Notre Blog Actualités



Posté le 10 mai 2013 - Rubrique Culture et patrimoine

Pour la deuxième année consécutive, le diocèse de Dijon, grâce à son service culturel, participe à la « Nuit des Cathédrales ».

Depuis plusieurs années, il est proposé de faire vivre un patrimoine commun à tous les pays et à toutes les communautés humaines et spirituelles.

En Europe, conscient du fait que les cathédrales sont des biens communs de tous les hommes et femmes d’un pays, d’une cité, Les Nuits européennes des cathédrales  ont été créées. Elles racontent l’histoire humaine des hommes, par l’architecture, les sculptures, les peintures, les livres... Elles témoignent de la vie des humains enracinée dans l’histoire, avec ses fêtes, ses épreuves, ses doutes et ses conquêtes. Elles témoignent et rapportent les « Sacrées histoires des hommes et de l’Homme ». 

Ce patrimoine, « bien de l’humanité », vit encore aujourd’hui. Il accueille tous ceux qui s’émerveillent du silence, de la musique, des peintures, de l’architecture, en un mot de la Beauté.  Il continue à faire vivre l’homme spirituel, dans les événements importants de son histoire humaine, (naissance, mariage, fêtes, mort). 

 

Cette année seront présentés des aspects méconnus de petites histoires de la cathédrale dont on trouve les traces enracinées dans les murs de l’édifice. Ainsi les fonts baptismaux, la tour Nord, la Croix de mission de 1820, les statues qui encadraient l’autel de la Sainte Chapelle de Dijon, livreront de « sacrées histoires ».

Les techniques employées telles que la musique (orgue, clarinettes, chants), la vidéo, les contes bibliques, la danse, de brefs exposés, mettront en valeur ces découvertes. Nous terminerons par les complies chantées par les Ambrosiniens.

 

Le programme : La Nuit des Cathédrales  - de « sacrées histoires » 

 

9h30 et 11 h : Visite du fonds Saint Bénigne - Bibliothèque municipale

14h et 15h15 : Autour de l’abbaye Saint-Bénigne

14h15 : La Cathédrale flamboyante – DVD

14h45 et 15h15 : Contes bibliques pour adultes

15h : Concert Trompette et Orgue

18h : Concert Trompette et Orgue

20h : Ouverture : Orgue

20h20 : Fonts Baptismaux :

-          Les pleurants : exposition photos

-          Les cendres des Ducs « une sacrée histoire »

-          Présentation de l’histoire des fontes baptismaux

-          Classe de chant du conservatoire

-          Conte biblique : « la samaritaine »

-          Interlude d’orgue

 

21h30 : Une croix monumentale, deux statues….

-          Transept Nord : Une « sacrée histoire »

-          Classe de clarinette du conservatoire

-          Interlude d’orgue

 

22h25 : La Cathédrale flamboyante. DVD
             Interlude d’orgue

23h15 : Improvisation chorégraphique, sous la croix
            Interlude d’orgue

23h40 : Complies, avec les Ambrosiniens

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 mai 2013 - Rubrique Evénements

Voilà déjà plus de deux ans que le projet Diaconia 2013 a été lancé par le Conseil National pour la Solidarité de l’Eglise Catholique, répondant à un appel émis par les évêques de France en 2009.

L’objectif premier de la démarche est d’appeler les communautés à vivre davantage dans la réciprocité, la fraternité et l’espérance avec les personnes en situation de fragilité, proches ou lointaines. Elle est aussi l’occasion de redire combien le service du frère est une manière de vivre sa foi chrétienne à la suite du Christ, comme l’a affirmé Benoît XVI en invitant les chrétiens à vivre l’Année de la Foi.

A l’Ascension 2013, les 9, 10 et 11 mai, un rassemblement national aura lieu à Lourdes pour mettre en commun tout ce qui a été vécu au cours des deux années précédentes. Plusieurs milliers de personnes sont attendues pour témoigner comment les chrétiens, en ce temps de crise, s’attèlent à la transformation sociale, à partir de ce que vivent les personnes les plus fragiles.

Le diocèse de Dijon a bien entendu participé à cette démarche et sera bien représenté à Lourdes.

L’an dernier, à la même époque, un rassemblement avait été organisé en l’église Sainte-Bernadette de Dijon. Plus de 300 personnes y avaient participé (voir ICI le compte-rendu de cet évènement).

Un livre des « fragilités » et des « merveilles », reprenant des témoignages de plusieurs dizaines de Côte d’Oriens, a également été publié.

Le rassemblement de ces prochains jours à Lourdes servira la même ambition que les actions qui ont été réalisées ces deux dernières années : redonner à tous le goût du service fraternel.

 

 

Pour voir la vidéo officielle de présentation de Diaconia 2013 : http://vimeo.com/30953260

Vous pouvez également retrouver le programme de ce rassemblement dans le document PDF ci-dessous, et suivre l'évènement en direct depuis le site http://diaconia2013.fr.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 mai 2013 - Rubrique Pèlerinage

C’est un grand soleil qui a accueilli les quelques 200 pèlerins venus prier Notre-Dame de Domois ce dimanche 5 mai.

