Notre Blog Actualités



Posté le 03 avril 2012 - Rubrique Evénements

La Messe Chrismale du diocèse de Dijon se déroulera ce mardi 3 avril 2012 en la cathédrale Saint-Bénigne, à 19h30. Elle sera diffusée en direct sur RCF Parabole.



Chaque année, dans tous les diocèses du monde, prêtres, diacres et fidèles se réunissent pour célébrer la Messe Chrismale. Elle se célèbre normalement au matin du Jeudi Saint mais peut être anticipée. C’est au Mardi de la Semaine Sainte que cette célébration s’est fixée depuis plusieurs années dans notre diocèse.





Pourquoi « Chrismale » ?

La Messe Chrismale reçoit cette appellation parce que c’est au cours de cette célébration que le Saint Chrême est consacré. Cette huile servira dès les baptêmes de Pâques puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre.

Avec le Saint Chrême qui est l’objet d’une consécration spéciale, deux autres huiles sont bénites : l’Huile des Catéchumènes qui sert dans les célébrations préparatoires au baptême surtout pour les adultes ou les enfants déjà grands ; et l’Huile des Malades qui sert dans la célébration du Sacrement des malades.

Prêtres, diacres et fidèles sont invités largement à cette célébration qui manifeste l’unité de toute la communauté diocésaine autour de son évêque.



La Messe Chrismale sera diffusée en direct sur les ondes de RCF Parabole à partir de 19h.


Fréquences :

88.3 Dijon
98.5 Arnay-le-Duc
102.0 Beaune
106.6 Châtillon-sur-Seine
104.3 Montbard
88.3 Châlon-sur-Saône (Saône-et-Loire)
95.1 Mâcon (Saône-et-Loire)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 avril 2012 - Rubrique Evénements

Veuillez trouver ci-joint le document indiquant l'ensemble des offices religieux de la Semaine Sainte 2012 dans les paroisses du diocèse de Dijon (jeudi saint, chemin de croix, office de la croix, vigile pascale, messe de Pâques) hors Dijon et agglomération.


Vous pouvez consulter les horaires des paroisses de Dijon et de son agglomération sur ce lien :
 http://catholiquedijon.cef.fr/content/services/pdf/Horaires%20des%20messes%20Paques%202012%20-%20A4.pdf


 

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 30 mars 2012 - Rubrique Vie du diocèse

 Mardi 20 mars, les permanents du diocèse de Dijon étaient réunis à Cîteaux pour une journée de récollection et d’échange.

Entourés du vicaire général, le Père Eric Millot, du Père Yves Frot, curé des paroisses de Nuits-Saint-Georges, de l’Etang-Vergy et de Gilly-les-Cîteaux, et du Père Georges Joannet, administrateur à la paroisse Saint-Julien, les permanents ont commencé cette journée par une eucharistie.

Le Père Yves Frot a ensuite réalisé un exposé sur le Concile Vatican II, et plus précisément en cette matinée une présentation de l’Eglise dans le Concile. Le prêtre a évoqué les quatre grands textes du Concile Vatican II et a détaillé notamment le contenu de la Constitution, Lumen Gentium (« Lumière des Nations »). Il conclut de ces textes une  « nouveauté qui est une redécouverte », que l’Eglise n’est pas qu’une hiérarchie mais un « Peuple de Dieu », que l’Eglise est l’icône de la communion qui existe entre les trois personnes de la Trinité. Enfin, que l’Eglise a deux centres principaux : l’unité, représentée par le Pape, et l’Eglise particulière représentée par le diocèse. Il n’y a pas de hiérarchie entre ces deux centres : l’un et l’autre sont indispensables pour former l’Eglise.

Après un temps de réflexion personnelle, les permanents du diocèse ont assisté à l’office avec les moines de Cîteaux, avant de partager un repas convivial.

Le Père Frot a repris la parole en début d’après-midi, pour traiter de l’Eglise dans le monde dans les textes de Vatican II. Trois points importants sur ce que l’Eglise peut apporter au monde en ressortent : être en mission dans le monde entier, enseigner, sanctifier. La réflexion du curé de Nuits-Saint-Georges a notamment été centrée sur le moyen de se faire comprendre aujourd’hui par le plus grand nombre de personnes, avec des mots simples et clairs, ainsi que sur l’importance de réaliser des célébrations de qualité (« les signes sont capitaux »), qui permettent « de rencontrer réellement le Christ ». Et le Père Frot de conclure : « ce qui fait la longévité de l’Eglise, c’est sa souplesse, son adaptation et son amour de l’Homme ».

Enfin, après un nouveau de temps de réflexion personnelle, le Père Millot a réalisé une petite synthèse de cette journée. Rappelant que Pie XII était à  l’origine des idées du Concile, il a notamment cité le Pape Jean XXIII qui affirmait vouloir convoquer l’ensemble des évêques du globe pour donner « un peu d’air pur » à l’Eglise. « Ce courant d’air n’est pas fait que pour les autres » a noté le vicaire général. « On en a tous besoin, chacun d’entre nous. C’est un appel à la conversion, à redécouvrir ce dynamisme de l’Eglise de l’époque ». Et de conclure : « Que cet anniversaire nous donne un nouvel élan. Oui, beaucoup de choses ne vont pas, mais il faut aussi regarder toute la joie que nous avons à nous retrouver. Il faut savoir se remettre en question, que l’on change notre façon de vivre ! ».

La prochaine réunion des permanents (biannuelle), se tiendra le 20 novembre 2012.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 mars 2012 - Rubrique Mouvements et associations

Une veillée de prière avec le CCFD se tenait mercredi 21 mars en la chapelle Saint-Jacques  de Dijon. Cette soirée a rassemblé les paroisse de Chenôve et de Sainte-Chantal.

Après un temps de prière, avec l'évangile du lavement des pieds, l'assemblée a pu partager trois témoignages de solidarité: d'abord une interpellation d'un membre qui lâchait prise dans son engagement chrétien puis a repris courage avec le partage du frère.
Un deuxième témoignage vécu à l'étranger qui a permis de donner la parole et à la dignité à un paysan; un dernier sur le cercle de silence vécu à Dijon.

Un temps convivial a permis de reprendre force pour suivre la conférence d'une brésilienne membre de l’équipe de direction nationale du Mouvement des Sans-Terre, Cristiane Cavalcanti d’Albuquerque, qui a témoigné de la lutte des paysans sans terre. Habitante du Nordeste, région pauvre semi-aride du Brésil, elle est désormais experte concernant les problèmes de la terre.


Cristiane participe à une « Campagne permanente de lutte contre les agrotoxiques et pour la vie ». Il s’agit d’une campagne d’opinion de longue haleine pour sensibiliser le grand public aux dangers de la présence de pesticides dans leur assiette. La campagne comporte un volet d’élaboration de propositions de lois au Parlement pour restreindre l’usage des pesticides. Par ce biais est visé un renforcement de l’agriculture familiale et des pratiques agro-écologiques, garantissant une sécurité alimentaire dans le pays.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...