Notre Blog Actualités



Posté le 23 novembre 2012 - Rubrique Vie des Paroisses

Dimanche 28 octobre, l'église Saint-Nicolas de Châtillon-sur-Seine était pleine à craquer pour dire adieu à Soeur Françoise et Sœur Henriette Dominicaine Missionnaire des Campagnes (DMC). 

C'est le Père Lionel Canat, très ému, qui a officié avec le Père Paul Chadeuf, délégué épiscopal pour la vie consacrée et le Père Paul Houdart, vicaire épiscopal, en présence de Soeur Marie-Joseph responsable régionale des DMC du Nord de la France.

C'est à la demande de l'équipe sacerdotale de l'époque que les DMC sont venues à Châtillon en 1983. Par leurs présences tout au long de ces années, énormément de travail a été fait grâces à elles, et avec beaucoup de responsabilités, toujours et toujours avec un grand sourire et beaucoup de réconfort dans leur mission auprès des jeunes, et des moins jeunes.

A elles deux, elles étaient la vraie pierre de l'Eglise sur laquelle on pouvait se ressourcer, sans jamais se lasser durant les 27 ans d’Henriette et 25 années de Françoise.

Ni l'une, ni l'autre n'ont jamais sû dire "non" malgré tout le travail actifs et bénévoles (restos du coeur, don du sang...) qu'elles faisaient. C'est avec une très grande tristesse que dans le Nord de la Côte d'Or nous voyons partir nos dernières religieuses après les Ursulines de Saint Bernard et les Soeurs de la Charité de Saint Paul.

 En espérant qu'un jour très prochain nous verrons venir de nouvelles  religieuses dans cette région. Après la messe, un verre de l'amitié a été offert où elles ont reçu de nombreuses sympathies de la ville de Châtillon, de la paroisse, ainsi que des équipes dont elles faisaient parties.

Soeur Henriette, Soeur Françoise, soyez certaines d'être encore dans nos coeurs et dans nos prières pour longtemps. 

MERCI et encore MERCI

 

                                                                         Une paroissienne de Châtillon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 novembre 2012 - Rubrique Mouvements et associations

Un colloque est organisé à Dijon ce week-end par le Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement (CCFD). Intitulé « La terre en jeu, enjeux citoyens ! », il propose deux demi-journées de réflexion.

 
Un WE sur la terre… Pour quoi faire?

Ensemble, nous représentons un réseau de citoyens qui se mobilisent pour que les choses changent. Retrouvons-nous, échangeons sur les moyens que chacun a trouvé, du Nord au Sud de la planète.
 
Depuis 50 ans, le CCFD terre solidaire défend le droit à la souveraineté alimentaire, dont l’accès à la terre est un élément primordial.

En Bourgogne et Franche Comté, les militants CCFD terre solidaire portent une dynamique sur cette thématique depuis 4 ans, et ils ont des choses à dire :

- Des partenaires de pays du sud sont venus ici
- Nous sommes allés en rencontrer au Brésil
- Des acteurs du Nord proposent des solutions aux questions d’accès à la terre ici en Bourgogne et Franche Comté

Mieux que des paroles, il y a les actes!
 
 
Programme :
 
 
Samedi 24 : 14h, ateliers ; 18h, temps convivial ; 20h30, projection du film AlimenTerre.

Dimanche 25 : 9h, restitution des ateliers ; 10h, bilan et perspectives par 2 grands témoins : Sjoerd Wartena, Président fondateur de l’association « Terre de liens » et Marc Dufumier, agronome et scientifique militant, dirigeant la chaire d'agriculture comparée à AgroParisTech ; 12h, conclusion et fin.
 
 
Lieu : DIJON, Agrosup (26 boulevard du Dr Petitjean).
 
Contact : laterreenjeu@ccfd.asso.fr

 
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 novembre 2012 - Rubrique Vie du diocèse

Deux fois par an, les permanents du diocèse de Dijon se réunissent pour faire un point sur la mission que l’Eglise leur a confié et pour échanger sur les réussites et les difficultés rencontrées chaque jour durant leurs activités.

