Notre Blog Actualités



Posté le 28 septembre 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

C’est la communauté paroissiale et le Père Joseph MAI, prêtre coopérateur pour la paroisse Dijon-Sainte-Chantal, qui accueillaient cette année en l’église Sainte-Chantal de Dijon la messe de rentrée de l’Enseignement Catholique.

En ce samedi 24 septembre, la messe fut présidée par Mgr Minnerath et concélébrée par le Père Emmanuel Pic, adjoint pour la pastorale à la direction diocésaine de l’Enseignement Catholique, les pères Antoine Amigo et Dom Etienne-Marie de Beauregard, prêtres référents en établissements, et le Père Joseph Mai.

Après l’envoi en mission de Gilbert Girieu, diacre, comme directeur diocésain de l’Enseignement catholique pour un an, l’archevêque a remis une lettre de mission aux chefs d’établissement nouvellement nommés : Véronique LAURE pour le groupe des Arcades et Dominique FOREY pour l’institution Buffon de Montbard ; puis à l’adjoint en pastorale, Benoît FOREL, nommé sur le site du groupe Saint-Bénigne de la rue du Pommard à Dijon.

L’archevêque a appelé l’Esprit Saint sur tous les chefs d’établissement présents pour qu’Il les renouvelle dans leur mission et leur désir de servir la croissance  humaine, intellectuelle et spirituelle des jeunes qui sont scolarisés dans les établissements catholiques du diocèse : à chaque niveau de responsabilité dans l’enseignement catholique, il s’agit de vivre et faire vivre un projet enraciné dans l’Evangile.

Les parents, membres de l’APEL départementale ont fort gentiment offert un pot à l’issue de la messe.

 

Gilbert Girieu,
directeur diocésain
de l’Enseignement Catholique

Photos : © Gérard MICHEL

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 27 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

Suite à la fin de sa mission de trois ans pour l’ACE (Action Catholique des Enfants) dans le diocèse de Dijon, Pauline Petit qui était permanente à l’ACE depuis le 01/09/2013 laisse sa place à Mireille Djembi à partir du 01/09/2016.

Nous remercions Pauline pour tout ce qu’elle a accompli et organisé avec dynamisme, nous la remercions aussi pour chaque article sur la vie de l'ACE qu'elle a pu nous donner ici à lire, et nous souhaitons une belle réussite à Mireille.

Ci-dessous leur témoignage :

Pauline Petit : « Une vraie belle mission, tant professionnellement, que personnellement et spirituellement »

L’ACE m’avait confié le poste de permanente pour trois années et ce fut une vraie belle mission pour moi, tant professionnellement, que personnellement et spirituellement. Depuis l’âge de 6 ans je participe à l’ACE, mais c’est en y travaillant que j’ai découvert toutes les petites mains qui œuvrent pour la réussite de tout ce qui est proposé aux enfants et aux jeunes, de toutes cultures, plus ou moins proches de la religion. C’est cette présence d’Eglise qui est pour moi importante, cet accueil de l’autre, aux périphéries. Je vais continuer à être bénévole en tant qu’Accompagnatrice de Responsables de clubs de l’ACE. Pendant ces trois ans, j’ai pu gagner en confiance en moi et en organisation : on m’a donné des responsabilités et demandé de me dépasser, je n’avais jamais pensé que je pourrais témoigner en écrivant dans Eglise en Côte-d’Or par exemple ! Cette première expérience professionnelle a été enrichissante et j’ai vu de beaux projets, de beaux camps se monter ; maintenant je vais rechercher un emploi dans l’animation sociale sur Dijon, plus particulièrement auprès des familles ou des enfants.

Mireille Djembi : « Être permanente pour l’ACE, c’est le début d’une nouvelle et belle aventure »

J’ai pu découvrir l’ACE, cette association catholique au service des enfants et de leur éducation, en lisant le mensuel Eglise en Côte-d’Or, et j’en ai vite goûté les fruits grâce au témoignage de Chloé, la fille d’une amie qui participe au club des Perlins (6 à 8 ans) à Saint-Apollinaire. Je suis heureuse de pouvoir travailler dans le cadre de l’Eglise, de mettre mes compétences au service de la foi et de la transmission. C’est aussi un grand plaisir que de travailler au côté des enfants pour la maman que je suis.

