Notre Blog Actualités



Posté le 13 aot 2013 - Rubrique Vie des Paroisses

La désormais traditionnelle manifestation paroissiale de l’été « Parole dans la nuit », a eu lieu cette année le samedi 3 août entre Liernais et Brazey-en-Morvan.

Une vingtaine de marcheurs a pu commencer dès l’après-midi par une randonnée à pied au départ de la maison paroissiale de Liernais, et jusqu’à Brazey-en-Morvan, où ils sont arrivés vers 19 heures.

Dans la salle communale, une exposition attendait les randonneurs, et ceux, plus nombreux, qui ne pouvaient ou ne souhaitaient pas marcher ! On y célébrait la lumière dans un foisonnement de lampes de toutes formes, dans l'ordre chronologique, de la lampe à huile, à la chandelle, au cierge, à la bougie puis à ces lampes qui ont profité des carburants nouveaux, essence et pétrole, jusqu'à la "fée électricité."

Le barbecue paroissial a ensuite réuni sur place une soixantaine de personnes, marcheurs ou suiveurs, agrémenté par les sonneries des trompes de chasses.

Un temps de méditation

Puis, à l‘église de Brazey, dans une ambiance calme et recueillie, chacun a pu méditer sur le thème de la lumière, en écoutant de beaux textes bibliques et patristiques sur le Christ, lumière du monde. Pour aider à la méditation, de nombreuses reproductions de tableaux, d’enluminures, et d'illustrations de manuscrits étaient projetées sur écran, et en musique.

Les plus courageux ont entrepris de revenir à pied à Liernais, de nuit et en silence, où l’église éclairée seulement de bougies entourant le cierge pascal les a accueillis pour un bref temps de prière concluant la journée.

 

                                                    PB et JCG

 

Crédits photos : PB et Elisabeth Berthier

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 12 aot 2013 - Rubrique lire, écouter, regarder

A l’occasion des 900 ans de l’entrée de Bernard à Cîteaux, les amis de l’abbaye de Cîteaux – en partenariat avec Atria et la troupe de théâtre Actant-Scène – propose en ce mois d’août 2013 une lecture théâtralisée et musicale des textes de Bernard de Clairvaux.

 

 

 

 

 

 

 

« C'est comme si sa voix résonnait à nouveau 
là même où elle naquit, 
sereine, profonde, 
900 ans après, 
comme un écho de sagesse qui se propagerait à travers le temps.


Au cœur de l'abbaye où il débuta sa vie de moine en 1113,
venez découvrir la parole du bourguignon le plus connu 
et le plus lu de l'histoire européenne : Bernard de Clairvaux »

 


Ces lectures publiques, animées par deux comédiens (Laure-Marie LAFONT et Pierre LHENRI) et un musicien (Emmanuel GALLIOT) ont débuté le 1er août dernier et continuent jusqu’au 20 août.

C’est une occasion unique de rencontrer de manière vivante un grand auteur de la littérature médiévale. Sur le site également, une exposition présente la jeunesse de Bernard et son entrée à Cîteaux.

 

Informations pratiques :

Dates restantes : les 15, 16, 17, 18 et 20 août 2013

Horaires : 18h30

Réservation obligatoire : au 03 80 61 32 58 ou ici

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 09 aot 2013 - Rubrique Oecuménisme

Cette année encore, de nombreux pèlerins de toutes nationalités et de toutes confessions sont venus du 19 au 21 juillet au Carmel de Saint-Rémy-les-Montbard pour célébrer la fête de saint Elie au cours de journées radieuses.

 Les échanges étaient placés autour de la vie de saint Antoine le Grand, un des premiers moines du désert d’Egypte au IVème siècle. C’est en effet durant cette fête de saint Elie qu’un colloque était organisé à l’occasion de la parution, à la fin de l’année, d’un savant ouvrage sur cet ermite, résultat d’une recherche à dimension éminemment œcuménique dirigée par sœur Eliane.

Témoignage d’un évêque roumain

La liturgie byzantine, qui célèbre solennellement le prophète Elie, a rythmé toute cette riche rencontre. Au cours des vigiles, Mgr Alexandru Mesian, évêque de Lugoj en Roumanie, nous a fait partager un émouvant témoignage sur sa vie de foi dans l’église martyre gréco catholique unie à Rome, supprimée en 1948. Autorisée à nouveau en 1989, sa situation est toujours difficile.

Pendant la divine liturgie, le Père Paul Chadeuf a lu le message de Mgr Minnerath. L’archevêque a rappelé dans son texte l’histoire et le dynamisme de ce carmel de spiritualité orientale, en nous offrant « cette présence et ce souffle dont nous avons plus que jamais besoin », notamment par « la sainte liturgie qui annonce, au-delà de nos divisions encore visibles, l’unité à laquelle nous sommes appelés sur le modèle de la Sainte Trinité divin ». Mgr Daucourt, évêque de Nanterre, a prononcé une homélie tonique pleine d’espérance sur les progrès de l’œcuménisme. 

 

                                                      Jean-François Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 aot 2013 - Rubrique Pèlerinage

Pour la deuxième année consécutive, le diocèse de Dijon propose un pèlerinage à pied sur deux jours à l’occasion du neuvième centenaire de l’arrivée de saint Bernard à l’abbaye de Cîteaux.