Datant de la fin du XII e siècle, la statue de Notre-Dame de Domois est une vierge, taillée dans un bloc de ­chêne, représentée assise sur une cathèdre et portant l'enfant Jésus sur son genou gauche.

Pendant des siècles, elle vit converger vers elle des pèlerins de la région. Chaque année, il s'y faisait une procession solennelle pendant les rogations de printemps et d'autres dans les temps de calamités et de sécheresse.

En ce dimanche ensoleillé, le Père Claude Millet, curé de la paroisse de Fénay, a accueilli des pèlerins représentants tous les âges.  Le curé, entouré des Pères Patrick Févotte et Thierry Bastien, a invité les participants qui le souhaitaient à une courte procession d’une demi-heure dans le parc du sanctuaire.
Pendant ce temps, les autres participants ont récité le chapelet dans la chapelle, à l’abri du soleil.

Une messe a ensuite été célébrée dans une chapelle pleine. Les chants à Marie ont résonné avec une intense ferveur. Dans son homélie, le Père Millet est revenu sur le texte de l’annonciation qui venait d’être lu, et a insisté sur notre besoin permanent de « purifier notre regard et nos oreilles ».

La célébration s’est terminée par une bénédiction commune des trois prêtres présents. A la sortie de la messe, un moment convivial était proposé autour d’un verre. Ce partage fut apprécié par les pèlerins, heureux de profiter de cette météo clémente en cette journée où ils ont pu dire « merci » à Marie.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 mai 2013 - Rubrique Vie des Paroisses

Le 12 avril dernier, la paroisse de Brazey-en-Plaine proposait une soirée-débat autour de « l’Eglise en Inde », animée par Joseph-Diyas Maria Dasan.

Diacre à la paroisse de Genlis depuis 2012, Joseph-Diyas est arrivé en France en septembre 2008, sans connaître notre langue. Il est accueilli à la paroisse de Marsannay-la-Côte et étudiant à l’université de Dijon.

Né  en 1983 dans une famille nombreuse, Joseph vit chez le curé du village et ressent très jeune le désir de devenir prêtre. Il retournera en Inde pour son ordination presbytérale, le 14 juillet prochain, dans sa paroisse, et il reviendra en France jusqu’en 2023, en principe.

L’Inde est un pays en voie de développement complexe, formé de 28 états en 7 unions de territoires autonomes, dont la population compte 1,3 milliards d’habitants qui parlent 104 langues et environ 1000 dialectes.  La religion majoritaire est l’hindouisme (83%) suivie de l’Islam (13%), du bouddhisme (1,8%), et du sikhisme (0,2%). Les chrétiens (30% de protestants, 70% de catholiques) ne représentent que 3% de la population et subissent encore des persécutions.

L’Inde a d’abord été évangélisée par saint Thomas puis par saint François-Xavier.

Les chrétiens, surtout installés dans le sud, sont mieux éduqués car des écoles et des universités ont été fondées par les Jésuites et les Salésiens.

La famille est le lieu de transmission de la foi, de toutes les valeurs. La femme est honorée en tant que mère et forme les filles à leur rôle d’épouse et de mère. Le régime est patriarcal donc toute l’autorité est laissée aux hommes.

La scolarisation des filles est de 39,4 % alors que celle des garçons est de 64,1%. La naissance d’une fille est une malédiction et l’infanticide reste fréquent.

Le mariage est important. Bien qu’interdite par la loi depuis 1961, la dot reste obligatoire et est très couteuse pour la famille de la jeune fille souvent obligée de s’endetter. Cette pratique est responsable de milliers de victimes chaque année.

Les mariages sont souvent arrangés. La jeune fille va habiter dans sa belle-famille mais revient chez sa mère pour la naissance de son premier enfant.

Le divorce en Inde est très compliqué et ne concerne que 1 % des mariages.

La veuve doit revêtir un sari blanc, ne plus porter de bijou et ne peut se remarier, alors que le remariage est possible pour les veufs.

La famille chrétienne donne aux enfants une éducation religieuse très stricte avec la messe du dimanche, le catéchise, 45 minutes chaque matin et dans 47% des familles : la prière journalière. Le curé garde une influence prépondérante dans la vie de tous les jours.

Le système de la Caste structure le pays. Avec les cinq castes importantes (Brahman, Kshatriya, Vaishya, Sudra et Dalit), il existe 375 castes définies par le rang social ou l’activité professionnelle.

Joseph-Diyas possède un certificat de caste de pêcheur, profession majoritaire dans son village. Chaque caste a sa culture. Les intouchables sont en dehors de toute caste.


En arrivant en France, Joseph-Diyas a subit un gros choc en raison du peu de pratique religieuse, les églises vides, peu de jeunes à la messe, les relations entre garçons et filles si différentes, le nombre de divorces prononcés…

Le diacre constate que les chrétiens ont des relations avec les musulmans, mais qu’elles sont plus difficiles avec les hindous car il n’existe pas de mouvement interreligieux. 

 


                                              Une paroissienne de Brazey-en-Plaine

 


Crédits photos : paroisse de Brazey

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...