Notre Blog Actualités



Posté le 23 juillet 2013 - Rubrique lire, écouter, regarder

Pour la première fois depuis la création de la Province de Dijon, du 14 au 16 octobre 2012 a eu lieu à Paray Le Monial une session pour tous les prêtres des diocèses des diocèses d’Autun, de Dijon, de Nevers et de Sens. Ils se sont réunis pour réfléchir ensemble à l’occasion du 50ème anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II.

Cette session à laquelle plus de 200 prêtres ont participé à l’invitation de leurs évêques visait à mesurer les fruits du Concile Vatican II en partant des textes mêmes de ce Concile. Les intervenants — des évêques et des spécialistes des différentes disciplines théologiques (Théologie dogmatique, Théologie biblique, Théologie morale) — souhaitaient relire la réception et l’interprétation des documents conciliaires au cours de ces 50 années écoulées depuis la réunion des Pères conciliaires.

« Annoncer Jésus Sauveur dans le monde de ce temps » a été l’axe de cette relecture afin de mesurer comment les documents conciliaires nous aident encore aujourd’hui à répondre aux défis pastoraux de notre temps.

La qualité des intervenants et de leurs conférences et l’intérêt des participants ont conduit à éditer l’ensemble des contributions des conférenciers. Cet ouvrage préfacé par Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, reprend ainsi l’essentiel des apports de cette session et est à la disposition de tous ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance du concile et de sa réception dans l’Eglise depuis 50 ans.

Cet ouvrage édité par les Editions Desclée de Brouwer  est disponible à l’accueil de l’archevêché (20 rue du Petit Potet à Dijon) et à l’accueil de la Maison Diocésaine (9 bis bd Voltaire à Dijon.)

Photos : la Couverture du livre, Mgr Minnerath, archevêque de Dijon ; Mgr Rivière, évêque d'Autun; Mgr Brac de la Perrière, évêque de Nevers ; l'assemblée de la session des 14 au 16 octpbre 2012 à Paray Le Monial.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 juillet 2013 - Rubrique Jeunes

Le groupe de jeunes participants dijonnais aux JMJ continue son périple au Brésil et s’apprête à rejoindre Rio après ce séjour marquant dans le diocèse d’Imperatriz.

Pour ceux qui n’ont pas pu se rendre aux JMJ de Rio, la Pastorale des Jeunes et l’aumônerie étudiante de Dijon proposent un WE pour suivre les JMJ depuis Dijon, les 27 et 28 juillet !

Un WE de retransmission des moments phares, un rallye-jeu, des temps de prière et de louange, des témoignages pour :
- être en communion avec les centaines de milliers de participants (sans doute plus d’un million !) au WE final des JMJ
- Suivre l’appel missionnaire du Pape et son invitation « Allez ! De toutes les nations, faîtes des disciples ! » (cf Mt 28, 19)

Le programme :

Samedi 27 juillet 2013

12h accueil-apéro sans alcool et pique-nique partagé

13h30 temps de rassemblement

15h rallye-jeu en vélo et à pied : l’évangélisation dans les Actes

18h30 goûter

19h : 3 témoignages sur l’évangélisation

20h messe dans l’église, avec les diocésains qui ont financé les JMJistes

21h30 diner barbecue, musique

23h rétrospective sur les JMJ

23h30 vidéo conférence avec Dijon à Rio

0h00 veillée de prière en duplex avec Rio

Dimanche 28 juillet 2013

10h : réveil et temps de louange devant la Croix

10h30 : brunch et rangement d’affaires

12h : l'Evangélisation : témoignage

13h repas

14h30 : duplex avec Rio : arrivée du pape et messe

17h fin

Il est encore temps de s’inscrire. Cela peut être rappelé à tous les jeunes que vous croiserez ces jours prochains.

Et pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur cette page (inscriptions en ligne) :

http://ccudijon.fr/inscription-au-we-dijon-avec-rio-les-jmj-pres-de-chez-toi/

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 19 juillet 2013 - Rubrique Pèlerinage

Le Chatillonnais au 6ème siècle est marqué par deux grandes figures de saints : saint Vorles de Marcenay (doué de bilocation) et saint Valentin de Griselles qui fut prêtre et ermite.