Comme l’an dernier, le départ aura lieu à la maison natale de saint Bernard, à Fontaine-lès-Dijon (le samedi 24 août), et l’arrivée aura lieu bien entendu à l’abbaye de Cîteaux (le dimanche 25 août).

Quatre tronçons vous seront proposés : chacun est libre de ne faire qu’une partie de la marche s’il le souhaite. Des véhicules accompagneront et pourront conduire éventuellement  les marcheurs à un autre lieu de rendez-vous.

 

Arrivée de Bernard : en 1112 ou en 1113 ?

Certains historiens en discutent encore. Peu importe. Mais pour nous qui habitons près du lieu où est né saint Bernard et où il a vécu, l’événement de son entrée à Cîteaux est important.

Bernard est né à Fontaine-les-Dijon en 1090. Il a vécu la vie des jeunes nobles de son époque. Mais vers 22 ou 23 ans, il souhaite donner à sa vie un autre sens. Il décide de partir à l’abbaye de Cîteaux qui vient d’être fondée en 1098. Mais il ne part pas seul : il réussit à entraîner avec lui des membres de sa famille et des amis. On parle même d’une trentaine de personnes qui entrent à Cîteaux avec lui.

 Il y a 900 ans

Voilà pourquoi en ce 900èmeanniversaire de l’entrée de Bernard à Cîteaux, il nous est proposé de célébrer  cet événement d’une manière plus particulière en refaisant le déplacement que Bernard a dû faire. Aller de Fontaine-les-Dijon, lieu de sa naissance et d’une partie de sa vie, jusqu’à l’abbaye de Cîteaux où il décide de consacrer tout le reste de sa vie.

Et parce que la distance n’est pas trop longue, refaire nous aussi, à pied avec tous ceux qui le peuvent cette route qui a conduit le jeune noble à quitter sa vie confortable pour consacrer sa vie à Dieu. 

Un message pour aujourd’hui

Bien des attitudes de Bernard sont parlantes encore pour nous aujourd’hui.

·         Partir, quitter. Comme l’ont fait tant de croyants avant lui en commençant par Abraham à qui Dieu dit : « Va, quitte ton pays, va vers le pays que je montrerai ». Toux ceux qui veulent consacrer leur vie à Dieu ont dû vivre ce moment où il faut quitter. Et sans doute que chacun de nous a encore quelque chose à « quitter » pour mieux consacrer sa vie à Dieu.

 

·         Appeler, entraîner. Bernard ne part pas seul en direction de Cîteaux. Ce choix qu’il a fait n’est pas un choix que pour lui-même. Il sait en parler et entraîner d’autres dans ce don total. Peut-être qu’aujourd’hui cette attitude de Bernard est aussi une invitation à savoir dire notre désir de servir Dieu et nos frères, à savoir entraîner d’autres dans ce don de notre vie.

 

·         Se donner totalement. En choisissant d’entrer à l’abbaye de Cîteaux, Bernard fait le choix d’une vie entièrement donnée. En choisissant ce monastère, il doit choisir de vivre totalement, dans toute sa rigueur la règle de St Benoît. Il ne souhaite pas d’aménagement, de compromis ; il veut aller jusqu’au bout de son choix. Ne nous invite-t-il pas nous aussi à nous donner totalement, à faire des choix vrais et définitifs ?

Une route pour méditer l’exemple de Bernard

Les 24 et 25 août prochains, c’est ce chemin que nous sommes appelés à vivre. N’hésitez pas à consulter la plaquette d’informations ci-dessous (PDF).

 
-   4 tronçons

Samedi 24 août 2013 :

Matin : Fontaine / Chenôve : 11 km

Après-midi : Chenôve / Gevrey-Chambertin : 10 km

Dimanche 25 août 2013 :

Matin : Gevrey/Gilly-lès-Cîteaux : 8 km

Après-midi : Gilly-lès-Cîteaux / abbaye de Cîteaux : 12 km

-   3 temps de célébration

Samedi 24 août à 9 h 00 : célébration d’envoi à la maison natale de saint Bernard à Fontaine-lès-Dijon

Dimanche 25 Août à 9 h 00 : messe en l’église de Gevrey-Chambertin

Dimanche 25 Août à 17 h 15 : vêpres à l’abbaye de Cîteaux.

 

 

Inscriptions/Renseignements : SERVICE DIOCÉSAIN DES PÈLERINAGES :
9 bis, boulevard Voltaire - 21000 DIJON - Tél. 03 80 63 14 65
E-mail : pelerinages.dijon@wanadoo.fr

 

Photos ci-dessous : marche Fontaine-Cîteaux de l'an dernier (© Marie-Aleth Trapet et Jean Riegel)

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Commentaires (1)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Sylvie Chabert
Le 07 aot 2013 à 23H01
Puis-je me permettre d'ajouter ceci?
ça n'est pas de moi mais de St-Bernard!
"La Sagesse consiste pour toi à jouer le rôle d'un bassin et non d'un canal. Un canal rend presque immédiatement ce qu'il reçoit. Un bassin, au contraire, attend d'être rempli pour communiquer sans dommage ce dont il surabonde...
Laisse-toi combler par Dieu avant de pouvoir partager avec les autres."