Notre Blog Actualités



Posté le 09 fvrier 2017 - Rubrique Vie du diocèse

C’est à Autun que les évêques des diocèses de Bourgogne se sont réunis avec les vicaires généraux le 31 janvier dernier. Comme ils le font quelques fois dans l’année (en plus des rencontres de l’assemblée plénière à Lourdes), ils ont ainsi pu partager ce qui fait la vie de chaque diocèse et prendre le temps d’échanges sur certaines activités communes aux diocèses d’Autun, Nevers, Sens et Dijon.

Séminaristes et vocations

C’est le premier sujet qui a été abordé et chacun en comprend l’importance. Si les séminaristes de nos diocèses sont formés dans des séminaires différents (Lyon et Orléans pour la plupart), c’est en une même maison, à Paray-le-Monial que tous ceux qui souhaitent devenir prêtres vivent d’abord une année de fondation spirituelle appelée aussi « propédeutique ». Voilà pourquoi, le P. Erwan SIMON, responsable de la maison Saint-François-de-Sales de Paray-le-Monial, est venu présenter la vie de la maison qui fêtera ses 10 ans en juin prochain et qui a déjà accueilli 120 jeunes des provinces de Dijon, Lyon et Bordeaux. Cette année, 14 jeunes y vivent (dont un du diocèse de Dijon) et choisiront peut-être d’entrer au séminaire en septembre prochain. Notons que la maison Saint-François-de-Sales organise aussi des week-ends « Viens et vois » (pour les garçons entre 18 et 30 ans) qui permettent de découvrir cette institution. (Tous les renseignements peuvent être obtenus auprès du Service des Vocations du diocèse.)

Formation des prêtres et enseignement catholique

Au cours de cette rencontre, les évêques se sont aussi interrogés sur la formation commune des prêtres de la Province qui est proposée en particulier sous forme de sessions à Paray-le-Monial tous les trois ans. Les échanges ont pu porter sur la possibilité d’organiser une nouvelle session et sur le thème qui pourrait y être travaillé.

D’autre part, les diocèses de Sens et de Dijon ayant à choisir un nouveau directeur diocésain de l’enseignement catholique à la suite de la mission d’intérim qui a été confiée pour une année à M. Gilbert Girieu, les quatre évêques ont pu préciser ce qu’ils attendaient du futur directeur puisque celui-ci aura aussi à beaucoup travailler en concertation avec le directeur commun des diocèses d’Autun et Nevers.

Pèlerinage provincial du lundi de Pentecôte

C’est à Dijon qu’il a été décidé de vivre le prochain pèleringe provincial du lundi de Pentecôte. Ainsi le lundi 5 juin, les chrétiens de toute la Province seront invités à approfondir la figure de Sainte Elisabeth de la Trinité. Des informations seront prochainement disponibles pour tous les chrétiens de nos diocèses.

Une prochaine rencontre des évêques de la Province est programmée à Auxerre en avril prochain.

 

Photos : © Diocèse de Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 fvrier 2017 - Rubrique Evénements

Le chemin néo-catéchuménal est un mouvement né dans l’Eglise catholique et reconnu par le pape Jean-Paul II comme un « itinéraire de formation catholique », c'est-à-dire une école de vie chrétienne. En 2015, le pape François leur rappelait : « Le Chemin repose sur les trois dimensions de l’Eglise que sont la Parole, la liturgie et la communauté. C’est pourquoi, l’écoute obéissante et constante de la Parole de Dieu, la célébration eucharistique en petites communautés après les premières vêpres du dimanche, la célébration des laudes en famille le jour du dimanche avec tous les enfants et le partage de sa foi avec les autres frères sont à l’origine des nombreux dons que le Seigneur vous a accordés. » (6 mars 2015)

S’il y a de nombreuses années que des communautés du chemin Néo-Catéchuménal ont été créées dans le diocèse, à Dijon puis à Beaune, c’est plus récemment qu’une communauté « Ad gentes » du chemin-néocatéchuménal est née. La communauté « Ad Gentes » a pour but principal l’Evangélisation de ceux qui ne connaissent pas encore le Christ et ceux qui, bien qu’ayant connu le Christ, sont devenus indifférents à la foi. Cette communauté composé d’une vingtaine de personnes est implantée dans l’agglomération dijonnaise et progresse selon la pédagogie du mouvement, c’est-à-dire que les membres de la communauté revivent ensemble les étapes comme les candidats au baptême que sont les catéchumènes.

