Notre Blog Actualités



Posté le 13 fvrier 2014 - Rubrique Jeunes

Samedi 8 février, une joyeuse effervescence régnait à la maison Ozanam : louveteaux  et scouts, familles et amis de la 22ème Dijon étaient  venus encourager le lancement du projet élaboré par une équipe de compagnons : partir aider à Madagascar.

Il a fallu un an à Baptiste, Gabriel, Laure Anne, Thibaud, Constance et Etienne  pour « s’accorder », comme en montagne, et comme en musique. La destination n’a pas été choisie à la légère : ils souhaitent poursuivre, à Fenerive, sur la côte est de la grande île, une action éducative déjà mise en route avant eux  auprès des sœurs du Prado, et qui comporte trois volets : construire une maison d’accueil, donner des cours, et organiser des animations pour les jeunes de la rue.

Avec la fougue de leur jeunesse et les compétences acquises au scoutisme, ils ont démarré très fort la phase de préparation, en offrant 130 menus malgaches, dans une salle décorée de tissus colorés et de proverbes, tout en présentant avec humour leurs premières découvertes sur la géographie et la langue du pays.

Bravo aux compagnons  pour cette soirée réussie,  bon courage pour poursuivre leur ouverture à une autre culture et mener à bien la réalisation de cette belle aventure de partage.

 

                                                                              Maguy Minonzio


Photos : © Maguy Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 12 fvrier 2014 - Rubrique Vie des Paroisses

Cette année encore, la neuvaine, qui se déroule traditionnellement du 25 janvier au 2 février, a été bien suivie. Et pour le dimanche de la Présentation du Seigneur, jour de la clôture, la chapelle du Petit Roi de Grâce était remplie de paroissiens et amis venus recevoir la bénédiction des familles.

Les thèmes de la prédication étaient tirés des lettres de Marguerite du Saint Sacrement qui ne manquent pas, dans ses correspondances, d’enseigner l’abandon confiant entre les mains du Petit Roi de Grâce, ainsi que la recherche des vertus qui ont orné sa sainte enfance : l’humilité, la simplicité, la confiance l’obéissance. « Laissez-vous à l’enfant Jésus » (lettre 37), « Vous devez désormais tirer votre conduite de son enfance, de son innocence divine, de sa divine pureté et simplicité. » (Lettre 64)

A l’écoute de la Vénérable Marguerite

Chaque jour les participants pouvaient méditer sur quelques phrases-clés de l’enseignement de la Vénérable Marguerite qu’ils emportaient chez eux.

Un temps fort fut encore la nuit d’adoration au cœur de la neuvaine, avec la possibilité d’y recevoir le sacrement du pardon. Quelques jeunes de la troupe des Scouts Unitaires sont venus nous prêter main forte et  veiller avec nous.

De nombreuses intentions de prières ont été confiées à l'Enfant Jésus tout au long de cette neuvaine. Nous avons aussi entendu le témoignage émouvant de deux personnes amies de l'Enfant Jésus qui ont partagées les grâces reçues dans l'épreuve de leur maladie.

« Le Saint Enfant Jésus vous remplisse de sa sainte paix, de sa joie et de grâce sainte et divine. Il fera tout avec vous » (lettre 23).

 


                                                     Père Bernard Card



Photos : © Gilles Brebant

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 fvrier 2014 - Rubrique Evénements

Le samedi 25 janvier, avant le lever du jour, tout Saint-Aubin-Gamay était en effervescence. Deux années de préparatifs voyaient leur aboutissement : la Saint-Vincent-Tournante démarrait avec le long défilé à travers les vignes des sociétés de Saint-Vincent portant leur saint. Paysage magnifique rehaussé par le givre qui s'est estompé quand le soleil est apparu pour rester durant la journée.

Tout était là pour que la fête soit réussie et il fallait remercier le Seigneur pour ses bienfaits de la journée et de l'année passée.

