Notre Blog Actualités



Posté le 18 octobre 2010 - Rubrique Annonce de la foi

Il  a fallu faire vite !

Une semaine avant la messe de rentrée des JMJ , Paul et Charly ont décroché de leur travail en cours pour mettre en route la fabrication . Paul  a expliqué à Charly ce que sont les JMJ. Sur l’ordinateur ils ont cherché des solutions pour l’assemblage de la croix -  la plus grande difficulté étant le côté démontable de l’ouvrage qui doit parcourir les routes du diocèse, de paroisse en paroisse. Puis, ils ont esquissé la croix en DAO (dessin assisté par ordinateur) . A la fin, Tanguy et Lionel  les ont aidés , notamment pour le socle. L’après midi avant la messe, Charly et Denis sont revenu (sur leur temps libre)  finir et vernir. C' est également sur leur temps libre que les 2 garçons se sont proposés d’aller remonter et installer la croix à l’église Sainte Jeanne d’Arc .

Merci à ces jeunes volontaires et enthousiastes , qui ont mis du cœur à l’ouvrage pour finir dans les temps….

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 septembre 2010 - Rubrique Carnet

« Le Père Guy RICHARD, prêtre du diocèse de Dijon, est décédé le 15 septembre 2010 à l’âge de 67 ans.

La célébration de ses funérailles présidée par Mgr Minnerath aura  lieu le samedi 18 septembre à 9 h à l’église St Michel de Dijon.

Le P. Guy Richard après avoir été vicaire à St Michel de Dijon, a été pendant près de 25 ans prêtre « fidei donum » au Zaïre puis en Côte d’Ivoire.

Professeur de théologie dogmatique au grand séminaire d’Anyama en Côte d’Ivoire, il a dispensé  à des générations de jeunes prêtres un enseignement de qualité et les a aidés par un accompagnement spirituel remarquable.

Notre prière l’accompagne ainsi que sa famille. »

Bookmark and Share
Commentaires (4)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Père César Mawanzi
Le 23 mars 2011 à 22H55
Notice- nécrologie :
Père Guy RICHARD

A l'Attention de
Monseigneur Minnerath,

Son excellence,

je saisis cette opportunité pour adresser cette notice, particulièrement à vous, mais aussi à votre diocèse et clergé, pour vous manifester ma profonde reconnaissance de nous avoir envoyé jadis envoyé le Père Guy Richard, soldat du Christ, missionnaire en terre congolaise.
J'ai été consterné d'apprendre tardivement la nouvelle de son décès survenu en date du 15 septembre de l'an dernier.
En tant que Prêtre du diocèse de Kikwit, en République démocratique du COngo (ex-Zaire), aux études et en ministère en Allemagne au diocèse de Limburg (Hessen), je me permets de vous rassurer que le Père Guy Richard était d'une probité intellectuelle surprenante, à telle enseigne qu'il entraînait tant de jeunes à croire en eux-mêmes, à s'ouvrir au temps, voir à se remettre vraiment en question.
En effet, j'ai connu "GUY-CHA" (c'est le surnom lui donné par nous, ses étudiants) durant mes trois années de formation philosophique (1986-1989) au Grand Séminaire de Philosophie St. Augustin de KALONDA (Congo, RDC). Je ne peux m'empêcher de parler au nom de bon nombres de collègues dont le passé a été dignement imprégné du ministère pastoral de ce prêtre, du reste fidèle du Christ.
Guy Richard a été un don du Seigneur pour nous, qui savions savourer son esprit de précision et son honnêteté intellectuelle. Du reste, sa modération et sa simplicité lui a attiraient énormément beaucoup de sympathie auprès des étudiants. Ces derniers savaient bien parfois le prendre comme référence au point même de s'attirer des foudres des formateurs.
Eh oui! Guy Richrad a laissé une marque, des empreintes que nous sommes, ceux-là même qu'il incitait à "transcender" le présent, à embrasser le futur avec optimisme et esprit critique.
Ce Prêtre, "Guy-Cha", c'est un vrai Pasteur, un ami dont l'Eglise du Congo a pu jouir de sa présence, qui était le témoignage parlant du don de soi de l'Evangile. Lui qui disait: "L'Eglise est partout une!" C'est l'expérience que je fais au lointain de ma terre natale après avoir été inspiré par la sagesse de cet été dans la foi, notre très cher prof. qui nous ouvrit l'esprit à la pensée philosophie occidentale.
Puisse l'Eternel le combler de sa grâce en plénitude.
Avec nos condoléances les plus attristées, veuillez croire, son Excellence, à notre profonde gratitude.

