Notre Blog Actualités



Posté le 06 octobre 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

« L'Aumônerie des Jeunes d'Auxonne est une association loi 1901 créée en 2000 et qui a pour principal objectif, explique Quentin Dematos, actuel président de l'association, d'aider les jeunes à réfléchir sur leur vie tout en cherchant à approfondir leur foi afin de devenir des chrétiens adultes réfléchis ».

Ce que nous proposons et vivons avec les jeunes

Aujourd'hui, ils sont une douzaine d'animateurs pour le canton d'Auxonne à se retrouver régulièrement à la Maison du Port où ils proposent aux jeunes (une quarantaine), de la cinquième à la terminale et plus pour ceux qui le souhaitent, « des rencontres mensuelles au cours desquelles un thème est étudié par l'intermédiaire de jeux, réflexion et prière ». L'Aumônerie propose également des week-ends en monastère, Acey, Cîteaux ou encore La Pierre qui Vire. Marie, secrétaire de l'association, explique que ces week-ends «permettent aux jeunes des moments de partage, de bonne humeur, de joie dans un cadre différent de leur quotidien. Ainsi cela leur permet de prendre part à la vie en communauté, ainsi que rencontrer des moines et partager des temps de parole et de prière avec eux». Grâce à l'Aumônerie, les jeunes du canton d'Auxonne ont également la chance de participer à des pèlerinages au-delà des limites de notre région puisqu'ils partent régulièrement à La Salette, Taizé, Rome-Assises ou les JMJ auxquelles cinq jeunes du canton ont participé cet été à Cracovie en Pologne.

Faire vivre son aumônerie

En marge de tous ces moments axés presque essentiellement sur l'apprentissage et l'approfondissement de la foi des jeunes, « l'Aumônerie, ajoute Donatien, organise également des sorties et manifestations un peu moins spirituelles telles que la participation à la foire d'Auxonne qui nous permet de récolter de l'argent pour financer les week-ends ou pèlerinages, ou tout du moins d'en réduire le coût. Nous proposons également tous les ans un repas, nous vendons du buis pour les Rameaux... » Et les autres d'ajouter en chœur, « il y a aussi les soirées jeux et nouveauté pour cette année, les soirées musique qui nous permettront d'apprendre et répéter les chants que nous pourrons chanter lors des eucharisties que l'Aumônerie animera. Il y a encore une sortie en fin d'année avant que chacun ne parte en vacances ».

Pour information : les inscriptions ne sont pas closes, pour les jeunes du canton qui souhaitent rejoindre l'Aumônerie des Jeunes d'Auxonne, contacter le 06.52.20.27.71 ou le sur le site de la paroisse rubrique ''Aumônerie''.

 

Cécile Robert

Photos : © Cécile Robert

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 octobre 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Le vendredi 30 septembre l’ensemble des prêtres du diocèse étaient invités à se réunir afin de saluer et accueillir leurs confrères qui viennent servir notre diocèse. Ainsi plus d’une centaine des prêtres se sont rassemblés pour accueillir les huit confrères qui viennent de rejoindre notre diocèse.

C’est l’archevêque qui présidait cette rencontre en laissant à chaque arrivant l’occasion de présenter son parcours.

Le Père Bonaventure OFORI est prêtre du diocèse d’Atakme (Togo) : il est déjà venu dans différents diocèses de France pour servir durant les mois d’été. Il a choisi désormais de venir servir notre diocèse : nommé vicaire à la paroisse Dijon-Saint-Jean-XXIII, il réside au presbytère de l’église Sainte-Bernadette avec le P. Jérôme Richon.

Le Père Nicodème TOWANOU est prêtre du diocèse de Cotonou (Bénin). Nous connaissons les liens qui unissent notre diocèse avec celui de Cotonou puisque le première évêque de Cotonou fut Mgr Louis Parisot né à Brognon et ordonné évêque à la cathédrale de Dijon en 1935. Par la venue du P. Nicodème Towanou à Dijon, nous souhaitons resserrer les liens entre nos deux diocèses. Le Père Nicodème a été nommé vicaire à la paroisse Dijon-Saint-Bénigne.

Le Père Patrick GIRAUD est prêtre du diocèse de Belley-Ars et est membre de la Société Jean-Marie-Vianney. C’est à ce titre, suite au départ du P. Louis-Emmanuel Meyer,  qu’il a accepté de rejoindre la petite fraternité de Gevrey-Chambertin avec les Pères Louis de Raynal et Vincent Nguyen. Il est donc nommé vicaire des paroisses de Gevrey-Chambertin, Gilly-les-Cîteaux et l’Etang-Vergy.

Le Père Déo THOMAS a été ordonné prêtre le 13 août 2016 dans son diocèse de Tuticorin en Inde. En France depuis plusieurs années pour sa formation, il est déjà bien connu de certaines paroisses du diocèse puisqu’il a été en insertion pastorale à Pouilly-en-Auxois, Marsannay-la-Côte et Dijon-Notre-Dame. Il est désormais vicaire pour la paroisse de Beaune.

Le Père Bruno STEMLER est prêtre de la fraternité Saint-Pierre. Il est nommé chapelain de la communauté Ecclesia Dei qui se réunit à la Maison Natale de Saint Bernard. Venu pour succéder à l’abbé Xavier Garban, il arrive des Vosges où il était aumônier d’établissements scolaires.

Le Père Michel HAYES, originaire de Grande-Bretagne, est prêtre du diocèse de Fréjus-Toulon. Parvenu à l’âge de la retraite, il a choisi le village de Marigny-le-Cahouët pour se retirer tout en se mettant au service des paroisses qui feront sans doute appel à lui.

