa présence tout simplement. »

« Merci beaucoup ; aujourd'hui, je me sens renouvelée, apaisée et aimée par la Vierge Marie, par Jésus-Christ son Fils, par Dieu notre Père, par l'Esprit-Saint et remplie de miséricorde vis-à-vis de moi-même et des autres. »

« Quelle halte nourrissante et qui m'a vraiment mise en route ! Je me sens "Autre" et renouvelée dans ma foi et réconciliée avec le sacrement de réconciliation. »

« Cette halte m'a remplie de joie, de bonheur !
Difficile de trouver les mots pour dire à quel point cette halte spirituelle m'a touchée, apaisée, stimulée, guidée, à quel point je me suis sentie rejointe par le Seigneur.
J'ai savouré tous les temps proposés : les enseignements lumineux, profonds ; tous les chants qui ont ponctué notre semaine et qui ont amplifié la grâce ; les échanges fraternels faits de joies et de peines partagées, dans la simplicité et la gentillesse ; les temps de prière tellement nourrissants, les marches, les veillées si riches, l'Adoration… Tout me fut délice ! Merci du fond du cœur. »

« Ce que j'ai le plus apprécié, c'est l'enseignement qui m'a permis de m'intéresser à la Bible que je ne consultais pas. J'aimais beaucoup cette plongée dans l'ancien testament et le nouveau testament avec l'explication de textes. »

« Cette halte m'a permis de souffler, de me calmer, de prendre le temps de méditer. La confession a été pour moi une révélation car j'avais gardé un très mauvais souvenir de ma dernière. Je repars ragaillardie. »

« Ce séjour trop court, mais tellement enrichissant, est un comble de bonheur et de force, pour redescendre de la montagne. »

 

Photos : © Droits réservés – Maison Catherine Labouré

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 09 septembre 2016 - Rubrique Mouvements et associations

Cette année, un pèlerinage à Lourdes a été organisé par l’association Voir Ensemble, mouvement chrétien des personnes aveugles et malvoyantes, dont un groupe existe à Dijon. Placé sous le signe de la Miséricorde, ce pèlerinage a permis à chacun de vivre en plénitude ce temps de rencontre, de partage et de prière.

Une icône en relief

A chaque cérémonie, même à la Grotte, nous accompagnait la magnifique icône tactile de l’année jubilaire réalisée par l’association ‘’Tactil’Evangile’’ de Dijon pour les pèlerins aveugles et malvoyants du pèlerinage de Voir Ensemble.
Cette icône permit aux personnes aveugles et malvoyantes de découvrir avec leurs mains l’icône officielle en relief du Jubilé de la Miséricorde. Elle permit aussi de merveilleux temps de catéchèse lors de son transport aux différents lieux de célébrations, aussi bien pour les jeunes que les adultes.

Cette icône reste toute la saison à Lourdes au sein du pavillon de l’OCH pour faire découvrir aux personnes aveugles et malvoyantes et à tout pèlerin se rendant à Lourdes tout au long de l’année, l’icône de la Miséricorde. Elle fut remise officiellement, sous la présidence de Roger Lordong, notre aumônier national, par Marie Pierre Salinas, présidente de l’Hospitalité Notre Dame de la Lumière et Dominique Allain, président honoraire, lors de la messe de l’Envoi à une bénévole handicapée de l’Office Chrétien des personnes Handicapées.

Des temps de rencontre

Nous avons aussi eu la grande joie de la visite d’accueillir et de rencontrer de nombreux visiteurs, dont des jeunes venant en pèlerinage en diocèse, Martine Diallo, responsable du Pavillon de l’OCH avec des bénévoles, le Père Cabes, recteur des Sanctuaires de Lourdes, lors d’un après-midi découverte du monde du handicap visuel.

Ce pèlerinage a été une source de joie qui reste gravée dans mon cœur encore à ce jour.
Prochain pèlerinage prévu du 17 au 22 avril 2017.

Dominique ALLAIN

 

VOIR ENSEMBLE
226 RUE D'AUXONNE
21000 DIJON
tél. 03 80 71 53 48
Mail : g.cotedor@voirensemble.asso.fr

Photos : © Dominique Allain

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

Pour finir l’été, les jeunes responsables de club ACE (Action Catholique des Enfants) de 15-16 ans sont partis en mini-camp, du 22 au 26 août à Villedieu-les-Mouthe (25). Dans cette aventure, deux responsables plus expérimentés les accompagnaient. L’objectif de ce séjour était de vivre un temps de convivialité mais aussi de se former à l’organisation d’un camp. Pour cela, ils s’étaient réunis dans l’année pour construire ce séjour. De l’élaboration des menus, à l’organisation du transport, en passant par la préparation du matériel, puis sur place : avec le ménage, la cuisine, les courses et l’organisation des journées,… Les camps ne sont plus tout à fait comme ils les imaginaient en tant qu’enfant. Mais c’est maintenant avec d’autant plus de motivation qu’ils ont envie de s’investir tout au long de l’année et pourquoi pas faire partie des équipes d’organisation de camps l’année prochaine !

Ils vont pouvoir partager leurs expériences avec les autres responsables lors de la réunion de rentrée des membres actifs de l’ACE, qui aura lieu samedi 17 septembre à la chapelle Saint-Jacques de Dijon. Une belle journée pour partager et se dynamiser pour toute l’année !

Pauline Petit

LME pour l’ACE
03 80 63 14 47
fedeace21@wanadoo.fr

Photos : © ACE

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 septembre 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Après la rentrée des classes, ce vendredi 2 septembre, c’était la rentrée du conseil épiscopal autour de l’archevêque de Dijon. Et cette reprise des réunions après le temps estival était un peu particulière puisque trois nouveaux membres y participaient pour la première fois.

En effet, après six ans de présence au conseil épiscopal, les Pères François Béal, Didier Gonneaud et Paul Houdard ont laissé leur place aux Pères Christian Baud, Patrick-Marie Févotte et Dominique Garnier. Ceux-ci se sont d’abord rendus à la chapelle de la maison diocésaine pour le temps de prière des laudes avec l’archevêque, le vicaire général et ceux qui sont vicaires épiscopaux depuis trois ans : les Pères Bernard Card, Bruno Dufour et Jean Lamblot.

Le P. Patrick-Marie Févotte devenant également délégué épiscopal à la catéchèse reçoit la charge du pôle « Formation et catéchèse » ; le P. Dominique Garnier devenant également délégué épiscopal à la Pastorale Liturgique et Sacramentelle reçoit la charge du pôle « Liturgie et Sacrement » tandis que le P. Christian Baud suivra plus particulièrement les doyennés « Villes et campagnes » du diocèse, c’est-à-dire tous ceux qui n’appartiennent pas à l’agglomération dijonnaise. Et c’est le P. Jean Lamblot qui suivra désormais le pôle « Annonce et Dialogue ».

Au cours de cette première rencontre de l’année, chacun a pu recevoir de Mgr Minnerath quelques nouvelles du diocèse et des projets pour cette année pastorale.

Le conseil épiscopal se réunit en général deux fois par mois à la maison diocésaine et réfléchit à l’organisation des différentes activités des paroisses et de l’ensemble du diocèse. Les dates des rencontres du conseil épiscopal sont toujours indiquées dans l’agenda de l’archevêque de la revue Eglise En Côte d’Or.

 

Photos :  © droits réservés

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...