Ainsi le dimanche 29 janvier, au terme d’une grande récollection à Fain-les-Moutiers, la communauté « Ad Gentes » de Dijon accompagnée par Giuliano Bonomi, l’un des responsables du Chemin Néocatéchuménal. Cette retraite se terminait par une longue célébration à la chapelle Saint-Vincent de Paul de Dijon où étaient vécus certaines étapes du catéchuménat : inscription du nom écrit sur l’une des pages de la Bible communautaire ; la transmission du symbole de la foi ; la prière pour être délivré du péché ; le signe de la croix glorieuse ; le baiser de paix. Chacune de ces étapes est marquée par une liturgie de la Parole méditée et par une démarche personnelle avec prise de parole de chaque membre. Et c’est bien sûr par la célébration de l’Eucharistie que cette longue liturgie s’est terminée.

Nul doute qu’au terme de cette célébration, soutenus par la prière et le partage communautaire, tous les membres de la communauté se sentent particulièrement investis de cette mission d’Evangélisation qu’ils ont choisi de vivre.

 

Photos : Jean-Christophe Baille

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 07 fvrier 2017 - Rubrique Oecuménisme

Près de cent cinquante personnes venues de tout le diocèse, et au premier rang Monseigneur Minnerath son ancien collègue, ont assisté à la conférence du  pasteur Birmelé, professeur émérite de la faculté de Strasbourg, le jeudi soir 25 janvier, en clôture de la semaine de prière pour l'Unité. Pour évoquer la place de Luther dans l'histoire de l'Eglise d'occident, il s'est appuyé sur son engagement de longue date dans le dialogue œcuménique.

50 ans de travail œcuménique et des résultats

Du conflit à la communion - Le titre de ce document élaboré par la commission de dialogue luthéro-catholique pour préparer la commémoration de Luther, exprimait le souhait d'en faire une célébration commune des catholiques et des protestants. En se rendant à Lund pour son inauguration, le 30 octobre 2016,  le pape François est entré pleinement dans cette perspective.

Tout ceci a été rendu possible par 50 ans de travail œcuménique. Catholiques et Luthériens ont appris à faire mémoire ensemble de leur histoire, à reconnaître avec franchise leurs torts réciproques, mais aussi à mieux situer le rôle historique de Luther, qui a fait entrer le Christianisme dans la modernité, à l'aube de la Renaissance. Cette double réflexion, historique et théologique, a mené à la reconnaissance mutuelle, en 1999, d'un consensus  sur la doctrine de la justification.

Aujourd'hui la démarche de Luther est mieux comprise par les catholiques.

En 2011, Benoît XVI déclarait, à Erfurt : « Ce qui a animé Luther, c'était la question de Dieu, qui fut la passion de sa vie et de son itinéraire tout entier ». En traduisant la Bible en allemand, en donnant une grande importance à la prédication, par son catéchisme, ses livres de prière, l'importance donnée à la musique, il a mis la spiritualité à la portée de chacun. Toute sa théologie qui se fonde, non sur des vérités à démontrer, mais sur la relation entre Dieu et l'homme, fait de la religion la grande question existentielle. Enfin, l'ancrage dans la Parole de Dieu a remis en évidence le retournement des valeurs apporté par l'évangile : par la résurrection du Christ, la mort est vaincue, celui qui croit n'a plus peur, ni de mourir, ni d'être jugé, car il se sait totalement aimé et pardonné par Dieu, à l'avance.

 

2017 est  une occasion exceptionnelle qui s'offre à toutes les confessions chrétiennes : celle de se recentrer, tous, sur l'Evangile, et donc de faire ensemble, davantage, Eglise.

