Notre Blog Actualités



Posté le 08 novembre 2011 - Rubrique lire, écouter, regarder

Le nouveau numéro d'Église en Côte d'Or de novembre 2011 est disponible ! Découvrez le sommaire et l'édito de Mgr Minnerath sur notre site.

Le dossier est consacré ce mois-ci à l'Evangélisation des jeunes. 

N'oubliez pas de vous abonner pour recevoir chez vous l'intégralité de votre mensuel.


Le nouveau Pierre d'Angle de la Toussaint est également à découvrir !


Editorial de Mgr Roland Minnerath du Pierre d'Angle n°37 :


Investir dans l'avenir

La Toussaint ramène dans nos foyers une nouvelle livraison de Pierre d'Angle avec ses projets de construction et d'entretien de notre immobilier diocésain.

Il suffit de regarder en arrière pour pointer les nombreuses réalisations qui ont pu aboutir grâce à votre générosité.

Tout récemment : le presbytère de Chenôve a pu être réaménagé et, à Pouilly-en-Auxois, un appartement a pu être acquis et rénové pour accueillir le vicaire. De même, à Saint-Seine-l'Abbaye, une maison a été achetée et transformée en presbytère.

Vous découvrirez aussi le projet de transformer la maison paroissiale de Seurre pour y loger un curé et, si Dieu veut bien nous en donner, y loger un séminariste au cours de sa formation.

La situation économique est préoccupante pour tous en cette fin d'année 2011. Raison de plus pour bien sélectionner nos projets et investir dans l'avenir : pas seulement celui de la pierre, mais de la pierre vivante que nous sommes, nous qui ne renoncerons jamais à construire et reconstruire en notre terre de Côte d'Or le Corps du Christ.


                                                                                                   Votre Archevêque
                                                                                                   †  Roland Minnerath

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 novembre 2011 - Rubrique Evénements

Samedi soir, l'église Sainte-Bernadette était en fête pour célébrer la bienheureuse Élisabeth de la Trinité.


Une foule nombreuse s'était déplacée pour assister à un spectacle d'une heure et demi retraçant la vie d'Élisabeth.

Sous la direction du Père Patrick-Marie Fevotte, la soirée était composée d'une bande sonore, d'un défilé de photos de la carmélite, de lectures de ses lettres ou prières, de chants (composés et animés par le Père Raoul Mutin), et de scénettes de théâtre jouant le parcours d'Élisabeth Catez, de son enfance à sa mort, en passant par son entrée au Carmel de Dijon.

Les spectateurs ont ainsi pu découvrir ou redécouvrir la vie exemplaire d'Élisabeth de Dijon, débordante d'amour, jusque dans la souffrance et la maladie.

Le spectacle s'est achevé par le chant « Je veux vivre en épouse » (interprété par deux des actrices et composé par le Père Raoul Mutin), reprenant les mots de la bienheureuse Élisabeth.


Élisabeth de la Trinité (1880-1906), originaire du Berry, a été béatifiée en 1984 par le Pape Jean-Paul II.  

Elle demeure une figure emblématique de la vie de notre Diocèse et des Côte-d'Oriens.


Pour en savoir plus : http://elisabeth-dijon.org/
 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 novembre 2011 - Rubrique Culture et patrimoine

Ce mercredi 2 novembre s'est tenue la conférence de presse présentant « l'année saint Bénigne, des Racines aux Fruits », à la Maison Diocésaine.


Plusieurs membres de l'Association « Saint Bénigne des Racines aux Fruits » (qui a pour objet d'initier, piloter, soutenir ou labelliser toutes les activités visant à célébrer quinze siècles de culte et de culture autour de saint Bénigne) sont venus entourer leur Président, Jean-Michel Pelotte.

Ce dernier, délégué épiscopal à la Culture, a présenté les principales étapes de ce grand projet ayant pour but de mettre à l'honneur le martyr, à l'aide de différents intervenants, dont Mgr Minnerath, présent pour l'occasion.

L'année saint Bénigne, dont le Diocèse est à l'origine, s'ouvrira officiellement dans quelques jours lors de la célébration du saint patron de Dijon, et s'achèvera par cette même célébration un an plus tard, en novembre 2012.

Cette année se déroulera en 4 grandes étapes :

1) Célébration de saint Bénigne : du 11 au 13 novembre 2011

2) Semaine culturelle : du 9 au 22 février 2012 (exposition « les métiers de Cathédrale », concert aux 1500 chandelles, conférences, histoire des Batîments Saint Bénigne, messe des Artistes)

3) Nuits des Cathédrales : les 11 et 12 mai 2012 (concert Flamboyant , chorégraphies, conférences, visites...)

4) Célébration de saint Bénigne : novembre 2012


A noter que des représentants du Conservatoire, du musée des Beaux-Arts, de la Bibliothèque Municipale, du musée d'Art Sacré, des Archives Départementales, du Bien Public et du Diocèse de Dijon ont fait le déplacement pour cette manifestation, formant une assemblée d'une trentaine de personnes.


Le site internet du Diocèse vous offrira bien entendu toutes les informations nécessaires pour suivre l'ensemble de ces évènements !

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 novembre 2011 - Rubrique Prière, veillée, célébration

En ce jour de la Toussaint, la cathédrale Saint-Bénigne recevait la messe pontificale.

Accompagnée durant la célébration par les chants de la Maîtrise, l'assemblée de fidèles a répondu présente en ce jour de fête, remplissant entièrement l'édifice.

Dans son homélie, Mgr Minnerath nous a tout d'abord rappelé que le ciel évoqué dans l'Evangile du jour (« votre récompense sera grande dans les cieux ») n'est pas le ciel présent dans l'univers, celui de la création. Ce ciel dont parle la Bible n'est ni dans notre temps ni dans notre espace. Dieu étant éternel, il est hors espace et hors du temps.

Notre Archevêque a ensuite invité les fidèles à « ne pas s'arrêter à la dimension sociale, biologique, culturelle de notre existence ». Il faut s'ouvrir au spirituel, apprendre à « faire confiance ».
Il précise : « le ciel de Dieu est déjà présent sur la Terre : quand on fait quelque chose de notre vie de bon ou de généreux, le ciel arrive sur Terre ».

Mgr Minnerath a ensuite rappelé que les saints sont nos exemples, et qu'en agissant comme eux, nous ne sommes pas condamnés à disparaître mais invités à rejoindre dans la gloire le Dieu de la Vie. Cela est possible « en renonçant à tout ce qui est violence, à faire naître quelque chose de pacifique. Cela n'est pas dicté par la Chair et par le Sang, mais par l'Esprit, qui est ce plus qui fait de nous des humains, et pas seulement des êtres ».

Et l'Archevêque de conclure : « Que cette fête retentisse dans votre coeur, raffermisse votre Foi. Soyons confiants dans ce que Dieu nous promet, dans ce Dieu qui nous amènera dans le Royaume des cieux, dans la Gloire et dans la Vie qui ne finit pas ».

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...