Ce qui fut fait dès 9h45 dans la belle église du XII° siècle de Saint-Aubin. Les textes commentés par notre archevêque dans son homélie, les chants, l'orgue, la clarinette et l'harmonie nous ont aidés à prier. Dans l'évangile, saint Matthieu relatait l'institution de l'eucharistie avec le vin que les vignerons travaillent de mieux en mieux et que Jésus a choisi pour être présent parmi nous.

Les intronisations des anciens vignerons ont eu lieu à la Maison Forte de Gamay pendant que s'ouvraient les caveaux de dégustation et que tout le monde pouvait admirer le travail de décoration du village pour lequel tous les habitants ont mis la main à la pâte.

Le traditionnel banquet s'est déroulé dans la soirée et la fête a repris le lendemain. Plusieurs jours durant, des touristes sont venus découvrir notre village.

Merci à Saint-Aubin et ses habitants.

Patrice Poussin
Diacre permanent

Photos : © DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 10 fvrier 2014 - Rubrique Ordination

Le diocèse a désormais 35 diacres permanents qui viennent en aide aux prêtres des paroisses. Quatre ont été ordonnés le samedi 8 février lors d’une cérémonie qui par son ampleur compte parmi les grands moments de l’Eglise.

Les quatre diacres qui font maintenant partie intégrale de la grande famille diocésaine, sont des  pères de famille issus de milieux professionnels  divers, qui pendant plusieurs années se sont préparés à cet engagement, partagé avec leurs épouses.

C’est en l’église de la Visitation à Chevigny-saint-Sauveur  qu’a eu lieu cette cérémonie  présidée par Mgr Minnerath.  Pendant les deux heures que dura cette ordination, les chants et les accompagnements musicaux  étaient assurés avec compétence et dynamisme par l’équipe paroissiale.

Les 600 places de cette église moderne se sont révélées insuffisantes, nombre de fidèles sont restés debout.

Pas moins de cinquante prêtres et diacres entouraient le curé du lieu, le Père André Jobard. Le Père Christian Baud, en sa qualité de délégué épiscopal pour le diaconat permanent, demanda à Mgr Minnerath en ouverture de la cérémonie de bien vouloir ordonner les quatre postulants au terme d’une longue préparation dont il fut le témoin.

Des laïcs connaissant chacun des futurs diacres ont dressé leur portrait en insistant sur leurs qualités, leurs engagements dans la société et plus particulièrement dans chacune de leurs paroisses. C’est alors  que l’on a pu voir s’approcher de l’autel Bernard Duffé, demeurant à Talant, René Gigleux de Bonnencontre, Victor Larger de Dijon et Yvan Siegrist de Bessey-en-Chaume.

Leurs épouses, Marie-Joëlle, Dominique, Marie et Michèle ont-elles aussi partagé leur engagement «  pour le témoignage de l’Evangile, et le service de l’Eglise dans le monde d’aujourd’hui »  ainsi que le précisait le document diocésain s’appuyant sur ces propos de saint Luc : « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert ». Des propos de  saint Paul furent aussi repris  par l’archevêque au cours de l’homélie : « Je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir ». Il rappela également les motivations qui font  que nombre d’hommes  s’engagent, en insistant sur la nécessité que « Le Seigneur a besoin de gens engagés ».

Cette cérémonie solennelle et très recueillie fut parfois émouvante comme par exemple la prostration des quatre futurs diacres pendant l’invocation de la litanie des Saints ou bien la remise de l’évangile,  qu’ils sont  désormais « chargés de proclamer ».

Chaque nouveau diacre, après l’imposition des mains, reçut l’étole qu’ils porteront désormais lors des cérémonies dont ils seront les témoins ou  lorsque les prêtres étant  absents, seront les célébrants principaux.

Rappelons que les diacres ont le pouvoir de célébrer les baptêmes, les mariages et les funérailles. Ils assistent les prêtres lors de la célébration de l’eucharistie.

 

                                                                                   Jean Clerc 


Photos : © Jean Clerc et Diocèse de Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...