           

Maguy Minonzio

Photos : © Diocese de Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 fvrier 2017 - Rubrique Annonce de la foi

Comme annoncé en début d’année, Mgr Roland Minnerath a commencé sa visite pastorale pour rencontrer les acteurs de la catéchèse. Les catéchistes se réunissent par doyenné pour un temps privilégié d’échanges avec leur archevêque. La première rencontre a eu lieu le vendredi 27 janvier et le calendrier s’étend jusqu’au jeudi 16 mars. Une journée de rassemblement de tous les catéchistes est prévue le 30 septembre prochain. Ci-dessous, un premier retour et le calendrier des rencontres.

Retours sur la première rencontre de l’archevêque avec les acteurs de la catéchèse du doyenné Dijon Sud-Ouest

Le 27 janvier fut pour le doyenné Dijon Sud-Ouest l'occasion d'une belle rencontre ! Chacun a entendu un enseignement le renforçant dans sa mission et s'est exprimé sur ce qui le motive à être catéchiste, les réalités qu'il rencontre, ce qui l'interroge, ce qu'il souhaite. L’archevêque a rappelé l’enjeu de la catéchèse. Il nous a appelés à témoigner dans nos rencontres de catéchèse de ce que le Christ fait concrètement dans nos vies.
Puis nous avons abordé avec lucidité les différentes épreuves qui nous stimulent pour être encore plus inventifs dans nos missions de catéchiste. C’est ainsi que la création d’outils de communication pour la catéchèse est évoquée, que la proposition de formation est interrogée, que des projets pour rejoindre les familles dans leurs diversité sont ébauchés.

Le mot du service diocésain de la catéchèse

Si vous souhaitez connaitre l’ensemble des chantiers de catéchèse envisagés ou nous conseiller ou encore nous demander des formations écrivez-nous à catechese21@gmail.com
Profitez-en pour nous indiquer votre expérience en catéchèse ainsi que toutes compétences pouvant servir les chantiers en germe.
2017 s'ouvre avec une belle mission de catéchèse en perspective que nous aurons la joie de célébrer avec notre évêque le 30 septembre prochain.

 

Service diocésain de la catéchèse

Photos : © P. Patrick-Marie Févotte

Prochaines rencontres dans le cadre de la visite pastorale

Doyenné Dijon Sud-Ouest
Vendredi 27 Janvier, de 18 h à 21 h
Dijon, église Sainte-Elisabeth-de-la-Trinité

Doyenné Dijon Nord-Est
Mardi 7 Février, de 16 h à 20 h
Dijon, Paroisse Dijon Sacré-Cœur/Saint-Jean-Bosco, salle Fromageot

Doyenné Dijon Sud-Est               
Jeudi 9 Février, de 18 h à 21 h
Dijon, salle paroissiale de l'église Saint-Paul à Dijon, 55 Rue Clément Janin, 21000 Dijon
(attention, le lieu vient d'être mis à jour, merci de prendre compte du lieu 
actuellement indiqué )

 

Doyennés Auxois Morvan et Auxois Nord
Mercredi 15 Février, de 18 h à 21 h        
Pouilly-en-Auxois, salle paroissiale

Doyennés Seine et Suzon et Val de Seine
Mardi 7 Mars, de 18 h à 21 h     
Aignay-le-Duc, salle des fêtes

Doyenné Côte de Nuits
Jeudi 9 Mars, de 19 h à 22 h
Nuits-Saint-Georges, Quai Fleury, salle Saint-Denis

Doyenné Côte de Beaune
Mardi 14 Mars, de 18 h à 21 h   
Beaune, paroisse de Beaune

Doyenné Dijon Centre et Ouest
Mercredi 15 Mars, de 16 h à 19 h
Dijon, paroisse Dijon Saint-Bernard

Doyennés Plaine de Saône et Saône-Vingeanne-Tille
Jeudi 16 Mars, de 16 h 30 à 19 h 30
Pontailler-sur-Saône, Maison paroissiale

 

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...