Notre Blog Actualités



Posté le 12 fvrier 2013 - Rubrique Mouvements et associations

Le 26 janvier dernier, 60 personnes (des enfants en clubs, leurs parents, des responsables...) se sont retrouvées à la salle polyvalente de Perrigny-lès-Dijon pour l’assemblée générale annuelle de l'Action Catholique des Enfants (ACE).

Avec l’ACE, le jeu est partout, pour l’assemblée générale aussi ! Nous avons découvert rapport moral, rapport financier et rapport d’activité au travers de différents jeux pendant lesquels chacun a pu s’exprimer, poser des questions, découvrir  tout ce qui s’est vécu avec le mouvement pendant une année.

Ce fut l’occasion d’expérimenter pour les adultes et les parents en particulier, ce que vivent les enfants pendant les clubs, et la pédagogie de l’ACE.

A la fin des jeux, nous nous sommes retrouvés en assemblée plénière  pour reprendre les différents rapports et les voter. Les enfants aussi ont voté.

De nouveaux membres ont été élus au comité départemental (conseil administration). Nous accueillons cette année et pour des mandats de trois ans : Coralie Ménard (Triolo), Amaury Vaussanvin (accompagnateur), Isabelle Gounot (membre de la commission conduite) et Christelle Pierron (parent). Marie Nordey- Berard renouvelle son mandat.

A la fin de cette assemblée générale, nous avons accueillis toutes les personnes qui s’étaient inscrites pour le repas, cette année, un couscous.

120 personnes ont participé à ce repas, toujours sous le signe de la fête et de la convivialité, avec des animations tout au long de la soirée organisées par les responsables des clubs. Parce que nous sommes convaincus que chacun a un talent à découvrir et à faire partager, l’animation de la soirée était donc « l’ACE a un incroyable talent » !

 

                                                                     Stéphanie Foucherot

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 fvrier 2013 - Rubrique Evénements

Dans un discours prononcé ce lundi 11 février, le Saint Père renonce au ministère d’évêque de Rome, Successeur de saint Pierre. Ainsi, le 28 février 2013 à 20h, le siège de saint Pierre sera vacant et un conclave pour l’élection d’un nouveau pape sera convoqué.


Les catholiques du monde entier sont unis dans la prière et confient au Seigneur le Saint Père et l’Eglise. 

 

Voici la traduction du discours que Benoît XVI a prononcé ce lundi 11 février :


"Frères très chers, 

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié. C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire. 

Frères très chers, du fond du cœur je vous remercie pour tout l’amour et le travail avec lequel vous avez porté avec moi le poids de mon ministère et je demande pardon pour tous mes défauts. Maintenant, confions la Sainte Eglise de Dieu au soin de son Souverain Pasteur, Notre Seigneur Jésus-Christ, et implorons sa sainte Mère, Marie, afin qu’elle assiste de sa bonté maternelle les Pères Cardinaux dans l’élection du Souverain Pontife. Quant à moi, puissé-je servir de tout cœur, aussi dans l’avenir, la Sainte Eglise de Dieu par une vie consacrée à la prière." 


                                                                                 BENEDICTUS PP XVI


Source : Vatican

 

 

Ci-dessous : Mgr Minnerath et les autres évêques de la Province de Dijon, entourant le Pape Benoît XVI lors de la dernière visite Ad Limina à Rome en novembre 2012.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 fvrier 2013 - Rubrique Carnet

Le Chanoine Charles EUVRARD, prêtre du diocèse de Dijon, est décédé ce dimanche 10 février 2013, au Centre hospitalier de Dijon.


Ses obsèques seront célébrées le mercredi 13 février 2013 à 11 h en la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon (21).

Nous l'accompagnons de notre prière.


Ci-dessous, l'avis de décès du vicaire général, le Père Eric Millot.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Commentaires (1)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Michèle et Philippe Kesseller
Le 12 fvrier 2013 à 16H06
Nous pleurons un véritable ami, un homme cultivé et un saint prêtre.


Posté le 08 fvrier 2013 - Rubrique lire, écouter, regarder

Nous venons à peine de célébrer Noël que le calendrier nous invite déjà à entrer dans le temps du carême ! C’est donc naturellement qu’Eglise en Côte d’Or a choisi de consacrer le dossier de ce numéro au carême et à ses trois piliers : le partage, la prière, et le jeûne.

L’histoire de l’Église et de la liturgie nous rappelle que ce temps est étroitement associé à l’ultime préparation de tous les catéchumènes à recevoir les sacrements de l’Initiation chrétienne au cours de la Vigile Pascale.

Par le Carême, chaque chrétien accompagne ceux qui se préparent au baptême. Mais chaque chrétien cherche aussi à reprendre conscience de son baptême et c’est l’Évangile proclamé le mercredi des Cendres qui nous rappelle comment faire : « Toi, quand tu fais l'aumône…», « Toi, quand tu pries…», « Toi, quand tu jeûnes…»… Partager, prier, jeûner deviennent alors comme trois piliers pour bâtir le temps de carême. Et chaque chrétien, avec ces trois dimensions, seul et communautairement, tente de redynamiser toute sa vie de foi.

