Notre Blog Actualités



Posté le 13 septembre 2012 - Rubrique lire, écouter, regarder

Avec 62 radios et 236 fréquences réparties sur l’ensemble de la France et de la Belgique, RCF accompagne tous les jours près de 600 000 auditeurs !


Radio respectueuse de tous ceux qui sont à l’écoute de ses programmes, RCF lutte contre l’exclusion et favorise le lien social.

Musique, économie, info, culture, foi chrétienne : les programmes RCF portent un sens, une proximité, un regard chrétien sur le monde.


RCF Parabole est une radio généraliste qui programme des émissions axées sur ces quatre grands thèmes :
 
- Musique
- Spiritualité
- Société et culture
- Informations locales, nationales et internationales


RCF Parabole, c’est 4h30 d’émissions journalières, réalisées localement par :
 
-  3 salariés
- Une équipe de bénévoles


RCF Parabole : 1ère radio associative en Côte d’Or et Saône-et-Loire.



Dijon 88.3 FM
Chalon-sur-Saône 88.3 FM
Mâcon 95.1 FM
Arnay/Saulieu 98.5 FM
Beaune 102.0 FM
Montbard 104.3 FM
Châtillon-sur-Seine 106.6 FM




Téléchargez dans le PDF ci-dessous la grille des programmes 2012/2013 de RCF Parabole.
Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 12 septembre 2012 - Rubrique lire, écouter, regarder

Dans quelques mois, il y aura 50 ans que le Père Pierre Dubois, prêtre du diocèse de Dijon né en 1931, a choisi de partir servir l’Eglise du Chili. Peu d’années après son ordination qui a eu lieu en 1955, alors qu’il est vicaire à Sainte-Chantal de Dijon, très impliqué dans l’ACO, Pierre souhaite partager la vie de chrétiens plus pauvres en partant sur un autre continent.

Au Chili, d’abord à Santiago puis à 500 km au sud, il peut à la fois œuvrer dans les paroisses et être proche de tous les habitants en choisissant de vivre au milieu d’eux, comme eux. Le P. Michel Quoist, alors secrétaire du CEFAL, organisme de l’Eglise de France qui accompagne les prêtres en Amérique Latine, raconte alors dans un des ses livres : 

« Avant-hier, je pensais intensément à mes amis prêtres en Amérique latine. A toi, Pierre, entre autres, que j’ai vu au Chili il y a un mois à peine, dans ta minuscule baraque de planches mal jointes, sans eau, sans électricité. Le lit : un cadre de bois tendu d’élastiques, que tu relevais dans la journée pour faire de la place. Le water, un trou dehors à côté de la baraque. Pierre, j’hésitais à te dire que ce n’était pas raisonnable, que tu ne « tiendrais » pas… Toi tu rayonnais et m’exprimais ta joie mais aussi la perte de tes illusions. Tu me disais combien les gens étaient heureux de te voir t’installer dans ce bidonville : « Un padre, avec nous, comme nous », c’était la première fois ! Mais tu me rapportais aussi la réflexion de cette femme, qui silencieuse – admirative pensais-tu – venait te voir construire ta « maison » et qui s’exclamait brusquement : « Padre comme vous êtes riche !... Vous avez du bois neuf ! » Les autres autour de toi n’avaient que des vieilles planches et des bidons éventrés. »

(Michel Quoist, A cœur ouvert, Editions ouvrières, 1981, p.211-212.)

 

De grandes étapes ont marqué ces 50 ans de vie de Pierre Dubois au Chili :

- le coup d’Etat de 1973 alors qu’il était en France. Il repart pourtant au Chili alors que ce retour lui était déconseillé parce que risqué.

- sa nomination comme curé du quartier de la Victoria, quartier particulièrement pauvre où il va aider les chrétiens à lutter contre leur pauvreté mais aussi les défendre lors de manifestations où les policiers viendront arrêter, emprisonner et torturer des manifestants. Lui-même devra subir de nombreuses arrestations et plusieurs interrogatoires.

