Notre Blog Actualités



Posté le 28 aot 2012 - Rubrique Culture et patrimoine

C’est toute une année de commémoration de l’arrivée de saint Bernard à Cîteaux qui s’ouvre pour l’abbaye Notre-Dame de Cîteaux.

Quelques jours après la fête de saint Bernard, les moines de l’abbaye ont tenu à inaugurer vendredi 24 août une exposition qu’ils présentent pour leurs visiteurs sur cet événement dont on n’a peu de détails mais qui assurément fut un fait marquant pour l’histoire de Cîteaux, des Cisterciens, de la vie monastique, pour la vie de l’Eglise et pour toute l’Histoire.

Les trois années que Bernard passa au nouveau monastère de Cîteaux ont sans doute été déterminantes pour celui qui deviendra le fondateur de Clairvaux avec le destin qu’on lui connaît.

Ce sont ces années de noviciat que Dom Olivier Quenardel, Père abbé de Cîteaux, Dom Loys Samson, son prédécesseur, et le frère Michel qui a préparé cette exposition, aidés par de nombreux spécialistes de notre région, ont voulu présenter à leurs invités.

Dom Olivier Quenardel a pu ainsi rappeler combien St Bernard a également marqué l’abbaye, combien son passage par Cîteaux est objet de réflexion et d’admiration.

 

Cette exposition installée près du magasin du monastère sera visible tout au long de l’année.

 



Ci-dessous, vous pouvez lire le texte de la présentation de l’exposition par le Père Abbé et commencer à découvrir cette exposition grâce aux photos de Marie-Dominique Trapet.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 27 aot 2012 - Rubrique Evénements

Née en 1880, décédée en 1906, Elisabeth de la Trinité, que l’on appelle « Elisabeth de Dijon », est l’objet depuis de longues années de démarches en vue d’une éventuelle canonisation. Jean-Paul II a déjà franchi une étape déterminante en béatifiant cette carmélite dijonnaise  devenue ainsi « Bienheureuse » en 1984.

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la longue procédure d’un procès en canonisation. Huit juges ont été pour cela désignés pour réunir des arguments à soumettre à la Congrégation de la cause des saints. Cette commission a rendu son travail sous forme de rapports constituant huit gros volumes pour un total de 1700 pages. Le collationnement et l’officialisation de ce travail a donné lieu le samedi 25 aout à une cérémonie au carmel de Flavignerot, présidée par Mgr Minnerath, marquant la clôture de ce qu’on a appelé « Procès Super Miro ».

Dans l’homélie qu’il prononça après les vêpres des carmélites, l’archevêque fit allusion à une éventuelle décision de canonisation par le souverain Pontife à l’occasion de « l’année de la foi ». Il faut en particulier authentifier un présumé miracle. Un tribunal spécialement composé pour ce long travail d’enquête, pendant toute une année, a été invité à remettre ses conclusions dont on mesure l’importance. Les membres de ce tribunal étaient réunis au carmel autour de Mgr Minnerath pour préparer cet envoi prochain au Vatican ; on citera  parmi les membres de ce tribunal le Père Antonio Sangalli, vice postulateur de la cause de canonisation, Mgr Ennio Apeciti, juge, le Père Paul Chadeuf, promoteur de justice, le père Yves  Frot, notaire, le docteur Paterlini et M. Fabio Regazzoni, interprète. Les huit gros volumes que constitue ce rapport ont été scellés avec des cachets de cire, les comptes rendus ont reçu le sceau de l’archevêque et la signature certifiée des différents juges. Tous ces documents, dont un exemplaire sera conservé à l’archevêché de Dijon, seront envoyés au Vatican et feront l’objet de soins tout particuliers.

A noter la présence à cette cérémonie d’une douzaine de prêtres diocésains, des membres de la famille d’Elisabeth (en particulier la famille Chevignard), ou encore le Père Marc Galen, Chancelier de l’archevêché, qui veillera à la protection de cet important dossier.



                                                                            Jean Clerc



Crédits photos : Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 aot 2012 - Rubrique Vie du diocèse

Le mois de septembre arrive et avec lui les installations des curés dans leurs nouvelles paroisses.


Voici les dates et lieux de ces installations qui interviendront tout au long du mois de septembre.