Mes missions sont très variées : l’organisation des dates de réunions, de rencontres, la gestion de préparation du matériel dans les différentes rencontres, lors des camps,… l’animation et la création de nouveaux clubs d’ACE en fonction des demandes, la relecture de vie des enfants en lien avec l’Evangile. Je crois qu’il est important de privilégier ces moments dans une société qui ne laisse pas toujours la place aux enfants ; il est important d’écouter leurs besoins, leurs appels, leurs joies et peines en même temps. Je dois aussi permettre le lien entre l’ACE et l’Eglise (au niveau national, régional, départemental), l’ACE et la Mission Ouvrière, l’ACE et les paroisses, l’ACE et les différentes autres associations.

C’est le début d’une nouvelle et belle aventure pour moi.

Projets de l'année avec l'ACE :

  • 5 novembre : retour de camps, interclubs
  • 19 novembre : participation aux droits de l’enfant à Chenôve
  • 18 décembre : Noël en Mission Ouvrière
  • 21 janvier : Assemblée Générale départementale et repas de l'ACE,
  • 4 février : Assemblée Générale nationale de l' ACE
  • 11-12 février : récollection des responsables de l'ACE
  • 1er avril : récollection des enfants
  • 20-21 avril : préparation des camps
  • 28 mai : fête du jeu 
  • 10 juin : fête des 80 ans de l'ACE
  • 8 juillet : départ en camps

Pauline Petit et Mireille Djembi

Contacter l’ACE :
Tél : 03.80.63.14.47
Mail : fedeace21@wanadoo.fr

Photos : © ACE

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

Cela fait déjà deux mois que nous avons eu le bonheur de vivre cet intense moment de foi que furent les Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne. Deux mois déjà que nous avons prié au côté de milliers de jeunes catholiques du monde entier. Deux mois déjà que nous avons entendu les paroles du Pape qui nous envoyait en tant que jeunes à être témoins et acteurs de notre foi.

Prier, célébrer, rendre grâce

Cette soirée de retour était très attendue par tous, le rendez-vous était donné à la messe des jeunes du dimanche soir à 18h30 en l’église Notre-Dame de Dijon.

Le Père Emmanuel Pic, nouveau curé de la paroisse Dijon-Notre-Dame, a accueilli les prêtres accompagnateurs des JMJ : le Père Raphaël Clément présidait la célébration, le Père Oscar Ruiz prononça l’homélie, et les pères François Béal et Vincent Sauer concélébraient. L’église était parsemée de marinières, teeshirts qui étaient le signe distinctif - le « dress code » - des catholiques français en Pologne.

Le Père Oscar Ruiz a insisté sur l’importance de persévérer, de cheminer avec le Christ : « La conversion c’est tourner son cœur vers Dieu, en utilisant les dons de Dieu pour faire sa volonté, avec douceur, humilité, sans orgueil ». C’est ensuite l’hymne des JMJ « Heureux les cœurs miséricordieux » qui a résonné sous les voutes de l’église et terminé la célébration.

Un temps de retrouvaille, de partage, d’engagement

En sortant de la messe, nous avons tous pu nous retrouver : quelle joie ! Se demandant ce que chacun était devenu, reparlant des événements forts des JMJ, échangeant quelques souvenirs encore bien présents et qui ne sont pas prêts de s’envoler. Environ 80 jeunes avaient pu faire le déplacement en ce dimanche soir sur Dijon, et c’est ensemble que nous avons visionné une vidéo sur « Les JMJ vécues par la délégation du diocèse de Dijon » créée par Paul Vandenhove (JMJiste), disponible ici, qui a ravivé une grande joie. Dans cette vidéo, quelques phrases fortes du Pape et cette phrase qui nous a accompagnés en Pologne et qui nous accompagne toujours maintenant : « Jésus, j’ai confiance en toi ! ».  

