Notre Blog Actualités



Posté le 09 dcembre 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

1600 responsables du monde du travail, pour la plupart des membres du Mouvement Chrétien des Cadres et dirigeants (MCC), se sont réunis les 12 et 13 novembre dernier, à la Plaine Saint-Denis, pour échanger sur le thème « Accélérer jusqu’où ? L’homme au cœur du mouvement », parmi eux, une douzaine de membres de la région Bourgogne-Franche-Comté-Ouest.

« Accélérer jusqu’où ? L’homme au cœur du mouvement »

Le choix de ce thème porté par les membres du mouvement est intervenu au même moment que la parution de l’encyclique Laudato si, du Pape François, dans laquelle il parle de « rapidación ». Tout en soulignant les risques de dérive, il rappelle que le changement est une bonne chose, à condition de l’orienter vers le développement de l’homme. Ce qui compte, finalement, c’est la direction plus que la vitesse.

Chrétiens et cadres, nous partageons la conviction que nous avons un rôle à jouer dans ce monde qui accélère. Mais comment trouver la direction juste ? Nous avons besoin de prendre du recul pour reconstruire du sens. C’est ce que le Congrès nous a permis de vivre, le temps d’un week-end, à travers les témoignages de responsables du monde économique, de scientifiques, de philosophes, de sociologues, de théologiens, de journalistes …

La parole, l’écoute et l’intelligence collective permettent d’aller plus loin pour mettre en cohérence nos actions et notre foi. C’est la proposition que fait le MCC à travers la vie d’équipe.

Le MCC rassemble 4500 membres, dont plusieurs centaines de jeunes professionnels. Désireux de mieux vivre l’Evangile au cœur de leurs responsabilités, ils se réunissent chaque mois en équipe d’une dizaine de personnes pour éclairer leurs décisions et leurs comportements. www.mcc.asso.fr.

Paul-Patrick Grandjean

Photos © MCC

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 dcembre 2016 - Rubrique Annonce de la foi

Lundi 28 novembre, Monseigneur Roland Minnerath a rencontré à la chapelle Saint-Vincent de Paul les participants aux catéchèses données par le Chemin Néocatéchuménal.

Qui sont-ils ? Une quinzaine d’adultes et de jeunes, dans l’Église ou  plus lointains, mais tous rejoints par l’appel à se mettre en marche pour découvrir ou redécouvrir le baptême.

Pendant deux mois, ils ont reçu l’annonce du kérygme : la mort, chacune de nos morts quotidiennes, est brisée par la Croix et la résurrection de Jésus Christ ; en Lui, nous avons le pardon des péchés et la vie éternelle. Cette Bonne Nouvelle, ils l’ont aussi vécue dans une célébration pénitentielle.

Mgr Minnerath leur remet une Bible

Le kérygme leur a ensuite été présenté dans les Écritures, à travers Abraham et l’Exode. Ils ont pu goûter la Parole de Dieu qui vient éclairer leur propre histoire. C’est alors que notre Archevêque est venu leur remettre la Bible, au cours d’une célébration de la Parole, pour qu’elle soit désormais la lampe de leur pas.

Sa présence a été un encouragement fort à poursuivre ce cheminement et la plupart sont ensuite partis en retraite, en convivence, à la maison natale de sainte Catherine de Fain-les-Moutiers (21), et commencent à présent cette initiation chrétienne en petite communauté comme le propose le « Chemin Néocatéchuménal ».

Prions pour eux.

 

Pascal PITOIS

Photos © Pascal Pitois

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 dcembre 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Régulièrement, l’archevêque réunit divers responsables des services et mouvements qui œuvrent auprès des plus pauvres : pastorale des migrants, Secours Catholique, CCFD, Société Saint-Vincent-de-Paul, pôle « Eglise et Société », pastorale des milieux populaires, etc. L’objet de ce conseil diocésain est de réfléchir à la mission de l’Eglise auprès des plus pauvres.

Repas des demandeurs d’asile

Notre dernière réunion a été l’occasion de faire un bilan de l’organisation des repas servis par différentes paroisses de Dijon aux demandeurs d’asile. Ainsi chaque jour de la semaine, ceux qui sont en attente de la réponse de la préfecture à leur demande d’asile peuvent avoir un repas chaud préparé et servi par des paroissiens.

Lieu d’accueil de jour

Ces repas sont bien sûr l’occasion d’échanger avec ces personnes et d’écouter leurs besoins. Beaucoup souhaiteraient être accueillis en journée, en particulier les familles avec enfants, jusqu’à l’heure d’ouverture des lieux d’hébergement qu’ils doivent quitter chaque matin. Cette réflexion nous a conduits à identifier un lieu paroissial, près du centre-ville, qui pourrait être aménagé dans ce but.

Sans doute que certains travaux vont être nécessaires. Mais très prochainement nous pourrons vous présenter ce nouveau lieu d’accueil.

 

Photo © diocèse de Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 dcembre 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

« J’ai tissé des liens avec la communauté musulmane en répondant plusieurs fois à leur invitation de venir à la mosquée d’Is-sur-Tille (inauguration de la mosquée, prière du vendredi, journée portes-ouvertes à laquelle sont venus une trentaine de paroissien…).

Avec Abel, le président de l’association des musulmans d’Is-sur-Tille, nous avions proposé d’organiser une rencontre fraternelle, au cours d’un goûter un dimanche après-midi dans un lieu qui ne soit ni chrétien, ni musulman, pour permettre de mieux se connaitre et d’échanger. Et c’est ainsi que dimanche 13 novembre, nous nous sommes retrouvés une quarantaine de chrétiens et de musulmans d’Is-sur-Tille dans une salle municipale : ce fut un moment très convivial.

C’est la première fois que nous faisons cela et lorsque nous avions choisi la date avec Abel, nous n’avions pas réalisé que ce jour-là coïncidait avec le tragique anniversaire du drame du Bataclan : une rencontre entre musulmans et chrétiens un an après, ce fut un beau cadeau de la Providence!

Un désir est ressorti : celui de continuer à apprendre à mieux se connaitre en continuant à se rencontrer. »

 

P. Vincent Sauer,
curé de la paroisse d’Is-sur-Tille/Grancey

Photos : © François GINDREY et DR.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...