Notre Blog Actualités



Posté le 02 janvier 2013 - Rubrique Jeunes

Près de 40 000 chrétiens de 16 à 35 ans venus de toute l’Europe et d’ailleurs sont réunis depuis le 28 décembre et jusqu’à ce soir à Rome, dans le cadre de la rencontre européenne de Taizé.

Cette rencontre œcuménique, qui regroupe donc des jeunes catholiques, protestants et orthodoxes, se déroule chaque année depuis 35 ans dans une ville européenne.

Parmi les thèmes médités durant cette rencontre : la foi des premiers chrétiens, le silence et la prière personnelle, l’accueil des réfugiés, les martyrs de notre temps, le développement durable, la construction de la paix, le doute et la foi…

Les jeunes ont également pu rencontrer le Pape Benoît XVI le 29 décembre à l’occasion d’une célébration place Saint-Pierre.

Plusieurs jeunes du diocèse de Dijon

Dans son livre publié en prélude à ces journées, Frère Aloïs, le prieur de Taizé, insiste sur les « piliers »  de cette spiritualité voulue par son prédécesseur, Frère Roger : « Silence, accueil de la Parole de Dieu, prière commune, service des pauvres, engagement pour la réconciliation ».

Parmi les 2000 français présents, quelques jeunes du diocèse de Dijon ont réalisé ce pèlerinage à Rome sur les tombeaux des apôtres et ne manqueront certainement pas de nous communiquer leurs impressions.

La prochaine édition de cette rencontre annuelle de la communauté de Taizé se déroulera du 28 décembre 2013 au 2 janvier 2014 à Strasbourg.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 31 dcembre 2012 - Rubrique Vie du diocèse

Les célébrations pontificales de Noël ont eu lieu dans la cathédrale Saint Bénigne remplie de fidèles qui ont pu bénéficier d’un programme musical particulièrement soigné.

La messe de la nuit de Noël a été chantée par l’ensemble Joseph-Samson placé sous la direction de Jean-Louis Gand tandis que la messe du jour de Noël ainsi que les vêpres pontificales ont été chantées par la maitrise de la cathédrale placée sous la direction d’Etienne Meyer. C’est M. Maurice Clerc qui était aux grandes orgues de la cathédrale.

A chacune de ces messes, l’archevêque, entouré par plusieurs chanoines membres du chapitre métropolitain, a assuré l’homélie.

Les textes des homélies de la Nuit de Noël et du jour de Noël sont disponibles dans le pdf ci-dessous.

 

Photos : Marie-Dominique Trapet.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 28 dcembre 2012 - Rubrique Vie des Paroisses

Comme chaque année, les célébrations de Noël ont permis à l'assemblée réunie à la cathédrale autour de notre Archevêque de vibrer aux sons des Noëls et de la musique servie par nos organistes, par l'Ensemble Joseph-Samson et par la Maîtrise de la Cathédrale.

Deux grands musiciens reconnus, titulaires de premiers prix au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, se trouvaient ainsi réunis en notre cathédrale, qui célébraient tous deux quarante années passées à Saint-Bénigne, au service de la liturgie : Maurice Clerc et Jean-Louis Gand.

C'est en effet après les vêpres de Noël 1972 que le Chanoine Gagey avait nommé Maurice Clerc titulaire des grandes orgues de la cathédrale.

Quant à Jean-Louis Gand, il a succédé à Jean-François Samson en 1972 à la direction de l'Ensemble Joseph-Samson qu'ils avaient créé ensemble en 1964. Il dirigeait ainsi à Noël, dans le chœur de la cathédrale, sa quarantième messe de minuit à la direction de l'Ensemble qui porte le nom de Joseph-Samson, compositeur et maître de chapelle de la Maîtrise de la Cathédrale de Dijon de 1930 à sa mort en 1957.

Mgr Minnerath a salué la qualité du chant et de la musique qui avaient accompagné la prière des fidèles durant la veillée et la messe de minuit et au jour de Noël.

Le Chanoine Dominique Garnier a, à son tour, à la fin de la célébration de l'office pontifical des Vêpres de Noël, souligné l'importance de la beauté dans la célébration liturgique et honoré les quarante années passées par Maurice Clerc aux grandes orgues de la cathédrale.

Les chantres et choristes ont déployé leurs voix, les instruments ont font entendre d'éclatantes clameurs, comme nous en livre le récit l'auteur du Premier Livre des Chroniques que se plaisait à citer Joseph Samson ! Avant d'ajouter : « Soin, Qualité, Amour : trois mots qui signifient la même chose » !

La qualité dans l'œuvre d'art n'est pas le signe d'une recherche d'ordre esthétique, mais l'expression même de la charité. Ceux qui ont vécu ces célébrations auront pu le vérifier !

Marie-Aleth Trapet

 

Photos : Marie-Dominique Trapet.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 27 dcembre 2012 - Rubrique Mouvements et associations

La situation des demandeurs d’asile à Dijon a souvent été évoquée non seulement dans la presse mais aussi par un certain nombre d’associations chrétiennes qui informent sur les conditions de vie de ceux qui, après avoir suivi les procédures, attendent une réponse à leur demande d’être accueillis en France. Beaucoup d’entre eux connaissent des problèmes de logement et de nourriture.

 

Accueillis dans des familles.

Cela se fait souvent discrètement. Mais il est à noter que certains dijonnais ont pris la décision d’accueillir telle ou telle famille à leur domicile.

Mais d’autres membres des paroisses et mouvements chrétiens de Dijon ont souhaité pouvoir au moins offrir des repas à ceux qui n’ont que peu de moyens pour acheter de la nourriture et cuisiner. Voilà pourquoi deux paroisses dijonnaises plus particulièrement équipées pour cela ont choisi de les accueillir pour un repas chaque semaine : la paroisse de la Visitation à Chevigny-Saint-Sauveur accueille pour le déjeuner du mercredi et la paroisse St Pierre (Place Wilson à Dijon) accueille pour le déjeuner du jeudi.

Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées pour préparer les repas, mettre la table et accueillir ceux qui ont été mis au courant de cette initiative.

Faire passer l’information.

Un des défis de toute l’équipe organisatrice est maintenant de faire en sorte que l’existence de ces repas soit bien connue par tous ceux qui ont vocation à y être accueillis. L’information a déjà été transmise dans tous les lieux d’hébergement mais le sera encore davantage dans les jours qui viennent.

Photos : non seulement les repas sont préparés mais les personnes sont accueillies.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...