Abbé César Mawanzi
An der Kirche 7
D-65614 BESELICH
ALLEMAGNE
Père Jean-Marie-Guillaume
Le 01 dcembre 2010 à 09H23
Le Père Jean-Marie Guillaume, Supérieur général de la
Société de la Mission Africaine a adressé ce courrier à
Mgr Minnerath :
Excellence,
C’est au nom du Comité des Instituts Fondateurs du Centre de
Formation Missionnaire d’Abidjan (CFMA), le Supérieur général des
Missionnaires d’Afrique, le Maître général des Frères Mineurs
(O.F.M.) et le Supérieur général de la Société des Missions
africaines, que je vous écris.
Le Père Guy Richard, prêtre « Fidei Donum » de l’archidiocèse de
Dijon, qui était professeur au grand séminaire d’Anyama était en
même temps professeur au CFMA. J’aimerais vous dire que nous
avons été très peinés d’apprendre son décès le 15 septembre dernier
et vous exprimer toute notre sympathie et notre union dans la prière.
Le Père Guy Richard était un prêtre très dévoué, très proche des
étudiants, aimant son ministère. Nous perdons en lui non seulement
un professeur habile, mais un modèle et un ami de tous. C’était un
passionné de l’Afrique, un missionnaire dans l’âme. Je l’avais moimême
rencontré au Congo autour des années 1985, alors qu’il
enseignait la philosophie dans un grand séminaire. Je l’ai retrouvé au
grand séminaire d’Anyama en Côte d’Ivoire, en 1989, lorsque je suis
arrivé pour lancer le foyer de la Société des Missions Africaines,
j’enseignais aussi au grand séminaire et il venait souvent dans notre
maison où tout le monde aimait le recevoir. Lorsque le CFMA a
commencé de fonctionner il y a six ans, il a accepté d’y donner des
cours.
Nous sommes très reconnaissants à l’archidiocèse de Dijon qui,
malgré le manque de prêtre, a permis au Père Guy Richard de servir
l’Afrique et notamment le CFMA jusqu’au bout. Nous prions pour lui,
sûrs cependant que le Seigneur qu’il a servi l’aura bien accueilli.
Je vous prie de croire, Excellence, à notre communion dans la foi et
le service de l’Église, vous assurant aussi de nos prières pour vousmême
et votre diocèse.
samson appia
Le 26 octobre 2010 à 13H09
c'est une grande perte pour l'EGLISE de la cote d'ivoire le père guy etait un homme simple joviale bon enseignant il avait toujours a coeur de transmettre le savoir à nous qui avons ete ses etudiants il restera à jamais marque dans notre coeur.QUE DIEU QU'il s'est tjours efforce de nous montrer l'acceuil dans son royaume celeste
Père Nsoki Firmin
Le 06 octobre 2010 à 14H26
J'ai connu le père GUY RICHARD pendant mes années de philosophie au grand séminaire Saint Augustin à Kalonda ( 1984-1986)( République Démocratique du Congo).
Nous l'avons aimé ce prêtre, ce professeur. on aimait l'imiter par sa façon de parler!il nous a appris le sens critique des choses. Il était proche des étudiants, faisait du footing avec eux, etc. Oh! cher père, tu vas nous manquer. Que le Seigneur te donne de contempler son visage. Merci d'être venu en Afrique pour nous partager ta science et ta foi. Oui, tu auras formé des générations de prêtres,parmi lesquels d'autres sont en mission dans ton pays, la France. Par eux, germe d'une certaine façon ce que tu auras semé chez nous en Afrique! Père Firmin Nsoki, prêtre fidei donum ( diocèse de Limoges)


Posté le 10 septembre 2010 - Rubrique Le blog du service Audiovisuel

Premier livre de la collection TACTIL’EVANGILE accompagné d'un CD (texte-chant) destiné à des enfants 3-7 ans malvoyants et/ou aveugles

Figuratif et ludique, il séduira aussi tous les enfants pour l'éveil à la foi

Disponible au Service Audiovisuel - 9 bis Boulevard Voltaire - Dijon et à Cath'Echo - 1 rue Vauban à Dijon

Informations et bon de commande sur le fichier à télécharger.