Comment cela se vie-t-il dans notre diocèse ?

Le dossier du mois : les trois piliers du Carême

Tout d’abord, c’est Emmanuel Clémence, responsable de la mission ouvrière et de la pastorale des milieux populaires, fort de son expérience, qui nous explique comment peut se vivre le partage dans les mouvements d’action catholique. Comme il le signale, cette pratique du partage est bien ancrée chez de nombreux chrétiens.

Il nous explique également toutes les démarches concrètes mises en place, comme par exemple les enfants des clubs ACE de Saint-Apollinaire et de la Visitation qui ont participé à la collecte de la banque alimentaire en novembre, avec notamment des distributions de papiers, des collectes de denrées ou la réalisation de questionnaires pour mieux connaître la banque alimentaire.

Dans la suite de ce dossier d’Eglise en Côte d’Or consacré aux trois piliers du carême, le Père Paul Houdart, vicaire épiscopal et curé des paroisses de Pouilly-en-Auxois et de Bligny-sur-Ouche, témoigne de la manière dont est vécue la prière durant le carême dans les paroisses.

Il insiste notamment sur deux aspects indissociables qui luisemblent essentiels dans la prière de carême en paroisse : dilater (notre existence) et communier.

Enfin, pour conclure ce dossier de février d’Eglise en Côte d’Or, le Père Barthélémy-Marie de l’abbaye de Flavigny nous explique comment le jeûne peut être une offrande à Dieu.

Prière, jeûne, partage. Trois piliers pour le carême mais surtout trois invitations adressées à chaque chrétien.

Visages de Prêtres

Dans ce numéro du mois de février d’Eglise en Côte d’Or, vous ferez plus ample connaissance avec le Père Patrick-Marie Févotte, curé de la paroisse Bienheureux Jean XXIII de Dijon et doyen du doyenné Dijon Nord-Est.

Auteur de nombreux ouvrages sur Elisabeth de la Trinité, ce prêtre dijonnais nous raconte son cheminement jusqu’au sacerdoce et sa relation intime avec la bienheureuse Elisabeth.

Le Père Févotte nous explique notamment qu’Élisabeth de la Trinité lui apporte une présence. Le prêtre précise que cette présence est très discrète, mais pourtant très active. En effet, selon le Père Patrick-Marie, Elisabeth agit de manière secrète dans le coeur, mais que cette affection dont elle était capable durant sa vie au carmel, elle en est tout à fait capable encore aujourd’hui. Selon le Père Févotte, cette présence aimante apporte une joie et une fraîcheur dans l’existence.

Vous découvrirez également que les festivités pour les 50 ans de l’église Sainte-Bernadette sont en préparation. La paroisse espère ainsi, selon le Père Févotte, fédérer un grand nombre de personnes qui, d’une manière ou d’une autre, ont vécu des moments importants dans ce lieu.

De nombreux comptes-rendus des évènements diocésains

Dans ce numéro d’Eglise en Côte d’Or du mois de février, vous retrouverez des comptes-rendus des messes de la saint Vincent Tournante, qui s’est déroulée le dernier week-end de janvier à Châtillon-sur-Seine, des vœux de Mgr Minnerath au diocèse ainsi que ceux aux autorités ou encore de la messe des peuples, qui a réuni une nouvelle fois de très nombreuses communautés autour de l’archevêque dans l’église Saint-Bernard de Dijon.

Vous retrouverez aussi dans ce numéro le bilan de la rencontre du doyenné Dijon Sud-Est autour du mariage, de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, ou encore de la saint Vincent de Chenôve.

Enfin, vous retrouverez un hommage au Père Albert Sauvageot, prêtre du diocèse de Dijon décédé le 2 janvier dernier, une galerie photos du nouveau chemin de croix de l’église Saint-Georges de Beaulieu, qui semble avoir déjà conquis tous les visiteurs, et enfin une présentation des petits carnets de carême, réalisés dans le diocèse depuis la fin des années 1970 et dont vous êtes 110 000 à profiter chaque année !

 

 

Toutes ses informations sont donc à retrouver dans votre revue Eglise en Côte d’Or, dont le numéro du mois de février est paru hier ! 

N’hésitez pas à vous abonner si vous ne l’êtes déjà, et si vous faites partie de nos lecteurs, un grand merci pour votre fidélité !

 

Eglise en Côte d’Or, revue du diocèse de Dijon, est disponible par abonnement (31 euros par an), à l’accueil de l’archevêché, à l’accueil de la maison diocésaine, dans les librairies la Procure et Privat à Dijon et sur les tables de presse des paroisses.

Tous ces numéros (10 par an + numéros spéciaux éventuels) sont accompagnés de la lettre d'information du diocèse (4 pages), qui annonce les principaux évènements de l'activité diocésaine.

Eglise en Côte d'Or paraît tous les premiers jeudis du mois.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...