Selon une tradition recueillie au 11ème siècle, saint Valentin (500-547) aurait été prêtre à Griselles (Côte d’Or), près de Laignes. Son corps repose encore dans la crypte de l’église de ce village.

Sa légende en fait le héros de la chasteté pour s’être enfui de la maison de son père afin d’échapper à un mariage auquel celui-ci voulait le contraindre. Il se retira alors sur une colline et fonda une petite église (« Ecclesiola » qui donnera le nom de Griselles à partir du 11ème siècle).

Il mena une vie exemplaire. L'Evêque de Langres l'ordonna prêtre et après sa mort vers 547 une véritable église fut édifiée sur son tombeau. De récentes études ADN ont d’ailleurs confirmé qu’il s’agissait bien du corps du saint.

Aussi le village de Griselles a-t-il gardé non seulement le souvenir de St Valentin mais aussi le culte à ce saint.

Fêté dans le diocèse le 4 juillet, cette année encore 33 fidèles ont été guidés par le Père Lionel Canat et conduits en procession autour du véritable tombeau de Saint Valentin qui est situé dans la crypte de l’église. Ce fut l’occasion pour toute l’assemblée  de demander l’intercession de St Valentin et en particulier pour tous les enfants afin qu’ils découvrent Jésus-Christ.

"Dieu qui a mis dans le coeur de saint Valentin avec d'autres vertus admirables, l'amour de la chasteté,
Dans ta bonté, accorde-nous par son intercession, de revêtir une pureté éclatante, pour parvenir en toi à la perfection de la sainteté."

(Oraison pour la fête de saint Valentin.)

(Bernadette Desvignes. Photos : Lucia Rambaud)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 16 juillet 2013 - Rubrique Jeunes

 Depuis vendredi 12 juillet, le groupe de participants du diocèse de Dijon est parti vivre cette expérience si particulière qu’est la participation aux Journées Mondiales de la Jeunesse de Rio au Brésil.

Si le rassemblement mondial ne commence qu’en fin de cette semaine, pour la plupart des délégations, il est précédé d’une semaine de rencontre des chrétiens du Brésil.

Ainsi le diocèse de Dijon (qui a organisé son séjour avec le diocèse de Sens-Auxerre) vit ces jours-ci une semaine missionnaire dans le diocèse d’Imperatriz.

Après un escale à Rio, tout le groupe est bien arrivé dans le diocèse d’Imperatriz où ils vivent actuellement cette expérience de contact avec une population si différente mais si enrichissante.

Grâce à la page facebook qu’ils animent depuis Rio (https://www.facebook.com/pages/Les-jeunes-du-21-aux-JMJ-de-Rio-2013/160201907325011) et au compte twitter (@JMJDijon), chaque famille de ces jeunes, mais aussi chacun d’entre nous, peut suivre les découvertes faites actuellement par ces jeunes sur le continent latino-américain.

Voici quelques unes des messages qu’ils nous ont déjà transmis

« Rencontre et découverte des familles et des lieux dans lesquels nous allons passer une semaine missionnaire. Nous avons été présentés aux paroisses et accueillis une nouvelle fois comme des rockstars ! C'est assez incroyable et surtout très touchant. Il est parfois assez frustrant de ne pouvoir communiquer facilement à cause de la langue. Mais on trouve des solutions (comme google traduction par exemple !), et souvent un simple sourire en dit beaucoup. »

« Demain, c'est l'anniversaire de la ville d'Imperatriz. Les groupes accueillis sur place participeront aux festivités. »

Sur les photos à notre disposition, on se rend compte que les temps de célébration sont aussi des temps de partage et de découverte. On peut aussi remarquer que le P. Luc Lalire, actuellement au Brésil dans le cadre de son ministère au Pôle Amérique Latine de la Conférence épiscopale de France a rejoint le groupe des dijonnais.

 Crédit photos : Pastorale des Jeunes du diocèse de Dijon et du diocèse de Sens.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...