Notre Blog Actualités



Posté le 13 juin 2012 - Rubrique Pèlerinage

Ce mercredi 13 juin, au petit matin, 47 pèlerins ont pris la route pour Assise.

La particularité de ce pèlerinage est qu’il se fait en partie à pieds. Avec l’organisation si précise et précieuse de la confraternité des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, ces pèlerins venus de toute la Côte d’Or et d’autres départements, vont en effet suivre la route Vézelay-Assise, alternant des temps de marche et des déplacements en autocar.

Ils vont ainsi passer par Cluny, Pierre de Chartreuse, Mont-Cenis, la Ligurie, la Toscane et l’Ombrie. Ils pourront alors rayonner à partir d’Assise, pour visiter les principaux sanctuaires dédiés à St François et à Ste Claire (St Damien, les ermitages, la Verna).

Pour ce pèlerinage, c’est le Père Bernard Gourier qui assure l’animation spirituelle et qui va permettre à chacun de redécouvrir la vie et les écrits de St François et de Ste Claire.

Avant même le départ, l’ensemble des pèlerins a tenu à vivre un temps de prière dans le parc de la Maison diocésaine où ils ont reçu la bénédiction destinée aux pèlerins.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 13 juin 2012 - Rubrique Vie des Paroisses

Le dimanche 10 juin 2012, c’est à une belle fête que les chrétiens de la paroisse de Mirebeau ont été conviés : après plusieurs années de fermeture, l’église de Bézouotte a été à nouveau ouverte au culte. Ce fut bien sûr pour toute la paroisse l’occasion d’un rassemblement dans cette église, où accueilli par le maire, M. Jean-Paul Duléry, ils ont permis à ce bel édifice de redevenir lieu de célébration.

Pour l’occasion, le curé de la paroisse, le P. Raymond-Marie Lamartinèche avait convié la chorale « les Alizées » pour chanter la célébration. Après le mot d’accueil du maire de la commune particulièrement heureux des travaux réalisés, c’est une prière d’action de grâce pour l’église et les travaux qui a été prononcée avant de célébrer la fête du «  Corps et du sang du Christ », fête longtemps appelée « Fête-Dieu ».

Cela a été l’occasion de rappeler que nos églises restent des signes importants pour tous : « Rassemblés dans cette église, nous sommes en train d’admirer le travail de ceux qui ont conçu ce bâtiment, de ceux qui l’ont entretenu et qui l’ont réparé. Nous mettons nos pas dans les pas des générations de chrétiens qui ont fait de cette maison une maison de prière. (…) A chaque fois qu’on aperçoit cette église, qu’on se rappelle que de la même manière qu’elle est eu centre du village, il nous faut mettre le Christ au cœur de notre vie ! De la même manière qu’on voit de loin cette église, qu’on puisse reconnaître de loin chaque chrétien à la manière dont il vivra le respect, l’amour, l’entraide, l’attention aux plus pauvres, le service sous toutes ces formes. »

A la suite de cette célébration, c’est bien sûr à un temps de convivialité que tous les paroissiens ont été conviés par la municipalité de Bézouotte.



Crédits photos : Annie Louet et Anne Bolotte

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 12 juin 2012 - Rubrique Mouvements et associations

Depuis le 30 mai et jusqu’au 15 juin, se déroule la campagne internationale du Secours Catholique-Caritas France.


Une trentaine de partenaires du réseau mondial Caritas, venus des quatre coins du globe (Afrique, Amérique latine, Asie, Moyen-Orient) sont actuellement présents en France afin de sensibiliser le public sur la réalité des situations locales qu’ils vivent dans leurs pays respectifs et informer de leur lutte pour un monde de paix et de justice.

La campagne s’est ouverte le jeudi 31 mai dernier à Paris, par un colloque ayant pour thème : « La pauvreté exclut-elle l’accès aux droits ? ».
Elle s’est notamment poursuivie à Dijon, jeudi 7 juin, avec une table ronde en présence de Mgr Yvon Ambroise, évêque du diocèse de Tuticorin (Inde du Sud) et ancien président de Caritas Asie, et de l’abbé Isidore Ouédraogo, secrétaire exécutif national de l’OCADES Caritas Burkina.