Ensuite, place à un retour en petits groupes avec deux questions à approfondir :
« Qu’est-ce que je retiens des JMJ ? »
« Qu’est-ce que je décide après avoir vécu ces JMJ ? »
Bien sûr les réponses étaient variées, à l’image de ces JMJ : l’accueil des polonais, les paroles du Pape, la foi de ceux que l’on a pu rencontrer, les temps de partage en chapitres (petits groupes)… et certains ont décidé d’être présents aux prochaines JMJ à Panama en 2019, d’autres d’approfondir leur foi, d’autres de s’investir auprès d’une aumônerie, des plus pauvres ou d’un mouvement, d’autres encore de se réserver plus de temps dans leur quotidien pour la prière…

Puis place au ravitaillement : pizza et gâteaux au menu, gâteaux sur lesquels étaient indiqués « JMJ » et « SPA ». (SPA était le mot d’ordre qui a rythmé nos journées en Pologne et nous a aidé à vivre au mieux ces JMJ : S pour Souplesse, P pour Patience, A pour Adaptation.)

 

Annonce pour les jeunes : jeudi 29 septembre à 19h aura lieu la rentrée de l’aumônerie étudiante en l’église Sainte-Jeanne-d’Arc à Dijon en présence de Mgr Minnerath.

Marie Grunenwald

Photos : © Marie Grunenwald

«  Dieu compte sur toi pour ce que tu es, non pour ce que tu as » (Pape François, 31/07/2016)

« Chers jeunes, nous ne sommes pas venus au monde pour “végéter”, […], nous sommes venus pour laisser une empreinte. » (Pape François, 30/07/2016)

« Notre réponse à ce monde en guerre a un nom : elle s'appelle fraternité. » (Pape François, 30/07/2016)

«  Le bonheur germe et s’épanouit dans la miséricorde. » (Pape François, 28/07/2016)

« Faites votre devoir qui est de faire voir votre joie chrétienne, la joie que le Seigneur vous donne d’être une communauté qui suit Jésus. » (Pape François, 27/06/2016)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 23 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

En ce temps de rentrée scolaire, on a pu remarquer que l’initiative prise par quelques prêtres les années antérieures a été reprise dans de nouvelles paroisses : la bénédiction des cartables.

Le temps de la rentrée

Même les plus anciens parmi nous se souviennent combien la rentrée scolaire est toujours très importante pour les enfants. La rentrée, c’est un changement de classes, d’écoles parfois ; ce sont des nouveaux camarades de classe, de nouveaux enseignants. Derrière tous ces changements, il y a à la fois peut-être de l’inquiétude, mais aussi une volonté de progresser, de grandir, d’être assidu, de tenir ses engagements de début d’année. Et le cartable est souvent le signe de ce renouvellement vécu par chaque enfant, surtout quand il est neuf !

Présenter toute l’année scolaire à Dieu

Aussi, accompagner la rentrée des catéchismes par cette bénédiction des cartables, est une façon de présenter toute l’activité scolaire à Dieu, c’est comprendre que scolarité, vie familiale et vie de foi ne sont pas totalement indépendantes, c’est unifier sa vie. C’est aussi placer cette nouvelle année sous le regard de Dieu, vouloir avancer avec lui, pour grandir physiquement, intellectuellement et spirituellement.

C’est bien ce qu’exprimait les prières de bénédiction qui ont été prononcées à cette occasion :

 

« Seigneur, Toi qui es la source de bénédiction et qui veux sans cesse nous bénir,

regarde ces enfants qui te présentent leurs cartables.

Accorde-leur de travailler avec courage et dans la joie ;

à l’école, à la maison, et en toutes choses,
qu’ils sachent te rendre grâce pour ta présence, pour ton aide,
et pour ton Esprit-Saint qui fait l’unité entre tous.

Toi qui nous as donné une intelligence pour comprendre et un cœur pour aimer,
bénis tous les enfants ;

bénis leurs enseignants, leurs familles, leurs amis,
et tout le personnel qui travaille dans l’enseignement.

Bénis ces cartables, afin qu’ils rappellent à tous que tu restes avec nous à chaque instant de notre vie
et que tu nous aides à la rendre plus belle. »

 

 

Photos :
© Cécile Robert - Auxonne
© Marie-Dominique Trapet - Meursault
© Caroline Benedetti – Is-sur-Tille

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...