Dimanche 2 septembre 2012
 

Le Père Wojciek Ciesla est installé curé de la paroisse de Recey-sur-Ource au cours de la messe de  11 h en l'église de Recey.


Samedi 8 septembre 2012


Le Père François-Xavier de Guibert est installé curé de la paroisse de Saint-Julien au cours de la messe de 18 h 30 en l'église de Saint-Julien.


Dimanche 9 septembre 2012


Le Père Albert Zoungrana est installé curé de la paroisse de Précy-sous-Thil au cours de la messe de 9 h 30 en l'église de Précy Sous Thil.

Le Père Joseph Nkouka est installé curé de la paroisse de Pontailler-sur-Saône au cours de la messe de 10 h 30 en l'église de Pontailler-sur-Saône.

 Le Père Albert Zoungrana est installé curé de la paroisse de Vitteaux au cours de la messe de 11 h en l'église de Vitteaux.

 Le Père Maurice Thirault est installé curé de la paroisse de Liernais au cours de la messe de 11 h en l'église de Liernais.


Dimanche 16 septembre 2012


Le Père Alain Theuret est installé curé de la paroisse de Brazey-en-Plaine au cours de la messe de 9 h 30 en l'église de Brazey en Plaine.

Le Père Christian Baud est installé curé de la paroisse de Semur-en-Auxois au cours de la messe de 10 h 30 en l'église de Semur en Auxois.  

Le Père Alain Theuret est installé curé de la paroisse de St Jean-de-Losne au cours de la messe de 11 h en l'église de St Jean de Losne.


Dimanche 23 septembre 2012


Le Père Maurice Thirault est installé curé de la paroisse de Saulieu au cours de la messe de 11 h en l'église de Saulieu.


Dimanche 30 septembre 2012


Le Père Bruno Dufour est installé curé de la nouvelle paroisse provisoirement appelée Dijon St Paul - Ste Jeanne d'Arc au cours de la messe de 10 h 30 en l'église Saint-Paul de Dijon.





Photo de couverture : collégiale Notre-Dame de Semur-en-Auxois

Photos ci-dessous : Quelques-uns des curés qui ont été nommés par Mgr Minnerath dans une nouvelle paroisse : les Pères François-Xavier de Guibert, Alain Theuret, Albert Zoungrana, Bruno Dufour et Christian Baud
 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 23 aot 2012 - Rubrique Evénements

Ce samedi 25 août 2012, Mgr Minnerath présidera à 17h les vêpres au carmel de Flavignerot pour clôturer le procès diocésain en reconnaissance du miracle attribué à la Bienheureuse Elisabeth de la Trinité. Seront notamment présents les membres de la commission canonique d'enquête et le procureur général de l'ordre du Carmel.



Une guérison inexpliquée


Elisabeth de la Trinité a été béatifiée par Jean Paul II en 1984. Née en 1880, elle est entrée au carmel de Dijon quand elle avait 21 ans. Atteinte d’une maladie incurable, elle recueille ses prières sur des carnets et meurt le 9 novembre 1906.

Il y a une dizaine d’années, une femme atteinte d'une grave maladie s’est rendue au carmel de Flavignerot. Lors de sa prière, la quadragénaire, de nationalité belge, aurait alors été guérie.


Un procès ouvert il y a un an


Le 11 juillet 2011 s’ouvrait en la chapelle de l’Archevêché de Dijon le Procès diocésain « sur le miracle » en vue de la canonisation d’Elisabeth de la Trinité : célébration privée mais solennelle, sous la présidence de notre archevêque, à laquelle participèrent les trois membres du tribunal diocésain nommés par Mgr Minnerath : son représentant, Mgr Apeciti, prélat de Sa Sainteté, du diocèse de Milan, et deux prêtres de notre diocèse, le Père Paul Chadeuf, Promoteur de justice, et le Père Yves Frot, Notaire de la cause, ainsi que Fabio Regazzoni, Traducteur. Etaient présents également le Chancelier de l’Archevêché, quatre carmélites, une partie du Collège des Chanoines, des membres de la famille d’Elisabeth et des employés de l’Archevêché.

Treize mois plus tard, le procès diocésain s’achève donc. Après la cérémonie des vêpres de ce samedi 25 août, le dossier sera transféré à la Congrégation pour les causes des saints à Rome et une canonisation pourra alors être envisagée.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...