- la mort de son confrère, le Père André Jarlan, prêtre du diocèse de Rodez, tué par « une balle perdue » lors de l’une de ces manifestations. (Cet événement qui a tant marqué Pierre Dubois est rapporté dans le livre de Jean-Marie Leuwers, André Jarlan toujours vivant, éditions ouvrières, 1986.)

- son expulsion du Chili en 1986 avec deux autres prêtres Français et son retour dans le diocèse de Dijon : tout en restant officiellement « curé de la Victoria », il acceptera même de servir la paroisse d’Arnay-le-Duc.

- son retour au Chili en 1990, à la demande et à l’invitation du nouveau président du Chili.

 

Durant toutes ces années, Pierre a toujours eu le souci de partager ce qu’il vivait dans ce pays si marqué par les soubresauts politiques et les catastrophes naturelles. Ce sont ses courriers, ses circulaires qui viennent d’être rassemblés par le P. Robert Dumont et illustrés par de nombreuses photos dans un ouvrage qui va paraître dans quelques jours aux éditions Khartala : Un prêtre français au Chili – 50 ans au service du monde ouvrier.

 

Ce livre, nous pourrons le découvrir alors qu’il sortira tout juste de l’imprimerie le 

Vendredi 19 octobre  à 18 h à la Maison Diocésaine.

 

 

Le Père Pierre Dubois n’est pas en suffisamment bonne santé pour revenir nous présenter ce livre mais le Père Robert Dumont, qui a rassemblé tous les documents, viendra présenter cet ouvrage avec les membres de la famille de Pierre Dubois.

A cette occasion, le livre sera proposé à son prix de lancement.

 

 

 

Ci-dessous, photos du Père Pierre Dubois et la couverture du livre.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 septembre 2012 - Rubrique Vie des Paroisses

Après l'installation du Père Ciesla à Recey-sur-Ource la semaine dernière, ce sont les Pères François-Xavier de Guibert, Albert Zoungrana, Joseph Nkouka et Maurice Thirault qui ont été installés ce week-end dans leurs nouvelles paroisses.


Le Père de Guibert a été installé curé de Saint-Julien ce samedi 8 septembre en l'église de Saint-Julien.

Le Père Zoungrana a été installé curé de Précy-sous-Thil puis de Vitteaux ce dimanche 9 septembre.

Les Pères Joseph Nkouka et Maurice Thirault ont été quant à eux respectivement installés à Pontailler-sur-Saône et à Liernais ce dimanche.



Retour en image sur ces installations.


Retrouvez ICI toutes les dates des prochaines installations des curés dans les paroisses du diocèse de Dijon.




Crédits photos (dans l'ordre) : paroisse de Saint-Julien, paroisse de Pontailler, paroisse de Vitteaux, paroisse de Liernais

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 10 septembre 2012 - Rubrique Mouvements et associations

Cet été, en Cote d'Or, ce sont de nombreux jeunes qui ont rejoint un des huit groupes existants : à Auxonne, à Beaune, à Dijon (sur les paroisses Saint-Joseph, Sainte-Bernadette et Saint-Bernard), à Marsannay, à Nuits-Saint-Georges et à Quétigny. Tout au long de l'année, ils accueillent tous ceux et celles qui souhaitent vivre le scoutisme et le guidisme, sans distinction de nationalité, de culture et d’origine sociale dans le respect du cheminement et des questionnements de chacun.

Cet été on a vu fleurir de nombreux camps de scouts dans notre département et les jeunes du département sont également partis découvrir d'autres horizons.


                                                                                                      Olivier Laval




Retour en photos sur tous ces bons moments dans le diaporama ci-dessous !

 


 



Responsable régionale :

Marie Hélène FEUR, Déléguée territoriale au Territoire Bourgogne Nord, 14, rue Maréchal Franchet-d’Esperey - DIJON


Bus Liane 6 (arrêt Reims)
Tél. : 09 71 30 26 51 • Fax : 03 80 70 98 36

email : sgdf.bourgognenord@laposte.net




Trouvez + d'info sur http://blogs.sgdf.fr/bourgogne-nord

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...