Notre Blog Actualités



Posté le 13 mars 2014 - Rubrique Carnet

Ce 12 mars 2014, l’église Saint-Michel de Dijon a accueilli des centaines de parents et d’amis du Père Jacques Nourissat venus rendre grâce pour son ministère si riche. Né à Dijon, c’est en cette même église Saint-Michel qu’il avait été baptisé le 24 septembre 1917.

Après des études à Saint François de Sales, c’est au Séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux qu’il s’est préparé à devenir au sacerdoce. Et il sera ordonné prêtre le 28 mars 1943 – il y aura 71 ans dans quelques jours – en l’église Saint-Jean de Dijon.

Son premier ministère fut d’être vicaire à la paroisse Saint-Joseph de Dijon et en 1948 à la cathédrale Saint-Bénigne. Dans cette paroisse et ce quartier, il y sera aussi attentif à toutes les familles populaires, n’hésitant pas à inventer des structures d’entraide. En 1952, c’est à Ste-Colombe-sur-Seine qu’il est envoyé comme curé. Il y restera jusqu’en 1955, date à laquelle il devient l’aumônier du lycée Saint-Joseph de Dijon jusqu’en 1968.

C’est à partir de cette date qu’il y aura un nouveau tournant dans sa vie de prêtre : il devient alors aumônier diocésain des fraternités Lataste tout en étant vicaire économe de Champagne-sur-Vingeanne. Dès 1970, il devient aumônier national des fraternités Lataste. En 1974, il part au Canada pour soutenir les communautés religieuses du pays, puis petit à petit il va s’engager dans la pastorale des familles brisées et ainsi permettre à ces personnes de retrouver toutes leurs forces. Devenu prêtre fidei donum, ce long séjour au Canada lui a permis de recevoir la nationalité canadienne.

En 1998, il revient à Dijon et il sera pendant plusieurs années prêtre auxiliaire à la paroisse Notre-Dame. En 2007, à la suite de quelques soucis de santé, il entrera à la maison du clergé où il continuera au milieu de ses frères prêtres à porter le diocèse dans sa prière et à donner beaucoup de conseils à tous ceux qui continuaient à le consulter.

Jacques Nourissat a donc eu un ministère riche et varié et qui lui a permis de nouer des relations avec l’Eglise du monde entier. Aussi la célébration de ses funérailles présidées par l’archevêque qui avait à ses cotés Don Olivier Quenardel, père abbé de Cîteaux, entourés d'une cinquantaine de prêtres et de diacres, a particulièrement fait mention de tous ces pays où Jacques Nourissat a servi l’Eglise.

Mais les membres de la famille humaine de Jacques Nourissat ont pu témoigner eux aussi de la manière dont leur oncle, grand oncle, parrain les a également marqués : évocation de souvenirs, prières et musique instrumentale ont ainsi ponctué une célébration marquée à la fois par la ferveur, la tristesse de dire « A Dieu »  à ce prêtre si marquant et par l’action de grâce. C’est son neveu, le Père Daniel Nourissat, prêtre du diocèse de Dijon, actuellement vicaire général du diocèse de Rabat (Maroc), qui a prononcé l’homélie que vous pouvez lire dans le document ci-dessous.

 

 

On pouvait noter la présence, parmi les prêtres concélébrants, du P. Eric Jacquinet, auteur avec Jacques Nourissat de l’ouvrage Fidèles jusqu'à l'audace : un chemin nouveau pour l'accompagnement des fidèles divorcés remariés dans l'Eglise, Editions Salvator, 2008.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 12 mars 2014 - Rubrique Vie du diocèse

Ce jeudi 6 mars, la salle Samson de la maison diocésaine plus familiarisée aux conférences à thèmes religieux a résonné d’expressions peu habituelles en ces lieux : « droit du travail », « contrat de travail », « convention collective », « salariés » mais aussi « ressources », « dépenses », « économies », « maitrise des coûts »… Bref, chacun des participants a pu reprendre conscience que le diocèse est aussi une petite entreprise.