Contact : Odile BRANCHET (03 80 63 14 38)

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 juillet 2010 - Rubrique Carnet

Le Père Jean-Marie Rolland est décédé le 19 juillet 2010 à l’âge de 83 ans, dans la 60ème année de son sacerdoce.

Ordonné en 1951, il a été successivement professeur au petit séminaire de Flavigny et de Dijon, puis Maître de chapelle de la Maitrise de la Cathédrale de Dijon.

A partir de 1992, il a participé à la charge pastorale de la paroisse du Sacré-Cœur et d’Elisabeth de la Trinité de Dijon (Fontaine d’Ouche).

On gardera sans aucun doute de lui l’image d’un homme humble malgré le succès et la renommée du chœur de la Maîtrise.

Il a toujours voulu s’effacer derrière les voix des enfants du chœur, passant sous silence son travail acharné et passionné.

Officier des Arts et Lettres, il a été nommé Chanoine Titulaire de la Cathédrale St Bénigne en 2006.

Nous pourrons l’entourer de notre prière, ainsi que sa famille,  lors de la célébration de ses funérailles le vendredi 23 juillet 2010 à 10 h à la cathédrale St Bénigne de Dijon.

Bookmark and Share
Commentaires (2)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Abbé PAUL IRENEE KINDA
Le 30 dcembre 2010 à 10H51
Ce n'est pas possible! je m'en doutais bien. Je ne sais pas combien de fois j'ai appelé sur son téléphone (03 80 66 36 88) pour m'entendre dire" bonjour,orange vous informe que le numéro demandé n'est pas attribué."
Et pourtant. Du Burkina ,je l''ai appelé plusieurs fois pour avoir de ses nouvelles. En préparant mon voyage en Europe, je l'ai appelé pour lui dire que je souhaitais passer le voir à Dijon en début septembre avant mon retour au Burkina.
C'est le 15 août 2008 que j'ai rencontré le Père Jean-Marie à l'église de RUYNES( St Flour). Il passait ses vacances à Clavière avec sa soeur et je faisais un remplacement à la paroisse Ste Christine. Après la messe il m'a invité chez eux.Quand je suis reparti nous avons continué à échanger du courrier. Nous nous donnions les nouvelles de nos diocèses et de nos paroisses. Il m'envoyait le bulletin de sa paroisse. J'ai voulu lui faire plaisir en l'appellant au téléphone quelques fois. Il avait prit aussi la résolution de me soutenir dans mon ministète en m'envoyant un chèque tous les deux mois.Cela fait une semaine que j'essaie de le joindre pour savoir si je pouvais passer à Dijon( je suis actuellement à PORNIC pour le service d'été), mais en vain. Rien que hier je disais à un confrère que j'ai peur; et aujourd'hui j'ai voulu chercher le numéro du sécretariat du diocèse pour appeler et demander de ses nouvelles. Je me disais qu'il était peut-être en vacances. Et voilà! J'ai vu ce que je redoutais: décès du Père Jean-Marie ROLLAND.
Dans toutes ses letttres qu'il m'a envoyées, il me donnait toujours des conseils, m'exhortant à la prière et à la fidélité à mon secerdoce et me rassurant toujours de sa prière. Aujourd'hui j'ai perdu un père spirituel, un ami. Ce n'est pas impossible que retrouve sa dernière lettre à mon retour car il m'avait dis en début mai qu'il m'écrirait. Je suis venu en France sans que sa lettre arrive.
Père, repose-toi en paix et que brille toi la lumière de la face miséricordieuse de ton Seigneur! Je dirai une neuvaine de messes pour mon bienfaiteur.
Abbé PAUL IRENEE KINDA
PAROISSE DE KOKOLOGHO
BP 34 KOUDOUGOU
BURKINA FASO
Clémence Debèze
Le 23 juillet 2010 à 18H52
Le père Rolland m'a appris le chant quand j'étais en...CE1, je crois..."les mercredis de la chanson"...
merci pour ces belles années maitrisiennes, père Rolland!