Notre Blog Actualités



Posté le 06 avril 2012 - Rubrique Prière, veillée, célébration

L’église Saint-Urse de Montbard accueillait la célébration de la Sainte Cène du Seigneur hier soir.


Le Père Eric Ardiet est revenu durant son homélie sur l’origine de la célébration de la fête de Pâques : « Il est très difficile de connaître l’origine de la fête de Pâques. Les Israélites ont tendance à dire que cela à commencer au début de la Sortie d’Egypte. (…)  Jésus est le nouvel Agneau Pascal qui libère les hommes du plus grand esclavage qui existe : la mort ».

Puis, évoquant le texte du lavement des pieds (« laver c’est purifier, c’est le baptême. Laver a un sens spirituel »), le curé de Montbard indique que Jésus « nous demande d’entrer dans toute la pureté de son amour ».

Le Père Ardiet a ensuite encouragé l’assemblée à être toujours plus humble. « L’orgueil empoisonne l’amour. L’humilité sauve l’amour. Le Seigneur rend un service qui va le conduire jusqu’à la mort. Seul le service humble va jusqu’au bout de l’amour ».

L’assemblée de fidèles a quitté l’église en silence. Une adoration du Saint Sacrement était proposée jusqu’à 22h30.

Bookmark and Share
Commentaires (1)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Le 12 avril 2012 à 10H17
Urse était un Saint et non une Sainte. Urse est, peut-être, un moine irlandais venu servir l'Eglise d'Aoste en Savoie et qui passe pour avoir été archidiacre de la cathédrale d'Aoste au VII°siècle...
Il serait passé par Montbard ...


Posté le 05 avril 2012 - Rubrique lire, écouter, regarder

Ce mois-ci, Eglise en Côte d'Or vous propose le thème "L'Eglise pour servir".


Dans le dossier du mois, le Père Pic, vicaire épiscopal, nous décrit la démarche de Diaconia 2013, évènement dans lequel l'Eglise de France est engagée depuis un an. Il nous rappelle la place fondamentale du service dans l'Eglise, service qui est au coeur de notre Foi. Retrouvez dans ce dossier les témoignages du Président du Secours Catholique en Côte d'Or et du permanent pour la mission ouvrière et la pastorale des milieux populaires, qui nous offrent chacun de nombreuses anecdotes de fragilités et de merveilles, les deux thèmes de Diaconia 2013, qui feront l'objet de la rédaction de deux livres.

Dans "Visages de prêtres", c'est un témoignage exceptionnel du Père Pierre MORTUREUX que vous découvrirez. Agé de 90 ans et ayant perdu la vue, il a consacré sa vie à la solidarité avec les plus démunis. 

"Eglise Vivante" revient sur le conseil diocésain de pastorale, qui s'est réuni sous le signe de l'entraide, sur la prière annuelle des légionnaire et des méritants qui s'est déroulée à Notre-Dame de Dijon, sur la conférence organisée par Les Amis de la Vie autour des élections à venir, et sur le dernier ouvrage de Mgr Minnerath, "L'Eglise catholique face aux Etats".



Eglise en Côte d’Or est disponible à l’accueil de l’archevêché, dans les Librairies La Procure et Privat à Dijon, sur les tables de presse des paroisses et par abonnement.

Retrouvez la couverture, le sommaire, et l'édito de l'Archevêque dans notre "zoom", sur la page d'accueil du site.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 04 avril 2012 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Mardi soir avait lieu la Messe Chrismale du diocèse de Dijon en la cathédrale Saint-Bénigne. L'édifice, comble comme chaque année à cette occasion, rassemblait une assemblée composée de fidèles et de plus d'une centaine de prêtres et diacres du diocèse. 

Au cours de la célébration, Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon, a consacré le Saint Chrême, l'huile qui servira dès les baptêmes de Pâques puis tout au long de l'année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l'ordre. A cette occasion, deux autres huiles ont été également bénites : l’Huile des Catéchumènes, qui sert dans les célébrations préparatoires au baptême surtout pour les adultes ou les enfants déjà grands ; et l’Huile des Malades, qui sert dans la célébration du Sacrement des malades.  

Dans son homélie, Mgr Minnerath a évoqué le service, qui était d'ailleurs au coeur du thème de la célébration pour cette année : "Je suis venu pour servir". Le prélat a notamment affirmé : "Servir, c'est le mot-clef pour comprendre l'onction, la consécration, de Jésus". L'archevêque a également tenu à évoquer implicitement les élections à venir : "Courir uniquement après l'argent, le pouvoir, le plaisir égoïste, est-ce un plus pour l'humanité ? (...) Ceux qui veulent le pouvoir, qu'ils le vivent comme un service". Et d'en conclure :  "Il s'agit de faire de nos vocations respectives un service".

Pour ceux qui n'ont pas eu la possibilité de se déplacer, la messe était retransmise sur RCF Parabole.


Prochains rassemblements en la cathédrale autour de l'archevêque : jeudi à 18h30 pour la Sainte Cène, vendredi à 18h30 pour l'office de la Passion, samedi à 21h pour la Vigile Pascale, et dimanche à 10h pour la messe de Pâques et à 17h pour les Vêpres de Pâques.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 avril 2012 - Rubrique Vie du diocèse

Depuis quelques années, avant chaque fête, le doyenné Dijon-Centre organise une journée du Pardon afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir rencontrer un prêtre pour vivre un temps de confession. Cette journée se tiendra ce mercredi 4 avril, en l'église Saint-Michel de Dijon, de 8h30 à 20h.


En décembre, à Notre-Dame de Dijon, près de 1000 chrétiens avaient, tout au long de la journée, participé à cette journée pour recevoir le sacrement de pénitence et de réconciliation. 

Tôt le matin jusqu’à tard le soir, une douzaine de prêtres sont présents auprès d’une petite table, prêts à accueillir ceux qui souhaitent relire leur vie à la lumière de la Parole de Dieu et y découvrir un chemin de conversion. Un feuillet mis à la disposition de toutes les personnes qui entrent dans l’église permet de se préparer à cette rencontre avec le prêtre en relisant des textes bibliques et leurs commentaires.

Pour ceux qui ne souhaitent pas vivre la démarche du sacrement, des personnes – laïques, diacres ou religieuses – sont  également disponibles pour un temps d’écoute et de dialogue.

Les chrétiens ayant participé à cette journée du Pardon  disent combien ils apprécient à la fois la disponibilité d’un grand nombre de prêtres et aussi de pouvoir choisir l’horaire qui leur convient le mieux.

D’autres temps de confessions sont également proposés avant Pâques dans toutes les paroisses de Dijon et du diocèse pour ceux qui n’ont pas pu participer à cette journée.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...