 

Une rencontre en deux temps

Le matin, en ouvrant la rencontre de tous les responsables hiérarchiques des salariés de l’Association Diocésaine, Mgr Minnerath a rappelé qu’avoir des salariés est une responsabilité et comporte des devoirs : le diocèse engagé dans un processus de négociation d’une convention collective doit respecter le droit du travail en étant attentif aux spécificités de notre structure. M. Arnaud Landon, qui a rencontré chacun des salariés de l’Association Diocésaine, a présenté un rapport sur la manière dont le diocèse accompagne les différents membres de son personnel. Organigramme, entretien annuel, suivi des horaires, droits et devoirs des salariés, questions administratives ont donc été au programme de cette rencontre

L’après-midi de cette journée a rassemblé autour de l’archevêque les curés et les vice-présidents des conseils économiques des paroisses. Au programme : présentation des résultats 2013 et campagne 2014 du Denier de l’Eglise par M. Antoine Tierny, économe diocésain, informations sur les dépenses et ressources du diocèse et des paroisses et l’aide que peuvent apporter aux paroisses les services comptables du diocèse.

Rassurons-nous : au terme de cette journée, personne n’a oublié que tous ces aspects techniques et financiers ne sont que des moyens au service de l’annonce de l’Evangile et de la vie des communautés chrétiennes.

 

                                                   Père Eric Millot

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 mars 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Depuis de nombreuses années, la paroisse Saint-Michel de Dijon propose à tous ceux qui ont reçu le sacrement de mariage de se rassembler pour en rendre grâce et confier à Dieu son couple et sa famille. Cette prière s’élargit aussi à ceux qui se préparent à recevoir ce sacrement, à ceux qui connaissent des difficultés dans leur vie de couple, à ceux dont le conjoint est décédé…

Cette année, cette messe sera présidée par Mgr Minnerath, archevêque de Dijon.

 

 

 

Tous les couples de Dijon et ses environs sont invités à une messe des couples le mardi 18 mars à 20h30 en l’église Saint-Michel de Dijon.

Au cours de cette célébration, chaque couple présent sera confié à la prière de tous et pourra déposer une intention de prière particulière. La célébration sera suivie d’un temps convivial.

Inscription souhaitée ici ou en remplissant le fichier ci-dessous en PDF.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 10 mars 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Chaque année, l'Antenne Vocation locale propose aux chrétiens du Châtillonnais un dimanche d'entrée en carême "hors-les-murs".

Ce 9 mars, accompagnés de notre curé, le Père Paul Houdart, nous étions 44 à prendre la route de Dijon pour une journée très riche.      

Riche en émotion d'abord, dans le car, après les laudes, avec le témoignage de Martine, baptisée à 34 ans en 1995, qui nous faisait entrer de plain-pied dans la belle célébration de l'appel décisif par notre archevêque des 16 catéchumènes du diocèse, dont deux jeunes mamans du Châtillonnais, à l'église Elisabeth de la Trinité.

Riche en amitié et en convivialité lors du repas avec les catéchumènes et des paroissiens de la Fontaine d'Ouche.

Riche de découvertes historiques, architecturales et artistiques de l'église Saint-Michel à la cathédrale par un guide hors pair : notre curé !

Riche de cet après-midi qui nous replaçait dans notre histoire chrétienne sur les pas d'Elisabeth de la Trinité, de Bénigne Joly, de sainte Jeanne de Chantal et enfin de saint Bénigne, premier évangélisateur de notre région.

Après les vêpres dans la crypte de la cathédrale, nous avons repris la route, dynamisés dans notre marche vers Pâques par les visages rayonnants des catéchumènes.

                                                                                             

                                                    Marie-Claire Moissenet



Photos ci-dessous : les vêpres dans la crypte de la cathédrale Saint-Bénigne, le groupe avec ses deux mamans catéchumènes (© M-C Moissenet)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...