Selon Marc Laroche, directeur de l’Action Internationale du Secours Catholique France, l’un des buts primordiaux de ces rencontres est de « construire une fraternité mondiale : il faut ouvrir nos compatriotes à l’international et éviter que les esprits se recroquevillent ».  Pour lui, « ce qui fait la force du projet, c’est l’apport réciproque de notre relation, le sens sur lequel on travaille ». Ainsi, selon Marc Laroche, « ce sont souvent les partenaires du Sud qui nous apprennent de nouvelles méthodes ! Beaucoup de solutions de là-bas sont ici et beaucoup de solutions d’ici sont là-bas ».

Selon l’abbé Ouédraogo, il y a une évolution des relations partenariales : le « faire pour » évolue en « faire faire ». « Et la dimension nouvelle est le faire ensemble ! » ajoute-t-il.

Mgr Ambroise est quant à lui particulièrement marqué par la force du réseau Caritas : « Ce ne sont pas une, dix, ou cent personnes qui sont touchées par notre travail, mais des milliers ! ».
L’évêque a pu rencontrer des animateurs du Secours Catholique sur le terrain : « Nos échanges sont très utiles. Il y a une grande attente des animateurs. Il nous faut partager nos expériences, car il y a de grandes différences entre la situation en France et en Inde ! ».

Concernant les situations d’urgence, le maître-mot semble l’anticipation. En Inde, « il y a toute une préparation pour l’urgence. On anticipe, on prévoit, afin de diminuer les conséquences » précise Mgr Ambroise.
L’abbé Ouédraogo souligne quant à lui une nouveauté présente au Sahel : « il y a un accompagnement des populations pour faire face aux crises suivantes. Ce genre de compléments sont essentiels ».

Et quand intervient la question « Quelle est la spécificité du réseau Caritas ? », la réponse semble évidente : « Notre Foi chrétienne ! » clame le prélat de Tuticorin. « C’est notre Foi chrétienne qui nous pousse toujours à avoir le soucis des autres, de nos frères ». Pour l’abbé Isidore Ouédraogo, la solidarité « n’est pas une option pour nous ». « Beaucoup d’organisations arrivent, font et repartent. Nous, nous sommes là avant, pendant et après. Voilà notre force ! ».




Ci-après, le lien conduisant à la retransmission d'une émission diffusée sur RFI : 

http://www.rfi.fr/emission/20120610-1-campagne-internationale-secours-catholique-caritas-france
 





Crédits photos : Christophe Hargoues (Secours Catholique) et Jean Riegel

En couverture : Mgr Yvon Ambroise et le Père Isidore Ouédraogo

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 juin 2012 - Rubrique Mouvements et associations

La salle des Capucins d’Is-sur-Tille accueillait ce jeudi 7 juin le rassemblement diocésain des Equipes du Rosaire. Plusieurs centaines de personnes issues de ce mouvement de laïcs engagés dans l’Eglise, se sont rassemblées pour prier ensemble, faire connaissance et écouter plusieurs interventions.

La journée a commencé par un accueil de la responsable diocésaine, Mme Chantal Dumeix, et de l’aumônier diocésain, le Père Guy Vincent.

Après la diffusion d’un extrait d’une vingtaine de minutes d’un DVD présentant et rappelant le déroulement du Concile Vatican II, le Père Eric Millot, vicaire général du diocèse de Dijon, a pris la parole. Soulignant que le Concile avait été avant tout l’ouverture de l’Eglise au Monde, le Père Millot a encouragé l’assemblée à relire tous les textes issus de ce grand évènement, afin « d’approfondir notre Foi chrétienne ».

C’est ensuite le Frère Hervé Jegou, aumônier national, qui est intervenu en cette fin de matinée.

Après un repas tiré du sac, les nouvelles responsables des Equipes du Rosaire ont été appelées. Une présentation sur l’Ethiopie a ensuite été réalisée par le Père Guy Vincent.

Enfin, toute l’assemblée s’est dirigée vers l’église d’Is-sur-Tille pour célébrer l’Eucharistie. Dans son homélie, le Père Millot, qui présidait la messe assisté par plusieurs prêtres et un diacre, a insisté sur ce que représentait la Vierge Marie. Marie la servante, Marie la priante, Marie qui annonce : Marie est le modèle de l’Eglise.

 Et le vicaire général de conclure : « Que notre Eglise, le Corps du Christ, manifeste réellement la présence de Dieu dans le monde. Que notre Eglise, par l’intercession de Marie, remplisse sa mission au service de Dieu et de toute l’humanité. Et nous tous, que par notre prière d’aujourd’hui, nous reprenions conscience de cette mission que nous avons reçue et pour laquelle Marie est notre modèle et celle qui nous accompagne ».




Crédits photos : P.Jean Lamblot et Jean Riegel

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...