Le Père Peter WATTS est également originaire de Grande-Bretagne et prêtre du diocèse de Fréjus-Toulon. A la suite de quelques soucis de santé, afin de prendre une période de repos, il lui est accordé une année sabbatique qu’il vient passer lui aussi à Marigny-le-Cahouët auprès de Michel Hayes.

Cette rencontre des prêtres fut aussi l’occasion de présenter Phil SCHULZE DIECKHOFF, diacre de la communauté Saint-Martin. Originaire d’Aix-la-Chapelle, ordonné diacre en juin dernier, il vient de rejoindre la communauté de Dijon où il œuvre pour les paroisses Dijon-Saint-Bernard et Fontaine-les-Dijon ainsi que dans les établissements scolaires catholiques de la Rue de Talant.

A la suite de cette présentation, Mgr Minnerath a pu donner également des informations sur les séminaristes du diocèse avant de rejoindre la chapelle pour un temps de prière et enfin la salle à manger pour un temps sympathique de repas.

Bienvenue à ceux qui viennent ainsi servir notre diocèse. Qu’ils soient assurés de notre reconnaissance et notre prière.

 

Photos © Diocèse de Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 octobre 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

A l’approche de la canonisation d’Elisabeth de la Trinité le 16 octobre prochain, une neuvaine préparatoire est organisée du 8 au 16 octobre 2016 en France et dans le monde, par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

Les frères Carmes déchaux de la Province de Paris proposent à chaque internaute de vivre cette neuvaine à travers différents moyens :

Les contenus de cette neuvaine de prière seront mis à jour chaque jour. Vous aurez accès à une courte introduction à la thématique spirituelle du jour, ainsi qu'à deux courts textes spirituels pour prier avec elle, et une photo d’Elisabeth ou une image accompagnant la prière.

La neuvaine en détail

1.      Samedi 8 octobre : le secret du bonheur

2.      Dimanche 9 octobre : la prière, comme avec un Ami

3.      Lundi 10 octobre : à l’école de Thérèse de Lisieux

4.      Mardi 11 octobre : Dieu riche en miséricorde

5.      Mercredi 12 octobre : la mission d’Elisabeth

6.      Jeudi 13 octobre : le Bien-Aimé de l’Eucharistie

7.      Vendredi 14 octobre : Marie, mère lumineuse

8.      Samedi 15 octobre : fille de Thérèse d’Avila

9.      Dimanche 16 octobre : la Trinité, notre demeure

 

Bonne préparation à la canonisation d’Elisabeth de la Trinité.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 04 octobre 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

Pour relire leur action et approfondir son sens spirituel, les membres des paroisses dijonnaises engagés dans l’organisation des repas de midi pour les demandeurs d'asile, avaient souhaité un temps de partage et de prière. Une soixantaine de bénévoles ont pu se retrouver  pour un après-midi de récollection organisée au carmel de Flavignerot, le 23 septembre après-midi.

Petit historique

Le père André JOBARD, a rappelé que c’est dans la dynamique de la démarche « diaconia, servons la fraternité » que des responsables d’action catholique et du CCFD ont lancé l’idée, qui paraissait utopique, d’offrir des repas chauds aux demandeurs d’asile. Grâce à l’implication de nombreux volontaires, les paroisses se sont mises en route. Comme l’Evangile le rappelle, c’est le Christ vivant qui est présent dans nos frères les plus vulnérables, et qui nous invite à construire un monde plus fraternel.

La journée de recollection : partage d’expériences

Les participants échangèrent dans sept carrefours les richesses et les fragilités rencontrées à l’occasion de ces repas.

Vincent BOGGIO, diacre à la paroisse de la Visitation, impliqué dans le réseau Welcome, accompagnateur spirituel de la communauté de l’Arche, nous a partagé sa riche expérience et sa réflexion sur l’accueil de la différence, les motivations de l’engagement, sur l’enrichissement que nous en recevons, et sur ce qui incite a une réciprocité. Il conclut : « Si je vois Jésus dans celui que j’accueille, je peux rêver d’être accueilli, moi aussi, comme Jésus, par celui qui me reçoit ».

Sœur Bénédicte nous a parlé de l’accueil de l’autre vécu entre sœurs au sein du Carmel, puis nous avons prié l’office des vêpres avec la communauté.

Se nourrir pour pouvoir nourrir en retour

Le Père Bernard CARD nous a invités à nous ressourcer pour nourrir notre énergie dans l’accomplissement du service. La rencontre suppose de dépasser les masques pour trouver le prix infini de chaque personne, reçue au nom du Christ. Pour approfondir le sens de notre engagement, il a présenté les développements du livre du Père Etienne GRIEU jésuite : Un lien si fort, quand l’amour de Dieu se fait diaconie.

Chantal SUR, présidente régionale du Secours Catholique fit le bilan très positif de ce temps de réflexion, et nous demanda de prendre soin de nous pour durer, et de ne pas hésiter à inviter d'autres volontaires pour le service des repas.

Enfin au cours d'un le temps de prière, s'inspirant du  livre de Christian  SALENSON, Bouleversante Fragilité, l'Arche à l'épreuve du handicap,  nous ont été données à entendre plusieurs situations de rencontre dans la Bible : Abraham à Mambré, La Samaritaine, l'envoi deux par deux des disciples, ainsi que la Visitation, et nous avons médité sur la rencontre comme source de vie, révélation et dépouillement de soi .

Un repas en commun acheva ce riche après-midi.

J.-F. Minonzio.

                                                                                                      

Photos : © Maguy Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...