Notre Blog Actualités



Posté le 15 dcembre 2011 - Rubrique lire, écouter, regarder

Le nouveau CD du Père Raoul Mutin vient de sortir. 


Son titre, Sainte Jeanne Jugan, met à l'honneur la fondatrice des Petites Soeurs des Pauvres, canonisée en 2009.


Ce CD se compose de 6 chants autour de la spiritualité de Jeanne Jugan. Plusieurs de ces titres peuvent être utilisés de manière large lors de célébrations diverses.

En particulier en ce temps de Noël, deux chants évoquent les figures de Marie et Joseph. L'un d'eux est un chant à la Sainte Famille. Une parole marquante de Jeanne est notamment mise en chant : « N'oubliez pas que le pauvre, c'est Jésus-Christ».

Nous pouvons trouver également dans cette oeuvre une longue litanie invitant l'assemblée à bénir Dieu en toute circonstance.

Sainte Jeanne Jugan - de Raoul Mutin
Textes : R.Mutin Musiques : R.Mutin/Jo Akespsimas Orchestration : Jo Akepsimas


Disponible à la Procure de Dijon ou en s'adressant à l'association Animation Prière et Chant (APEC) - 12, rue du Val-de-Saône 21 270 ETEVAUX (possibilité également d'obtenir les partitions à la même adresse).

 

Couverture : Icon of the life of St. Jeanne Jugan (detail), © 2005, George & Sergio Pinecross

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 14 dcembre 2011 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Ce dimanche 11 décembre, l'église Sainte-Jeanne d'Arc était comble pour recevoir la messe d'action de grâces pour la fondation canonique de la Congrégation de l'Oratoire de Dijon.


Le Père Raphaël Clément, Premier prévôt des Pères de Dijon, a accueilli Mgr Minnerath, venu présider la célébration, sans oublier l'assemblée en la remerciant de sa présence. Le Premier prévôt a également remercier l'Archevêque pour son soutien à l'installation canonique de la Congrégation à Dijon auprès du Saint-Siège.

Durant son homélie, Mgr Minnerath a souligné l'importance du rôle de Saint Jean-Baptiste. « Jean-Baptiste est la voix, mais celui qui vient est la Parole. Sans la voix du précurseur, la Parole ne viendrait pas jusqu'à nous. La Parole n'est pas la voix, et la voix n'est pas la Parole : mais l'un ne va pas sans l'autre ».

L'Archevêque a ensuite rappelé l'humilité qui a toujours caractérisé les prédicateurs. « Les gens comme Jean-Baptise ont servi de médiateur puis se sont effacés, sans même savoir l'immense bien qu'ils faisaient. Mais n'oublions pas que nous sommes tous appelés à cela. C'est le début de la Foi qui importe. Ensuite, Dieu la fait fructifier ».

Enfin, Mgr Minnerath a fait l'éloge de la diversité des évangélisateurs, en rendant notamment hommage à ceux qui étaient à l'honneur en ce jour. « Nous avons besoin du charisme des Oratoriens, comme celui des autres. Soyons reconnaissant de cette multiplicité de voix, qui ont pour vocation à devenir une symphonie ».

Parallèlement, l'Archevêque a rappelé que nous n'étions que le « véhicule » et que notre mission n'était guidée que par le service. « Sachons nous effacer devant celui que nous annonçons. Nous ne sommes pas dignes de défaire la courroie de sa sandale. Celui qui est le Messie et qui vient nous sauver, nous pourrons l'adorer, l'acclamer, et le louer tous les jours de notre vie ».

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 13 dcembre 2011 - Rubrique Prière, veillée, célébration

En cette soirée du 11 décembre, le parvis de l'église Notre-Dame de Dijon était rempli de fidèles venus accueillir la Lumière de Bethléem. Allumée en Judée, elle a parcouru 3700 km pour se retrouver au coeur de notre ville.


« La Lumière de Bethléem » est une opération lancée en 1986 en Autriche, qui se répète chaque année pendant la période de l’Avent. Une bougie est allumée dans la grotte de la Nativité, à Bethléem. Cette flamme se transmet de bougie en bougie, rejoint l’Autriche pour partir à Paris, où elle est transmise à des représentants régionaux des deux associations scoutes, les Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France (EEUdF) et les Scouts et Guides de France (SgdF).

 

Elle a pour but d’éduquer les enfants et les jeunes à la paix en leur montrant que celle-ci commence par un petit geste tout simple envers l’autre. En veillant sur la flamme, ils découvrent aussi que la maintenir allumée demande une vigilance de chaque instant, tout comme la paix. La Lumière de Bethléem semée sur toute la France et dans toute l’Europe marque par des milliers de petites flammes le terrain conquis sur l’indifférence, la rancune ou la haine.

Après cette petite cérémonie présidée par le Père Emmanuel Pic, l'assemblée a suivi l'invitation du Père Didier Gonneaud, curé de Notre-Dame, à rentrer en procession dans l 'église pour y célébrer la messe. La Lumière, quant à elle, a été transmise à tous ceux qui le souhaitaient, et ainsi illumine désormais nos maisons.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 13 dcembre 2011 - Rubrique Evénements

Retrouvez les horaires de messe de Noël de Dijon et de ses alentours !


Téléchargez-les ci-dessous ou dans l'onglet "le diocèse" - rubrique "horaires de messe".



Pour information, la cathédrale Saint-Bénigne, l'église Saint-Pierre, l'église Saint-Bernard, l'abbaye de Cîteaux et le Carmel de Flavignerot proposent des messes à minuit.


 

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...