Ce mardi 20 novembre, c’est en la maison paroissiale de Chenôve qu’ils se sont retrouvés. Après un mot d’accueil du Père Bernard Mantuala Mvindu, vicaire de la paroisse (le Père Luc Lalire, curé, étant à la Conférence des Evêques de France trois jours par semaine du fait de ses responsabilités au Pôle Amérique Latine), les 29 permanents présents ont pu écouter le témoignage du Père Pierre Mortureux, 91 ans dans quelques jours, qui vit à Chenôve depuis plus de 30 ans.

Après cette brève présentation de l’histoire de la ville de Chenôve, Maryline Gentil et Françoise Danguin ont ensuite pris la parole en dressant un constat des activités de la paroisse. Elles ont notamment mis en avant les points forts que sont la pastorale de la santé (18 bénévoles de la paroisse) ou encore les relations avec les autres religions (notamment les musulmans), sans pour autant occulter les points faibles (comme l’absence d’une Equipe d’Animation Paroissiale ou le très petit nombre  de baptêmes ou d’enfants inscrits à l’Eveil à la Foi).

Après une messe dans l’église Saint-Nazaire de Chenôve et un repas partagé, Dominique Yeme, diacre permanent au service de la paroisse d’Is-sur-Tille/Grancey, a exposé son sens de la mission, en comparant notamment le diocèse à une entreprise dont les membres se doivent d’être responsables et devant faire preuve de « l’esprit boutique ».

Blandine Arbor, Catherine Barthelet (toutes deux aumônières dans les hôpitaux) et Jean Riegel (délégué épiscopal à l’information) ont ensuite présenté au groupe les ressorts qui guident leurs missions.

Les permanents du diocèse se sont ensuite divisés en trois groupes pour échanger sur cette journée et sur les différents témoignages auxquels ils ont assisté. Après une brève reprise de ces échanges, le Père Eric Millot a réalisé une petite synthèse de cette journée et des propos entendus. Le vicaire général a rappelé que le diocèse forme une entreprise, dans laquelle les permanents se doivent d’être professionnels et de trouver l’équilibre entre le professionnalisme et la mission reçue. Le Père Millot a également invité les permanents à témoigner de ce qu’ils vivent et font au quotidien : au monde extérieur, certes, mais aussi aux autres chrétiens.

La prochaine rencontre des permanents du diocèse de Dijon se déroulera le lundi 11 mars 2013, à la maison diocésaine.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 novembre 2012 - Rubrique Vie du diocèse

Du 16 au 18 novembre s'est tenue à Nevers la traditionnelle session provinciale des diacres de la Province de Bourgogne. Près de quatre-vingt diacres et épouses étaient présents pour réfléchir et échanger sur "Vatican II, cinquante ans après"



La rencontre était structurée autour des interventions sur les thèmes suivants :
 

 

- Présentation générale de Vatican II, par le père Philippe Vivier
- Constitution sur la sainte liturgie "Sacrosanctum concilium" par le père Christian Baud
- Constitution dogmatique sur l'Eglise "Lumen gentium" par le père Christophe Champenois
- Constitution dogmatique sur la révélation divine "Dei verbum" par le père Joël Urion
- Constitution pastorale sur l'Eglise dans le monde e ce temps "Gaudium et spes"


Comme lors du Concile, cette session a été riche non seulement par la qualité des interventions, mais aussi par les intersessions et les discussions fraternelles "de couloir" entre les diacres, leurs épouses, et les prêtres présents. Discussions issues des documents étudiés, mais aussi plus généralement des pratiques des diacres des quatre diocèses, réunis une fois par an à cette occasion.

Un demi-siècle s'est écoulé depuis Vatican II. On dit qu'il faut un siècle pour qu'un concile commence à porter tous ses fruits. Cette session a clairement fait apparaître tant les fruits déjà mûrs, comme par exemple la restauration du diaconat permanent, que les fruits qui restent à faire croître, avec l'aide de l'Esprit Saint.

 

                                                                                 Père Christian BAUD
                                                                 Délégué épiscopal pour le diaconat permanent

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...